COGECO inc.
TSX : CGO

COGECO inc.

27 oct. 2011 07h30 HE

COGECO présente de solides résultats de fin d'exercice grâce à sa croissance interne et externe

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 27 oct. 2011) - COGECO inc. (TSX:CGO) (« COGECO » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'exercice financier 2011 terminés le 31 août 2011.

Pour le quatrième trimestre et l'exercice 2011 :

  • Les produits d'exploitation consolidés du quatrième trimestre de 2011 ont augmenté de 41,7 millions $, ou 12,5 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, pour atteindre 375,4 millions $. Les produits d'exploitation tirés de la filiale de câblodistribution, Cogeco Câble inc., (« Cogeco Câble ») ont augmenté de 25,8 millions $, ou 8 %. Les produits d'exploitation tirés des activités de radiodiffusion ont augmenté de 15,9 millions $. Pour l'exercice 2011, les produits d'exploitation consolidés ont augmenté de 9,2 %, pour s'établir à 1 443,8 millions $;
  • Le bénéfice d'exploitation avant amortissement(1) du quatrième trimestre de l'exercice 2011 a augmenté de 21 millions $, ou 15,3 %, pour s'établir à 158,8 millions $. Le secteur de la câblodistribution a fourni un apport à la croissance de l'ordre de 19,9 millions $, grâce à l'augmentation des produits d'exploitation dont il a déjà été question précédemment. Pour l'exercice 2011, le bénéfice d'exploitation avant amortissement consolidé a augmenté de 11,6 % pour atteindre 579,6 millions $;
  • La marge d'exploitation(1) est passée à 42,3 % au quatrième trimestre, comparativement à 41,3 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent, et de 40,1 % à l'exercice 2011, comparativement à 39,3 % à l'exercice précédent;
  • Le bénéfice net consolidé pour le quatrième trimestre de 2011 s'est élevé à 21,1 millions $, ou 1,26 $ par action, par rapport à 12,3 millions $, ou 0,73 $ par action, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent;
  • La perte nette pour l'exercice 2011 s'est chiffrée à 9 millions $, ou 0,54 $ par action. La perte nette pour l'exercice 2011 comprend une réduction de valeur de l'ordre de 225,9 millions $, comptabilisée relativement à l'investissement de Cogeco Câble dans sa filiale Cabovisão-Televisão por Cabo, S.A. (« Cabovisão »). Déduction faite de la part des actionnaires sans contrôle, la réduction de valeur a entraîné une diminution du bénéfice net de 72,7 millions $ à l'exercice 2011. Le bénéfice net enregistré pour l'exercice 2010, soit 56,3 millions $, ou 3,36 $ par action, comprenait un ajustement d'impôts favorable de 29,8 millions $ découlant de la réduction du taux d'imposition des sociétés de la province d'Ontario pour le secteur de la câblodistribution de l'exploitation canadienne. Cet ajustement, déduction faite de la part des actionnaires sans contrôle, s'élève à 9,6 millions $. Excluant l'incidence des éléments susmentionnés sur les deux exercices, le bénéfice net ajusté pour l'exercice 2011 se serait chiffré à 63,7 millions $, ou à 3,81 $ par action, par rapport à 46,6 millions $, ou à 2,79 $ par action à l'exercice précédent, ce qui représente des augmentations de 36,6 % respectivement;
  • Les flux de trésorerie nets(1) ont atteint 23 millions $ au quatrième trimestre, ce qui représente une augmentation de 22,8 % par rapport à l'exercice précédent. Cette augmentation des flux de trésorerie nets tient à l'augmentation des flux de trésorerie provenant de l'exploitation(1) qui a été supérieure à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations. Les flux de trésorerie nets se sont chiffrés à 110,5 millions $ pour l'exercice 2011, soit une baisse de 39,1 %, par rapport aux flux de trésorerie nets de 181,3 millions $ à l'exercice 2010. La diminution des flux de trésorerie nets par rapport à l'exercice 2010 est imputable à une hausse de 105,5 millions $ de la charge d'impôts exigibles découlant principalement des modifications apportées à la structure d'entreprise de Cogeco Câble, de l'augmentation des charges financières et de l'augmentation des acquisitions d'immobilisations au cours de l'exercice 2010, qui ont contrebalancé la hausse du bénéfice d'exploitation avant amortissement pendant l'exercice en cours;
  • Le 30 avril 2010, COGECO, par l'entremise de sa filiale Cogeco Diffusion inc (« CDI ») a conclu une entente avec Corus Entertainment inc. (« Corus ») en vue d'acquérir ses stations radiophoniques au Québec (« l'acquisition des stations radiophoniques au Québec ») pour 80 millions $, sous réserve des ajustements et des conditions de clôture habituels, dont l'approbation du conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (« CRTC »). Le 30 juin 2010, la Société a déposé une demande d'approbation de l'acquisition des stations radiophoniques au Québec auprès du CRTC. Le 17 décembre 2010, le CRTC a approuvé la transaction essentiellement telle qu'elle a été proposée. Le 11 janvier 2011, la Société a reçu signification d'une requête d'Astral à la Cour pour permission d'en appeler de la décision du CRTC approuvant la transaction, et une requête connexe d'Astral pour surseoir à l'exécution de cette décision jusqu'au jugement final de la Cour. Le 21 février 2011, la Cour a rejeté les requêtes présentées par Astral relativement à l'acquisition des stations radiophoniques au Québec. La transaction avec Corus a été conclue le 1er février 2011;
  • Le 27 juin 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de Quiettouch inc. (« Quiettouch »), important fournisseur indépendant de services gérés en impartition de technologie de l'information et d'infrastructure au marché intermédiaire et aux entreprises de plus grande envergure au Canada. Quiettouch offre une gamme complète de services différenciés qui permettent à ses clients de faire appel à l'impartition pour répondre à leurs besoins en matière d'applications et d'infrastructure de technologie de l'information qui sont critiques à leur mission, dont des services gérés liés à l'infrastructure et l'hébergement, à la virtualisation, aux parefeux, à la sauvegarde de données avec surveillance et signalement de bout en bout, ainsi qu'aux services de colocalisation améliorés et traditionnels. Quiettouch exploite trois centres de données informatiques à Toronto et à Vancouver, ainsi qu'un réseau de fibre optique dans les principaux quartiers commerciaux du centre-ville de Toronto. La transaction a été conclue le 2 août 2011;
  • Le 31 août 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de MTO Telecom Inc. (« MTO ») et mené à bien cette acquisition. Grâce à son réseau de plus de 1 500 kilomètres, MTO est la plus grande entreprise privée de télécommunications de la grande région de Montréal et de la province de Québec. Elle offre des services de connectivité Ethernet à large bande de haute performance aux sociétés de transporteurs, aux entreprises et au secteur public;
  • Dans le secteur de la câblodistribution, le nombre d'unités de service(1) a atteint 3 407 460 au 31 août 2011, grâce à des ajouts nets de 38 344 unités et de 228 111 unités au cours du trimestre et de l'exercice, respectivement.

