Cogeco Câble inc.
TSX : CCA

Cogeco Câble inc.

27 oct. 2011 07h30 HE

Cogeco Câble présente de solides résultats pour le quatrième trimestre et dépasse la plupart de ses objectifs financiers pour l'exercice 2011 en dépit de la radiation de Cabovisao

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 27 oct. 2011) - Cogeco Câble inc. (TSX:CCA) (« Cogeco Câble » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice financier 2011 terminés le 31 août 2011.

Pour le quatrième trimestre et l'exercice 2011 :

  • Les produits d'exploitation consolidés du quatrième trimestre de 2011 ont augmenté de 25,8 millions $, ou 8 %, comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent, pour atteindre 350,2 millions $. Pour l'exercice 2011, les produits d'exploitation consolidés ont augmenté de 79,8 millions $, ou 6,2 %, pour s'établir à 1 361,2 millions $;
  • Le bénéfice d'exploitation avant amortissement(1) a augmenté de 19,9 millions $, ou 14,4 %, au cours du quatrième trimestre de 2011 pour s'établir à 158,1 millions $. Pour l'exercice 2011, le bénéfice d'exploitation avant amortissement consolidé a augmenté de 55,9 millions $, ou 11 %, pour atteindre 566 millions $;
  • La marge d'exploitation consolidée(1) a augmenté pour atteindre 45,1 % pour le trimestre, comparativement à 42,6 % pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, et 41,6 % pour l'exercice 2011, comparativement à 39,8 % pour l'exercice précédent;
  • Le bénéfice net consolidé pour le quatrième trimestre de 2011 s'est élevé à 69,6 millions $, ou 1,43 $ par action, comparativement à 39,7 millions $, ou 0,82 $ par action, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui représente des augmentations de 29,9 millions $, ou 75,4 %, et de 0,61 $ par action, ou 74,4 %, respectivement;
  • Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011, la Société a constaté la radiation de son investissement net dans sa filiale portugaise Cabovisão-Televisão por Cabo, S.A. ("Cabovisão") au moyen d'une réduction de valeur hors caisse des actifs incorporels et des immobilisations (la « réduction de valeur ») de 225,9 millions $ par suite d'une importante détérioration de la conjoncture économique au Portugal, le pays ayant été contraint de solliciter l'aide financière du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne, à laquelle s'est ajoutée une perte de clients au troisième trimestre, malgré les initiatives de marketing supplémentaires visant à stimuler la croissance des unités de service à court terme;
  • Au cours de l'exercice 2011, la Société a remboursé les billets garantis de premier rang, série B, au montant de 175 millions $, portant intérêt au taux de 7,73 %, avec le produit net de l'émission, au cours du premier trimestre de l'exercice 2011, des débentures garanties de premier rang, série 2, au montant de 200 millions $ portant intérêt au taux de 5,15 %. Une prime de réparation ponctuelle de 8,8 millions $ a été payée lors du remboursement, laquelle a augmenté les charges financières;
  • La perte nette consolidée s'est chiffrée à 47,7 millions $, ou 0,98 $ par action, pour l'exercice 2011 par suite de la réduction de valeur susmentionnée, comparativement à un bénéfice net de 157,3 millions $, ou 3,24 $ par action, pour l'exercice précédent. Le bénéfice net enregistré pour l'exercice 2010 tenait compte d'un ajustement d'impôts favorable de 29,8 millions $ découlant de la réduction du taux d'imposition des sociétés de la province d'Ontario pour l'exploitation canadienne. Exclusion faite des ajustements mentionnés ci-dessus pour les deux exercices, le bénéfice net ajusté(1) pour l'exercice 2011 se serait élevé à 178,2 millions $, ou 3,67 $ par action(1), comparativement à 127,5 millions $, ou 2,63 $ par action, ce qui représente des augmentations de 50,7 millions $, ou 39,7 %, et de 1,04 $ par action, ou 39,5 %, respectivement;
  • Les flux de trésorerie nets(1) ont atteint 24,4 millions $ pour le trimestre, ce qui représente une augmentation de 27,1 % par rapport au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Cette augmentation des flux de trésorerie nets tient à l'augmentation des flux de trésorerie provenant de l'exploitation(1) qui a été supérieure à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations. Les flux de trésorerie nets se sont chiffrés à 103,8 millions $ pour l'exercice 2011, ce qui représente une baisse de 71,4 millions $, ou 40,8 %, comparativement aux flux de trésorerie nets de 175,1 millions $ à l'exercice 2010. La diminution des flux de trésorerie nets par rapport à l'exercice 2010 est attribuable à une hausse de 103,7 millions $ de la charge d'impôts exigibles découlant principalement des modifications apportées à la structure d'entreprise, de l'augmentation des charges financières et de l'augmentation des acquisitions d'immobilisations au cours de l'exercice 2010, qui ont contrebalancé la hausse du bénéfice d'exploitation avant amortissement pendant l'exercice en cours;
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR » de la section Aperçu des résultats.
  • Le 27 juin 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de Quiettouch Inc. (« Quiettouch »), important fournisseur indépendant de services gérés en impartition de technologie de l'information et d'infrastructure au marché intermédiaire et aux entreprises de plus grande envergure au Canada. Quiettouch offre une gamme complète de services différenciés qui permettent à ses clients de faire appel à l'impartition pour répondre à leurs besoins en matière d'applications et d'infrastructure de technologie de l'information qui sont critiques à leur mission, dont des services gérés liés à l'infrastructure et l'hébergement, à la virtualisation, aux pare-feux, à la sauvegarde de données avec surveillance et signalement de bout en bout, ainsi qu'aux services de colocalisation améliorés et traditionnels. Quiettouch exploite trois centres de données informatiques à Toronto et à Vancouver, ainsi qu'un réseau de fibre optique dans les principaux quartiers commerciaux du centre-ville de Toronto. La transaction a été conclue le 2 août 2011;
  • Le 31 août 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de MTO Telecom Inc. (« MTO ») et mené à bien cette acquisition. Grâce à son réseau de plus de 1 500 kilomètres, MTO est la plus grande entreprise privée de télécommunications de la grande région de Montréal et de la province de Québec. Elle offre des services de connectivité Ethernet à large bande de haute performance aux sociétés de transporteurs, aux entreprises et au secteur public;
  • Le nombre d'unités de service(1) a atteint 3 407 460 unités au 31 août 2011, grâce à des ajouts nets de 38 344 unités et de 228 111 unités pour le trimestre et l'exercice, respectivement.
(1) Représente la somme des clients des services de Câble de base, d'Internet haute vitesse (« IHV »), de Télévision numérique et de Téléphonie.

