Cogeco Communications inc.
TSX : CCA

Cogeco Communications inc.

13 juil. 2017 17h59 HE

Cogeco Communications inc. publie ses résultats du troisième trimestre de l'exercice 2017

- Les produits ont augmenté de 24,9 millions $, ou 4,6 %, pour atteindre 565,2 millions $;

- Le BAIIA ajusté(1) a augmenté de 11,1 millions $, ou 4,6 %, pour atteindre 254,2 millions $;

- Les flux de trésorerie disponibles(1) se sont chiffrés à 104,7 millions $, en hausse de 20,1 millions $, ou 23,7 %;

- Atlantic Broadband, la filiale de la Société aux États-Unis, a annoncé l'acquisition de tous les systèmes de câblodistribution de MetroCast;

- Un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action a été déclaré, soit une hausse de 10,3 % par rapport à la période correspondante de l'exercice 2016.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 13 juillet 2017) - Cogeco Communications inc. (TSX:CCA) (« Cogeco Communications » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre clos le 31 mai 2017, conformément aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »).

Pour le troisième trimestre de l'exercice 2017 :

  • Les produits ont augmenté de 24,9 millions $, ou 4,6 %, pour atteindre 565,2 millions $, essentiellement stimulés par la croissance de 3,3 % au sein du secteur des Services à large bande canadiens et la croissance de 9,8 % au sein du secteur des Services à large bande américains, conjuguées aux produits stables enregistrés au sein du secteur des Services de technologies de l'information et des communications aux entreprises (les « Services de TIC aux entreprises »).

    • Les produits des Services à large bande canadiens ont augmenté en raison de l'incidence des hausses tarifaires entrées en vigueur en décembre 2016 et de la croissance soutenue du nombre de clients du service Internet, conjuguées à la migration de clients vers des forfaits de plus grande valeur, facteurs contrebalancés en partie par une diminution du nombre de clients des services de vidéo et de téléphonie;

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains découle principalement de la croissance soutenue du nombre de clients des services Internet et de téléphonie des secteurs résidentiel et commercial et des hausses tarifaires entrées en vigueur en septembre 2016, conjuguées à l'appréciation du dollar américain par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises sont demeurés stables en raison de la croissance des produits tirés de la colocation conjuguée à l'appréciation du dollar américain par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, facteurs contrebalancés en partie par les pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement et de connectivité réseau et par la dépréciation de la livre sterling par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent;

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 11,1 millions $, ou 4,6 %, pour s'établir à 254,2 millions $, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui découle surtout de la croissance des produits;

    • Une hausse du BAIIA ajusté au sein des Services à large bande américains, en raison de la croissance interne, conjuguée à l'appréciation du dollar américain par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent; partiellement contrebalancées par

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises découlant essentiellement de la hausse des charges d'exploitation.

  • La marge d'exploitation(1) s'est établie à 45,0 %, soit un pourcentage inchangé par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, alors que les marges d'exploitation se sont chiffrées à 52,9 %, à 41,0 % et à 30,3 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. La marge d'exploitation enregistrée pour le trimestre découle principalement de la hausse de la marge du secteur des Services à large bande canadiens, facteur contrebalancé en partie par une légère baisse de la marge du secteur des Services à large bande américains et une baisse de la marge du secteur des Services de TIC aux entreprises;

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 76,2 millions $, ou 1,55 $ par action, contre une perte de 387,4 millions $, ou 7,89 $ par action, à la période correspondante de l'exercice 2016, en raison de la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles avant impôts sans effet sur la trésorerie de 450 millions $ et d'un montant de 10,5 millions $ relatif aux réclamations et litiges comptabilisés à l'exercice précédent, ces deux éléments s'étant produits dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. La tranche restante de la variation s'explique par l'augmentation du BAIIA ajusté et par la diminution de la dotation aux amortissements, facteurs contrebalancés en partie par une hausse des impôts sur le résultat;

  • Les flux de trésorerie disponibles se sont chiffrés à 104,7 millions $, une hausse de 20,1 millions $, ou 23,7 %, principalement en raison de la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs en raison du calendrier de certaines initiatives, surtout dans le secteur des Services à large bande canadiens, conjuguée au fait que l'optimisation des dépenses d'investissement est davantage mise au premier plan dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. L'augmentation du BAIIA ajusté et le montant relatif aux réclamations et litiges comptabilisé à l'exercice précédent ont également contribué à l'augmentation des flux de trésorerie disponibles;