« COGECO a présenté des résultats solides pour l'exercice 2011, lequel a été marqué par la croissance tant interne qu'externe. En 2011, nous avons accueilli dans la famille COGECO les stations de radio de la province de Québec qui appartenaient à Corus, ainsi que Quiettouch et MTO. Dans le but de suivre l'évolution des besoins de la clientèle, le secteur de la câblodistribution au Canada a continué à améliorer son offre de produits, en déployant davantage la technologie DOCSIS 3.0 afin d'utiliser plus efficacement la bande passante et en amorçant la migration des forfaits analogiques à la technologie numérique. Au Portugal, la crise économique à laquelle est confronté le pays ainsi que les réformes économiques gouvernementales ont entraîné des pertes nettes de clients pour Cabovisão, forçant Cogeco Câble à radier son investissement net dans la filiale au cours de l'exercice. Cabovisão déploie des efforts pour se maintenir en bonne situation jusqu'à ce que l'économie revienne à la normale. Cogeco Diffusion, notre filiale de radiodiffusion, a réussi à consolider sa solide position en tant que chef de file tout en intégrant ses nouvelles stations de radio.

Pour l'exercice 2012, nous nous attendons à ce que la plupart de nos indicateurs de rendement connaissent une croissance. Nous mettrons l'accent sur l'intégration de nos nouvelles acquisitions, le renforcement de notre position concurrentielle et l'amélioration constante de nos processus et de nos pratiques, afin de créer une valeur ajoutée pour notre clientèle, nos annonceurs, nos auditoires, nos actionnaires et nos employés », a déclaré Louis Audet, président et chef de la direction de COGECO.

Projections financières pour l'exercice 2012

Les projections financières préliminaires de COGECO, publiées le 6 juillet 2011, ont été mises à jour dans le but de tenir compte des acquisitions d'entreprises dans le secteur de la câblodistribution au cours de l'exercice 2011. La Société s'attend désormais à ce que les produits d'exploitation se chiffrent à environ 1 567 millions $ et que le bénéfice d'exploitation avant amortissement s'élève environ à 615 millions $. Les flux de trésorerie nets générés devraient être d'environ 110 millions $ et le bénéfice net devrait atteindre environ 80 millions $, du fait de la croissance supérieure du bénéfice d'exploitation avant amortissement par rapport aux charges fixes. Se reporter à la rubrique « Projections financières pour l'exercice 2012 » du rapport annuel 2011 de la Société pour plus de détails.

(1) Représentent la somme des clients des services de Câble de base, d'Internet haute vitesse (« IHV »), de Télévision numérique et de Téléphonie.