« Cogeco Câble a terminé l'exercice 2011 avec des résultats qui satisfont ou qui dépassent la plupart de ses objectifs. Ce rendement solide repose principalement sur notre capacité à renouveler et à améliorer notre gamme de produits et de services et à satisfaire nos clients. Au Canada, dans le cadre de nos efforts visant à utiliser plus efficacement la bande passante en vue d'améliorer notre offre à l'intention de nos clients, nous avons continué de déployer la technologie DOCSIS 3.0 dans notre zone de couverture et avons amorcé la migration des forfaits analogiques à la technologie numérique dans plusieurs régions. Pour ce qui est des services de télécommunications offerts aux clients commerciaux, Cogeco Data Services (« CDS ») a connu une autre année solide et a contribué de façon positive aux résultats de Cogeco Câble. L'exercice s'est également terminé sur une note positive grâce à l'intégration des sociétés nouvellement acquises, soit Quiettouch, située dans la région de Toronto, et MTO, située dans le Grand Montréal, qui permettront d'élargir l'offre de CDS et de pénétrer de nouveaux marchés. Au Portugal, la crise économique à laquelle est confronté le pays n'a pas épargné notre filiale Cabovisão. Les diverses réformes mises de l'avant par le gouvernement du Portugal ont accentué les pressions sur les dépenses des consommateurs, entraînant des pertes nettes de clients, ce qui nous a incité à radier l'investissement net de Cogeco Câble dans Cabovisão au cours de l'exercice. Cabovisão déploiera néanmoins tous les efforts possibles pour se maintenir en bonne situation jusqu'à ce que l'économie revienne à la normale.

Pour l'exercice 2012, nous prévoyons que la croissance se poursuivra pour la plupart de nos indicateurs de rendement. Nous mettrons l'accent sur l'intégration de nos nouvelles acquisitions, le renforcement de notre position concurrentielle et l'amélioration constante de nos processus et de nos pratiques afin de stimuler la croissance des ventes, d'améliorer davantage notre service à la clientèle et d'accroître notre taux de rétention des clients », a déclaré Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco Câble.

Projections financières pour l'exercice 2012

Les projections financières préliminaires pour l'exercice 2012 de Cogeco Câble, publiées le 6 juillet 2011, ont été mises à jour dans le but de tenir compte des acquisitions de Quiettouch et de MTO conclues au dernier trimestre de l'exercice 2011. Cogeco Câble s'attend désormais à obtenir des produits d'exploitation de 1 455 millions $, ce qui représente une augmentation de 94 millions $, ou 6,9 %, par rapport aux résultats de l'exercice 2011. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement devrait s'élever à 600 millions $, soit une augmentation de 34 millions $, ou 6 %, par rapport aux résultats atteints en 2011. Les acquisitions d'immobilisations et l'augmentation des charges reportées devraient augmenter de 23 millions $ pour atteindre 360 millions $ pour l'exercice 2012. Les flux de trésorerie nets devraient cependant diminuer à 100 millions $. Cette diminution d'environ 4 millions $ par rapport aux résultats de l'exercice 2011 est principalement attribuable à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations et à la hausse des charges reportées et de la charge d'impôts exigibles, qui devraient contrebalancer la hausse du bénéfice d'exploitation avant amortissement. Se reporter à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2012 » du rapport annuel 2011 de la Société pour plus de détails.

FAITS SAILLANTS



(en milliers de dollars, sauf les pourcentages, la croissance des unités de service et les données par action)
Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 Varia-
tion
2011 2010 Varia-
tion
$ $ % $ $ %
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Exploitation
Produits d'exploitation 350 168 324 323 8,0 1 361 166 1 281 376 6,2
Bénéfice d'exploitation avant amortissement (1) 158 098 138 177 14,4 565 983 510 096 11,0
Marge d'exploitation (1) 45,1 % 42,6 % 41,6 % 39,8 %
Bénéfice d'exploitation 104 630 74 481 40,5 318 805 251 225 26,9
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations 225 873
Bénéfice net (perte nette) 69 565 39 663 75,4 (47 666 ) 157 303
Bénéfice net ajusté (1) 69 565 39 663 75,4 178 207 127 521 39,7
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 219 509 194 414 12,9 515 322 417 284 23,5
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation (1) 153 351 127 024 20,7 440 349 494 814 (11,0 )
Acquisitions d'immobilisations et augmentation des charges reportées 128 915 107 799 19,6 336 592 319 682 5,3
Flux de trésorerie nets (1) 24 436 19 225 27,1 103 757 175 132 (40,8 )
Situation financière
Total de l'actif 2 735 500 2 702 819 1,2
Endettement (2) 981 214 958 939 2,3
Avoir des actionnaires 1 061 045 1 136 301 (6,6 )
Croissance des unités de service 38 344 64 303 (40,4 ) 228 111 287 111 (20,5 )
Données par action (3)
Bénéfice (perte) par action
De base 1,43 0,82 74,4 (0,98 ) 3,24
Dilué(e) 1,42 0,81 75,3 (0,98 ) 3,23
Bénéfice par action ajusté (1)
De base 1,43 0,82 74,4 3,67 2,63 39,5
Dilué 1,42 0,81 75,3 3,65 2,62 39,3
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR » de la section Aperçu des résultats.
(2) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, des paiements en capital sur la dette à long terme, du solde relatif à une acquisition d'entreprise et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(3) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et à des événements anticipés, aux affaires, à l'exploitation, au rendement financier, à la situation financière ou aux résultats de Cogeco Câble et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « prévoir », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les résultats d'exploitation et le rendement économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, au rendement de l'entreprise ainsi qu'aux perspectives et aux occasions, que Cogeco Câble juge raisonnables au moment de les formuler. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes. La Société avise le lecteur qu'en raison du climat d'incertitude économique, les énoncés de nature prospective et les hypothèses sousjacentes de la Société sont sujets à de plus grandes incertitudes et que, par conséquent, ils pourraient ne pas se réaliser ou les résultats pourraient différer de façon importante des attentes de la Société. Il est impossible pour Cogeco Câble de prédire avec certitude l'incidence que ce contexte économique pourrait avoir sur les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes décrits dans la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque », du rapport de gestion annuel 2011 de la Société, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de Cogeco Câble. Ces facteurs comprennent des conditions comme l'évolution de la technologie, du marché et de la concurrence, les développements sur le plan des politiques gouvernementales ou de la réglementation, les conditions de l'économie en général, la conception de nouveaux produits et services, l'amélioration de produits et services et la mise en marché de produits concurrentiels offrant des avantages du point de vue de la technologie ou autre, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société.

En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective avant le prochain trimestre, sauf si la loi l'exige.