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont augmenté de 60,2 millions $, ou 33,2 %, pour atteindre 241,7 millions $. L'augmentation enregistrée pour le trimestre est essentiellement attribuable à l'augmentation du BAIIA ajusté, conjuguée à la baisse des impôts sur le résultat payés et au montant relatif aux réclamations et litiges comptabilisé à l'exercice précédent, facteurs contrebalancés en partie par la baisse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement;

  • Un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action a été versé au troisième trimestre aux porteurs d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote, ce qui représente une augmentation de 0,04 $ par action, ou 10,3 %, par rapport au dividende déterminé de 0,39 $ par action versé au troisième trimestre de l'exercice 2016;

  • La Société a publié ses projections financières préliminaires pour l'exercice 2018 et prévoit que les produits s'établiront entre 2,30 milliards $ et 2,33 milliards $, que le BAIIA ajusté s'établira entre 1 025 millions $ et 1 050 millions $ et que les flux de trésorerie disponibles se maintiendront dans la même fourchette que celle énoncée dans les projections financières révisées pour l'exercice 2017, en raison de la poursuite de l'expansion des Services à large bande américains en Floride. Ces projections financières préliminaires n'incluent pas les résultats financiers prévus découlant de l'annonce de l'acquisition de MetroCast;

  • Au cours de sa réunion du 13 juillet 2017, le conseil d'administration de Cogeco Communications a déclaré un dividende déterminé trimestriel de 0,43 $ par action pour les actions à droits de vote multiples et les actions subalternes à droit de vote, payable le 10 août 2017; et

  • Le 10 juillet 2017, Cogeco Communications a annoncé que sa filiale, Atlantic Broadband, a conclu un accord avec Harron Communications, L.P., dans le but d'acquérir la quasi-totalité des actifs de ses systèmes de câblodistribution exerçant ses activités sous le nom de MetroCast (« MetroCast »), qui dessert environ 120 000 clients d'Internet, 76 000 clients de vidéo et 37 000 clients de téléphonie. La transaction évaluée à 1,4 milliard $ US inclut la valeur actualisée prévue des avantages fiscaux futurs de 310 millions $ US et est assujettie aux ajustements de clôture habituels. Cette acquisition devrait être financée au moyen d'un financement par titres d'emprunt sans recours d'Atlantic Broadband et d'une participation en actions de la Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ ») dans la société de portefeuille détenant Atlantic Broadband. La transaction est soumise aux conditions de clôture habituelles, aux approbations réglementaires, de même qu'à d'autres conditions habituelles. La Société prévoit conclure la transaction en janvier 2018. Suite à l'annonce de cette acquisition, l'ensemble des notations de Cogeco Communications et d'Atlantic Broadband ont été confirmées.

Pour la période de neuf mois close le 31 mai 2017 :

  • Les produits ont augmenté de 43,0 millions $, ou 2,6 %, pour atteindre 1,68 milliard $, essentiellement stimulés par la croissance de 2,5 % au sein du secteur des Services à large bande canadiens et la croissance de 5,7 % au sein du secteur des Services à large bande américains, facteurs contrebalancés en partie par une diminution de 3,0 % au sein du secteur des Services de TIC aux entreprises.

    • Les produits des Services à large bande canadiens ont augmenté en raison de l'incidence des hausses tarifaires entrées en vigueur en décembre 2016, par rapport aux hausses tarifaires entrées en vigueur en février 2016 pour la période correspondante de l'exercice précédent, et en raison de la croissance soutenue du nombre de clients du service Internet conjuguée à la migration de clients vers des forfaits de plus grande valeur, facteurs contrebalancés en partie par une diminution du nombre de clients des services de vidéo et de téléphonie;

    • L'augmentation des produits des Services à large bande américains s'explique principalement par la croissance soutenue du nombre de clients des services Internet et de téléphonie des secteurs résidentiel et commercial, ainsi que par les hausses tarifaires entrées en vigueur en septembre 2016;

    • Les produits des Services de TIC aux entreprises ont diminué, principalement en raison des pressions concurrentielles sur les tarifs des services d'hébergement et de connectivité réseau et de la dépréciation de la livre sterling par opposition au dollar canadien par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, facteurs contrebalancés en partie par la croissance des produits tirés de la colocation.

  • Le BAIIA ajusté a augmenté de 22,1 millions $, ou 3,0 %, pour s'établir à 757,8 millions $, en raison essentiellement des facteurs suivants :

    • Une hausse du BAIIA ajusté des Services à large bande canadiens qui découle surtout de la croissance des produits;

    • Une baisse du BAIIA ajusté des Services de TIC aux entreprises découlant d'une diminution des produits;

    • Une hausse du BAIIA ajusté au sein des Services à large bande américains qui découle de la croissance interne; partiellement contrebalancées par

  • La marge d'exploitation a légèrement augmenté pour la période de neuf mois close le 31 mai 2017, passant de 45,1 % à 45,2 %. Les marges d'exploitation se sont chiffrées à 52,4 %, à 42,3 % et à 31,5 %, respectivement, pour les secteurs des Services à large bande canadiens, des Services à large bande américains et des Services de TIC aux entreprises. L'augmentation enregistrée pour les neuf premiers mois découle principalement de la hausse de la marge du secteur des Services à large bande canadiens, facteur contrebalancé en partie par une légère baisse de la marge du secteur des Services à large bande américains et par une baisse de la marge du secteur des Services de TIC aux entreprises;

  • Le bénéfice de la période s'est chiffré à 227,9 millions $, ou 4,63 $ par action, contre une perte de 264,2 millions $, ou 5,39 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice 2016, en raison de la perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles avant impôts sans effet sur la trésorerie de 450 millions $ et d'un montant de 10,5 millions $ relatif aux réclamations et litiges comptabilisés à l'exercice précédent, ces deux éléments s'étant produits dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. La tranche restante de la variation s'explique par l'augmentation du BAIIA ajusté et par la diminution de la dotation aux amortissements, facteurs contrebalancés en partie par la hausse des impôts sur le résultat;

  • Les flux de trésorerie disponibles se sont chiffrés à 322,9 millions $, en hausse de 123,5 millions $, ou 61,9 %, principalement en raison de la diminution des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles et d'autres actifs qui s'explique par le calendrier de certaines initiatives dans le secteur des Services à large bande canadiens, conjuguée au fait que l'optimisation des dépenses d'investissement est davantage mise au premier plan dans le secteur des Services de TIC aux entreprises. L'augmentation du BAIIA ajusté, le montant relatif aux réclamations et litiges comptabilisé à l'exercice précédent et la diminution des frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition ont également contribué à l'augmentation des flux de trésorerie disponibles;

  • Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation ont augmenté de 127,2 millions $, ou 26,3 %, pour atteindre 610,7 millions $. L'augmentation enregistrée pour la période est essentiellement attribuable à l'augmentation du BAIIA ajusté, au montant relatif aux réclamations et litiges comptabilisé à l'exercice précédent et à la baisse des impôts sur le résultat payés et des charges financières payées, facteurs contrebalancés en partie par la baisse des variations des activités d'exploitation sans effet sur la trésorerie, qui découle principalement des variations du fonds de roulement.

(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.

« Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits de nos résultats pour le troisième trimestre de l'exercice 2017, a déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco Communications inc. Notre filiale des Services à large bande canadiens, Cogeco Connexion, a enregistré une croissance marquée sur le plan des produits et du BAIIA.

« Atlantic Broadband continue de générer des résultats positifs qui cadrent avec nos attentes, a ajouté M. Audet. Notre filiale américaine concentre ses efforts sur les investissements en Floride qui offre un bon potentiel de croissance. À ce sujet, nous étions très heureux d'annoncer le 10 juillet l'acquisition des systèmes de câblodistribution de MetroCast, ce qui permettra à Atlantic Broadband d'accroître sa présence dans le marché américain de la câblodistribution, un marché en pleine croissance et lucratif. De plus, nous sommes ravis de nous associer à la CDPQ pour cette transaction, un partenaire à long terme ayant une vision similaire à la nôtre, a déclaré M. Audet.

« Pour ce qui est de notre filiale des Services de TIC aux entreprises, Cogeco Peer 1, l'équipe de direction continue d'établir et de consolider ses relations avec la clientèle, en se concentrant sur les moyennes et grandes entreprises, afin de positionner l'entreprise en tant que conseillère de confiance qui offre des solutions plus pertinentes sur le marché et des possibilités de vente croisée de ses services », a conclu M. Audet.

AU SUJET DE COGECO COMMUNICATIONS

Cogeco Communications inc. est une société de communication. Elle est le huitième câblodistributeur en importance en Amérique du Nord. Au Canada, elle exerce ses activités sous le nom de Cogeco Connexion au Québec et en Ontario; aux États-Unis, sous le nom d'Atlantic Broadband dans l'ouest de la Pennsylvanie, le sud de la Floride, le Maryland/Delaware, la Caroline du Sud et l'est du Connecticut. Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle résidentielle et d'affaires des services de vidéo, Internet et de téléphonie au moyen de ses réseaux de fibres bidirectionnels à large bande. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Peer 1, Cogeco Communications inc. fournit à sa clientèle commerciale une gamme de services de technologies de l'information (colocation, connectivité réseau, hébergement, informatique en nuage et services gérés) grâce à ses 16 centres de données, à son vaste réseau FastFiber Network® et à plus de 50 points de présence en Amérique du Nord et en Europe. Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Communications inc. sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique pour les analystes financiers : Le vendredi 14 juillet 2017 à 11 h (heure avancée de l'Est)
Les représentants des médias sont invités à y assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant l'une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1-877-291-4570
Numéro d'accès international : + 1 647-788-4919
REMARQUE IMPORTANTE : Pour se joindre à la conférence, les participants n'ont qu'à mentionner le nom de la société au téléphoniste, soit Cogeco inc. ou Cogeco Communications inc. Aucun code de confirmation n'est nécessaire.
Par Internet à l'adresse http://corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/
FAITS SAILLANTS
Trimestres clos les Neuf mois clos les
31 mai 31 mai 31 mai 31 mai
(en milliers de dollars, sauf les 2017 2016 Variation2017 2016 Variation
pourcentages et les données par action)$ $ %$ $ %
Opérations
Produits565 158 540 257 4,61 675 123 1 632 093 2,6
BAIIA ajusté(1)254 233 243 115 4,6757 775 735 639 3,0
Marge d'exploitation(1)45,0%45,0%-45,2%45,1%-
Frais d'intégration, de restructuration et d'acquisition- 1 126 -- 7 476 -
Réclamations et litiges- 10 499 -- 10 499 -
Perte de valeur du goodwill et des immobilisations incorporelles- 450 000 -- 450 000 -
Bénéfice (perte) de la période76 203 (387 357)-227 890 (264 209)-
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation241 689 181 498 33,2610 700 483 545 26,3
Acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations
incorporelles et d'autres actifs100 202 94 442 6,1282 895 357 493 (20,9)
Flux de trésorerie disponibles(1)104 728 84 664 23,7322 894 199 404 61,9
Situation financière(2)
Trésorerie et équivalents de trésorerie- - -102 067 62 286 63,9
Immobilisations corporelles- - -1 952 699 1 989 720 (1,9)
Total de l'actif- - -5 348 801 5 333 249 0,3
Endettement(3)- - -2 749 785 2 929 108 (6,1)
Capitaux propres- - -1 560 094 1 379 915 13,1
Intensité du capital(1)17,7%17,5%-16,9%21,9%-
Données par action(4)
Bénéfice (perte) par action
De base1,55 (7,89)-4,63 (5,39)-
Dilué(e)1,54 (7,89)-4,60 (5,39)-
Dividendes0,43 0,39 10,31,29 1,17 10,3
(1)Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les Normes internationales d'information financière (les « IFRS »); par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les IFRS » du rapport de gestion.
(2)Au 31 mai 2017 et au 31 août 2016. Le total de l'actif et les capitaux propres ont été retraités pour l'exercice clos le 31 août 2016, comme il est présenté à la note 2 des états financiers consolidés intermédiaires résumés.
(3)L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, du billet intersociétés à payer, du solde à payer relativement à un regroupement d'entreprises, du capital de la dette à long terme et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(4)Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

Renseignements

  • Source :
    Cogeco Communications inc.
    Patrice Ouimet
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Premier vice-président, Affaires publiques et
    Communications
    514-764-4700