Cogeco Communications inc.
TSX : CCA

Cogeco Communications inc.

06 juil. 2016 19h37 HE

Cogeco Communications inc. publie ses résultats du troisième trimestre de l'exercice 2016

- Les produits ont augmenté de 23,8 millions $, ou 4,6 %, pour atteindre 540,3 millions $;

- Le BAIIA ajusté(1) a augmenté de 3,4 millions $, ou 1,4 %, pour atteindre 243,1 millions $, comparativement à 239,8 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2015;

- Les flux de trésorerie disponibles(1) ont augmenté de 8,8 millions $, ou 11,6 %, pour atteindre 84,7 millions $;

- Un dividende déterminé trimestriel de 0,39 $ par action a été déclaré, soit une hausse de 11,4 % par rapport à la période correspondante de l'exercice 2015; et

- Une perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles, sans effet sur la trésorerie, liée au secteur des Services de technologies de l'information et des communications aux entreprises (les « Services de TIC aux entreprises ») d'un montant de 450 millions $ a été comptabilisée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2016.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 juillet 2016) - Cogeco Communications inc. (TSX:CCA) (« Cogeco Communications » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre clos le 31 mai 2016, conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »).

Pour le troisième trimestre de l'exercice 2016 :

  • Les produits ont augmenté de 23,8 millions $, ou 4,6 %, pour atteindre 540,3 millions $, essentiellement stimulés par la croissance de 24,1 % du secteur des Services à large bande américains, les produits étant demeurés stables au sein du secteur des Services à large bande canadiens, facteurs contrebalancés en partie par une diminution de 7,8 % au sein du secteur des Services de TIC aux entreprises;

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de l'acquisition de MetroCast Communications of Connecticut, LLC (le « réseau au Connecticut ») au quatrième trimestre de l'exercice 2015, des taux de change favorables par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent et de la croissance interne;

    • Les produits des Services à large bande canadiens sont demeurés stables en raison des hausses tarifaires qui sont entrées en vigueur en février 2016 et de la croissance soutenue du secteur commercial, facteurs contrebalancés en partie par la diminution des unités de service primaire(2) par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent et par l'incidence de l'entrée en vigueur des exigences relatives à l'offre d'un petit service de base et d'options d'assemblage souples le 1er mars 2016;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué, principalement en raison des pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement géré et de connectivité réseau et de l'abandon progressif plus rapide des services non rentables, facteurs partiellement contrebalancés par le taux de change favorable pour le dollar américain relativement au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 3,4 millions $, ou 1,4 %, pour s'établir à 243,1 millions $, comparativement à 239,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice 2015, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande américains qui découle des taux de change favorables par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, de l'acquisition du réseau au Connecticut et de la croissance interne, facteurs contrebalancés en partie par les charges d'exploitation non récurrentes;

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui est attribuable à une diminution des charges d'exploitation;

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises qui est attribuable à une diminution des produits, contrebalancée en partie par les initiatives de réduction des coûts et par le taux de change favorable pour le dollar américain relativement au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent; et

    • L'augmentation de 4,6 millions $ des honoraires de gestion versés à Cogeco inc. (« Cogeco ») au cours du troisième trimestre de l'exercice 2016 en vertu de la convention de services de gestion modifiée et mise à jour qui est entrée en vigueur le 1er septembre 2015. Les honoraires de gestion sont maintenant payables mensuellement. Au cours de l'exercice précédent, les honoraires de gestion ont été versés en entier au premier trimestre;

  • La marge d'exploitation(1) a diminué au troisième trimestre de l'exercice 2016, passant de 46,4 % à 45,0 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 51,9 %, à 41,8 % et à 31,7 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. La baisse enregistrée pour le trimestre découle principalement de l'augmentation des honoraires de gestion versés à Cogeco au cours du troisième trimestre de l'exercice en vertu de la convention de services de gestion modifiée et mise à jour, conjuguée à la baisse des marges dans les secteurs des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises;

  • Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2016, la Société a comptabilisé une perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles avant impôts sans effet sur la trésorerie de 450 millions $ dans son secteur des Services de TIC aux entreprises qui s'explique par l'évolution de la dynamique du secteur et les évaluations connexes, ainsi que par les attentes réduites à l'égard de la croissance future des produits, de la rentabilité et des flux de trésorerie;

  • La perte de la période s'est chiffrée à 387,4 millions $, ou 7,89 $ par action, contre un bénéfice de 64,1 millions $, ou 1,31 $ par action, à la période correspondante de l'exercice 2015, ce qui représente une baisse de 451,5 millions $ qui découle principalement de la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles avant impôts sans effet sur la trésorerie de 450,0 millions $ et d'un montant de 10,5 millions $ relatif aux réclamations et litiges, ces deux éléments s'étant produits dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. La tranche restante de la variation s'explique par l'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des charges financières, des impôts sur le résultat et des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des amortissements;

  • Les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 8,8 millions $, ou 11,6 %, pour s'établir à 84,7 millions $, contre 75,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, en raison de l'augmentation du BAIIA ajusté conjuguée à la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs, à la baisse des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition et à la baisse des charges financières, facteurs contrebalancés en partie par les réclamations et litiges;

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont diminué de 15,8 millions $, ou 8,0 %, pour s'établir à 181,5 millions $, par rapport au montant de 197,3 millions $ enregistré au troisième trimestre de l'exercice 2015. La diminution enregistrée pour le trimestre est essentiellement attribuable à la hausse des impôts sur le résultat payés et aux réclamations et litiges, facteurs contrebalancés par l'augmentation du BAIIA ajusté, par la hausse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement, et par la baisse des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition;

  • Un dividende déterminé trimestriel de 0,39 $ par action a été versé aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, ce qui représente une augmentation de 0,04 $ par action, ou 11,4 %, par rapport au dividende déterminé de 0,35 $ par action versé au troisième trimestre de l'exercice 2015;

  • La Société a révisé ses projections financières pour l'exercice 2016 principalement en raison des résultats d'exploitation moins élevés que prévu du secteur des Services de TIC aux entreprises, de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain et de la hausse des dépenses d'investissement liée à un important contrat de services de colocation conclu par Cogeco Peer 1;

  • La Société a publié ses projections financières préliminaires pour l'exercice 2017 et prévoit que la croissance des produits se situera entre 2 % et 2,5 %, celle du BAIIA ajusté, entre 2 % et 3 %, et celle des flux de trésorerie disponibles, entre 32 % et 36 %;

  • Au cours de sa réunion du 6 juillet 2016, le conseil d'administration de Cogeco Communications a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,39 $ par action pour les actions à droits de vote multiples et les actions subalternes à droit de vote, payable le 3 août 2016; et

  • Le 31 mai 2016, Atlantic Broadband, une filiale de Cogeco Communications, a prolongé l'échéance de sa facilité de crédit renouvelable et de sa facilité d'emprunt à terme A du 30 novembre 2017 au 2 septembre 2019.
Pour la période de neuf mois close le 31 mai 2016 :
  • Les produits ont augmenté de 109,2 millions $, ou 7,2 %, pour atteindre 1,63 milliard $, stimulés principalement par la croissance de 33,5 % du secteur des Services à large bande américains, les produits étant demeurés stables au sein des Services à large bande canadiens, facteurs contrebalancés en partie par une baisse de 2,8 % enregistrée dans le secteur des Services de TIC aux entreprises;

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de l'acquisition du réseau au Connecticut au quatrième trimestre de l'exercice 2015, de la croissance interne et des taux de change favorables par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;

