Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

17 févr. 2005 15h36 HE

C'est le temps de réinvestir dans le Canada!

Attention: Directeur général et de l'information OTTAWA--(CCNMatthews - 17 fév. 2005) - Aujourd'hui, le Congrès du travail du Canada applaudit la publication de l'Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral (ABGF) du Centre canadien de politiques alternatives.

L'ABGF réussit plus systématiquement que le gouvernement fédéral à prévoir les excédents financiers et, cette année encore, le document démontre que l'argent est disponible et que le ministre fédéral des Finances, M. Ralph Goodale, pourrait financer un programme d'investissement social ambitieux et progressiste tout en maintenant l'équilibre budgétaire

« Une fois encore, cet exercice montre que les objectifs des travailleurs et travailleuses et de leurs familles, en matière de politiques, sont raisonnables et pratiques. Nous pouvons choisir de créer plus d'emplois et des emplois meilleurs, d'améliorer la justice sociale et de nous approcher de façon significative d'une économie plus viable. Il est possible de changer des choses dans la vie des gens », de dire Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

De nombreux Canadiens et Canadiennes seront surpris d'apprendre que les dépenses du gouvernement fédéral pour les programmes sociaux et les services publics forment aujourd'hui une part moins importante de l'économie que ce que les libéraux ont dépensé lorsqu'ils ont éliminé le déficit en 1997. Au cours des dernières années, le gouvernement a choisi d'utiliser les surplus budgétaires croissants pour offrir d'importantes réductions d'impôt aux entreprises et aux gens qui gagnent des revenus élevés et d'accélérer le remboursement de la dette (de plus de 60 milliards de dollars).

Il est temps, aujourd'hui, de s'attaquer sérieusement au problème pressant des déficits réels : un programme d'Assurance-emploi qui n'offre pas de prestations à la plupart des chômeurs, aucun programme national de garderies et d'apprentissage de la petite enfance à l'intention des familles qui travaillent et de leurs enfants, des inquiétudes quant à la sécurité des revenus de retraite, la nécessité de créer des emplois qui permettent de faire vivre les familles et faire face aux défis relatifs aux changements climatiques et à la pauvreté mondiale.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site web : www.clc-ctc.ca
/Renseignements: Jeff Atkinson, (613) 526-7425 ou (613) 863-1413/ IN: TRAVAIL

Renseignements

  • Jean Wolff, Directeur, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-526-7431
    Numéro de téléphone secondaire: 613-878-6040
    Courriel: communications@clc-ctc.ca