Cogeco Communications inc.
TSX : CCA

Cogeco Communications inc.

02 nov. 2016 21h14 HE

Cogeco Communications inc. publie ses résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2016 et augmente son dividende

- Les produits ont augmenté de 23,6 millions $, ou 4,5 %, pour atteindre 544,1 millions $;

- Le BAIIA ajusté(1) a augmenté de 7,2 millions $, ou 3,0 %, pour atteindre 247,8 millions $, comparativement à 240,6 millions $ au quatrième trimestre de l'exercice 2015;

- Les flux de trésorerie disponibles(1) ont augmenté de 9,5 millions $ par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2015, ou 13,3 %, pour atteindre 81,6 millions $;

- Un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action a été déclaré, soit une hausse de 10,3 % par rapport à la période correspondante de l'exercice 2015.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 2 nov. 2016) - Cogeco Communications inc. (TSX:CCA) (« Cogeco Communications » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du quatrième trimestre clos le 31 août 2016, conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »).

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2016 :

  • Les produits ont augmenté de 23,6 millions $, ou 4,5 %, pour atteindre 544,1 millions $, essentiellement stimulés par la croissance de 19,3 % du secteur des Services à large bande américains, et de 1,4 % du secteur des Services à large bande canadiens, facteur contrebalancé en partie par une diminution de 6,9 % au sein du secteur des Services de technologies de l'information et des communications (les « Services de TIC aux entreprises »).

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de l'acquisition de MetroCast Communications of Connecticut, LLC (le « réseau au Connecticut ») au quatrième trimestre de l'exercice 2015, de la croissance interne qui découle de la progression des unités de service primaire(2) ainsi que des hausses tarifaires dans les secteurs résidentiel et commercial;

    • Les produits des Services à large bande canadiens ont augmenté en raison des hausses tarifaires qui sont entrées en vigueur en février 2016 et de la croissance soutenue du secteur commercial, ainsi que des produits non récurrents de 1,7 million $ au cours du trimestre, facteurs contrebalancés en partie par une diminution du nombre de clients des services de vidéo et de téléphonie au 31 août 2016 par rapport au 31 août 2015, qui découle de la vive concurrence et de la maturité des catégories de services conjuguées à l'incidence du lancement de forfaits de services de vidéo flexibles le 1er mars 2016;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué, principalement en raison des pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement et de connectivité réseau, de l'abandon progressif des services non rentables, ainsi que de la dépréciation de la livre sterling relativement au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 7,2 millions $, ou 3,0 %, pour s'établir à 247,8 millions $, comparativement à 240,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice 2015, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande américains qui découle de l'acquisition du réseau au Connecticut et de la croissance interne;

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui est attribuable surtout à une augmentation des produits et de l'incidence favorable d'éléments non récurrents de 3 millions $ comparativement à l'incidence défavorable d'éléments non récurrents de 3,4 millions $ pour l'exercice 2015; partiellement contrebalancée par

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises qui est attribuable à une diminution des produits et des coûts additionnels liés à la mise en service des modules 1 et 2 au centre de données de Kirkland, ainsi qu'à la dépréciation de la livre sterling relativement au dollar canadien, contrebalancées en partie par les initiatives de réduction des coûts qui découlent de la restructuration opérationnelle, financière et organisationnelle conclue au cours de l'exercice 2016;

    • L'augmentation de 4,6 millions $ des honoraires de gestion versés à Cogeco inc. (« Cogeco ») au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2016 en vertu de la convention de services de gestion modifiée et mise à jour qui est entrée en vigueur le 1er septembre 2015. Les honoraires de gestion sont maintenant payables mensuellement. Au cours de l'exercice précédent, les honoraires de gestion ont été versés en entier au premier trimestre.

  • La marge d'exploitation(1) a diminué au quatrième trimestre de l'exercice 2016, passant de 46,2 % à 45,5 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 52,8 %, à 42,4 % et à 29,7 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. La baisse enregistrée pour le trimestre découle principalement de l'augmentation des honoraires de gestion versés à Cogeco au cours du quatrième trimestre de l'exercice en vertu de la convention de services de gestion modifiée et mise à jour, conjuguée à la baisse des marges dans le secteur des Services de TIC aux entreprises, facteurs contrebalancés par la hausse des marges dans les secteurs des Services à large bande canadiens et des Services à large bande américains.

