Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

06 mai 2009 13h00 HE

CNRC : Un élève du secondaire de Saskatoon lauréat d'un concours national de biotechnologie

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 mai 2009) - Une étude révolutionnaire réalisée par Scott Adams, un élève de 10e année, a remporté le grand prix national parmi les 14 concurrents régionaux en lice dans le cadre du Défi BioTalent Sanofi-Aventis de 2009 (DBSA).

L'honorable Tony Clement, ministre de l'Industrie, et l'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances, ont félicité les équipes d'étudiants du pays entier à l'occasion de la cérémonie de remise des prix, tenue aujourd'hui au Conseil national de recherches du Canada (CNRC).

Scott Adams du Walter Murray Collegiate Institute, à Saskatoon, a décroché le premier prix de 5 000 $ pour avoir découvert une nouvelle façon de désactiver un gène du blé et modifier ainsi son amidon. L'amidon est employé dans les emballages, les textiles, les aliments, les adhésifs et les lubrifiants.

"Au nom du gouvernement canadien, il me fait plaisir de féliciter les lauréats régionaux du Défi BioTalent Sanofi-Aventis pour la qualité exceptionnelle de leurs recherches", a déclaré l'honorable Tony Clement, ministre de l'Industrie. "Le Canada est fortuné de compter un si grand nombre de jeunes talents. L'ingéniosité et la créativité illustrées par les concurrents du DBSA aujourd'hui me donnent confiance dans l'avenir."

En plus du prix national, le gagnant du premier prix, Scott Adams, et Joseph McNeil, du cap Breton, en Nouvelle-Ecosse, qui est arrivé deuxième, défendront les couleurs du Canada au défi international BioGENEius qui se déroulera à Atlanta, en Géorgie, du 17 au 20 juin.

Le Défi BioTalent Sanofi-Aventis est un concours national annuel visant à faire mieux connaître la nouvelle science qu'est la biotechnologie aux étudiants, aux éducateurs et à la population.

"Nous vous encourageons à contempler une carrière en science où vous pourrez repousser les frontières du savoir", a déclaré le président du CNRC Pierre Coulombe. "Félicitations à tous les chercheurs en herbe qui ont participé au concours national DBSA cette année."

Le CNRC est un des partenaires du concours national, dont les principaux commanditaires sont Sanofi-Aventis et Sanofi Pasteur Limited, ainsi que BioTalent Canada.

Les autres lauréats sont :

Prix commercial, (1 000 $) : Kirsten Larsen, Manitoba

Un prix spécial de 1 000 $ a été accordé au projet présentant le meilleur potentiel commercial. Il a été accordé à Kirsten Larsen, 18 ans, de l'école secondaire régionale de Swan Valley, dans le nord du Manitoba, qui a établi les propriétés nutritives et médicinales du haskap, un fruit japonais méconnu que ses parents cultivent près de chez elle. Elle a démontré qu'en dépit de sa faible concentration en minéraux et en vitamine C, le haskap renferme une quantité exceptionnelle d'antioxydants qui préviennent le cancer.

2e place (4 000 $) : Joseph McNeill, Nouvelle-Ecosse

Joseph McNeill, 18 ans, étudie en 12e année à l'Académie Richmond du cap Breton, en Nouvelle-Ecosse. Il remporte la deuxième place pour son étude sur la maladie de Lou Gherig (sclérose latérale amyotrophique ou SLA) et sur l'utilisation du thé vert comme promoteur de croissance des neurones. Ses résultats révèlent notamment une hausse de la croissance cellulaire de 16 à 30 pour cent.

3e place (3 000 $) : Binudith Warnakulasooriya, Manitoba

Binudith (Bin) Warnakulasooriya, 17 ans, est élève en 11e année au Collège Fort Richmond de Winnipeg. Il s'est classé troisième pour un projet qui pourrait aboutir à une importante découverte sur la façon dont le lin synthétise la lignane SDG, un puissant antioxydant présentant une grande valeur comme supplément alimentaire pour prévenir le cancer et présentant d'autres bienfaits pour la santé, notamment une réduction de la cholestérolémie et des propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques.

4e place (2 000 $) : Caitlin Martin Newnham, Ontario

Elève de 12e année à l'école secondaire A.B. Lucas de London, Caitlin Martin Newnham, 18 ans, cherchait un antalgique présentant moins d'effets secondaires pour remplacer ceux que prend sa mère. Elle a trouvé une nouvelle façon d'éliminer la cuisante sensation de brûlure causée par l'huile du piment, un analgésique naturel. Recourant à des sangsues, elle a également mis au point une méthode pour effectuer la recherche sur la douleur sans faire souffrir des vertébrés.

5e place (1 000 $) : Melanie Gallant, î.-P.-E

Cette élève de 12e année de l'école François-Buote de Charlottetown, à l'I.-P.-E., a identifié comment un herbicide couramment employé en agriculture inhibe la production d'androgènes, la principale hormone mâle, chez les poissons d'eau salée.

Mention spéciale : Maria Carolina Festa, Québec

Les membres du jury ont également accordé une mention spéciale à Maria Carolina Festa, 15 ans, élève de 10e année à Montréal, pour son esprit d'indépendance et son ingéniosité. L'adolescente a recouru à une bactérie commune pour rendre potable de l'eau mortellement contaminée avec des nitrates. A l'inverse des autres concurrents, Maria a poursuivi ses recherches sans l'aide de mentor universitaire. Elle a mené à bien ses travaux au laboratoire de son école secondaire, l'école Villa Sainte-Marceline.

A propos du Conseil national de recherches du Canada

Reconnu à l'échelle mondiale pour ses travaux de recherche et ses innovations, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est un chef de file dans le développement au Canada d'une économie novatrice axée sur le savoir, grâce à la science et à la technologie. Pour en savoir plus, on visitera le site Web www.nrc-cnrs.gc.ca.

Pour en savoir plus (médias seulement), visitez le site http://defisanofibiotalent.ca/.

Renseignements