Chambre immobilière du Grand Montréal

Chambre immobilière du Grand Montréal

16 nov. 2006 10h44 HE

CIGM : Les reventes de propriétés se tempèrent au troisième trimestre

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 16 nov. 2006) - Selon les statistiques de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), au cours du troisième trimestre de 2006, l'activité a ralenti sur le marché de la revente de la région métropolitaine de Montréal. En tout, 7 213 propriétés ont changé de mains, soit 5 % de moins qu'au troisième trimestre de 2005. Malgré cela, le nombre des reventes enregistrées sur le réseau S.I.A.®/MLS® de la CIGM durant les trois premiers trimestres (29 703) laisse présager une très bonne année 2006. "La baisse observée au troisième trimestre ne devrait pas empêcher le marché de la revente d'enregistrer un résultat annuel exceptionnel. On s'attend à ce qu'en 2006, le volume des transactions soit presque le même qu'au cours des années 2005 et 2002, années phares en termes de dynamisme du marché de la revente", affirme Michel Beauséjour, FCA, chef de la direction de la CIGM.

C'est le marché des maisons unifamiliales qui a le mieux résisté à l'affaiblissement du marché de la revente. Au cours du trimestre qui vient de se terminer, 4 563 maisons unifamiliales ont été revendues, soit seulement 4 % de moins qu'au troisième trimestre de 2005. La baisse des transactions n'empêche pas le marché des maisons unifamiliales de demeurer favorable aux vendeurs, ce qui dénote l'attrait de ce type de propriétés. Au cours du dernier trimestre, le prix de vente moyen des maisons unifamiliales s'est établi à 246 244 $, ce qui représente une progression de 9 % par rapport au troisième trimestre de 2005 et la hausse la plus forte pour un type d'habitation.

Dans la région métropolitaine de Montréal, les ventes de copropriétés ont diminué de 6 % au troisième trimestre de 2006 pour s'établir à 1 745. Cette baisse du nombre de transactions n'a pas empêché ce marché de demeurer équilibré, car, les inscriptions ont augmenté de façon relativement modérée (+17 %). Sur le réseau S.I.A.®/MLS®de la CIGM, le prix de vente moyen des copropriétés s'est établi à 208 869 $, en hausse de 3 % par rapport au troisième trimestre de 2005.

Le marché des plex (2 à 5 logements) s'est de nouveau contracté au troisième trimestre de 2006. En effet, 905 plex ont changé de propriétaire, soit 11 % de moins qu'au troisième trimestre de 2005. Il s'agit du recul le plus important du nombre de transactions enregistré au cours du troisième trimestre. Le marché des plex demeure quand même à l'avantage des vendeurs, en grande partie grâce à la faible croissance des inscriptions (+4 %). Le prix de vente moyen des plex s'est établi à 305 645 $, ce qui constitue une augmentation de 2 % par rapport au troisième trimestre de l'an dernier.

Le fléchissement de la demande au dernier trimestre n'a pas eu pour conséquence une correction majeure du marché car, parallèlement, l'offre s'est accrue modérément. "En général, la hausse des prix a été moins importante que dans le passé, ce qui indique un rééquilibrage en douceur du marché", mentionne Astrid Joseph, analyste de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Renseignements

  • Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Astrid Joseph
    Analyste de marché
    514-496-8564
    ajoseph@cmhc.ca
    ou
    Chambre immobilière du Grand Montréal
    Chantal de Repentigny, Directrice adjointe, Communications,
    relations avec l'industrie et affaires légales
    514-762-2181, poste 130
    chantal.derepentigny@cigm.qc.ca