    • Les produits des Services à large bande canadiens sont demeurés stables en raison des hausses tarifaires qui sont entrées en vigueur en février 2016 et de la croissance soutenue du secteur commercial, facteurs contrebalancés en partie par la diminution des unités de service primaire par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent et par l'incidence de l'entrée en vigueur des exigences relatives à l'offre d'un petit service de base et d'options d'assemblage souples le 1er mars 2016;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué en raison des pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement géré et de connectivité réseau et en raison de l'abandon progressif plus rapide des services non rentables, facteurs partiellement contrebalancés par les taux de change favorables;

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 45,8 millions $, ou 6,6 %, pour s'établir à 735,6 millions $, comparativement à 689,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice 2015, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande américains qui découle de la croissance interne, des taux de change favorables par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent et de l'acquisition du réseau au Connecticut;

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui est attribuable à une diminution des charges d'exploitation;

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises qui est attribuable à une diminution des produits, contrebalancée en partie par les initiatives de réduction des coûts découlant de la restructuration opérationnelle, financière et organisationnelle, conjuguées aux taux de change favorables par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

  • La marge d'exploitation a légèrement diminué pour la période de neuf mois close le 31 mai 2016, passant de 45,3 % à 45,1 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 51,8 %, à 42,8 % et à 33,5 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. La diminution enregistrée pour les neuf premiers mois découle principalement de l'augmentation des honoraires de gestion versés à Cogeco et de la baisse des marges des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises, facteurs contrebalancés en partie par la hausse de la marge du secteur des Services à large bande canadiens;

  • La perte de la période s'est chiffrée à 264,2 millions $, ou 5,39 $ par action, contre un bénéfice de 179,8 millions $, ou 3,68 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice 2015, ce qui représente une diminution de 444,0 millions $ qui découle principalement de la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles avant impôts sans effet sur la trésorerie de 450 millions $ et d'un montant de 10,5 millions $ relatif aux réclamations et litiges, ces deux éléments s'étant produits dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. La tranche restante de la variation s'explique par l'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des charges financières, contrebalancées en partie par la hausse des amortissements;

  • Les flux de trésorerie disponibles ont diminué de 14,5 millions $, ou 6,8 %, pour s'établir à 199,4 millions $, contre 213,9 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette diminution découle du calendrier des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs, des réclamations et litiges ainsi que d'une hausse des impôts exigibles, facteurs contrebalancés en partie par l'augmentation du BAIIA ajusté et la diminution des charges financières; et

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont atteint 483,5 millions $, contre 417,6 millions $, ce qui représente une augmentation de 65,9 millions $, ou 15,8 %, par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice 2015, essentiellement en raison de l'augmentation du BAIIA ajusté conjuguée à la baisse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des impôts sur le résultat payés et par les réclamations et litiges.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Représente la somme des clients des services de vidéo, d'Internet et de téléphonie.

« Dans l'ensemble, les secteurs des services à large bande de Cogeco Communications inc. ont continué d'afficher une bonne performance financière au cours du troisième trimestre de 2016, a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco Communications inc. Notre filiale des services canadiens, Cogeco Connexion, a obtenu des résultats relativement satisfaisants, tirant parti de ses vitesses Internet supérieures et de ses solutions vidéo dans un contexte concurrentiel. »

« De son côté, notre filiale des Services à large bande américains, Atlantic Broadband, a continué de présenter des résultats solides ainsi qu'une croissance soutenue, notamment à Miami avec l'annonce récente d'un contrat en vertu duquel la société deviendra le fournisseur de services de communications exclusif de la nouvelle tour d'habitation Panorama Tower de 83 étages, a ajouté M. Audet. Nous avons également maintenu une solide croissance interne, y compris au sein du réseau au Connecticut nouvellement acquis. »

« La concurrence s'intensifie dans le secteur des Services de TIC aux entreprises, où des offres de solutions d'informatique en nuage de grande envergure font concurrence aux fournisseurs de services d'hébergement géré traditionnels, a déclaré M. Audet. Cogeco Communications demeure déterminé à investir dans le secteur des Services de TIC aux entreprises et à faire croître ces activités en plaçant Cogeco Peer 1 au premier plan de cette stratégie en tant que partenaire de confiance auprès de ses clients. Notre intégration est maintenant terminée et nous sommes convaincus qu'avec une équipe de gestion solide et chevronnée et un portefeuille de produits concurrentiels, notre filiale pourra servir efficacement le marché et s'adapter à son évolution ».