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 74,6 millions $, ou 1,52 $ par action, contre un bénéfice de 78,0 millions $, ou 1,59 $ par action, à la période correspondante de l'exercice 2015, ce qui représente une baisse de 3,4 millions $. La diminution découle principalement du règlement favorable de 27,4 millions $ d'une réclamation auprès d'un fournisseur enregistrée au cours de l'exercice 2015, en partie contrebalancée au cours de l'exercice 2016 par l'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition.

  • Les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 9,5 millions $, ou 13,3 %, pour s'établir à 81,6 millions $, contre 72,0 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, en raison de l'augmentation du BAIIA ajusté conjuguée à la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs, à la baisse des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition et à la baisse des impôts exigibles, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation des réclamations et litiges en raison d'une charge comptabilisée pour l'exercice considéré, par rapport à un profit à la période correspondante de l'exercice précédent.

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont diminué de 9,7 millions $, ou 3,6 %, pour s'établir à 261,6 millions $, par rapport au montant de 271,3 millions $ enregistré au quatrième trimestre de l'exercice 2015. La diminution enregistrée pour le trimestre est essentiellement attribuable à la hausse des réclamations et litiges en raison d'une charge comptabilisée pour l'exercice considéré, par rapport à un profit à la période correspondante de l'exercice précédent, facteur contrebalancé par l'augmentation du BAIIA ajusté, par la hausse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement, et par la baisse des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition.

  • Un dividende déterminé trimestriel de 0,39 $ par action a été versé aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, ce qui représente une augmentation de 0,04 $ par action, ou 11,4 %, par rapport au dividende déterminé de 0,35 $ par action versé au quatrième trimestre de l'exercice 2015.

  • Au cours de sa réunion du 2 novembre 2016, le conseil d'administration de Cogeco Communications a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $, ce qui représente une hausse de 10,3 % comparativement au dividende de 0,39 $ par action payé au quatrième trimestre de 2016.

Pour l'exercice clos le 31 août 2016 :

  • Les produits ont augmenté de 132,8 millions $, ou 6,5 %, pour atteindre 2,18 milliards $, stimulés principalement par la croissance de 29,7 % du secteur des Services à large bande américains, les produits étant demeurés stables au sein des Services à large bande canadiens, facteurs contrebalancés en partie par une baisse de 3,9 % enregistrée dans le secteur des Services de TIC aux entreprises.

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de l'acquisition du réseau au Connecticut au quatrième trimestre de l'exercice 2015, de la croissance interne qui découle de la progression des unités de service primaire dans les secteurs résidentiel et commercial, des hausses tarifaires et des taux de change favorables par rapport à l'exercice précédent;

    • Les produits des Services à large bande canadiens sont demeurés stables en raison des hausses tarifaires qui sont entrées en vigueur en février 2016 et de la croissance soutenue du secteur commercial, facteurs contrebalancés en partie par une diminution du nombre de clients des services de vidéo et de téléphonie au 31 août 2016 par rapport au 31 août 2015, qui découle de la vive concurrence et de la maturité des catégories de services conjuguées à l'incidence du lancement de forfaits de services de vidéo flexibles le 1er mars 2016;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué en raison des pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement et de connectivité réseau et en raison de l'abandon progressif des services non rentables, facteurs partiellement contrebalancés par les taux de change favorables par rapport à l'exercice précédent.

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 53,0 millions $, ou 5,7 %, pour s'établir à 983,4 millions $, comparativement à 930,5 millions $ à l'exercice 2015, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande américains qui découle de la croissance interne, des taux de change favorables par rapport à l'exercice précédent et de l'acquisition du réseau au Connecticut;

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui est attribuable aux produits étant demeurés stables, conjuguée à une diminution des charges d'exploitation en partie en raison de l'incidence favorable d'éléments non récurrents de 3 millions $ comparativement à l'incidence défavorable d'éléments non récurrents de 3,4 millions $ à l'exercice 2015; en partie contrebalancée par

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises qui est attribuable à une diminution des produits, contrebalancée en partie par les initiatives de réduction des coûts découlant de la restructuration opérationnelle, financière et organisationnelle conclue au cours de l'exercice 2016, conjuguées aux taux de change favorables par rapport à l'exercice précédent.