FAITS SAILLANTS

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 Varia-
tion
2011 2010 Varia-
tion
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages, la croissance des unités de service et les données par action) $ $ % $ $ %
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Exploitation
Produits d'exploitation 375 402 333 671 12,5 1 443 769 1 321 694 9,2
Bénéfice d'exploitation avant amortissement(1) 158 800 137 785 15,3 579 590 519 339 11,6
Marge d'exploitation(1) 42,3 % 41,3 % 40,1 % 39,3 %
Bénéfice d'exploitation 104 626 73 942 41,5 330 578 259 882 27,2
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations 225 873
Bénéfice net (perte nette) 21 073 12 265 71,8 (8 979 ) 56 264
Bénéfice net ajusté(1) 21 073 12 265 71,8 63 700 46 644 36,6
Flux de trésorerie
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 225 647 198 492 13,7 527 127 425 336 23,9
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation(1) 153 681 127 230 20,8 452 016 502 219 (10,0 )
Acquisitions d'immobilisations et augmentation des charges reportées 130 693 108 515 20,4 341 541 320 962 6,4
Flux de trésorerie nets(1) 22 988 18 715 22,8 110 475 181 257 (39,1 )
Situation financière
Total de l'actif 2 897 254 2 744 656 5,6
Endettement(2) 1 056 214 961 354 9,9
Avoir des actionnaires 365 401 381 635 (4,3 )
Croissance des unités de service 38 344 64 303 (40,4 ) 228 111 287 111 (20,5 )
Données par action(3)
Bénéfice (perte) par action
De base 1,26 0,73 72,6 (0,54 ) 3,36
Dilué(e) 1,26 0,73 72,6 (0,54 ) 3,35
Bénéfice par action ajusté(1)
De base 1,26 0,73 72,6 3,81 2,79 36,6
Dilué 1,25 0,73 71,2 3,78 2,78 36,0
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR » de la section Aperçu des résultats.
(2) L'endettement est défini comme le total de l'endettement bancaire, des paiements en capital sur la dette à long terme, du billet promissoire, du solde relatif à une acquisition d'entreprise et des obligations en vertu des instruments financiers dérivés.
(3) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait aux perspectives futures et à des événements anticipés, aux affaires, à l'exploitation, au rendement financier, à la situation financière ou aux résultats de COGECO et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme « pourrait », « sera », « devrait », « prévoir », « planifier », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer », « prédire », « potentiel », « continuer », « assurer » ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant les résultats d'exploitation et le rendement économique futurs de la Société, ainsi que ses objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés sont fondés sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, au rendement de l'entreprise ainsi qu'aux perspectives et aux occasions, que COGECO juge raisonnables au moment de les formuler. Bien que la direction considère ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes. La Société avise le lecteur qu'en raison du climat d'incertitude économique, les énoncés de nature prospective et les hypothèses sousjacentes de la Société sont sujets à de plus grandes incertitudes et que, par conséquent, ils pourraient ne pas se réaliser ou les résultats pourraient différer de façon importante des attentes de la Société.

Il est impossible pour COGECO de prédire avec certitude l'incidence que le contexte économique pourrait avoir sur les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes décrits dans la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque », du rapport de gestion annuel 2011 de la Société, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de COGECO. Ces facteurs comprennent des conditions comme l'évolution de la technologie, du marché et de la concurrence, les développements sur le plan des politiques gouvernementales ou de la réglementation, les conditions de l'économie en général, la conception de nouveaux produits et services, l'amélioration de produits et services et la mise en marché de produits concurrentiels offrant des avantages du point de vue de la technologie ou autre, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que la direction prévoit actuellement. La Société invite le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date. Bien que la direction puisse décider de le faire, rien n'oblige la Société (et elle rejette expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective avant le prochain trimestre, sauf si la loi l'exige.

Ce communiqué de presse devrait être lu conjointement avec le rapport de gestion, les états financiers consolidés et les notes afférentes de la Société, préparés conformément aux PCGR du Canada compris dans le rapport annuel 2011 de la Société. Dans le présent communiqué, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

APERÇU DES RÉSULTATS

Ce rapport doit être lu conjointement avec le rapport annuel 2011 de la Société disponible sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com. Pour plus de détails sur les résultats annuels, se reporter au rapport annuel 2011 de la Société.

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS DU SECTEUR DE LA CÂBLODISTRIBUTION

Ajouts nets (pertes nettes)
31 août 2011 Trimestre terminé le 31 août 2011
Canada Europe Données
consolidées
Canada Europe Données
consolidées
Unités de service 2 575 795 831 665 3 407 460 49 204 (10 860 ) 38 344
Clients du service de Câble de base 877 985 255 777 1 133 762 (1 369 ) (2 350 ) (3 719 )
Clients du service IHV 601 214 162 436 763 650 7 746 (2 556 ) 5 190
Clients du service de Télévision numérique 678 326 164 580 842 906 29 464 (5 182 ) 24 282
Clients du service de Téléphonie 418 270 248 872 667 142 13 363 (772 ) 12 591
Ajouts nets
31 août 2010 Trimestre terminé le 31 août 2010
Canada Europe Données
consolidées
Canada Europe Données
consolidées
Unités de service 2 350 577 828 772 3 179 349 43 707 20 596 64 303
Clients du service de Câble de base 874 505 260 267 1 134 772 433 1 591 2 024
Clients du service IHV 559 057 163 187 722 244 8 904 2 778 11 682
Clients du service de Télévision numérique 559 418 159 852 719 270 17 472 12 017 29 489
Clients du service de Téléphonie 357 597 245 466 603 063 16 898 4 210 21 108