Ce communiqué de presse devrait être lu conjointement avec le rapport de gestion, les états financiers consolidés et les notes afférentes de la Société, préparés conformément aux PCGR du Canada compris dans le rapport annuel 2011 de la Société. Dans le présent communiqué, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

APERÇU DES RÉSULTATS

Ce rapport doit être lu conjointement avec le rapport annuel 2011 de la Société disponible sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com. Pour plus de détails sur les résultats annuels, se reporter au rapport annuel 2011 de la Société.

EXPLOITATION CANADIENNE

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

Ajouts nets (pertes nettes)
Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
% de pénétration (1)
31 août
31 août 2011 2011 2010 2011 2010 2011 2010
Unités de service 2 575 795 49 204 43 707 225 218 190 714
Clients du service de Câble de base 877 985 (1 369 ) 433 3 480 9 700
Clients du service IHV 601 214 7 746 8 904 42 157 44 005 70,6 66,2
Clients du service de Télévision numérique 678 326 29 464 17 472 118 908 61 020 78,2 64,8
Clients du service de Téléphonie 418 270 13 363 16 898 60 673 75 989 51,3 44,4
(1) En pourcentage des clients du service de Câble de base, là où le service est offert.

Au Canada, les ajouts nets d'unités de service au cours de l'exercice 2011 ont augmenté par rapport à ceux de l'exercice précédent, et l'exploitation canadienne continue de générer une croissance des unités de service malgré les taux de pénétration du marché plus élevés, la maturité des catégories et la forte concurrence. Les pertes nettes de clients du service de Câble de base se sont chiffrées à 1 369 clients pour le trimestre, comparativement à des ajouts nets de 433 clients au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Les pertes de clients du service de Câble de base pour le quatrième trimestre sont habituelles et sont attribuables à la fin de l'année scolaire pour les étudiants des niveaux collégial et universitaire. Les ajouts nets de clients du service de Câble de base se sont chiffrés à 3 480 clients pour l'exercice 2011, comparativement à des ajouts net de 9 700 clients à l'exercice précédent. Les ajouts nets de clients du service de Câble de base à l'exercice 2011 sont principalement attribuables à l'expansion des réseaux et à l'effet combiné de la croissance soutenue des services d'IHV et de Téléphonie. Au cours du trimestre, le nombre de clients du service de Téléphonie a augmenté de 13 363 clients, comparativement à une croissance de 16 898 clients pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, et le nombre d'ajouts nets pour le service d'IHV s'est chiffré à 7 746 clients, comparativement à 8 904 clients pour le quatrième trimestre de l'exercice précédent. À l'exercice 2011, le nombre de clients du service de Téléphonie a augmenté de 60 673 clients, comparativement à une croissance de 75 989 clients à l'exercice 2010 et le nombre d'ajouts nets pour le service d'IHV s'est chiffré à 42 157 clients, comparativement à 44 005 clients à l'exercice précédent. Les ajouts nets pour les services de Téléphonie et d'IHV continuent d'être attribuables à l'amélioration de l'offre de produits, à l'incidence du trio (Connexion complète Cogeco) de services de Télévision, d'IHV et de Téléphonie et aux activités promotionnelles. Pour le trimestre terminé le 31 août 2011, les ajouts pour le service de Télévision numérique se sont chiffrés à 29 464 clients, comparativement à 17 472 clients pour la période correspondante de l'exercice précédent. À l'exercice 2011, les ajouts pour le service de Télévision numérique se sont chiffrés à 118 908 clients, comparativement à 61 020 clients à l'exercice précédent. Les ajouts nets de clients du service de Télévision numérique sont attribuables aux initiatives de marketing ciblées visant à améliorer la pénétration de marché, au lancement de nouvelles chaînes de télévision haute définition (« HD »), à l'intérêt soutenu des clients pour les services de Télévision HD et au déploiement de la technologie des convertisseurs numérique (« CN ») dans la plupart des marchés de la Société.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 Varia-
tion
2011 2010 Varia-
tion
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ % $ $ %
(non audité ) (non audité ) (audité ) (audité )
Produits d'exploitation 306 862 282 155 8,8 1 188 889 1 093 620 8,7
Charges d'exploitation 155 352 152 034 2,2 634 749 607 072 4,6
Honoraires de gestion – COGECO inc. 9 172 9 019 1,7
Bénéfice d'exploitation avant amortissement (1) 151 510 130 121 16,4 544 968 477 529 14,1
Marge d'exploitation (1) 49,4% 46,1% 45,8% 43,7%
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR ».

Stimulés par la croissance des unités de service, combinée aux locations d'appareils résidentiels découlant de la forte croissance des clients du service de Télévision numérique et par les hausses tarifaires, les produits d'exploitation du quatrième trimestre ont augmenté de 24,7 millions $, ou 8,8 %, pour atteindre 306,9 millions $. Pour l'exercice terminé le 31 août 2011, les produits d'exploitation ont augmenté de 95,3 millions $, ou 8,7 %, pour atteindre 1 188,9 millions $. Les produits liés au prélèvement représentant 1,5 % du revenu brut des services de télévision par câble imposé par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (« CRTC ») afin de financer le Fonds d'amélioration de la programmation locale (« FAPL ») ont également contribué à la croissance des produits d'exploitation au cours de l'exercice 2011.

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2011, les charges d'exploitation ont augmenté de 3,3 millions $ pour atteindre 155,4 millions $, ce qui représente une augmentation de 2,2 % par rapport à l'exercice précédent. Pour l'exercice terminé le 31 août 2011, les charges d'exploitation ont augmenté de 27,7 millions $, soit 4,6 %, pour atteindre 634,7 millions $. L'augmentation des charges d'exploitation est principalement imputable à la desserte d'unités de service additionnelles, au lancement de nouvelles chaînes HD et aux initiatives supplémentaires de marketing.

Le bénéfice d'exploitation avant amortissement du quatrième trimestre de l'exercice 2011 a augmenté de 21,4 millions $, soit 16,4 %, pour atteindre 151,5 millions $ et, pour l'exercice 2011, le bénéfice d'exploitation avant amortissement s'est élevé à 545 millions $, en hausse de 67,4 millions $, ou de 14,1 %, par rapport à l'exercice 2010. La croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement tient au fait que la hausse des produits d'exploitation a été supérieure à l'augmentation des charges d'exploitation. La marge d'exploitation a augmenté au cours du trimestre, passant de 46,1 % à 49,4 %, et de 43,7 % à 45,8 % pour l'exercice, en raison des hausses tarifaires et de la croissance des unités de service.

