BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

04 févr. 2011 06h00 HE

Cette année, REER et plan financier vont de pair

Selon un sondage de BMO, les Canadiens commencent à comprendre l'importance de la planification financière.

- Plus de la moitié des Canadiens ont un plan financier, alors que seulement un tiers d'entre eux avaient un tel plan l'an dernier et un quart l'année précédente.

- Quatre-vingt-onze pour cent des personnes sondées considèrent que leur plan les a aidées ou les aidera à atteindre leurs objectifs financiers.

- Cependant, plus de 40 % des Canadiens n'ont toujours pas de plan, les principales raisons invoquées par eux étant le manque d'argent ou le fait que l'élaboration d'un plan ne constitue pas une priorité.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 4 fév. 2011) - Alors que la saison des régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) bat son plein, BMO Groupe financier a publié aujourd'hui les résultats d'un sondage qui montrent que, plus que jamais auparavant, les Canadiens comprennent l'importance d'un plan financier et le rôle crucial qu'il peut jouer dans la réalisation de leurs objectifs de placement. 

Plus de la moitié (56 %) des personnes sondées par Harris/Decima ont indiqué qu'elles ont un plan financier. L'an dernier, un sondage Léger fait pour le compte de BMO avait révélé que 34 % des Canadiens avaient un plan, alors qu'ils étaient 25 % à en avoir un l'année précédente.

Le nouveau sondage indique aussi que les Canadiens sont optimistes par rapport à leurs plans financiers, puisque 91 % de ceux qui ont un plan considèrent qu'il les a aidés ou qu'il les aidera à atteindre leurs objectifs financiers. 

« Que ce soit pour votre retraite ou pour l'une ou l'autre des étapes importantes de votre vie, un plan financier est essentiel pour vous assurer que vous êtes en bonne voie d'atteindre vos objectifs d'épargne. Un plan vous permet de clarifier ce pourquoi vous épargnez ainsi que les meilleurs moyens d'atteindre cet objectif, a déclaré Caroline Dabu, vice-présidente, Retraite et stratégie de planification financière, BMO Groupe financier. Une des façons de commencer consiste à rencontrer un expert financier qui pourra vous conseiller et vous aider à élaborer une stratégie en vue d'atteindre vos objectifs. »

Le sondage comporte cependant des données qui font réfléchir, car près de la moitié des répondants (44 %) disent qu'ils n'ont pas de plan financier. Les principales raisons invoquées pour expliquer cette situation sont le manque d'argent (63 %), le fait que ce n'est pas une priorité (35 %) et le fait qu'ils ne savent pas par quoi commencer pour préparer un plan (29 %).

« Il y a une idée erronée fort répandue selon laquelle l'élaboration d'un plan financier exige beaucoup d'argent et de grandes connaissances financières, mais ce n'est certainement pas le cas, a poursuivi Mme Dabu. Il s'agit de prendre quelques mesures simples, de mettre les premiers morceaux en place et d'avoir un tableau clair de sa situation financière. »

Le sondage a aussi fait ressortir d'autres données importantes :

  • Quatre-vingt-dix pour cent des répondants qui ont un plan financier ont consulté quelqu'un pour l'élaborer, et dans 73 % des cas, la personne consultée était un planificateur financier.
  • Les hommes sont plus nombreux que les femmes à déclarer avoir un plan financier (respectivement 61 % et 52 %).
  • Soixante-douze pour cent des répondants ont une idée claire de ce pourquoi ils investissent et épargnent.
  • Les personnes qui ont un plan financier sont plus susceptibles de cotiser à leur REER (58 %) que ceux qui n'ont pas de plan (35 %).

« Il est encourageant de constater que les gens commencent à reconnaître l'importance d'un plan financier, a conclu Mme Dabu. Cependant, il est important de comprendre qu'avoir un plan financier ne se limite pas à cotiser régulièrement à un REER ou à déposer de l'argent dans un CELI chaque année. » 

Vous avez un plan financier ou vous songez à en préparer un pour assurer votre retraite? Mme Dabu vous recommande de considérer les éléments suivants :

  • Scénarios d'urgence – Votre plan tient-il compte de la possibilité d'événements imprévus, comme une chute importante de la bourse ou une maladie imprévue?
  • Style de vie – Quel style de vie prévoyez-vous avoir lorsque vous serez retraité? De combien d'argent aurez-vous besoin pour maintenir ce style de vie?
  • Répartition d'actifs/Neutralisation des risques – Réfléchissez à la répartition de votre argent dans diverses catégories d'actifs et au fait que cette répartition pourrait devoir changer à mesure que vous approcherez de votre départ à la retraite.
  • Longévité – Les Canadiens vivent plus longtemps que jamais auparavant. Votre plan tient-il compte du fait que votre retraite pourrait durer 25 ou 30 ans ou même plus?

Le sondage en ligne a été effectué par Harris/Decima auprès de 1 002 adultes canadiens, entre les 15 et 24 novembre 2010. Les résultats ont été pondérés en utilisant les données du plus récent recensement, afin d'assurer la représentativité nationale des réponses.

Renseignements