Au Canada, les ajouts nets d'unités de service au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2011 ont augmenté par rapport à ceux de l'exercice précédent, et l'exploitation canadienne continue de générer une croissance des unités de service malgré les taux de pénétration du marché plus élevés, la maturité des catégories et la forte concurrence. Les pertes nettes de clients du service de Câble de base se sont chiffrées à 1 369 clients pour le trimestre, comparativement à des ajouts nets de 433 clients au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Les pertes de clients du service de Câble de base pour le quatrième trimestre sont habituelles et sont attribuables à la fin de l'année scolaire pour les étudiants des niveaux collégial et universitaire. Au cours du trimestre, le nombre de clients du service de Téléphonie a augmenté de 13 363 clients, comparativement à une croissance de 16 898 clients pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, et le nombre d'ajouts nets pour le service d'IHV s'est chiffré à 7 746 clients, comparativement à 8 904 clients pour le quatrième trimestre de l'exercice précédent. Les ajouts nets pour les services de Téléphonie et d'IHV continuent d'être attribuables à l'amélioration de l'offre de produits, à l'incidence du trio (Connexion complète Cogeco) de services de Télévision, d'IHV et de Téléphonie et aux activités promotionnelles. Pour le trimestre terminé le 31 août 2011, les ajouts pour le service de Télévision numérique se sont chiffrés à 29 464 clients, comparativement à 17 472 clients pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les ajouts nets de clients du service de Télévision numérique sont attribuables aux initiatives de marketing ciblées visant à améliorer la pénétration de marché, au lancement de nouvelles chaînes de télévision haute définition («HD»), à l'intérêt soutenu des clients pour les services de Télévision HD et au déploiement de la technologie des convertisseurs numérique (« CN ») dans la plupart des marchés de Cogeco Câble.

La conjoncture économique au Portugal demeure difficile. Au cours du deuxième semestre de l'exercice 2011, et dans le cadre de l'entente d'aide financière négociée, le gouvernement du Portugal s'est engagé à entreprendre des réformes financières qui comprendront des hausses des taxes sur les ventes et des impôts sur le revenu ainsi que des réductions des dépenses publiques relatives aux programmes sociaux. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique « Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations ». Ces mesures devraient contribuer à accentuer la pression à la baisse sur les dépenses des consommateurs. Dans un tel contexte, le taux de croissance de nos services a diminué, avec des pertes nettes de clients dans tous les services de la Société au sein de l'exploitation européenne au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2011. Le nombre de clients du service de Câble de base a diminué de 2 350 au quatrième trimestre, comparativement à une augmentation de 1 591 clients pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le nombre de clients du service IHV a diminué de 2 556 clients au cours du trimestre, comparativement à une augmentation de 2 778 clients au cours du quatrième trimestre de l'exercice précédent. Le nombre de clients des services de Télévision numérique a diminué de 5 182 clients au quatrième trimestre de l'exercice 2011, comparativement à une augmentation de 12 017 clients pour la période correspondante de l'exercice 2010. Le nombre de clients du service de Téléphonie a diminué de 772 clients au cours du trimestre terminé le 31 août 2011, par rapport à une croissance de 4 210 clients pour la période correspondante de l'exercice précédent.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION – DONNÉES CONSOLIDÉES

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 Variation 2011 2010 Variation
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ % $ $ %
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Produits d'exploitation 375 402 333 671 12,5 1 443 769 1 321 694 9,2
Charges d'exploitation 216 602 195 886 10,6 864 179 802 355 7,7
Bénéfice d'exploitation avant amortissement(1) 158 800 137 785 15,3 579 590 519 339 11,6
Marge d'exploitation(1) 42,3 % 41,3 % 40,1 % 39,3 %
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR »

Les produits d'exploitation consolidés au quatrième trimestre ont augmenté de 41,7 millions $, ou 12,5 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les produits d'exploitation du secteur de la câblodistribution ont augmenté de 25,8 millions $, ou 8 %, stimulés par la croissance des unités de service, combinée aux locations d'appareils résidentiels découlant de la forte croissance des clients du service de Télévision numérique, et par les hausses tarifaires dans l'exploitation canadienne. Les produits d'exploitation tirés des activités de radiodiffusion ont augmenté de 15,9 millions $ au quatrième trimestre de 2011, grâce aux acquisitions de stations radiophoniques au Québec.

Pour l'exercice 2011, les produits d'exploitation de la Société se sont élevés à 1 443,8 millions $, soit une augmentation de 122,1 millions $, ou 9,2 %, depuis l'exercice précédent. Les produits d'exploitation du secteur de la câblodistribution ont augmenté de 79,8 millions $, ou 6,2 %, à l'exercice 2011, essentiellement en raison de la forte croissance des unités de service dans l'exploitation canadienne, laquelle a contrebalancé la baisse de clients du service de Câble de base dans l'exploitation européenne et la dépréciation de l'euro par rapport au dollar canadien. Les produits d'exploitation tirés des activités de radiodiffusion ont augmenté de 42,3 millions $, essentiellement en raison des acquisitions de stations radiophoniques au Québec.