EXPLOITATION EUROPÉENNE

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

Ajouts nets (pertes nettes)
Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
% de pénétration (1)
31 août
31 août 2011 2011 2010 2011 2010 2011 2010
Unités de service 831 665 (10 860 ) 20 596 2 893 96 397
Clients du service de Câble de base 255 777 (2 350 ) 1 591 (4 490 ) 787
Clients du service IHV 162 436 (2 556 ) 2 778 (751 ) 19 573 63,5 62,7
Clients du service de Télévision numérique 164 580 (5 182 ) 12 017 4 728 57 099 64,3 61,4
Clients du service de Téléphonie 248 872 (772 ) 4 210 3 406 18 938 97,3 94,3
(1) En pourcentage des clients du service de Câble de base, là où le service est offert.

La conjoncture économique au Portugal demeure difficile. Au cours du deuxième semestre de l'exercice 2011, et dans le cadre de l'entente d'aide financière négociée, le gouvernement du Portugal s'est engagé à entreprendre des réformes financières qui comprendront des hausses des taxes sur les ventes et des impôts sur le revenu ainsi que des réductions des dépenses publiques relatives aux programmes sociaux. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique « Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations ». Ces mesures devraient contribuer à accentuer la pression à la baisse sur les dépenses des consommateurs. Dans un tel contexte, le taux de croissance de nos services a diminué, avec des pertes nettes de clients dans tous les services de l'exploitation européenne de la Société au cours du quatrième trimestre de 2011. Le nombre de clients du service de Câble de base a diminué de 2 350 au quatrième trimestre, comparativement à une augmentation de 1 591 clients au trimestre correspondant de l'exercice précédent. À l'exercice 2011, le nombre de clients du service de Câble de base a diminué de 4 490, comparativement à une hausse de 787 clients à l'exercice précédent. Le nombre de clients du service IHV a diminué de 2 556 au cours du trimestre et de 751 au cours de l'exercice, comparativement à des augmentations de 2 778 et 19 573 clients au cours des périodes correspondantes de l'exercice précédent. Le nombre de clients du service de Télévision numérique a diminué de 5 182 clients au quatrième trimestre de 2011, comparativement à une augmentation de 12 017 clients pour la période correspondante de l'exercice 2010. Les ajouts nets de clients au service de Télévision numérique à l'exercice 2011 se sont chiffrés à 4 728 clients, comparativement à 57 099 clients à l'exercice 2010. Le nombre de clients du service de Téléphonie a diminué de 772 clients au quatrième trimestre, comparativement à une augmentation de 4 210 clients au trimestre correspondant de l'exercice précédent. À l'exercice 2011, le nombre de clients du service de Téléphonie a augmenté de 3 406 clients, contre 18 938 à l'exercice précédent.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 Variation 2011 2010 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ % $ $ %
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Produits d'exploitation 43 306 42 168 2,7 172 277 187 756 (8,2 )
Charges d'exploitation 36 718 34 112 7,6 151 262 155 189 (2,5 )
Bénéfice d'exploitation avant amortissement 6 588 8 056 (18,2 ) 21 015 32 567 (35,5 )
Marge d'exploitation 15,2% 19,1% 12,2% 17,3%

Au quatrième trimestre de l'exercice 2011, les produits de l'exploitation européenne ont augmenté de 1,1 million $, ou 2,7 %, pour s'établir à 43,3 millions $, en raison d'une augmentation du taux de change moyen de l'euro, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui a compensé la diminution du nombre de clients du service de Câble de base au quatrième trimestre de l'exercice 2011, par rapport à l'exercice 2010. Exprimés en monnaie locale, les produits de l'exploitation européenne se sont chiffrés à 31,1 millions € au cours du quatrième trimestre, soit une diminution de 1 million €, ou 3,1 %, comparativement à l'exercice précédent. À l'exercice 2011, les produits d'exploitation se sont élevés à 172,3 millions $, un recul de 15,5 millions $, ou 8,2 %, par rapport à l'exercice précédent. Cette diminution des produits d'exploitation découle principalement des pertes de clients au sein du service de Câble de base, combinées à la valeur plus faible de l'euro par rapport au dollar canadien. Les produits de l'exploitation européenne, exprimés dans la monnaie locale à l'exercice 2011, se sont élevés à 125,4 millions €, soit une diminution de 5,5 millions €, ou 4,2 %, par rapport à l'exercice précédent.

Au quatrième trimestre de 2011, les charges d'exploitation ont augmenté de 2,6 millions $, pour s'établir à 36,7 millions $, soit une augmentation de 7,6 % par rapport à l'exercice précédent. L'augmentation des charges d'exploitation est essentiellement attribuable à l'incidence de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar canadien. À l'exercice 2011, les charges de l'exploitation européenne ont diminué de 3,9 millions $, ou 2,5 %, pour s'établir à 151,3 millions $, la valeur plus faible de l'euro par rapport au dollar canadien, combinée à la baisse des coûts de service d'un moins grand nombre de clients du service de Câble de base contrebalançant l'incidence des augmentations décrites ci-dessus. Les charges de l'exploitation européenne exprimées en monnaie locale se sont établies à 26,4 millions € et à 110,2 millions €, pour le trimestre et l'exercice 2011, soit des augmentations respectives de 0,4 million € et de 1,8 million €, comparativement aux charges de 62,6 millions € et de 108,4 millions € des périodes correspondantes de l'exercice précédent.

Le bénéfice d'exploitation avant amortissement a diminué de 1,5 million $, ou 18,2 %, pour s'établir à 6,6 millions $ au quatrième trimestre et de 11,6 millions $, ou 35,5 %, pour s'établir à 21 millions $ au cours de l'exercice. La diminution du bénéfice d'exploitation avant amortissement au cours du trimestre est imputable à une augmentation des charges d'exploitation excédant la croissance des produits d'exploitation. La diminution du bénéfice d'exploitation avant amortissement à l'exercice 2011 est essentiellement imputable à une diminution des produits d'exploitation, laquelle a surpassé la baisse des charges d'exploitation, et à la dépréciation de l'euro par rapport au dollar canadien. La marge de l'exploitation européenne a diminué, passant de 19,1 % à 15,2 % pendant le trimestre et de 17,3 % à 12,2 % pendant l'exercice, par rapport aux périodes correspondantes à l'exercice 2010.

RÉDUCTION DE VALEUR DE L'ÉCART D'ACQUISITION ET DES IMMOBILISATIONS

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011, la conjoncture économique au Portugal a continué de se détériorer, et le pays a été contraint de solliciter l'aide financière du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne. Dans le cadre de l'entente d'aide financière négociée, le gouvernement du Portugal s'est engagé à entreprendre des réformes financières qui comprendront des hausses des taxes de vente et des impôts sur le revenu ainsi que des réductions des dépenses publiques relatives aux programmes sociaux. Ces mesures contribueront à accentuer la pression à la baisse sur la capacité des dépenses des consommateurs. Dans un tel contexte, le taux de croissance de nos services a diminué entraînant des pertes nettes de clients et des réductions des services chez nos clients de l'exploitation européenne au troisième trimestre de l'exercice 2011. Conformément aux normes comptables en vigueur, la direction a considéré que cette situation, combinée aux pertes nettes de clients subies au troisième trimestre, lesquelles ont été considérablement plus importantes et soutenues que prévu, continuera d'avoir une incidence négative sur les résultats financiers de l'exploitation européenne et témoignent d'une diminution de la valeur de l'investissement net de la Société dans la filiale portugaise. Par conséquent, la Société a procédé à un test de dépréciation sur l'écart d'acquisition et sur tous les actifs à long terme au 31 mai 2011.

L'écart d'acquisition est testé pour dépréciation au moyen d'une approche en deux étapes. La première étape consiste à comparer la juste valeur d'une unité d'exploitation à laquelle se rattache l'écart d'acquisition à sa valeur comptable, y compris tout écart d'acquisition. Lorsque la valeur comptable excède la juste valeur, une deuxième étape est effectuée afin d'évaluer le montant de la réduction de valeur. La perte de valeur est mesurée comme l'excédent de la valeur comptable de l'écart d'acquisition de l'unité d'exploitation sur sa juste valeur. La Société a complété son test de dépréciation sur l'écart d'acquisition et a conclu à une réduction de valeur de l'écart d'acquisition au 31 mai 2011. Par conséquent, une réduction de valeur hors caisse de 29,3 millions $ a été enregistrée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011. La juste valeur de l'unité d'exploitation a été déterminée au moyen de la méthode de l'actualisation des flux de trésorerie. Les flux de trésorerie futurs ont été basés sur les projections financières internes et, conséquemment, un niveau important de jugement était nécessaire de la part de la direction en vue de les estimer.

Les actifs à long terme à durée de vie définie, tels que les immobilisations, sont soumis au test de dépréciation au moyen de la comparaison de la valeur comptable de l'actif ou du groupe d'actifs aux flux de trésorerie non actualisés futurs prévus qui résulteront de l'utilisation de l'actif ou du groupe d'actifs. La perte de valeur est mesurée comme l'excédent de la valeur comptable de l'actif sur sa juste valeur. La Société a complété son test de dépréciation sur les immobilisations de la filiale portugaise le 31 mai 2011, et elle a conclu que la valeur comptable de ces actifs excédait les flux de trésorerie non actualisés futurs prévus qui résulteront de l'utilisation de ces actifs. Par conséquent, une réduction de valeur hors caisse de 196,5 millions $ a été constatée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011.

Le tableau suivant présente l'incidence de la réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations (la « réduction de valeur ») de l'investissement net de la Société dans Cabovisão, sur les résultats financiers de la Société pour le troisième trimestre et l'exercice 2011 :

(en milliers de dollars)
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition 29 344
Réduction de valeur des immobilisations 196 529
Réduction de valeur 225 873
Impôts sur les bénéfices
Réduction de valeur, déduction faite des impôts sur les bénéfices 225 873

ANALYSE DES FLUX DE TRÉSORERIE

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Activités d'exploitation
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation (1) 153 351 127 024 440 349 494 814
Variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation 66 158 67 390 74 973 (77 530 )
219 509 194 414 515 322 417 284
Activités d'investissement (2) (261 058 ) (107 776 ) (468 519 ) (319 373 )
Activités de financement (2) 755 (65 204 ) (27 786 ) (100 183 )
Incidence de la variation des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie libellés en devise étrangère 150 402 588 (1 344 )
Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (40 644 ) 21 836 19 605 (3 616 )
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début 96 091 14 006 35 842 39 458
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin 55 447 35 842 55 447 35 842
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR ».
(2) Excluant les acquisitions d'immobilisations en vertu de contrats de location-acquisition.

Au quatrième trimestre de 2011, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation ont atteint 153,4 millions $, soit une augmentation de 20,7 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison de la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement et de l'augmentation de l'économie d'impôts exigibles, lesquelles découlent des modifications apportées à la structure d'entreprise au cours de l'exercice 2010 qui ont réduit la charge d'impôts futurs en conséquence. La variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation a donné lieu à des encaissements de 66,2 millions $, principalement en raison des augmentations des créditeurs et charges à payer, lesquelles ont été contrebalancées en partie par une diminution des impôts sur les bénéfices. Au quatrième trimestre de l'exercice précédent, les encaissements de 67,4 millions $ découlaient principalement d'une augmentation des créditeurs et charges à payer.

À l'exercice 2011, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation se sont établis à 440,3 millions $, en baisse de 54,5 millions $, ou 11 %, par rapport à l'exercice précédent. Cette diminution est principalement attribuable à la constatation d'une charge d'impôts exigibles découlant des modifications apportées à la structure d'entreprise qui a réduit la charge d'impôts futurs en conséquence, et au paiement d'une prime de réparation de 8,8 millions $ lors du remboursement anticipé des billets garantis de premier rang, série B, contrebalancés en partie par l'augmentation du bénéfice d'exploitation avant amortissement. La variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation a donné lieu à des encaissements de 75 millions $, principalement en raison d'augmentations des impôts sur les bénéfices à payer et des créditeurs et charges à payer et d'une diminution des impôts sur les bénéfices à recevoir, contrebalancés en partie par une augmentation des débiteurs. Les sorties de fonds de 77,5 millions $ à l'exercice précédent découlaient principalement d'une diminution des impôts sur les bénéfices à payer, combinée à l'augmentation des impôts sur les bénéfices à recevoir et des débiteurs, contrebalancées en partie par une hausse des produits reportés et perçus d'avance et autres passifs.

Les activités d'investissement se sont chiffrées à 261,1 millions $ au quatrième trimestre et à 468,5 millions $ au cours de l'exercice, comparativement à 107,8 millions $ et à 319,4 millions $ au cours des périodes correspondantes de l'exercice précédent, respectivement. Les activités de financement du quatrième trimestre et de l'exercice 2011 comprennent les acquisitions de Quiettouch et de MTO, décrites cidessous, pour un total de 132,3 millions $.

Le 27 juin 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de Quiettouch, important fournisseur indépendant de services gérés en impartition de technologie de l'information et d'infrastructure au marché intermédiaire et aux entreprises de plus grande envergure au Canada. Quiettouch offre une gamme complète de services différenciés qui permettent à ses clients de faire appel à l'impartition pour répondre à leurs besoins en matière d'applications et d'infrastructure de technologie de l'information qui sont critiques à leur mission, dont des services gérés liés à l'infrastructure et l'hébergement, à la virtualisation, aux pare-feux, à la sauvegarde de données avec surveillance et signalement de bout en bout, ainsi qu'aux services de colocalisation améliorés et traditionnels. Quiettouch exploite trois centres de données informatiques à Toronto et à Vancouver, ainsi qu'un réseau de fibre optique dans les principaux quartiers commerciaux du centre-ville de Toronto. La transaction a été conclue le 2 août 2011.

Le 31 août 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de MTO et a mené à bien cette acquisition. Grâce à son réseau de plus de 1 500 kilomètres, MTO est la plus grande entreprise privée de télécommunications de la grande région de Montréal et de la province de Québec. Elle offre des services de connectivité Ethernet à large bande de haute performance aux sociétés de transporteurs, aux entreprises et au secteur public.

Ces acquisitions ont été comptabilisées au moyen de la méthode de l'acquisition. Les résultats ont été consolidés à compter des dates d'acquisition. La répartition préliminaire du prix d'achat des acquisitions, en attente de la finalisation de l'évaluation des actifs nets acquis, va comme suit :

(en milliers de dollars) $
Contrepartie
Versée
Achat d'actions 133 600
Ajustement préliminaire du fonds de roulement (1 034 )
Coûts d'acquisition 1 111
133 677
Solde à payer relatif à une acquisition d'entreprise(1) 11 400
Ajustement préliminaire du fonds de roulement payable 1 429
Coûts d'acquisition payables 713
147 219
Actifs nets acquis
Trésorerie et équivalents de trésorerie 1 409
Débiteurs 4 619
Charges payées d'avance et autres 1 036
Immobilisations 27 195
Charges reportées 615
Relations clients 34 305
Écart d'acquisition 94 743
Créditeurs et charges à payer pris en charge (3 626 )
Produits reportés et perçus d'avance (1 538 )
Passif à long terme d'impôts futurs (11 539 )
147 219
(1) Portant intérêt au taux préférentiel plus 1% et payable en février 2013.

Les autres activités d'investissement, comptant principalement des acquisitions d'immobilisations, ont augmenté de 21 millions $ au quatrième trimestre et de 16,9 millions $ à l'exercice 2011, surtout en raison des facteurs suivants :

  • une augmentation des immobilisations de soutien attribuable à la construction de nouvelles installations et à l'acquisition de nouveaux véhicules de service dans l'exploitation canadienne;
  • une augmentation des acquisitions d'immobilisations résultant de l'achat nécessaire d'équipements à l'abonné, découlant essentiellement du moment où les achats d'équipements ont été effectués afin de soutenir la croissance des unités de service dans l'exploitation canadienne. Cette augmentation a été contrebalancée en partie par la diminution des acquisitions d'immobilisations résultant de l'achat nécessaire d'équipements à l'abonné reflétant le ralentissement de la croissance des unités de services dans l'exploitation européenne.

Au cours du quatrième trimestre de 2011, Cogeco Câble a généré des flux de trésorerie nets de 24,4 millions $, comparativement à 19,2 millions $ au cours de l'exercice précédent. Cette augmentation des flux de trésorerie nets résulte principalement de l'augmentation des flux de trésorerie provenant de l'exploitation, laquelle a été supérieure à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations. Pour l'exercice 2011, des flux de trésorerie nets de 103,8 millions $ ont été générés, soit une baisse de 71,4 millions, ou 40,8 %, par rapport à l'exercice 2010. La diminution des flux de trésorerie nets par rapport à l'exercice 2010 est attribuable à une augmentation de 103,7 millions $ de la charge d'impôts exigibles découlant principalement de modifications apportées à la structure d'entreprise, à la hausse des charges financières et à la hausse des acquisitions d'immobilisations, qui ont contrebalancé l'augmentation du bénéfice d'exploitation avant amortissement pendant l'exercice en cours.

Au quatrième trimestre de l'exercice 2011, l'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a augmenté de 10,6 millions $, principalement en raison des acquisitions d'entreprises totalisant 132,3 millions $ et du versement des dividendes de 9,7 millions $ décrit ci-dessous, lesquels ont été contrebalancés en partie par les encaissements de 66,2 millions $ provenant de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation, la diminution de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 40,6 millions $ et les flux de trésorerie nets de 24,4 millions $. L'endettement a diminué principalement grâce aux remboursements nets de 11,2 millions $ sur le crédit à terme renouvelable de la Société. Au cours du quatrième trimestre de 2010, l'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a diminué de 53,4 millions $, principalement en raison des rentrées de fonds découlant de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation de 67,4 millions $ et des flux de trésorerie nets de 19,2 millions $, contrebalancés en partie par l'augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 21,8 millions $ et le versement de dividendes totalisant 6,8 millions $, décrit ci-dessous, ainsi que par l'augmentation des coûts de transaction reportés de 5,2 millions $. L'endettement a diminué principalement en raison d'une diminution de 44,7 millions $ de l'endettement bancaire et d'un remboursement net de 7,6 millions $ sur les emprunts à terme et renouvelables de la Société.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2011, un dividende de 0,20 $ l'action a été versé aux détenteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, pour un total de 9,7 millions $, soit une augmentation de 42,9 % comparativement au dividende de 0,14 $ l'action, ou 6,8 millions $, à l'exercice précédent.

Au cours de l'exercice 2011, le niveau d'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a augmenté de 4,3 millions $, principalement en raison des acquisitions d'entreprises totalisant 132,3 millions $, du versement de dividendes de 34,5 millions $ décrits ci-dessous et de l'augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 19,6 millions $, contrebalancés par les flux de trésorerie nets de 103,8 millions $ et des encaissements de 75 millions $ découlant des variations des éléments hors caisse liés à l'exploitation. L'endettement a diminué essentiellement en raison d'un remboursement, le 22 décembre 2010, des billets garantis de premier rang, série B, d'un montant de 175 millions $ échéant le 31 octobre 2011 et du versement de la prime de réparation connexe lors du remboursement anticipé, combinés au remboursement net de 16,2 millions $ sur le crédit à terme renouvelable de la Société. Les billets garantis de premier rang, série B ont été remboursés au moyen du produit net de 198,3 millions $ tiré de l'émission de débentures garanties de premier rang, série 2 (les « débentures de l'exercice 2011 »), le 16 novembre 2010.

Au cours de l'exercice 2010, le niveau d'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a diminué de 66,2 millions $, principalement en raison des flux de trésorerie nets de 175,1 millions $, contrebalancé en partie par les sorties de fonds relatives aux éléments hors caisse liés à l'exploitation de 77,5 millions $, au versement de dividendes totalisant 27,2 millions $ décrit ci-dessous et à une augmentation des coûts de transaction reportés de 5,2 millions $. L'endettement a diminué en grande partie grâce à des remboursements nets sur les emprunts à terme et renouvelables et à terme de la Société de 62,4 millions $.

Un dividende total de 0,71 $ par action, constitué des dividendes trimestriels de 0,17 $ par action pour les trois premiers trimestres de l'exercice et d'un dividende de 0,20 $ par action pour le dernier trimestre, a été versé au cours de l'exercice 2011, pour un montant total de 34,5 millions $. Au cours de l'exercice 2010, des dividendes trimestriels de 0,14 $ par action, pour un total de 0,56 $ par action, avaient été versés, pour un montant total de 27,2 millions $. L'augmentation de 27 % du total du dividende au cours de l'exercice 2011 témoigne de la progression des résultats financiers de la Société.

MESURES FINANCIÈRES NON DÉFINIES PAR LES PCGR

Cette section décrit les mesures financières non définies par les PCGR qu'utilise Cogeco Câble tout au long de ce communiqué de presse. Elle présente également un rapprochement de ces mesures financières non définies par les PCGR et des mesures financières les plus comparables définies par les PCGR. Ces mesures financières n'ont pas de définition normalisée prescrite par les PCGR du Canada et elles peuvent donc ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures comprennent les « flux de trésorerie provenant de l'exploitation », les « flux de trésorerie nets », le « bénéfice d'exploitation avant amortissement », la « marge d'exploitation », le « bénéfice net ajusté » et le « bénéfice par action ajusté ».

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L'EXPLOITATION ET FLUX DE TRÉSORERIE NETS

La direction de Cogeco Câble et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie provenant de l'exploitation pour évaluer les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, excluant l'incidence de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation. Cette mesure permet à la Société d'isoler les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de l'incidence des décisions en matière de gestion de la trésorerie. Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation sont ensuite utilisés dans le calcul des « flux de trésorerie nets », une autre mesure non définie par les PCGR. La direction de Cogeco Câble et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie nets pour mesurer la capacité de celle-ci à rembourser sa dette, à distribuer des capitaux à ses actionnaires et à financer sa croissance.

La mesure comparative la plus comparable selon les PCGR du Canada est les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation. Le calcul des flux de trésorerie provenant de l'exploitation est présenté ci-dessous :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Flux de trésorerie lies aux activités d'exploitation 219 509 194 414 515 322 417 284
Variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation (66 158 ) (67 390 ) (74 973 ) 77 530
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 153 351 127 024 440 349 494 814

Le calcul des flux de trésorerie nets est présenté ci-dessous :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 153 351 127 024 440 349 494 814
Acquisition d'immobilisations (126 578 ) (105 219 ) (325 720 ) (308 908 )
Augmentation des charges reportées (2 337 ) (2 580 ) (10 872 ) (10 633 )
Actifs acquis en vertu de contrats de location-acquisition (141 )
Flux de trésorerie nets 24 436 19 225 103 757 175 132

BÉNÉFICE D'EXPLOITATION AVANT AMORTISSEMENT ET MARGE D'EXPLOITATION

La direction de Cogeco Câble et les investisseurs utilisent le bénéfice d'exploitation avant amortissement afin d'évaluer la capacité de la Société à saisir les occasions de croissance de façon rentable, à financer ses activités courantes et à assurer le service de sa dette. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement correspond essentiellement aux flux de trésorerie provenant de l'exploitation excluant l'incidence de la structure du capital choisie et il compte parmi les mesures clés utilisées par les milieux financiers pour évaluer une entreprise et sa santé financière. La marge d'exploitation est une mesure de la proportion des produits d'exploitation de la Société qui est disponible avant impôts sur les bénéfices pour payer les charges fixes, telles que les intérêts sur la dette. La marge d'exploitation se calcule au moyen de la division du bénéfice d'exploitation avant amortissement par les produits d'exploitation.

La mesure financière la plus comparable selon les PCGR du Canada est le bénéfice d'exploitation. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement et la marge d'exploitation se calculent comme suit :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Bénéfice d'exploitation 104 630 74 481 318 805 251 225
Amortissement 53 468 63 696 247 178 258 871
Bénéfice d'exploitation avant amortissement 158 098 138 177 565 983 510 096
Produits d'exploitation 350 168 324 323 1 361 166 1 281 376
Marge d'exploitation 45,1 % 42,6 % 41,6 % 39,8 %

BÉNÉFICE NET AJUSTÉ ET BÉNÉFICE PAR ACTION AJUSTÉ

La direction de Cogeco Câble et les investisseurs utilisent le bénéfice net ajusté et le bénéfice par action ajusté pour évaluer le bénéfice net et le bénéfice par action tirés des activités poursuivies, compte non tenu de l'incidence de certains ajustements, déduction faite des impôts sur les bénéfices, qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. L'exclusion de ces ajustements n'indique pas qu'ils sont non récurrents.

Les mesures financières les plus comparables selon les PCGR du Canada sont le bénéfice net et le bénéfice par action. Le bénéfice net ajusté et le bénéfice par action ajusté se calculent comme suit :

Trimestres terminés les 31 août Exercices terminés les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars, sauf le nombre d'actions et les données par action) $ $ $ $
Bénéfice net (perte nette) 69 565 39 663 (47 666 ) 157 303
Ajustements :
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations 225 873
Réduction du taux d'imposition des sociétés de la province d'Ontario (29 782 )
Bénéfice net ajusté 69 565 39 663 178 207 127 521
Moyenne pondérée du nombre d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote en circulation 48 662 536 48 513 705 48 582 989 48 520 183
Effet de dilution des options d'achat d'actions 171 525 136 172 176 887 133 994
Effet de dilution des actions subalternes à droit de vote détenues en fiducie en vertu du régime d'unités d'actions incitatives 105 064 58 219 96 437 45 163
Moyenne pondérée du nombre d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote diluées en circulation 48 937 320 48 708 096 48 856 313 48 699 340
Bénéfice ajusté par action
De base 1,43 0,82 3,67 2,63
Dilué 1,42 0,81 3,65 2,62

RENSEIGNEMENTS FINANCIERS TRIMESTRIELS SUPPLÉMENTAIRES

(non audité)

Exercice 2011 Exercice 2010
Trimestres terminés les (1) 30 nov. 28 févr. 31 mai 31 août 30 nov. 28 févr. 31 mai 31 août
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données par action) $ $ $ $ $ $ $ $
(non audité) (non audité) (non audité) (non audité) (non audité) (non audité) (non audité) (non audité)
Produits d'exploitation 331 519 336 569 342 910 350 168 317 365 320 397 319 291 324 323
Bénéfice d'exploitation avant amortissement (2) 129 428 134 372 144 085 158 098 122 606 122 613 126 700 138 177
Marge d'exploitation (2) 39,0% 39,9% 42,0% 45,1% 38,6% 38,3% 39,7% 42,6%
Bénéfice d'exploitation 66 438 69 293 78 444 104 630 57 041 56 774 62 929 74 481
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations 225 873
Impôts sur les bénéfices 16 101 14 017 18 547 20 304 (15 766 ) 11 952 15 060 17 772
Bénéfice net (perte nette) 33 637 31 151 (182 019 ) 69 565 56 666 29 789 31 185 39 663
Bénéfice net ajusté (2) 33 637 31 151 43 854 69 565 26 884 29 789 31 185 39 663
Flux de trésorerie lies aux activités d'exploitation 55 003 92 663 148 147 219 509 (3 618 ) 114 037 112 451 194 414
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation (2) 36 433 118 819 131 746 153 351 130 229 118 318 119 243 127 024
Acquisition d'immobilisations et augmentation des charges reportées 66 447 70 668 70 562 128 915 68 221 74 379 69 283 107 799
Flux de trésorerie nets (2) (30 014 ) 48 151 61 184 24 436 62 008 43 939 49 960 19 225
Bénéfice (perte) par action (3)
De base 0,69 0,64 (3,74 ) 1,43 1,17 0,61 0,64 0,82
Dilué(e) 0,69 0,64 (3,74 ) 1,42 1,16 0,61 0,64 0,81
Bénéfice ajusté par action (2)(3)
De base 0,69 0,64 0,90 1,43 0,55 0,61 0,64 0,82
Dilué 0,69 0,64 0,90 1,42 0,55 0,61 0,64 0,81
(1) L'addition des données trimestrielles pourrait ne pas correspondre au total annuel en raison de l'arrondissement.
(2) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR » de la section Aperçu des résultats.
(3) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

SAISONNALITÉ

Les résultats d'exploitation de Cogeco Câble ne sont généralement pas soumis à des variations saisonnières importantes. Toutefois, la croissance de la clientèle du service de Câble de base et du service IHV est généralement plus faible au second semestre de l'exercice, en raison de la diminution de l'activité d'abonnements liée au début de la période des vacances, de la fin de la saison de télévision ainsi que du fait que les étudiants quittent les campus à la fin de l'année scolaire. Cogeco Câble offre ses services dans plusieurs villes comptant des universités ou des collèges, notamment Kingston, Windsor, St. Catharines, Hamilton, Peterborough, Trois-Rivières et Rimouski, au Canada, et Aveiro, Covilhã, Evora, Guarda et Coimbra, au Portugal.

De plus, la marge d'exploitation des troisième et quatrième trimestres est généralement plus élevée étant donné qu'il n'y a pas de versement d'honoraires de gestion à COGECO inc. En vertu d'une convention de gestion, Cogeco Câble verse des honoraires correspondant à 2 % du total de ses produits d'exploitation sous réserve d'un montant maximal. Étant donné que le montant maximal a été atteint aux deuxièmes trimestres des exercices 2011 et 2010, Cogeco Câble n'a pas payé d'honoraires de gestion aux deuxièmes semestres de ces exercices.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Des renseignements supplémentaires se rapportant à la Société, y compris son rapport annuel et sa notice annuelle de 2011, sont disponibles sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

AU SUJET DE COGECO CÂBLE

Cogeco Câble (www.cogeco.ca) est une société de télécommunications qui se classe au deuxième rang des câblodistributeurs en Ontario, au Québec et au Portugal en ce qui a trait à ses réseaux hybrides de fibre et câble coaxial. Grâce à ses réseaux de câblodistribution bidirectionnels à large bande, Cogeco Câble fournit à sa clientèle résidentielle des services Audio, de Télévision analogique et numérique, IHV ainsi que de Téléphonie. De plus, par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Data Services, Cogeco Câble fournit à sa clientèle commerciale des services de réseautage de données, d'applications d'affaires électroniques, de vidéoconférences, d'hébergement Web, d'Ethernet, de ligne privée, de voix sur IP, d'accès IHV, de stockage de données, de sécurité des données, de co-implantation, de services de TI gérés, de services d'informatique en nuage et d'autres solutions de communication évoluées. Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Câble sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique
pour les analystes financiers :

Le jeudi 27 octobre 2011 à 11 h (HNE)
Les représentants des médias sont invités à assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant une des
liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1 866 322-8032
Numéro d'accès international : + 1 416 640-3406
Code de confirmation : 6470562
Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique, accessible jusqu'au 3 novembre, veuillez composer un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1 888 203-1112
Numéro d'accès international : + 1 647 436-0148
Code de confirmation : 6470562

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

(non audité)

2011 2010
Foyers câblés
Canada 1 622 420 1 593 743
Portugal(1) 905 742 905 359
Total 2 528 162 2 499 102
Foyers branchés(2)
Canada 992 990 979 590
Portugal 264 223 269 194
Total 1 257 213 1 248 784
Unités de service
Canada 2 575 795 2 350 577
Portugal 831 665 828 772
Total 3 407 460 3 179 349
Clients du service de Câble de base
Canada 877 985 874 505
Pénétration en pourcentage des foyers câblés 54,1% 54,9%
Portugal 255 777 260 267
Pénétration en pourcentage des foyers câblés 28,2% 28,7%
Total 1 133 762 1 134 772
Clients des services IHV
Canada 601 214 559 057
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 70,6% 66,2%
Portugal 162 436 163 187
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 63,5% 62,7%
Total 763 650 722 244
Clients des services de Télévision numérique
Canada 678 326 559 418
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 78,2% 64,8%
Portugal 164 580 159 852
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 64,3% 61,4%
Total 842 906 719 270
Clients du service de Téléphonie
Canada 418 270 357 597
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 51,3% 44,4%
Portugal 248 872 245 466
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 97,3% 94,3%
Total 667 142 603 063
(1) La Société évalue actuellement le nombre de foyers câblés.
(2) Représente la somme des clients du service de Câble de base et des services IHV et de Téléphonie qui ne sont pas abonnés au service de Câble de base.
(3) Calculée en fonction des réseaux offrant ce service.

Renseignements

  • Source:
    Cogeco Câble inc.
    Pierre Gagné
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Vice-président, Affaires publiques et communications
    514-764-4746