Cogeco Câble inc.
TSX : CCA

Cogeco Câble inc.

28 oct. 2015 21h31 HE

Cogeco Câble inc. publie ses résultats financiers du quatrième trimestre de l'exercice 2015 et augmente son dividende

- Pour le quatrième trimestre, les produits ont augmenté de 30,3 millions $, ou 6,2 %, pour atteindre 520,4 millions $;

- Le BAIIA ajusté(1) a augmenté de 9,8 millions $, ou 4,2 %, pour s'établir à 240,6 millions $;

- Les flux de trésorerie disponibles(1) ont augmenté de 49,9 millions $ pour atteindre 72,0 millions $;

- La filiale de la Société, Atlantic Broadband, a conclu l'acquisition de MetroCast Communications of Connecticut, LLC; et

- Cogeco Câble a augmenté son dividende trimestriel, le faisant ainsi passer de 0,35 $ à 0,39 $, ce qui représente une hausse de 11,4 %.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 28 oct. 2015) - Cogeco Câble inc. (TSX:CCA) (« Cogeco Câble » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice 2015 clos le 31 août 2015, conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »).

Pour le quatrième trimestre clos le 31 août 2015 :

  • Les produits ont augmenté de 30,3 millions $, ou 6,2 %, pour atteindre 520,4 millions $, stimulés par la croissance de 27,0 % du secteur des Services de câblodistribution américains et de 4,3 % du secteur des Services de données aux entreprises, les produits étant demeurés stables au sein du secteur des Services de câblodistribution canadiens.


    • L'augmentation des produits des Services de câblodistribution américains découle de la croissance des unités de service primaire(2), des hausses tarifaires et des taux de change favorables, par rapport à l'exercice précédent;

    • Les produits des Services de câblodistribution canadiens sont demeurés stables en raison des hausses tarifaires et de la croissance soutenue des services d'Internet, facteurs contrebalancés par la baisse des produits des services de vidéo et de téléphonie;


    • L'augmentation des Services de données aux entreprises découle essentiellement des taux de change favorables.


  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 9,8 millions $, ou 4,2 %, par rapport à l'exercice 2014, pour atteindre 240,6 millions $, principalement en raison d'une hausse de 21,4 % et de 11,2 % au sein des secteurs des Services de câblodistribution américains et des Services de données aux entreprises, respectivement, le BAIIA ajusté étant demeuré stable au sein du secteur des Services de câblodistribution canadiens;


    • La hausse du BAIIA ajusté des Services de câblodistribution américains découle de la croissance des unités de service primaire, des hausses tarifaires et de l'appréciation du dollar américain par rapport au dollar canadien, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des coûts de programmation, les initiatives de marketing et les coûts engagés pour les unités de service primaire additionnelles;


    • La hausse du BAIIA ajusté des Services de données aux entreprises s'explique essentiellement par les réductions des coûts liées à la récente restructuration opérationnelle ainsi que par les taux de change favorables par rapport à l'exercice précédent; et


    • Le BAIIA ajusté des Services de câblodistribution canadiens a légèrement diminué en raison des coûts non récurrents de 3,4 millions $ liés à la mise en œuvre d'un nouveau système de gestion des heures et de la main-d'œuvre ainsi qu'en raison de la hausse des coûts liés à la programmation et aux initiatives de marketing.


  • La marge d'exploitation(1) a diminué au quatrième trimestre de l'exercice 2015, passant de 47,1 % à 46,2 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 51,9 %, 41,7 % et 35,6 %, respectivement, pour les secteurs des Services de câblodistribution canadiens, des Services de câblodistribution américains et des Services de données aux entreprises. La diminution enregistrée pour le trimestre découle principalement des marges moins élevées du secteur des Services de câblodistribution américains conjuguées à la proportion plus élevée de ce secteur dans les résultats d'exploitation consolidés et des marges moins élevées du secteur des Services de câblodistribution canadiens en raison des coûts non récurrents engagés au cours du trimestre, facteurs partiellement contrebalancés par l'augmentation enregistrée par le secteur des Services de données aux entreprises;

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 78,0 millions $, ou 1,59 $ par action, contre 63,8 millions $, ou 1,31 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice 2014. Cette hausse de 22,1 % s'explique par l'augmentation du BAIIA ajusté et le règlement de 27,4 millions $ d'une réclamation auprès d'un fournisseur, facteurs partiellement contrebalancés par la hausse des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition et des impôts sur le résultat;

  • Les flux de trésorerie disponibles se sont établis à 72,0 millions $, contre 22,2 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente une hausse de 49,9 millions $. Cette augmentation découle de l'augmentation du BAIIA ajusté, du règlement d'une réclamation auprès d'un fournisseur et de la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des impôts exigibles et des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition. La diminution des dépenses d'investissement tient essentiellement à l'achèvement au troisième trimestre de l'exercice 2015 des travaux de construction des modules restants au centre de données de Barrie qui avaient été lancés au cours de l'exercice 2014, ainsi qu'au calendrier de certaines initiatives dans les secteurs des Services de câblodistribution canadiens et des Services de câblodistribution américains;

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont atteint 271,3 millions $, contre 329,2 millions $, ce qui représente une diminution de 57,9 millions $, ou 17,6 %, par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2014. La diminution enregistrée pour le trimestre est essentiellement attribuable à la baisse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement, et à la hausse des impôts sur le résultat versés, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation du BAIIA ajusté et par le règlement d'une réclamation auprès d'un fournisseur;

  • Un dividende déterminé trimestriel de 0,35 $ par action a été versé aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, ce qui représente une augmentation de 0,05 $ par action, ou 16,7 %, par rapport au dividende déterminé de 0,30 $ par action versé au quatrième trimestre de l'exercice 2014;

  • Le 28 octobre 2015, Cogeco Câble a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,39 $ l'action, ce qui représente une hausse de 11,4 % comparativement au dividende de 0,35 $ l'action versé au quatrième trimestre de l'exercice 2015; et

  • Le 20 août 2015, Atlantic Broadband, une filiale en propriété exclusive de Cogeco Câble inc., a conclu l'acquisition de la quasi-totalité des actifs nets de MetroCast Communications of Connecticut, LLC (« MetroCast Connecticut ») qui desservait 27 256 clients de vidéo, 22 673 clients d'Internet et 7 817 clients de téléphonie au 31 août 2015. La transaction, qui est évaluée à 200 millions $ US et qui est assujettie à un ajustement du fonds de roulement net après la clôture, a été financée au moyen d'une combinaison de fonds en caisse, d'un prélèvement sur le crédit à terme renouvelable existant d'un montant de 90 millions $ US et d'emprunts totalisant 100 millions $ US aux termes d'une nouvelle facilité d'emprunt A-2 émise en vertu des facilités de crédit de premier rang. Cette acquisition améliore la zone de couverture de Cogeco Câble dans le marché des services de câblodistribution américains et lui assure un fort potentiel de croissance.
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Représente la somme des clients des services de vidéo, d'Internet et de téléphonie.

Pour l'exercice clos le 31 août 2015 :

  • Les produits ont augmenté de 95,7 millions $, ou 4,9 %, pour atteindre 2,0 milliards $, stimulés par la croissance de 20,1 % du secteur des Services de câblodistribution américains, de 3,5 % du secteur des Services de données aux entreprises et de 0,6 % du secteur des Services de câblodistribution canadiens;
  • Le BAIIA ajusté pour l'exercice 2015 a augmenté de 37,1 millions $, ou 4,2 %, par rapport à l'exercice précédent, pour s'établir à 930,5 millions $. La progression pour l'exercice résulte principalement de l'amélioration des résultats de tous les secteurs opérationnels ainsi que des taux de change favorables en ce qui concerne nos établissements à l'étranger par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;
  • La marge d'exploitation a légèrement diminué, passant de 45,9 % à 45,5 %, en raison de la baisse enregistrée par le secteur des Services de câblodistribution américains conjuguée à la proportion plus élevée de ce secteur dans les résultats d'exploitation consolidés, facteurs partiellement contrebalancés par l'augmentation enregistrée par le secteur des Services de données aux entreprises et par la stabilité de la marge du secteur des Services de câblodistribution canadiens;
  • Le bénéfice de l'exercice s'est chiffré à 257,8 millions $, ou 5,27 $ par action, contre 209,4 millions $, ou 4,30 $ par action, pour l'exercice 2014, ce qui représente une hausse de 23,1 %. La progression du bénéfice est essentiellement attribuable à l'augmentation du BAIIA ajusté, au règlement d'une réclamation auprès d'un fournisseur et à la perte de valeur au titre des immobilisations corporelles enregistrée au cours de l'exercice précédent, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, des charges financières et des impôts sur le résultat;
  • Les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 11,3 millions $ pour atteindre 286,0 millions $, comparativement à 274,7 millions $ à l'exercice 2014. Cette augmentation pour l'exercice découle principalement de l'augmentation du BAIIA ajusté et du règlement d'une réclamation auprès d'un fournisseur, facteurs contrebalancés partiellement par l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs, des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, des charges financières et des impôts exigibles;
  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont atteint 688,9 millions $, contre 758,4 millions $, ce qui représente une diminution de 69,4 millions $, ou 9,2 %, par rapport à l'exercice 2014. Cet écart est essentiellement attribuable à la diminution des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement, et à la hausse des impôts sur le résultat versés, des charges financières versées et des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, facteurs contrebalancés en partie par la hausse du BAIIA ajusté et par le règlement d'une réclamation auprès d'un fournisseur; et
  • Les versements de dividendes pour l'exercice 2015 ont totalisé 1,40 $ l'action, contre 1,20 $ l'action à l'exercice 2014.
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.

« Nous sommes satisfaits de nos résultats financiers pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 », a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco Câble inc. « Nos résultats de fin d'exercice cadrent avec les attentes, ce qui démontre notre capacité de croître tout en maintenant une discipline rigoureuse en matière de contrôle des coûts. »

« Nous sommes également satisfaits des résultats de notre filiale Atlantic Broadband et nous sommes emballés de poursuivre notre expansion géographique dans le marché des États-Unis grâce à l'acquisition de MetroCast Connecticut », a poursuivi M. Audet. « Dans le secteur des Services de données aux entreprises, nous avons procédé au regroupement de nos filiales Cogeco Services Réseaux et Peer 1 Hosting. Je suis très heureux d'annoncer que l'amélioration de nos résultats démontre bien les bienfaits de cette décision stratégique. Une fois ce processus terminé, nous pourrons continuer de consolider notre capacité d'attirer, de retenir et d'accroître un bassin de clients qui apprécient vraiment les solutions et les services que nous offrons », a conclu M. Audet.

Projections financières pour l'exercice 2016

Cogeco Câble a révisé ses projections financières préliminaires pour l'exercice 2016, telles que publiées le 14 juillet 2015, afin de tenir compte des résultats d'exploitation prévus découlant de l'acquisition de MetroCast Connecticut réalisée le 20 août 2015 par Atlantic Broadband, une filiale en propriété exclusive de la Société. Veuillez vous reporter à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2016 » du rapport annuel de 2015 de la Société pour obtenir plus de détails.

FAITS SAILLANTS


(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données par action)
Trimestres clos les Exercices clos les
31 août 2015 31 août 2014 Variation 31 août 2015 31 août 2014 Variation
$ $ % $ $ %
Opérations
Produits 520 419 490 155 6,2 2 043 316 1 947 591 4,9
BAIIA ajusté(1) 240 592 230 830 4,2 930 479 893 357 4,2
Marge d'exploitation(1) 46,2 % 47,1 % 45,5 % 45,9 % -
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition 6 942 956 - 13 950 4 736 -
Règlement d'une réclamation auprès d'un fournisseur (27 431 ) - - (27 431 ) - -
Perte de valeur au titre des immobilisations corporelles - 3 296 (100,0 ) - 35 493 (100,0 )
Bénéfice de la période 77 986 63 848 22,1 257 750 209 441 23,1
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 271 328 329 195 (17,6 ) 688 924 758 368 (9,2 )
Flux de trésorerie liés aux opérations(1) 201 993 187 276 7,9 725 187 690 148 5,1
Acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs 129 946 165 125 (21,3 ) 439 220 415 472 5,7
Flux de trésorerie disponibles 72 047 22 151 - 285 967 274 676 4,1
Situation financière
Trésorerie et équivalents de trésorerie 163 166 63 831 -
Immobilisations corporelles 1 985 421 1 830 971 8,4
Total de l'actif 6 014 038 5 173 741 16,2
Endettement(2) 3 261 908 2 744 746 18,8
Capitaux propres 1 758 972 1 508 256 16,6
Intensité du capital(1) 25,0 % 33,7 % - 21,5 % 21,3 % -
Données par action(3)
Bénéfice par action
De base 1,59 1,31 21,4 5,27 4,30 22,6
Dilué 1,58 1,30 21,5 5,22 4,26 22,5
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, du capital de la dette à long terme et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(3) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et aux événements, aux affaires, aux activités, à la performance financière, à la situation financière ou aux résultats anticipés de Cogeco Câble inc. (« Cogeco Câble » ou la « Société ») et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « prévoir », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les projections financières, les résultats d'exploitation et la performance économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, au rendement ainsi qu'aux perspectives et aux occasions d'affaires que Cogeco Câble juge raisonnables au moment de les formuler. Se reporter plus particulièrement aux rubriques « Stratégies et objectifs de l'entreprise » et « Projections financières pour l'exercice 2016 » du rapport de gestion annuel 2015 de la Société pour prendre connaissance de certaines hypothèses clés relatives à l'économie, au marché et aux opérations que nous avons formulées dans le cadre de la préparation des énoncés prospectifs. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes.

Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de Cogeco Câble. Ces facteurs comprennent certains risques, comme ceux liés aux changements technologiques, à l'évolution du marché et de la concurrence, à l'augmentation du nombre de clients qui adhèrent aux phénomènes appelés « cord-shaving » (raccourcir le cordon) et « cord-cutting » (couper le cordon), à la hausse des coûts liés à la programmation ou aux structures de soutènement, à la réalisation de nos stratégies d'affaires, aux développements sur le plan des politiques et de la réglementation, au non-renouvellement des licences ou des franchises, au non-renouvellement d'un bail essentiel, à l'interruption de l'approvisionnement de matériel ou de la prestation de services, à la défaillance des têtes de ligne de notre réseau, à l'impossibilité d'améliorer nos systèmes d'information, aux atteintes à la sécurité, aux pratiques Internet malveillantes ou abusives, aux sinistres et aux autres éventualités, à la conjoncture économique générale, aux fluctuations des taux de change, des taux d'intérêt et des marchés financiers, aux modifications de la politique fiscale, aux grèves et autres moyens de pression, à la perte de principaux dirigeants et au fait que l'actionnaire détenant le contrôle de la Société pourrait avoir des intérêts conflictuels avec les actionnaires ou autres parties prenantes, dont bon nombre de ces risques sont indépendants de la volonté de la Société. Pour de plus amples renseignements sur ces risques et incertitudes, la Société invite le lecteur à se reporter à la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du rapport de gestion annuel 2015 de la Société. Ces facteurs n'ont pas pour objet de représenter une liste complète des facteurs qui pourraient avoir une incidence sur Cogeco Câble, et les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective figurant dans le présent communiqué de presse. En outre, les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué de presse représentent les attentes de Cogeco Câble à la date du présent communiqué de presse (ou à la date à laquelle elles sont censées avoir été formulées) et ils pourraient changer après cette date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective à tout moment, à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf si la loi l'exige.

Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire. Ce communiqué de presse devrait être lu conjointement avec le rapport de gestion inclut dans le Rapport Annuel 2015 de la Société, les états financiers consolidés et les notes afférentes de la Société, préparés conformément aux IFRS pour l'exercice clos le 31 août 2015.

APERÇU DES RÉSULTATS

Ce rapport doit être lu conjointement avec le rapport annuel 2015 de la Société est disponible sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com ou sur le site Internet de la Société au corpo.cogeco.com. Pour plus de détails sur les résultats annuels, se reporter au rapport annuel 2015 de la Société.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION DU QUATRIÈME TRIMESTRE

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

DONNÉES CONSOLIDÉES

Trimestres clos les 31 août 2015 2014 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Produits 520 419 490 155 6,2
Charges d'exploitation 279 827 259 325 7,9
BAIIA ajusté 240 592 230 830 4,2
Marge d'exploitation 46,2 % 47,1 %

Les produits du quatrième trimestre de l'exercice 2015 ont augmenté de 30,3 millions $, ou 6,2 %, par rapport à l'exercice précédent, pour atteindre 520,4 millions $. Pour le quatrième trimestre clos le 31 août 2015, les charges d'exploitation ont augmenté de 20,5 millions $, ou 7,9 %, pour atteindre 279,8 millions $. Par conséquent, le BAIIA ajusté a augmenté de 9,8 millions $, ou 4,2 %, pour atteindre 240,6 millions $, et la marge d'exploitation a diminué, s'établissant ainsi à 46,2 %, comparativement à 47,1 % pour le quatrième trimestre de l'exercice 2014

SERVICES DE CÂBLODISTRIBUTION CANADIENS

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

Trimestres clos les 31 août
Ajouts nets (pertes nettes)
31 août
2015
2015 2014
Unité de service primaire 1 926 542 (10 381 ) (10 422 )
Clients du service de vidéo 765 358 (9 619 ) (10 666 )
Clients du service d'Internet 704 555 4 465 2 782
Clients du service de téléphonie 456 629 (5 227 ) (2 538 )

Les pertes nettes d'unités de service primaire pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 se sont chiffrées à 10 381, comparativement à 10 422 pour la période correspondante de l'exercice précédent s'explique essentiellement par les facteurs présentés ci-après.

VIDÉO

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les pertes nettes de clients du service de vidéo se sont chiffrées à 9 619, comparativement à 10 666 pour la période correspondante de l'exercice précédent. La diminution moindre des clients du service de vidéo est essentiellement attribuable au lancement des services de vidéo numérique avancée TiVo le 3 novembre 2014, en Ontario, et le 30 mars 2015, au Québec, facteur partiellement contrebalancé par les offres promotionnelles des concurrents pour les services vidéo, la maturité des catégories de services et la croissance de la zone de couverture de nos concurrents en matière d'IPTV.

INTERNET

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les ajouts nets de clients du service d'Internet se sont établis à 4 465, comparativement à 2 782 pour le quatrième trimestre de l'exercice 2014. Les ajouts nets pour le service d'Internet continuent d'être attribuables à l'amélioration de l'offre de produits, à l'incidence des forfaits de services de vidéo, d'Internet et de téléphonie, au lancement des services TiVo, aux activités promotionnelles et à la croissance du secteur commercial.

TÉLÉPHONIE

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les pertes nettes de clients du service de téléphonie se sont établies à 5 227, comparativement à 2 538 pour la période correspondante de l'exercice précédent, essentiellement en raison de l'augmentation du taux de pénétration de la téléphonie mobile en Amérique du Nord et des diverses offres illimitées des exploitants de services de téléphonie mobile qui incitent les clients à annuler leurs services de téléphonie filaire pour passer uniquement aux services de téléphonie mobile.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres clos les 31 août 2015 2014 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Produits 316 218 315 404 0,3
Charges d'exploitation 152 220 150 234 1,3
BAIIA ajusté 163 998 165 170 (0,7 )
Marge d'exploitation 51,9 % 52,4 %

PRODUITS

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les produits ont augmenté de 0,8 million $, ou 0,3 %, pour atteindre 316,2 millions $, comparativement à 315,4 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison des hausses tarifaires entrées en vigueur en avril 2014 et en février 2015 au Québec et en Ontario et de la croissance soutenue des produits tirés du service d'Internet, facteurs contrebalancés par la diminution des produits tirés des services de vidéo et de téléphonie qui découle de la vive concurrence et de la maturité des catégories de services.

CHARGES D'EXPLOITATION

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les charges d'exploitation ont augmenté de 2,0 millions $, ou 1,3 %, pour s'établir à 152,2 millions $, comparativement à 150,2 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les charges d'exploitation ont augmenté au cours du trimestre, en raison de l'augmentation des coûts liés à la programmation et au contenu et des initiatives de marketing additionnelles liées au lancement des services de vidéo numérique avancée TiVo, facteurs qui ont surtout été contrebalancés par les initiatives de réduction des coûts. En outre, les charges d'exploitation ont subi l'incidence défavorable au quatrième trimestre de 2015 de coûts non récurrents de 3,4 millions $ liés à la mise en œuvre d'un nouveau système de gestion du temps et de la main-d'œuvre qui permet d'accéder en temps réel aux heures travaillées, aux absences et aux banques d'heures disponibles.

BAIIA AJUSTÉ ET MARGE D'EXPLOITATION

En raison d'une croissance des charges d'exploitation supérieure à la croissance des produits, y compris des coûts non récurrents de 3,4 millions $ liés au nouveau système de gestion des heures et de la main-d'œuvre, le BAIIA ajusté s'est chiffré à 164,0 millions $ pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, soit 0,7 % en dessous du montant enregistré à la période correspondante de l'exercice précédent, et, par conséquent, la marge d'exploitation a diminué pour s'établir à 51,9 %, comparativement à 52,4 % pour le quatrième trimestre de l'exercice 2014.

SERVICES DE CÂBLODISTRIBUTION AMÉRICAINS

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

Trimestres clos les 31 août
Ajouts nets (pertes nettes)
31 août
2015
(1) 2015 (1) 2014
Unité de service primaire 571 160 59 328 488
Clients du service de vidéo 249 303 26 237 (1 231 )
Clients du service d'Internet 229 915 24 948 1 074
Clients du service de téléphonie 91 942 8 143 645
(1) Comprend 57 746 unités de service primaire (27 256 clients du service de vidéo, 22 673 clients du service d'Internet et 7 817 clients du service de téléphonie) provenant de l'acquisition de MetroCast Connecticut au quatrième trimestre de l'exercice 2015.

Les ajouts nets d'unités de service primaire pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 se sont chiffrés à 59 328, et de ce nombre, 57 746 ajouts nets découlaient de l'acquisition de MetroCast Connecticut au quatrième trimestre de l'exercice 2015. La croissance des unités de service primaire s'explique essentiellement par les facteurs présentés ci-dessous:

VIDÉO

Les ajouts nets de clients du service de vidéo pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 se sont chiffrés à 26 237, et de ce nombre, 27 256 ajouts nets découlaient de l'acquisition de MetroCast Connecticut. Cette variation nette s'explique par les offres concurrentielles au sein du secteur qui ont été contrebalancées en partie par la croissance des services de vidéo numérique avancée TiVo lancés au cours du premier trimestre de l'exercice 2014.

INTERNET

Les ajouts nets de clients du service d'Internet pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 se sont établis à 24 948, et de ce nombre, 22 673 ajouts nets découlaient de l'acquisition de MetroCast Connecticut. Cette variation nette s'explique par le lancement des services TiVo et les initiatives de marketing additionnelles portant sur les offres groupées, ce qui a donné lieu à l'augmentation de la demande globale pour les services résidentiels d'Internet et à la hausse du nombre de clients commerciaux du service d'Internet.

TÉLÉPHONIE

Les ajouts nets de clients du service de téléphonie pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 se sont chiffrés à 8 143, et de ce nombre, 7 817 ajouts nets découlaient de l'acquisition de MetroCast Connecticut.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres clos les 31 août 2015 2014 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Produits 126 518 99 638 27,0
Charges d'exploitation 73 772 56 177 31,3
BAIIA ajusté 52 746 43 461 21,4
Marge d'exploitation 41,7 % 43,6 %

PRODUITS

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les produits ont augmenté de 26,9 millions $, ou 27,0 %, pour atteindre 126,5 millions $, comparativement à 99,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison du taux de change favorable par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, de la croissance des unités de service primaire et des hausses tarifaires entrées en vigueur au cours du premier trimestre de l'exercice 2015.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les produits exprimés en monnaie locale se sont chiffrés à 98,8 millions $ US, contre 92,0 millions $ US pour la période correspondante de l'exercice 2014, ce qui représente une hausse de 6,9 millions $ US, ou 7,5 %.

CHARGES D'EXPLOITATION

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les charges d'exploitation ont augmenté de 17,6 millions $, ou 31,3 %, pour s'établir à 73,8 millions $. L'augmentation des charges d'exploitation est attribuable à l'appréciation du dollar américain par rapport au dollar canadien, à la hausse des coûts liés à la programmation et au contenu, aux coûts engagés pour les unités de service primaire additionnelles, aux initiatives de marketing visant à améliorer la croissance des unités de service primaire, au déploiement des services de vidéo numérique avancée TiVo ainsi qu'à des ajustements de fin d'année.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les charges d'exploitation exprimées en monnaie locale se sont chiffrées à 57,6 millions $ US, contre 51,9 millions $ US pour la période correspondante de l'exercice 2014, ce qui représente une hausse de 5,7 millions $ US, ou 11,1 %.

BAIIA AJUSTÉ ET MARGE D'EXPLOITATION

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, le BAIIA ajusté a augmenté de 9,3 millions $, ou 21,4 %, pour s'établir à 52,7 millions $, comparativement à 43,5 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Étant donné que les charges d'exploitation se sont accrues plus rapidement que les produits, la marge d'exploitation pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 a diminué, passant ainsi de 43,6 % à 41,7 %, comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent. La marge d'exploitation enregistrée au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2015 est inférieure à la moyenne de l'année et ne reflète pas la marge d'exploitation prévue au cours de l'exercie 2016.

Le BAIIA ajusté du quatrième trimestre de l'exercice 2015, exprimé en monnaie locale, s'est établi à 41,2 millions $ US, contre 40,1 millions $ US pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 1,1 million $ US, ou 2,8 %.

SERVICES DE DONNÉES AUX ENTREPRISES

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres clos les 31 août 2015 2014 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ %
Produits 79 031 75 791 4,3
Charges d'exploitation 50 889 50 491 0,8
BAIIA ajusté 28 142 25 300 11,2
Marge d'exploitation 35,6 % 33,4 %

PRODUITS

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les produits ont augmenté de 3,2 millions $, ou 4,3 %, pour s'établir à 79,0 millions $, comparativement à 75,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'augmentation des produits tient à l'appréciation du dollar américain et de la livre sterling par rapport au dollar canadien.

CHARGES D'EXPLOITATION

Les charges d'exploitation pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 ont augmenté de 0,4 million $ pour s'établir à 50,9 millions $, essentiellement en raison de l'appréciation du dollar américain et de la livre sterling par rapport au dollar canadien, facteur contrebalancé en partie par les initiatives de réduction des coûts qui découlent de la restructuration opérationnelle, financière et organisationnelle ayant eu lieu dans ce secteur.

BAIIA AJUSTÉ ET MARGE D'EXPLOITATION

Étant donné que les produits se sont accrus plus rapidement que les charges d'exploitation, le BAIIA ajusté pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015 a augmenté de 2,8 millions $ par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour s'établir à 28,1 millions $. Par conséquent, la marge d'exploitation a augmenté, passant de 33,4 % à 35,6 % au quatrième trimestre de l'exercice 2015 par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

ANALYSE DES FLUX DE TRÉSORERIE

Trimestres clos les 31 août 2015 2014
(en milliers de dollars) $ $
Activités d'exploitation
Flux de trésorerie liés aux opérations 201 993 187 276
Variations des activités d'exploitation sans effet de trésorerie 46 789 125 991
Amortissement des coûts de transaction différés et des escomptes sur la dette à long terme (2 157 ) (1 940 )
Impôts sur le résultat versés (19 325 ) (9 630 )
Impôts exigibles 28 433 13 820
Charges financières versées (19 472 ) (19 038 )
Charges financières 35 067 32 716
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 271 328 329 195
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement (392 961 ) (163 972 )
Flux de trésorerie liés aux activités de financement 209 370 (132 030 )
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie libellés en monnaies étrangères 2 122 112
Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie 89 859 33 305
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début 73 307 30 526
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin 163 166 63 831

Au quatrième trimestre de l'exercice 2015, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont atteint 271,3 millions $, comparativement à 329,2 millions $ à l'exercice précédent, une diminution de 57,9 millions $, ou 17,6 %, en raison essentiellement des facteurs suivants :

  • la diminution de 79,2 millions $ des variations des activités d'exploitation sans effet de trésorerie découlant principalement de variations du fonds de roulement; et
  • l'augmentation de 9,7 millions $ des impôts sur le résultat versés; partiellement contrebalancées par
  • l'augmentation de 9,8 millions $ du BAIIA ajusté; et
  • le règlement de 27,4 millions $ d'une réclamation auprès d'un fournisseur.

Au quatrième trimestre de l'exercice 2015, les flux de trésorerie liés aux opérations ont atteint 202,0 millions $, comparativement à 187,3 millions $ à l'exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 14,7 millions $, ou 7,9 %, en raison essentiellement des facteurs suivants :

  • l'augmentation de 9,8 millions $ du BAIIA ajusté; et
  • le règlement de 27,4 millions $ d'une réclamation auprès d'un fournisseur; partiellement contrebalancés par
  • l'augmentation de 14,6 millions $ des impôts exigibles; et
  • l'augmentation de 6,0 millions $ des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition.

REGROUPEMENT D'ENTREPRISES EN 2015

Le 20 août 2015, Atlantic Broadband, une filiale en propriété exclusive de Cogeco Câble inc., a conclu l'acquisition de la quasi-totalité des actifs nets de MetroCast Connecticut qui desservait 27 256 clients de lvidéo, 22 673 clients d'Internet et 7 817 clients de téléphonie au 31 août 2015. La transaction, qui est évaluée à 200 millions $ US et qui est assujettie à un ajustement du fonds de roulement net après la clôture, a été financée au moyen d'une combinaison de fonds en caisse, d'un prélèvement sur la facilité de crédit renouvelable existante d'un montant de 90 millions $ US et d'emprunts totalisant 100 millions $ US aux termes d'une nouvelle facilité d'emprunt à terme A-2 émise en vertu des facilités de crédit de premier rang. Cette acquisition améliore la zone de couverture de Cogeco Câble dans le marché des services de câblodistribution américain et lui assure un fort potentiel de croissance.

Cette acquisition a été comptabilisée au moyen de la méthode de l'acquisition. La répartition préliminaire du prix d'achat de MetroCast Connecticut s'établit comme suit, sujet à la finalisation de la détermination de la juste valeur des actifs nets acquis :

(en milliers de dollars) $
Contrepartie
Versée
Prix d'achat 261 600
Ajustements du fonds de roulement 1 640
263 240
Actifs nets acquis
Créances clients et autres débiteurs 616
Charges payées d'avance et autres 1 696
Immobilisations corporelles 51 368
Immobilisations incorporelles 108 564
Goodwill 101 685
Dettes fournisseurs et autres créditeurs pris en charge (689 )
263 240

ACQUISITIONS D'IMMOBILISATIONS CORPORELLES, D'IMMOBILISATIONS INCORPORELLES ET D'AUTRES ACTIFS

Les activités d'investissement, dont les acquisitions d'immobilisations corporelles segmentées selon les normes établies par la NCTA, sont les suivantes :

Trimestres clos les 31 août 2015 2014
(en milliers de dollars) $ $
Équipements à l'abonné(1) 43 572 42 956
Infrastructure évolutive (2) 21 633 36 849
Extensions de réseaux 21 648 11 412
Modernisation/reconstruction 4 583 9 335
Immobilisations de soutien 10 476 13 243
Acquisitions d'immobilisations corporelles - Services de câblodistribution canadiens et américains 101 912 113 795
Acquisitions d'immobilisations corporelles - Services de données aux entreprises 23 237 50 376
Acquisitions d'immobilisations corporelles - Siège Social (2 ) -
Acquisitions d'immobilisations corporelles 125 147 164 171
Acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs - Services de câblodistribution canadiens et américains 3 645 835
Acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs - Services de données aux entreprises 1 154 119
Acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs 4 799 954
129 946 165 125
(1) Comprennent principalement les appareils résidentiels ainsi que les remplacements et les nouveaux branchements de clients.
(2) Comprend principalement le matériel de tête de ligne, de vidéo numérique et de téléphonie ainsi que le matériel d'Internet.

Pour la période de trois mois close le 31 août 2015, les acquisitions d'immobilisations corporelles se sont chiffrées à 125,1 millions $, comparativement à 164,2 millions $ à l'exercice 2014.

Pour la période de trois mois close le 31 août 2015, les acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs se sont élevées à 4,8 millions $, comparativement à 1,0 million $ à l'exercice précédent.

SECTEUR DES SERVICES DE CÂBLODISTRIBUTION CANADIENS

  • Pour la période de trois mois close le 31 août 2015, les acquisitions d'immobilisations corporelles se sont chiffrées à 84,9 millions $, comparativement à 93,5 millions $ à l'exercice 2014. La diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles tient essentiellement au calendrier de certaines initiatives;
  • Les acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs se sont élevées à 2,9 millions $, comparativement à 0,3 million $ pour l'exercice 2014 en raison de l'augmentation des activités de rebranchement.

SERVICES DE CÂBLODISTRIBUTION AMÉRICAINS

  • Pour la période de trois mois close le 31 août 2015, les acquisitions d'immobilisations corporelles se sont chiffrées à 17,0 millions $, comparativement à 20,3 millions $ à l'exercice 2014. La diminution tient essentiellement au calendrier de certaines initiatives;
  • Les acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs se sont élevées à 0,8 million $ comparativement à 0,5 million $ pour l'exercice 2014 en raison de l'augmentation des activités de rebranchement.

SECTEUR DES SERVICES DE DONNÉES AUX ENTREPRISES

  • Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2015, les acquisitions d'immobilisations corporelles dans le secteur des Services de données aux entreprises se sont élevées à 23,2 millions $, comparativement à 50,4 millions $ à l'exercice 2014. La diminution tient essentiellement à l'achèvement, au troisième trimestre de l'exercice 2015, de la construction commencée à l'exercice 2014 des modules restants du centre de données de Barrie, en Ontario, en partie contrebalancée par la construction du premier module d'un nouveau centre de données à Montréal, au Québec;
  • Les acquisitions d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs se sont élevées à 1,2 million $ comparativement à 0,1 million $ pour l'exercice 2014 en raison de l'augmentation des coûts d'acquisition de clients.

FLUX DE TRÉSORERIE DISPONIBLES ET ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

Au quatrième trimestre de l'exercice 2015, les flux de trésorerie disponibles ont atteint 72,0 millions $, soit une augmentation de 49,9 millions $ par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2014, en raison essentiellement des facteurs suivants :

  • l'augmentation de 9,8 millions $ du BAIIA ajusté;
  • le règlement de 27,4 millions $ d'une réclamation auprès d'un fournisseur; et
  • la diminution de 35,2 millions $ des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs; partiellement contrebalancés par
  • l'augmentation de 14,6 millions $ des impôts exigibles; et
  • l'augmentation de 6,0 millions $ des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2015, l'augmentation du niveau d'endettement a entraîné une hausse de la trésorerie de 226,5 millions $, principalement en raison des facteurs suivants :

  • l'augmentation de 117,0 millions $ en vertu des facilités de crédit renouvelables s'expliquant principalement par un prélèvement de 117,7 millions $ (90 millions $ US) pour financer une partie de l'acquisition de MetroCast Connecticut; et
  • l'émission, le 20 août 2015, d'une facilité d'emprunt à terme A-2 additionnelle de 130,8 millions $ (100 millions $ US) en lien avec l'acquisition de MetroCast Connecticut, pour un produit net de 128,6 millions $, déduction faite des coûts de transaction de 2,2 millions $ (1,7 million $ US). Ces facteurs ayant été partiellement contrebalancés par
  • la diminution de 11,7 millions $ de l'endettement bancaire; et
  • le remboursement de 7,5 millions $ de la facilité d'emprunt à terme A.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2014, le niveau d'endettement a entraîné une diminution de la trésorerie de 118,2 millions $, principalement en raison des facteurs suivants :

  • les remboursements en vertu des facilités renouvelables de 240,2 millions $ et de la dette à long terme de 58,0 millions $;
  • la diminution de 9,4 millions $ de l'endettement bancaire; partiellement contrebalancés par
  • l'émission, le 27 août 2014, dans le cadre d'un placement privé, de billets garantis de premier rang, série A d'une valeur de 27,2 millions $ (25 millions $ US), pour un produit net de 27,1 millions $, déduction faite des coûts de transaction de 0,1 million $;
  • l'émission, le 27 août 2014, dans le cadre d'un placement privé, de billets garantis de premier rang, série B d'une valeur de 163,4 millions $ (150 millions $ US), pour un produit net de 162,5 millions $, déduction faite des coûts de transaction de 0,9 million $.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2015, un dividende déterminé trimestriel de 0,35 $ par action a été versé aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, pour un total de 17,1 millions $, comparativement à un dividende déterminé de 0,30 $ par action, ou 14,6 millions $, versé au quatrième trimestre de l'exercice 2014.

PROJECTIONS FINANCIÈRES POUR L'EXERCICE 2016

Cogeco Câble a révisé ses projections financières préliminaires pour l'exercice 2016 telles que publiées le 14 juillet 2015, afin de tenir compte des résultats d'exploitation prévus découlant de l'acquisition de MetroCast Connecticut par Atlantic Broadband, filiale en propriété exclusive de la Société, le 20 août 2015, de même que de l'appréciation du dollar américain et de la livre sterling par rapport au dollar canadien.

Pour l'exercice 2016, Cogeco Câble prévoit que tous ses secteurs opérationnels dégageront une croissance des produits. Au sein des secteurs des Services de câblodistribution canadiens et américains, la croissance des produits devrait provenir essentiellement des initiatives de marketing ciblées visant à améliorer les taux de pénétration des services d'Internet dans les secteurs résidentiel et commercial et de téléphonie dans le secteur commercial, tandis que la pénétration des services de vidéo et de téléphonie résidentiels devrait ralentir au Canada, en raison de la maturité des catégories de services et de la vive concurrence. Nous prévoyons que la pénétration des services de vidéo numérique et d'Internet continuera de profiter de l'intérêt soutenu des clients à l'égard des services de vidéo numérique avancée TiVo au Canada et aux États-Unis. Les secteurs des Services de câblodistribution canadiens et américains devraient également bénéficier de l'incidence des hausses tarifaires dans la plupart de ses services au Canada et aux États-Unis et de la croissance du nombre d'unités de service primaire aux États-Unis. Dans le secteur des Services de données aux entreprises, la croissance des produits devrait découler essentiellement de la connectivité réseau, des services de colocation, d'hébergement géré, d'informatique en nuage et des services de TI gérés en raison de l'intensification de la demande sur le marché, de l'achèvement de la construction des modules restants du centre de données de Barrie, en Ontario, de la construction du premier module d'un nouveau centre de données à Montréal, au Québec, à l'exercice 2015, ainsi que des expansions du réseau et de l'installation de nouveaux clients. De plus, nous croyons que la récente restructuration opérationnelle, financière et organisationnelle de ce secteur améliorera grandement l'efficacité de notre structure opérationnelle et de notre structure de vente, qu'elle donnera lieu à l'élaboration d'une nouvelle stratégie de mise en marché plus ciblée visant les besoins de notre clientèle; et qu'elle placera le secteur des Services de données aux entreprises dans une position favorable.