Les charges d'exploitation ont augmenté de 20,7 millions $, ou 10,6 %, par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2010, pour s'établir à 216,6 millions $, essentiellement en raison des acquisitions de stations radiophoniques au Québec. L'augmentation des charges d'exploitation dans le secteur de la câblodistribution, du fait de la desserte d'unités de service additionnelles, du lancement de nouvelles chaînes HD, des initiatives de marketing supplémentaires dans l'exploitation canadienne et de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar canadien, a également contribué à l'augmentation consolidée.

Les charges d'exploitation à l'exercice 2011 se sont élevées à 864,2 millions $, par rapport à 802,4 millions $ à l'exercice 2010, soit une augmentation de 61,8 millions $, ou 7,7 %. L'augmentation des charges d'exploitation est essentiellement imputable à la desserte d'unités de service additionnelles, au lancement de nouvelles chaînes HD, aux initiatives de marketing supplémentaires dans le secteur de la câblodistribution de l'exploitation canadienne et aux acquisitions de stations radiophoniques au Québec. L'augmentation des charges d'exploitation a été contrebalancée en partie par la valeur plus faible de l'euro par rapport au dollar canadien, combinée à la baisse des coûts de service d'un moins grand nombre de clients du service de Câble de base dans l'exploitation européenne.

Le bénéfice d'exploitation avant amortissement a augmenté de 21 millions $, ou 15,3 %, pour s'établir à 158,8 millions $ au quatrième trimestre de 2011, contre 137,8 millions $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Par conséquent, la marge d'exploitation de la Société au quatrième trimestre est passée à 42,3 %, comparativement à 41,3 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La marge d'exploitation a augmenté d'un exercice à l'autre, grâce aux hausses tarifaires et à la croissance des unités de service dans le secteur de la câblodistribution de l'exploitation canadienne qui, par ailleurs, ont contrebalancé la diminution de la marge d'exploitation en Europe.

Du fait de l'augmentation des produits d'exploitation qui a surpassé celle des charges d'exploitation, le bénéfice d'exploitation avant amortissement a augmenté pour s'établir à 579,6 millions $ à l'exercice 2011, par rapport à 519,3 millions $ à l'exercice 2010, soit une augmentation de 60,3 millions $, ou 11,6 %. La contribution du secteur de la câblodistribution à l'augmentation consolidée s'est chiffrée à 55,9 millions $.

RÉDUCTION DE VALEUR DE L'ÉCART D'ACQUISITION ET DES IMMOBILISATIONS

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011, la conjoncture économique au Portugal a continué de se détériorer, et le pays a été contraint de solliciter l'aide financière du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne. Dans le cadre de l'entente d'aide financière négociée, le gouvernement du Portugal s'est engagé à entreprendre des réformes financières qui comprendront des hausses des taxes de vente et des impôts sur le revenu ainsi que des réductions des dépenses publiques relatives aux programmes sociaux. On prévoit que ces mesures contribueront à accentuer la pression à la baisse sur la capacité de dépenser des consommateurs. Dans un tel contexte, le taux de croissance de nos services a diminué, entrainant des pertes nettes de clients et des réductions des services chez nos clients de l'exploitation européenne au troisième trimestre de l'exercice 2011. Conformément aux normes comptables en vigueur, la direction de Cogeco Câble a considéré que cette situation, combinée aux pertes nettes de clients subies au troisième trimestre, lesquelles ont été considérablement plus importantes et soutenues que prévu, continuera d'avoir une incidence négative sur les résultats financiers de l'exploitation européenne et témoignent d'une diminution de la valeur de l'investissement net de Cogeco Câble dans sa filiale portugaise. Par conséquent, Cogeco Câble a procédé à un test de dépréciation sur l'écart d'acquisition et sur tous les actifs à long terme au 31 mai 2011.

L'écart d'acquisition est testé pour dépréciation au moyen d'une approche en deux étapes. La première étape consiste à comparer la juste valeur d'une unité d'exploitation à laquelle se rattache l'écart d'acquisition à sa valeur comptable, y compris tout écart d'acquisition. Lorsque la valeur comptable excède la juste valeur, une deuxième étape est effectuée afin d'évaluer le montant de la réduction de valeur. La perte de valeur est mesurée comme l'excédent de la valeur comptable de l'écart d'acquisition de l'unité d'exploitation sur sa juste valeur. Cogeco Câble a complété son test de dépréciation sur l'écart d'acquisition et a conclu à une réduction de valeur de l'écart d'acquisition au 31 mai 2011. Par conséquent, une réduction de valeur hors caisse sur l'écart d'acquisition de 29,3 millions $ a été enregistrée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011. La juste valeur de l'unité d'exploitation a été déterminée au moyen de la méthode de l'actualisation des flux de trésorerie. Les flux de trésorerie futurs étaient basés sur les projections financières internes et, conséquemment, un niveau important de jugement était nécessaire de la part de la direction en vue de les estimer.

