Cogeco Communications Inc.
TSX : CCA

Cogeco Communications Inc.

06 avr. 2017 18h15 HE

Cogeco communications inc. publie ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2017

- Les produits ont augmenté de 9,4 millions $, ou 1,7 %, pour atteindre 560,9 millions $;

- Le BAIIA ajusté(1) a augmenté de 5,5 millions $, ou 2,2 %, pour atteindre 253,8 millions $;

- Les flux de trésorerie disponibles(1) se sont chiffrés à 116,8 millions $, en hausse de 42,1 millions $;

- Un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action a été déclaré.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 avril 2017) - Cogeco Communications inc. (TSX:CCA) (« Cogeco Communications » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre clos le 28 février 2017, conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »).

Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2017 :

  • Les produits ont augmenté de 9,4 millions $, ou 1,7 %, pour atteindre 560,9 millions $, essentiellement stimulés par la croissance de 3,1 % au sein du secteur des Services à large bande canadiens et la croissance de 0,7 % au sein du secteur des Services à large bande américains, facteurs contrebalancés en partie par une diminution de 1,8 % au sein du secteur des Services de technologies de l'information et des communications aux entreprises (les « Services de TIC aux entreprises »).

    • Les produits des Services à large bande canadiens ont augmenté en raison de l'impact du calendrier des hausses tarifaires entrées en vigueur en décembre 2016 comparativement à des hausses tarifaires entrées en vigueur en février 2016 pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les produits ont aussi bénéficié de la croissance soutenue du nombre de clients du service Internet conjuguée à la migration de clients vers des forfaits de plus grande valeur, facteurs contrebalancés en partie par une diminution du nombre de clients des services de vidéo et de téléphonie;

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de la progression des unités de service primaire(2), de la croissance dans le secteur commercial ainsi que des hausses tarifaires entrées en vigueur en septembre 2016. Cependant, la croissance des produits a subi l'incidence défavorable de la dépréciation du dollar américain relativement au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué, principalement en raison de la dépréciation du dollar américain et de la livre sterling par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Représente la somme des clients des services de vidéo, Internet et de téléphonie.
  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 5,5 millions $, ou 2,2 %, pour s'établir à 253,8 millions $, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui découle surtout de la croissance des produits;

    • Un BAIIA ajusté qui est demeuré stable au sein des Services à large bande américains, principalement en raison de la dépréciation du dollar américain par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent; partiellement contrebalancés par

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises découlant essentiellement d'une diminution des produits.

  • La marge d'exploitation(1) a augmenté au deuxième trimestre de l'exercice 2017, passant de 45,0 % à 45,3 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 52,1 %, à 42,3 % et à 32,6 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. La hausse enregistrée pour le trimestre découle principalement de la hausse de la marge du secteur des Services à large bande canadiens, facteur contrebalancé en partie par une légère baisse de la marge du secteur des Services à large bande américains et une baisse de la marge du secteur des Services de TIC aux entreprises;

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 76,7 millions $, ou 1,56 $ par action, ce qui représente une hausse de 14,6 millions $, contre un bénéfice de 62,0 millions $, ou 1,27 $ par action, à la période correspondante de l'exercice 2016, principalement en raison de la diminution de la dotation aux amortissements, conjuguée à l'augmentation du BAIIA ajusté, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des impôts sur le résultat;

  • Les flux de trésorerie disponibles se sont chiffrés à 116,8 millions $, une hausse de 42,1 millions $, ou 56,3 %, principalement en raison de la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs en raison du calendrier de certaines initiatives, surtout dans le secteur des Services à large bande canadiens, conjuguée au fait que l'optimisation des dépenses d'investissement est davantage mise au premier plan dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. L'augmentation du BAIIA ajusté a également contribué à l'augmentation des flux de trésorerie disponibles;

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont augmenté de 39,6 millions $, ou 19,2 %, pour atteindre 245,6 millions $. L'augmentation enregistrée pour le trimestre est essentiellement attribuable à l'augmentation du BAIIA ajusté, à la baisse des impôts sur le résultat payés et à la hausse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement;

  • Un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action a été versé au deuxième trimestre aux porteurs d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote, ce qui représente une augmentation de 0,04 $ par action, ou 10,3 %, par rapport au dividende déterminé de 0,39 $ par action versé au deuxième trimestre de l'exercice 2016;

  • Au cours de sa réunion du 6 avril 2017, le conseil d'administration de Cogeco Communications a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action pour les actions à droits de vote multiples et les actions subalternes à droit de vote, payable le 4 mai 2017.

Pour la période de six mois close le 28 février 2017 :

  • Les produits ont augmenté de 18,1 millions $, ou 1,7 %, pour atteindre 1,11 milliard $, essentiellement stimulés par la croissance de 3,7 % au sein du secteur des Services à large bande américains et la croissance de 2,1 % au sein du secteur des Services à large bande canadiens, facteurs contrebalancés en partie par une diminution de 4,1 % au sein du secteur des Services de TIC aux entreprises.

    • Les produits des Services à large bande canadiens ont augmenté en raison de l'impact du calendrier des hausses tarifaires entrées en vigueur en décembre 2016 comparativement à des hausses tarifaires entrées en vigueur en février 2016 pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les produits ont aussi bénéficié de la croissance soutenue du nombre de clients du service Internet conjuguée à la migration de clients vers des forfaits de plus grande valeur, facteurs contrebalancés en partie par une diminution du nombre de clients des services de vidéo et de téléphonie;

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de la progression des unités de service primaire, de la croissance dans le secteur commercial ainsi que des hausses tarifaires entrées en vigueur en septembre 2016, facteurs qui ont surtout été contrebalancés par des taux de change défavorables par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué, principalement en raison des pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement et de connectivité réseau et de la dépréciation du dollar américain et de la livre sterling par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 11,0 millions $, ou 2,2 %, pour s'établir à 503,5 millions $, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui découle surtout de la croissance des produits;

    • Une hausse du BAIIA ajusté au sein des Services à large bande américains qui découle de la croissance interne, contrebalancée en partie par la dépréciation du dollar américain par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice 2016; partiellement contrebalancées par

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises découlant d'une diminution des produits;

  • La marge d'exploitation a augmenté pour la période de six mois close le 28 février 2017, passant de 45,1 % à 45,4 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 52,1 %, à 43,0 % et à 32,0 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. L'augmentation enregistrée pour les six premiers mois découle principalement de la hausse de la marge du secteur des Services à large bande canadiens, facteur contrebalancé en partie par une légère baisse de la marge du secteur des Services à large bande américains et par une baisse de la marge du secteur des Services de TIC aux entreprises;

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 151,7 millions $, ou 3,09 $ par action, contre 123,1 millions $, ou 2,52 $ par action, à la période correspondante de l'exercice 2016, ce qui représente une hausse de 28,5 millions $ qui tient à l'augmentation du BAIIA ajusté conjuguée à la diminution de la dotation aux amortissements et des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, facteurs partiellement contrebalancés par l'augmentation des impôts sur le résultat;

  • Les flux de trésorerie disponibles se sont chiffrés à 218,2 millions $, en hausse de 103,4 millions $, ou 90,1 %, principalement en raison de la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs qui s'explique par le calendrier de certaines initiatives dans le secteur des Services à large bande canadiens, conjuguée au fait que l'optimisation des dépenses d'investissement est davantage mise au premier plan dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. L'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition ont également contribué à l'augmentation des flux de trésorerie disponibles;

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont augmenté de 67,0 millions $, ou 22,2 %, pour atteindre 369,0 millions $. L'augmentation enregistrée pour la période est essentiellement attribuable à l'augmentation du BAIIA ajusté conjuguée à la baisse des impôts sur le résultat payés et des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, facteurs contrebalancés en partie par la baisse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement.

« Dans l'ensemble, les résultats de Cogeco Communications inc. pour le deuxième trimestre de notre exercice 2017 ont été satisfaisants, a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco Communications inc. Une fois de plus, nous sommes heureux des résultats de notre filiale des Services à large bande canadiens, surtout lorsqu'on tient compte de la concurrence sur le marché des services à large bande canadiens et de la maturité de ce secteur. »

« Notre filiale des Services à large bande américains, Atlantic Broadband, continue de présenter un solide rendement, a ajouté M. Audet. Nous sommes satisfaits des résultats enregistrés à ce jour pour l'exercice 2017 et ces résultats correspondent à nos attentes. »

« Pour ce qui est de notre filiale des Services de TIC aux entreprises, Cogeco Peer 1, nous continuons de mettre l'accent sur les améliorations ainsi que sur la production de résultats positifs, a poursuivi M. Audet. Nous mettons actuellement en des plans d'action détaillés pour chacune de nos régions géographiques et nos efforts soutenus quant au contrôle des coûts et des dépenses d'investissement nous ont permis de générer de solides flux de trésorerie disponibles. »

AU SUJET DE COGECO COMMUNICATIONS

Cogeco Communications inc. est une société de communication. Elle est le huitième câblodistributeur en importance en Amérique du Nord. Au Canada, elle exerce ses activités sous le nom de Cogeco Connexion au Québec et en Ontario; aux États-Unis, sous le nom d'Atlantic Broadband dans l'ouest de la Pennsylvanie, le sud de la Floride, le Maryland/Delaware, la Caroline du Sud et l'est du Connecticut. Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle résidentielle et d'affaires des services de vidéo, Internet et de téléphonie au moyen de ses réseaux de fibres bidirectionnels à large bande. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Peer 1, Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle commerciale une gamme de services de technologies de l'information (colocation, connectivité réseau, hébergement, informatique en nuage et services gérés) grâce à ses 16 centres de données, à son vaste réseau FastFiber Network® et à plus de 50 points de présence en Amérique du Nord et en Europe. Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Communications inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le vendredi 7 avril 2017 à 11 h (heure avancée de l'Est)
Les représentants des médias sont invités à y assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant l'une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-800-263-0877
Numéro d'accès international : + 1 416-642-5209
Code de confirmation : 109443
Par Internet à l'adresse corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/

FAITS SAILLANTS

(en milliers de dollars, Trimestres clos les Six mois clos les
sauf les pourcentages 28 février 29 février 28 février 29 février
et les données 2017 2016 Variation 2017 2016 Variation
par action) $ $ % $ $ %
Opérations
Produits 560 875 551 523 1,7 1 109 965 1 091 836 1,7
BAIIA ajusté(1) 253 839 248 382 2,2 503 542 492 524 2,2
Marge d'exploitation(1) 45,3 % 45,0 % - 45,4 % 45,1 % -
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition - 4 320 - - 6 350 -
Bénéfice de la période 76 663 62 042 23,6 151 687 123 148 23,2
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 245 550 205 954 19,2 369 011 302 047 22,2
Acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs
86 199

116 732

(26,2
)
182 693

263 051

(30,5
)
Flux de trésorerie disponibles(1) 116 787 74 698 56,3 218 166 114 740 90,1
Situation financière(2)
Trésorerie et équivalents de trésorerie - - - 45 835 62 286 (26,4 )
Immobilisations corporelles - - - 1 952 414 1 989 720 (1,9 )
Total de l'actif - - - 5 287 767 5 333 249 (0,9 )
Endettement(3) - - - 2 783 501 2 929 108 (5,0 )
Capitaux propres - - - 1 500 467 1 379 915 8,7
Intensité du capital(1) 15,4 % 21,2 % - 16,5 % 24,1 % -
Données par action(4)
Bénéfice par action
De base 1,56 1,27 22,8 3,09 2,52 22,6
Dilué 1,55 1,26 23,0 3,06 2,49 22,9
Dividendes 0,43 0,39 10,3 0,86 0,78 10,3
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les Normes internationales d'information financière (les « IFRS »); par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Au 28 février 2017 et au 31 août 2016. Le total de l'actif et les capitaux propres ont été retraités pour l'exercice clos le 31 août 2016, comme il est présenté à la note 2 des états financiers consolidés intermédiaires résumés.
(3) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, du billet intersociétés à payer, du solde à payer relativement à un regroupement d'entreprises, du capital de la dette à long terme et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(4) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

Renseignements

  • Source :
    Cogeco Communications inc.
    Patrice Ouimet
    Premier vice-président et chef de la
    direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Premier vice-président, Affaires publiques
    et communications
    514-764-4700