« Dans l'ensemble de nos activités, nous allons de l'avant et nous agissons en tenant compte de nos clients, et nous croyons que cette stratégie continue d'être la clé de notre succès », a conclu M. Audet.

AU SUJET DE COGECO COMMUNICATIONS

Cogeco Communications inc. est une société de communications. Elle est le 8e câblodistributeur en importance en Amérique du Nord. Au Canada, elle exerce ses activités sous le nom de Cogeco Connexion au Québec et en Ontario, et aux États-Unis, sous le nom d'Atlantic Broadband dans l'ouest de la Pennsylvanie, le sud de la Floride, le Maryland/Delaware, la Caroline du Sud et l'est du Connecticut. Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle résidentielle et d'affaires des services de vidéo, d'Internet et de téléphonie au moyen de ses réseaux de fibres bidirectionnels à large bande. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Peer 1, Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle commerciale une gamme de services de technologies de l'information et de communications (colocation, connectivité réseau, hébergement géré, services d'informatique en nuage et services de TI gérés) grâce à ses 17 centres de données, à son vaste réseau FastFiber Network™ et à plus de 50 points de présence en Amérique du Nord et en Europe. Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Communications inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le jeudi 7 juillet 2016 à 11 h (heure normale de l'Est)
Les représentants des médias sont invités à y assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-800-505-9573
Numéro d'accès international : +1-416-204-9498
Code de confirmation : 5432616
Par Internet à l'adresse : corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/
Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique, accessible jusqu'au 13 juillet 2016, veuillez composer l'un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-888-203-1112
Numéro d'accès international : +1-647-436-0148
Code de confirmation : 5432616

FAITS SAILLANTS

Trimestres clos les Neuf mois clos les
31 mai
2016
31 mai
2015

Variation
31 mai
2016
31 mai
2015

Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données
par action) $ $ % $ $ %
Opérations
Produits 540 257 516 426 4,6 1 632 093 1 522 897 7,2
BAIIA ajusté(1) 243 115 239 763 1,4 735 639 689 887 6,6
Marge d'exploitation(1) 45,0 % 46,4 % - 45,1 % 45,3 % -
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition 1 126 5 669 (80,1 ) 7 476 7 008 6,7
Réclamations et litiges 10 499 - - 10 499 - -
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles 450 000 - - 450 000 - -
Bénéfice (perte) de la période (387 357 ) 64 149 - (264 209 ) 179 764 -
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 181 498 197 279 (8,0 ) 483 545 417 596 15,8
Acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs 94 442 103 718 (8,9 ) 357 493 309 274 15,6
Flux de trésorerie disponibles(1) 84 664 75 845 11,6 199 404 213 920 (6,8 )
Situation financière(2)
Immobilisations corporelles - - - 1 995 209 1 985 421 0,5
Total de l'actif - - - 5 343 858 6 014 038 (11,1 )
Endettement(3) - - - 3 064 387 3 261 908 (6,1 )
Capitaux propres - - - 1 440 883 1 758 972 (18,1 )
Intensité du capital(1)
17,5
%
20,1
%
-

21,9
%
20,3
%
-
Données par action(4)
Bénéfice (perte) par action
De base (7,89 ) 1,31 - (5,39 ) 3,68 -
Dilué (7,89 ) 1,30 - (5,39 ) 3,64 -
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les Normes internationales d'information financière (les « IFRS »); par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2) Au 31 mai 2016 et au 31 août 2015.
(3) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, du capital de la dette à long terme et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(4) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

Renseignements

  • Source:
    Cogeco Communications inc.
    Patrice Ouimet
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Premier vice-président, Affaires publiques et
    communications
    514-764-4700