Les actifs à long terme à durée de vie définie, tels que les immobilisations, sont soumis au test de dépréciation au moyen de la comparaison de la valeur comptable de l'actif ou du groupe d'actifs aux flux de trésorerie non actualisés futurs prévus qui résulteront de l'utilisation de l'actif ou du groupe d'actifs. La perte de valeur est mesurée comme l'excédent de la valeur comptable de l'actif sur sa juste valeur. Cogeco Câble a complété son test de dépréciation sur les immobilisations de la filiale portugaise le 31 mai 2011, et elle a conclu que la valeur comptable de ces actifs excédait les flux de trésorerie non actualisés futurs prévus qui résulteront de l'utilisation de ces actifs. Par conséquent, une réduction de valeur hors caisse de 196,5 millions $ a été constatée au cours du troisième trimestre de l'exercice 2011.

Le tableau suivant présente l'incidence de la réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations (la « réduction de valeur »), de la radiation de l'investissement net de Cogeco Câble dans Cabovisão, sur les résultats financiers de la Société pour le troisième trimestre et l'exercice 2011 :

(en milliers de dollars)
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition 29 344
Réduction de valeur des immobilisations 196 529
Réduction de valeur 225 873
Impôts sur les bénéfices
Part des actionnaires sans contrôle (153 194 )
Réduction de valeur, déduction faite des impôts sur les bénéfices et de la part des actionnaires sans contrôle 72 679

ANALYSE DES FLUX DE TRÉSORERIE

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Activités d'exploitation
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation(1) 153 681 127 230 452 016 502 219
Variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation 71 966 71 262 75 111 (76 883 )
225 647 198 492 527 127 425 336
Activités d'investissement(2) (263 029 ) (108 492 ) (549 544 ) (320 653 )
Activités de financement(2) 1 714 (75 671 ) 41 203 (106 955 )
Incidence de la variation des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie libellés en devise étrangère 150 402 588 (1 344 )
Variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (35 518 ) 14 731 19 374 (3 616 )
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début 90 734 21 111 35 842 39 458
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin 55 216 35 842 55 216 35 842
(1) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR ».
(2) Excluant les acquisitions d'immobilisations en vertu de contrats de location-acquisition.

Au quatrième trimestre de 2011, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation ont atteint 153,7 millions $, soit une augmentation de 20,8 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison de la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement et de l'augmentation de l'économie d'impôts exigibles, lesquelles découlent des modifications apportées à la structure d'entreprise de Cogeco Câble au cours de l'exercice 2010 qui ont réduit la charge d'impôts futurs en conséquence. La variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation a donné lieu à des encaissements de 72 millions $, principalement en raison des augmentations des créditeurs et charges à payer, lesquelles ont été contrebalancées en partie par une diminution des impôts sur les bénéfices. Au quatrième trimestre de l'exercice précédent, les encaissements de 71,3 millions $ découlaient principalement d'une augmentation des créditeurs et charges à payer.

À l'exercice 2011, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation se sont établis à 452 millions $, en baisse de 50,2 millions $, ou 10 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Cette diminution est principalement attribuable à la constatation d'une charge d'impôts exigibles découlant des modifications apportées à la structure d'entreprise de Cogeco Câble qui a réduit la charge d'impôts futurs en conséquence, et au paiement d'une prime de réparation de 8,8 millions $ lors du remboursement anticipé des billets garantis de premier rang, série B, contrebalancés en partie par l'augmentation du bénéfice d'exploitation avant amortissement. La variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation a donné lieu à des encaissements de 75,1 millions $, principalement en raison d'augmentations des impôts sur les bénéfices à payer et des créditeurs et charges à payer et d'une diminution des impôts sur les bénéfices à recevoir, contrebalancés en partie par une augmentation des débiteurs. Les sorties de fonds de 76,9 millions $ à l'exercice précédent découlaient principalement d'une diminution des impôts sur les bénéfices à payer, combinée à l'augmentation des impôts sur les bénéfices à recevoir et des débiteurs, contrebalancées en partie par une hausse des produits reportés et perçus d'avance et autres passifs.

Les activités d'investissement au quatrième trimestre de 2011 se sont élevées à 263 millions $, par rapport à 108,5 millions $ au cours de la période correspondante de l'exercice précédent. Pour l'exercice 2011, les activités d'investissement se sont chiffrées à 549,5 millions $, contre 320,7 millions $ à l'exercice précédent. Les activités d'investissement au quatrième trimestre et à l'exercice 2011 comprennent les acquisitions de Quiettouch et de MTO par Cogeco Câble, pour un total de 132,3 millions $. Les activités d'investissement à l'exercice 2011 comprennent également les acquisitions de stations radiophoniques au Québec, pour un montant total de 75,9 millions $, décrites ci-dessous.

Le 30 avril 2010, COGECO a conclu une entente avec Corus en vue d'acquérir ses stations radiophoniques au Québec pour 80 millions $, sous réserve des ajustements et des conditions de clôture habituels, dont l'approbation du CRTC. Le 30 juin 2010, la Société a déposé une demande d'approbation de l'acquisition des stations radiophoniques au Québec auprès du CRTC. Le 17 décembre 2010, le CRTC a approuvé la transaction essentiellement telle qu'elle a été proposée. Le 11 janvier 2011, la Société a reçu signification d'une requête d'Astral à la Cour pour permission d'en appeler de la décision du CRTC approuvant la transaction, et une requête connexe d'Astral pour surseoir à l'exécution de cette décision jusqu'au jugement final de la Cour. Le 21 février 2011, la Cour a rejeté les requêtes présentées par Astral relativement à l'acquisition des stations radiophoniques au Québec. La transaction avec Corus a été conclue le 1er février 2011.

Par suite de cette acquisition, et conformément à la décision du CRTC relative à la demande de transfert de la Société, la Société a mis en vente deux stations radiophoniques acquises dans le cadre de la transaction, soit CFEL-FM, sur le marché de la ville de Québec, et CJTSFM, sur le marché de Sherbrooke. Par conséquent, l'actif et le passif des deux stations radiophoniques acquises et mises en vente ont été classés comme destinés à la vente dans la répartition préliminaire du prix d'achat présentée ci-dessous. En plus des deux stations radiophoniques acquises susmentionnées, et conformément à la décision du CRTC, la Société a mis en vente la station radiophonique CJECFM, dont elle était propriétaire avant l'acquisition des stations radiophoniques au Québec, sur le marché de la ville de Québec. Les stations radiophoniques dont la cession est exigée par le CRTC, ainsi que le processus de vente, sont gérés par un fiduciaire approuvé par le CRTC par suite d'une convention de vote fiduciaire.

Le 27 juin 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de Quiettouch, important fournisseur indépendant de services gérés en impartition de technologie de l'information et d'infrastructure au marché intermédiaire et aux entreprises de plus grande envergure au Canada. Quiettouch offre une gamme complète de services différenciés qui permettent à ses clients de faire appel à l'impartition pour répondre à leurs besoins en matière d'applications et d'infrastructure de technologie de l'information qui sont critiques à leur mission, dont des services gérés liés à l'infrastructure et l'hébergement, à la virtualisation, aux pare-feux, à la sauvegarde de données avec surveillance et signalement de bout en bout, ainsi qu'aux services de colocalisation améliorés et traditionnels. Quiettouch exploite trois centres de données informatiques à Toronto et à Vancouver, ainsi qu'un réseau de fibre optique dans les principaux quartiers commerciaux du centre-ville de Toronto. La transaction a été conclue le 2 août 2011.

Le 31 août 2011, Cogeco Câble a conclu un accord visant l'acquisition de toutes les actions de MTO et a mené à bien cette acquisition. Grâce à son réseau de plus de 1 500 kilomètres, MTO est la plus grande entreprise privée de télécommunications de la grande région de Montréal et de la province de Québec. Elle offre des services de connectivité Ethernet à large bande de haute performance aux sociétés de transporteurs, aux entreprises et au secteur public.

Ces acquisitions ont été comptabilisées au moyen de la méthode de l'acquisition. Les résultats ont été consolidés à compter des dates d'acquisition. La répartition préliminaire du prix d'achat des acquisitions, en attente de la finalisation de l'évaluation des actifs nets acquis, va comme suit :

(en milliers de dollars) $ $ $
Stations
radiophoniques
au Québec
Autres Total
Contrepartie
Versée
Achat d'actions 75 000 133 600 208 600
Ajustement préliminaire du fonds de roulement (1 034 ) (1 034 )
Coûts d'acquisition 1 723 1 111 2 834
76 723 133 677 210 400
Billet promissoire à payer(1) 5 000 5 000
Solde à payer relatif à une acquisition d'entreprise(2) 11 400 11 400
Placement comptabilisé antérieurement 200 200
Ajustement du fonds de roulement payable 4 000 4 000
Ajustement préliminaire du fonds de roulement payable 1 429 1 429
Coûts d'acquisition payables 713 713
Coûts d'acquisition préalablement comptabilisés à titre de charges reportées 436 436
86 359 147 219 233 578
Actifs nets acquis
Trésorerie et équivalents de trésorerie 647 1 409 2 056
Débiteurs 14 103 4 619 18 722
Impôts sur les bénéfices à recevoir 189 189
Charges payées d'avance et autres 760 1 036 1 796
Actifs d'impôts futurs à court terme 1 303 1 303
Immobilisations 11 497 27 195 38 692
Charges reportées et autres 13 615 628
Relations clients 34 305 34 305
Licences de radiodiffusion 48 893 48 893
Écart d'acquisition 28 678 94 743 123 421
Actifs d'impôts futurs 678 678
Actifs à long terme destinés à la vente 5 506 5 506
Créditeurs et charges à payer pris en charge (9 942 ) (3 626 ) (13 568 )
Produits reportés et perçus d'avance à court terme (379 ) (379 )
Passifs à court terme liés aux actifs destinés à la vente (498 ) (498 )
Produits reportés et perçus d'avance et autres passifs à long terme (4 467 ) (1 538 ) (6 005 )
Passif d'impôts futurs à long terme (10 132 ) (11 539 ) (21 671 )
Passifs à long terme liés aux actifs destinés à la vente (490 ) (490 )
86 359 147 219 233 578
(1) Sans intérêts et payable le 1er février 2012.
(2) Portant intérêt au taux préférentiel plus 1% et payable en février 2013.