  • La marge d'exploitation a légèrement diminué pour l'exercice clos le 31 août 2016, passant de 45,5 % à 45,2 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 52,0 %, à 42,7 % et à 32,6 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. La diminution enregistrée découle principalement de l'augmentation des honoraires de gestion versés à Cogeco et de la baisse de la marge du secteur des Services de TIC aux entreprises, contrebalancées en partie par la stabilité de la marge du secteur des Services à large bande américains et l'augmentation de la marge du secteur des Services à large bande canadiens.

  • La perte pour l'exercice s'est chiffrée à 189,6 millions $, ou 3,87 $ par action, contre un bénéfice de 257,8 millions $, ou 5,27 $ par action, pour l'exercice 2015, ce qui représente une diminution de 447,4 millions $ qui découle principalement de la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles avant impôts sans effet sur la trésorerie de 450 millions $ qui s'est produite dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. La tranche restante de la variation s'explique par l'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, des charges financières et des impôts, contrebalancée en partie par la hausse des amortissements et des réclamations et litiges en raison d'une charge comptabilisée pour l'exercice considéré, par rapport à un profit à l'exercice précédent.

  • Les flux de trésorerie disponibles ont diminué de 5,0 millions $, ou 1,7 %, pour s'établir à 281,0 millions $, contre 286,0 millions $ pour l'exercice précédent. Cette diminution découle de l'augmentation des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs ainsi que des réclamations et litiges en raison d'une charge comptabilisée pour l'exercice considéré, par rapport à un profit à l'exercice précédent, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des charges financières.

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont atteint 745,2 millions $, contre 688,9 millions $, ce qui représente une augmentation de 56,2 millions $, ou 8,2 %, par rapport à l'exercice 2015, essentiellement en raison de l'augmentation du BAIIA ajusté conjuguée à la hausse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement et de la diminution des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des impôts sur le résultat payés, des réclamations et litiges en raison d'une charge comptabilisée pour l'exercice considéré, par rapport à un profit à l'exercice précédent, et des charges financières payées.

  • Les versements de dividendes pour l'exercice 2016 ont totalisé 1,56 $ par action, contre 1,40 $ par action à l'exercice 2015.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Représente la somme des clients des services de vidéo, Internet et de téléphonie.

« Alors que nous clôturons notre exercice 2016, dans l'ensemble nous sommes satisfaits de nos résultats pour le quatrième trimestre, a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco Communications inc. Notre filiale des Services à large bande canadiens, Cogeco Connexion, continue d'afficher un bon rendement dans un marché très concurrentiel et en constante évolution. Les résultats pour le trimestre cadrent avec les attentes, ce qui démontre notre capacité de croître tout en maintenant une discipline stricte en matière de contrôle des coûts. »

« Notre filiale des Services à large bande américains, Atlantic Broadband, a continué d'afficher une croissance stable, y compris une augmentation des unités de service primaire, ce qui confirme la forte croissance interne ainsi que le solide rendement de notre réseau au Connecticut nouvellement acquis, qui a récemment lancé ses services Internet Gigabit », a ajouté M. Audet.

« Dans notre filiale des Services de TIC aux entreprises, Cogeco Peer 1, nous avons travaillé à accroître notre bassin de clientèle au moyen d'une stratégie de mise en marché améliorée, toujours soutenue par un service à la clientèle exceptionnel, a déclaré M. Audet. Grâce à la solide équipe de la haute direction nouvellement constituée, nous avons mis l'accent sur une offre de solutions plus pertinentes sur le marché au moyen de la redéfinition de notre portefeuille de produits - en collaborant avec des partenaires comme Microsoft Azure - pour nous assurer de continuer de satisfaire, voire de dépasser les attentes de nos clients. Nous croyons que ces stratégies mèneront à une croissance au cours des années à venir. »

Projections financières pour l'exercice 2017

Cogeco Communications a revu ses projections financières préliminaires pour l'exercice 2017, publiées le 6 juillet 2016, pour tenir compte de la récente décision du CRTC, le 6 octobre 2016, de réduire de façon importante, et provisoirement, les tarifs liés à la capacité des services d'accès Internet de tiers (« AIT »), ainsi que pour tenir compte de l'évolution de la dynamique du secteur et du contexte de plus en plus concurrentiel dans certains secteurs opérationnels. Veuillez vous reporter à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2017 » du rapport annuel de 2016 de la Société pour obtenir plus de détails.

FAITS SAILLANTS
Trimestres clos les Exercices clos les

(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données par action)
31 août
2016
$
31 août
2015
$
Variation
%
31 août
2016
$
31 août
2015
$
Variation
%
Opérations
Produits 544 056 520 419 4,5 2 176 149 2 043 316 6,5
BAIIA ajusté(1) 247 810 240 592 3,0 983 449 930 479 5,7
Marge d'exploitation(1) 45,5 % 46,2 % - 45,2 % 45,5 % -
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition 1 326 6 942 (80,9) 8 802 13 950 (36,9)
Réclamations et litiges 292 (27 431) - 10 791 (27 431) -
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles - - - 450 000 - -
Bénéfice (perte) de la période 74 581 77 986 (4,4) (189 628) 257 750 -
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 261 623 271 328 (3,6) 745 168 688 924 8,2
Acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs
110 017

129 946

(15,3)

467 510

439 220

6,4
Flux de trésorerie disponibles(1) 81 594 72 047 13,3 280 998 285 967 (1,7)
Situation financière
Trésorerie et équivalents de trésorerie - - - 62 286 163 166 (61,8)
Immobilisations corporelles - - - 1 989 720 1 985 421 0,2
Total de l'actif - - - 5 337 342 6 014 038 (11,3)
Endettement(2) - - - 2 929 108 3 261 908 (10,2)
Capitaux propres - - - 1 496 142 1 758 972 (14,9)
Intensité du capital(1)
20,2 %

25,0 %

-

21,5 %

21,5 %

-
Données par action(3)
Bénéfice (perte) par action
De base 1,52 1,59 (4,4) (3,87) 5,27 -
Dilué(e) 1,52 1,58 (3,8) (3,87) 5,22 -
Dividendes 0,39 0,35 11,4 1,56 1,40 11,4
Nombre moyen pondéré d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote en circulation 49 111 998 48 941 618 0,3 49 032 367 48 887 765 0,3
1 Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
2 L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, du capital de la dette à long terme et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
3 Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

AU SUJET DE COGECO COMMUNICATIONS

Cogeco Communications inc. est une société de communication. Elle est le huitième câblodistributeur en importance en Amérique du Nord. Au Canada, elle exerce ses activités sous le nom de Cogeco Connexion au Québec et en Ontario; aux États-Unis, sous le nom d'Atlantic Broadband dans l'ouest de la Pennsylvanie, le sud de la Floride, le Maryland/Delaware, la Caroline du Sud et l'est du Connecticut. Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle résidentielle et d'affaires des services de vidéo, Internet et de téléphonie au moyen de ses réseaux de fibres bidirectionnels à large bande. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Peer 1, Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle commerciale une gamme de services de technologies de l'information (colocation, connectivité réseau, hébergement, informatique en nuage et services gérés) grâce à ses 17 centres de données, à son vaste réseau FastFiber Network® et à plus de 50 points de présence en Amérique du Nord et en Europe. Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Communications inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le jeudi 3 novembre 2016 à 11 h (heure avancée de l'Est)
Les représentants des médias sont invités à y assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant l'une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-800-505-9573
Numéro d'accès international : + 1-416-204-9498
Code de confirmation : 5287515
Par Internet à l'adresse : corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/

Renseignements

  • Source :
    Cogeco Communications inc.
    Patrice Ouimet
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Premier vice-président, Affaires publiques et communications
    514-764-4700