BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

16 avr. 2012 13h32 HE

C'est l'abondance ou la famine pour le marché immobilier canadien, selon la Direction des études économiques de BMO

- Le marché semble bien équilibré dans la plupart des villes, à l'exception des marchés de Toronto et Vancouver

- BMO encourage les acheteurs éventuels de soumettre leur prêt hypothécaire à une simulation de hausse de taux et de choisir un amortissement plus court

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 16 avril 2012) - Bien que le marché immobilier canadien semble plutôt calme, il y a beaucoup de mouvement sous la surface, selon une analyse que la Direction des études économiques de BMO a faite des chiffres que l'Association canadienne de l'immeuble a publiés aujourd'hui sur les ventes de propriétés en mars. Les ventes désaisonnalisées ont crû de 2,5 pour cent en mars par rapport au mois précédent et ont connu une faible hausse de 1,6 pour cent par rapport à l'an dernier.

« Pendant que la région de Vancouver affichait des baisses de ventes à deux chiffres et une chute des prix, Toronto et d'autres villes ontariennes inscrivaient de solides ventes et des hausses de prix dans les deux chiffres, révèle Doug Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux. En fait, on peut pratiquement parler d'abondance ou de famine, selon la ville dont il est question. »

M. Porter précise que dans le secteur immobilier, Toronto, pas plus que Vancouver, ne représentent le Canada. Si on exclut ces deux marchés extraordinairement divergents, qui à eux seuls comptent pour un peu plus du quart de l'activité nationale, dans le reste du pays, les ventes et les prix moyens ont connu de modestes gains par rapport au mois de mars de l'an dernier. Dix-neuf des 26 marchés les plus importants ayant enregistré des hausses de prix à un chiffre par rapport à l'an dernier, on ne peut pas dire que le marché s'emballe. Dans la plupart des villes, le marché semble bien équilibré et évolue avec modération. »

Katie Archdekin, chef, Produits hypothécaires, BMO Banque de Montréal, signale qu'avec l'augmentation prévue des taux d'intérêt l'an prochain, les économies de coûts d'intérêts à plus long terme devraient figurer en tête des priorités des acheteurs éventuels.

« Bien que les taux d'intérêt aient connu des planchers historiques dernièrement, une hausse dès l'an prochain paraît inévitable. Opter pour un prêt hypothécaire à taux fixe peut offrir une protection contre la hausse des taux et faire en sorte que la propriété d'une maison reste abordable à long terme, ajoute Mme Archdekin. En plus d'un taux fixe, nous croyons qu'un prêt hypothécaire assorti d'une période d'amortissement maximale de 25 ans est le choix qui s'impose aux Canadiens dans la conjoncture actuelle, car il aide les propriétaires à se constituer un capital immobilier plus rapidement. »

Mme Archdekin a par ailleurs expliqué que, pour un prêt hypothécaire de 400 000 $ assorti d'un taux d'intérêt de 5 pour cent, un amortissement de 25 ans peut permettre d'économiser jusqu'à 70 000 $ en intérêts, montant que les Canadiens peuvent affecter directement à leur retraite.

BMO offre les conseils suivants aux acheteurs d'une maison :

Assurez-vous de pouvoir absorber une hausse de taux d'intérêt :

  • Soumettez votre budget à un test de résistance, en utilisant des versementshypothécaires basés sur un taux d'intérêt plus élevé.
  • Le total de vos frais d'habitation (versements hypothécaires, taxes foncières, coûts de chauffage, etc.) ne devrait pas dépasser le tiers du revenu du ménage.
Songez à raccourcir la période d'amortissement de votre prêt :
  • Plus la durée de l'hypothèque sera courte, moins vous paierez d'intérêts.
Augmentez votre mise de fonds :
  • Si vous pouvez vous le permettre, augmentez votre mise de fonds; c'est un excellent moyen de réduire les intérêts que vous paierez sur toute la durée de votre hypothèque.
Réfléchissez bien aux avantages réciproques des taux fixes et des taux variables :
  • Les taux hypothécaires variables ont été plus avantageux à long terme. Mais les taux fixes, qui sont actuellement à des planchers historiques, vous assurent la tranquillité d'esprit, parce qu'ils vous protègent contre les hausses de taux et que vous savez quelle proportion de votre prêt hypothécaire vous aurez remboursée à la fin de votre terme.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 538 milliards de dollars et d'un effectif de plus de 47 000 employés au 31 janvier 2012, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires au détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements