Innu Meshkenu

Innu Meshkenu

19 nov. 2016 20h52 HE

Challenge Stanley Vollant : Des centaines d'heures de marches pour promouvoir un mode de vie actif, favoriser les échanges culturels et bâtir un avenir meilleur

ODANAK, QUEBEC--(Marketwired - 19 nov. 2016) -

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

C'est dans le but de soutenir les efforts des individus et des groupes souhaitant intégrer l'activité physique à leur mode de vie que s'est déroulé aujourd'hui le premier Challenge Stanley Vollant. Cet événement annuel, organisé avec l'appui et dans l'esprit du projet Innu Meshkenu, se veut une compétition amicale entre les communautés autochtones qui doivent cumuler le plus grand nombre d'heures de marche possible. La première édition du challenge, coorganisée avec le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, s'est déroulée dans la communauté abénaquise d'Odanak, située sur la Rive-Sud du Saint-Laurent entre Montréal et Québec. Au total, une centaine de marcheurs ont cumulé 159 heures de marche en prenant part à des marches d'une, deux, trois ou quatre heures.

MARCHER ENSEMBLE

Force est de constater que de nombreuses personnes ne réussissent pas à adopter un mode de vie actif, souvent parce qu'il est difficile de trouver le temps d'intégrer l'activité physique à son quotidien. Le Challenge Stanley Vollant veut rappeler l'importance de la marche et inspirer les communautés à mettre en place des plans de mise en forme collectifs. « Quand on prend sa santé en main, ce sont toutes nos perspectives d'avenir qui s'améliorent, tant au niveau physique, mental, émotionnel que spirituel, a souligné le Dr Stanley Vollant. La marche est une activité inclusive qui est accessible à tous, peu importe l'âge ou le statut. Par sa nature, un événement comme aujourd'hui favorise aussi l'ouverture à l'autre et donne l'occasion aux autochtones et aux allochtones de marcher côte à côte et de prendre le temps d'échanger. »

Le Challenge Stanley Vollant a été rendu possible grâce à de nombreux partenaires qui ont à cœur la santé et le bien-être des Premières Nations, soit Santé Canada, le gouvernement du Québec, Québec en forme et le Centre des Premières Nations Nikanite de l'UQAC

« La détermination et l'engagement du Dr Stanley Vollant d'agir pour le bien-être pour les jeunes Québécois de toutes les origines est tout simplement sans fin. Je suis convaincu que ce challenge, une nouvelle initiative de sa part, réussira à convaincre d'autres jeunes à croire en leurs rêves, une condition essentielle pour assurer un futur meilleur à la prochaine génération. Aujourd'hui, nous célébrons collectivement la conclusion d'une année pavée de défis et d'accomplissements en matière de santé, et par ce rassemblement, nous devenons également une source d'inspiration pour l'ensemble de la société québécoise, » s'est réjoui le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley.

« Le Challenge Stanley Vollant est un projet qui s'inscrit résolument dans le mouvement en faveur des saines habitudes de vie et il est porteur de santé et de respect, des valeurs qui nous rejoignent profondément, a mentionné Éric Lamothe, directeur général de Québec en Forme. Soutenir les jeunes dans l'adoption de comportement sain en mettant en place toutes les conditions nécessaires est au cœur de ce mouvement depuis plus de 10 ans et nous souhaitons poursuivre dans cette voix prometteuse pour nos jeunes. » M. Lamothe a pris part au Challenge d'aujourd'hui, tandis que Québec en Forme y a présenté son recueil bilan « Pour un Québec en Forme ».

L'ABOUTISSEMENT DE MILLIERS D'HEURES DE MARCHE

Le Challenge Stanley Vollant se veut un événement annuel qui vient couronner des mois d'efforts à cumuler des kilomètres de marches, comme avec le projet de club de marche «Wli Pmossaw8gan-Bonne marche» qui a été mis sur pied chez les Abénaquis d'Odanak et de Wôlinak par les Services à l'Enfance et à la Famille des Premières Nations du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki. Dans le cadre de ce projet novateur, aînés et enfants étaient invités à se joindre à un mouvement intergénérationnel qui visait à faire bouger les gens ensemble et à se réunir autour de la culture et de la tradition autochtone.

Le Conseil des Abénakis d'Odanak est fier de constater que les gens de la communauté ont posé un geste concret pour améliorer leurs habitudes de vie, par leur participation à des sessions de marche, en individuel et en groupe. Pour les élus d'Odanak, le Challenge Stanley Vollant est donc l'aboutissement logique d'une action communautaire forte, rassemblant la population et l'ensemble des partenaires de la communauté.

À PROPOS DU PROJET INNU MESHKENU

Voulant passer des paroles à l'acte et mettre en place des moyens constructifs de changer le sort des peuples autochtones, c'est en septembre 2010 que le Dr Stanley Vollant a entrepris la marche Innu Meshkenu. Sa vision : promouvoir l'adoption de saines habitudes de vie, d'encourager la fierté culturelle et de valoriser la persévérance scolaire chez les jeunes des Premières Nations et leurs familles. Jusqu'ici, il a parcouru avec son équipe d'une centaine de marcheurs, plus de 5 255 kilomètres de routes et de sentiers au sein des territoires innu, huron-wendat, waban-aki, micmacs, attikamekw, anishnabeg, cri, mohawk, malécite, naskapi et inuit afin de poursuivre ces objectifs. Le Challenge Stanley Vollant se veut un volet grand public qui s'inscrit dans la continuité du projet Innu Meshkenu.

Pour suivre le projet Innu Meshkenu et le Dr Stanley Vollant sur les médias sociaux :

facebook.com/Innu.Meshkenu

facebook.com/DrStanleyVollant

twitter.com/Innu_Meshkenu

twitter.com/DrVollant

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20161119-1077207800.jpg

Renseignements

  • Source :
    Mathieu Gravel
    Coordonnateur du projet Innu Meshkenu
    418 690-9802
    Innu.meshkenu@uqac.ca

    Pour information et demande d'entrevue :
    Sophie Allard, ARP
    514 499-3030, poste 771
    514 808-9474
    sa@ahcom.ca