Customs and Immigration Union (CIU)

Customs and Immigration Union (CIU)

01 sept. 2005 17h25 HE

CEUDA à McLellan: sécurisez les frontières ou préparez-vous à subir des conséquences de refus de travail

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 1 sept. 2005) - Des évènements dramatiques ont eu lieu hier au ponts Rainbow et Peace and Queenston à Fort Erie et Niagara Falls, Ontario, qui ont poussé plus de quarante officiers des douanes employés à plein temps, y compris des étudiants travaillant sur des tâches douanières, à faire valoir leurs droits en vertu du Code du travail, de refuser un travail dangereux.

Les agents des affaires du travail sont encore occupés à évaluer la situation et les agents des douanes basés à ces postes continuent de démontrer leur intention de refuser de travailler sans montrer aucun signe de résolution rapide en vue.

Ron Moran qui représente 10 500 membres à l'Agence des douanes et du revenu du Canada et à la Customs Border Services Agency (CBSA), dont plus de 5 000 sont des agents des douanes, y compris les agents en uniforme qui travaillent en première ligne et les agents d'enquête, du renseignement et des politiques commerciales déclare, "Bien que la situation aux ponts restera certainement dans les mémoires comme un fait gênant à la direction des douanes qui dirige le fonctionnement sur ces sites ainsi qu'aux voyageurs et aux commerces qui traversent les ponts, nous nous souviendrons de cette journée comme étant le jour où les Agents des douanes ont finalement décidé qu'ils ne laisseraient pas continuer ce gouvernement à les traiter comme si ils étaient des cibles en mouvement, sans plus."

Moran ajoute "C'est exactement la raison pour laquelle nous sommes inquiets au sujet de la sécurité de nos membres et la raison pour laquelle ils ont été forcés de rester silencieux et que le CBSA les a empêché de parler du réel danger de leurs emplois, que nous avons engagés le Groupe Northgate afin de rédiger une enquête nationale et sans parti pris dans le but d'estimer si le travail à la frontière justifie la délivrance de revolvers à nos membres. Le déploiement d'officiers de police armés à la frontière hier prouve bien que nos membres ont dit: il existe un besoin réel pour une présence armée."

L'enquête est nécessaire du fait que les officiers de la CBSA ont pris une décision sans précédente de supprimer les portions d'une analyse concernant les dangers au travail de tierce partie qui recommandait une présence armée aux 6 postes frontaliers les plus importants au Canada. Cette révélation a été confirmée dans le rapport récent du sénateur Colin Kenny et du Comité sénatorial permanent sur la sécurité nationale et la défense, rapport intitulé Border Insecurity (L'insécurité aux frontières) (juin 2005) dans lequel ils avaient indiqué que le rapport ModuSpec commissionné par le gouvernement avait été délibérément 'modifié' précisément aux endroits que la CEUDA examine présentement.

Moran continue, "C'est inquiétant de voir que les agents de la CBSA continuent de se cacher derrière une analyse concernant le danger au travail qui a fait l'objet de falsification et qui a été utilisée pour dénier le besoin d'une présence armée aux frontières."

La CEUDA applaudit ses membres pour leur détermination à être entendus aux ponts et les douzaines d'agents des douanes et de l'immigration qui ont rencontré Northgate, bien qu'éloigné; Northgate est présentement en Colombie-Britannique et ira prochainement au Québec.

Moran a déclaré, "Les agents de la CBSA seront entendus, les Canadiens seront informés au sujet de leurs frontières et sur ce que la CBSA leur cache et dément. De plus, nos membres ne risqueront désormais plus leurs vies et il est clair que ce qui vient de se passer permettra de confirmer que la vie de nos membres ne sera désormais plus mise à risque lorsque des individus dangereux s'approcheront de nos frontières. Nos membres veulent faire leur travail de protection des frontières, mais ils ont besoin de se protéger efficacement pour le faire. Sans cela, le refus de travailler se manifestera très certainement."

Renseignements

  • CEUDA
    Ron Moran
    Président national
    (613) 677-1090
    ou
    CEUDA
    Erik Lupien
    Agent des communications et des coordinations politiques
    (613) 723-8008