La progression du BAIIA ajusté devrait découler d'une croissance des produits supérieure aux charges d'exploitation en raison des initiatives de réduction des coûts grâce à l'amélioration des systèmes et des processus ainsi que des économies découlant de la restructuration opérationnelle, financière et organisationnelle du secteur des Services de données aux entreprises à l'exercice 2015, facteurs partiellement contrebalancés par les initiatives de marketing et les stratégies de fidélisation visant à appuyer la croissance des produits. La marge d'exploitation devrait se situer dans la même fourchette qu'à l'exercice 2015, en raison de l'amélioration du secteur des Services de câblodistribution canadiens, facteur contrebalancé par la proportion plus élevée des secteurs des Services de câblodistribution américains et des Services de données aux entreprises dans les résultats consolidés.

Les flux de trésorerie disponibles devraient augmenter par rapport aux projections de l'exercice 2015 en raison de l'augmentation du BAIIA ajusté, facteur partiellement contrebalancé par des dépenses d'investissement additionnelles. Par conséquent, les flux de trésorerie disponibles générés devraient permettre de réduire l'endettement, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, et, par le fait même, d'améliorer les ratios d'endettement nets de la Société. Le ratio d'intensité du capital devrait accuser un recul par rapport à l'exercice 2015.
Le tableau qui suit présente les projections financières de l'exercice 2016 :

Projections au
28 octobre 2015
Projections
préliminaires au
14 juillet 2015
Données
réelles
Exercice 2016 (2) Exercice 2016 Exercice 2015
(en millions de dollars, sauf les pourcentages) $ $ $
Produits 2 215 à 2 245 2 140 à 2 170 2 043
BAIIA ajusté 995 à 1 025 970 à 1 000 930
Marge d'exploitation 44,9 % à 45,7 % 45,3 % à 46,1 % 45,5 %
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition 3 à 5 - 14
Amortissements 495 à 505 475 à 485 467
Charges financières 140 à 150 130 à 140 142
Impôts exigibles 100 à 110 95 à 105 91
Bénéfice de l'exercice 275 à 300 280 à 305 258
Acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs 450 à 465 430 à 445 439
Flux de trésorerie disponibles(1) 310 à 340 315 à 345 286
Intensité du capital 20,3 % à 20,7 % 20,0 % à 20,5 % 21,5 %
(1) Les flux de trésorerie disponibles correspondent au BAIIA ajusté, plus les éléments sans effet sur la trésorerie, moins les frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, les charges financières, les impôts exigibles et les acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs.
(2) Les projections financières de l'exercice 2016 sont fondées sur un taux de change de 1,30 $CA pour 1 $US et de 2,00 $CA pour 1 £.

MESURES FINANCIÈRES NON DÉFINIES PAR LES IFRS

Cette rubrique décrit les mesures financières non définies par les IFRS qu'utilise Cogeco Câble tout au long de ce rapport de gestion. Elle présente également un rapprochement de ces mesures financières non définies par les IFRS et des mesures financières les plus comparables définies par les IFRS. Ces mesures financières n'ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS et elles peuvent donc ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures comprennent les « flux de trésorerie liés aux opérations », les « flux de trésorerie disponibles », le « BAIIA ajusté », la « marge d'exploitation » et l'« intensité du capital ».

Pour plus de détails sur le rapprochement de ces mesures, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion annuel 2015 de la Société.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Des renseignements supplémentaires se rapportant à la Société, y compris sa notice annuelle, sont disponibles sur le site Web de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com ou sur le site Internet de la Société au corpo.cogeco.com.

AU SUJET DE COGECO CÂBLE

Cogeco Câble inc. est une société de communications. Elle est le 11e câblodistributeur en importance en Amérique du Nord. Au Canada, elle exerce ses activités sous le nom de Cogeco Câble Canada au Québec et en Ontario, et aux États-Unis, sous le nom d'Atlantic Broadband, dans l'ouest de la Pennsylvanie, le sud de la Floride, le Maryland/Delaware, la Caroline du Sud et l'est du Connecticut. Cogeco Câble inc. fournit à sa clientèle résidentielle et d'affaires des services de vidéo, d'Internet et de téléphonie au moyen de ses réseaux de fibres bidirectionnels à large bande. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Peer 1, Cogeco Câble inc. fournit à sa clientèle commerciale une gamme de services de technologies de l'information (colocation, connectivité réseau, hébergement géré, services d'informatique en nuage et services de TI gérés) grâce à ses 21 centres de données, à son vaste réseau FastFiber Network™ et à plus de 50 points de présence en Amérique du Nord et en Europe. Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Câble inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le jeudi 29 octobre 2015 à 11 h (heure normale de l'Est)
Les représentants des médias sont invités à y assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-800-505-9573
Numéro d'accès international : + 1-416-204-9498
Code de confirmation : 991781
Par Internet à l'adresse : corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/
Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique, accessible jusqu'au 4 novembre 2015, veuillez composer l'un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-888-203-1112
Numéro d'accès international : +1-647-436-0148
Code de confirmation : 991781

Renseignements

  • Source:
    Cogeco Câble inc.
    Patrice Ouimet
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements : Médias
    René Guimond
    Vice-président, Affaires publiques et communications
    514-764-4700