Les autres activités d'investissement, comptant principalement des acquisitions d'immobilisations, ont augmenté de 22,1 millions $ au quatrième trimestre et de 20,5 millions $ à l'exercice 2011, surtout en raison des facteurs suivants :

  • Une augmentation des immobilisations de soutien attribuable à la construction de nouvelles installations et à l'acquisition de nouveaux véhicules de service dans l'exploitation canadienne;

  • Une augmentation des acquisitions d'immobilisations résultant de l'achat nécessaire d'équipements à l'abonné, découlant essentiellement du moment où les achats d'équipements ont été effectués afin de soutenir la croissance des unités de service dans l'exploitation canadienne. Cette augmentation a été contrebalancée en partie par la diminution des acquisitions d'immobilisations résultant de l'achat nécessaire d'équipements à l'abonné reflétant le ralentissement de la croissance des unités de services dans l'exploitation européenne.

Au cours du quatrième trimestre de 2011, la Société a généré des flux de trésorerie nets de 23 millions $, comparativement à 18,7 millions $ au cours de l'exercice précédent. Cette augmentation des flux de trésorerie nets résulte principalement de l'augmentation des flux de trésorerie provenant de l'exploitation, laquelle a été supérieure à l'augmentation des acquisitions d'immobilisations. Pour l'exercice 2011, des flux de trésorerie nets de 110,5 millions $ ont été générés, soit une baisse de 70,8 millions $, ou 39,1 %, par rapport à l'exercice 2010. La diminution des flux de trésorerie nets par rapport à l'exercice 2010 est attribuable à une augmentation de 105,5 millions $ de la charge d'impôts exigibles découlant principalement de modifications apportées à la structure d'entreprise de Cogeco Câble à l'exercice 2010, à la hausse des charges financières et à la hausse des acquisitions d'immobilisations, qui ont contrebalancé l'augmentation du bénéfice d'exploitation avant amortissement pendant l'exercice en cours.

Au quatrième trimestre de l'exercice 2011, l'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a augmenté de 11,2 millions $, principalement en raison des acquisitions d'entreprises par Cogeco Câble totalisant 132,3 millions $ et du versement total de dividendes de 8,9 millions $ décrit ci-dessous, lesquels ont été contrebalancés en partie par les encaissements de 72 millions $ provenant de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation, la diminution de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 35,5 millions $ et les flux de trésorerie nets de 23 millions $. L'endettement a diminué principalement grâce aux remboursements nets de 11,2 millions $ sur le crédit à terme renouvelable de Cogeco Câble. Au cours du quatrième trimestre de 2010, l'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a diminué de 63,8 millions $, principalement en raison des rentrées de fonds découlant de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation de 71,3 millions $ et des flux de trésorerie nets de 18,7 millions $, contrebalancés en partie par l'augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 14,7 millions $ et le versement de dividendes totalisant 6,3 millions $, décrit ci-dessous, ainsi que par l'augmentation des coûts de transaction reportés de 5,8 millions $. L'endettement a diminué principalement en raison d'une diminution de 52,2 millions $ de l'endettement bancaire et d'un remboursement net de 7,6 millions $ sur les emprunts à terme et renouvelables de Cogeco Câble.

Au cours de l'exercice 2011, le niveau d'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a augmenté de 71,7 millions $, principalement en raison des acquisitions d'entreprises totalisant 208,3 millions $, du versement de dividendes de 31,7 millions $ décrits ci-dessous et de l'augmentation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie de 19,4 millions $, contrebalancés par les flux de trésorerie nets de 110,5 millions $ et des encaissements de 75,1 millions $ découlant des variations des éléments hors caisse liés à l'exploitation. L'endettement a essentiellement augmenté par suite de l'émission, dans le secteur de la câblodistribution, de débentures garanties de premier rang, série 2 (les « débentures de l'exercice 2011 »), le 16 novembre 2010, pour un produit net de 198,3 millions $, combinée à une augmentation nette de 53,5 millions $ des crédits à terme renouvelables de la Société. Le produit de l'émission des débentures de l'exercice 2011 a été utilisé pour rembourser, le 22 décembre 2010, les billets garantis de premier rang, série B, de 175 millions $ échéant le 31 octobre 2011 et pour verser la prime de réparation connexe lors du remboursement anticipé. À l'exercice 2010, l'endettement ayant une incidence sur la trésorerie a diminué de 73,8 millions $, principalement en raison de flux de trésorerie nets de 181,3 millions $, contrebalancés en partie par les sorties de fonds liées aux éléments hors caisse liés à l'exploitation de 76,9 millions $, le versement de dividendes totalisant 25,1 millions $ décrit ci-dessous et l'augmentation des coûts de transaction reportés de 5,8 millions $. L'endettement a diminué principalement grâce aux remboursements nets sur les emprunts à terme et renouvelables de la filiale de câblodistribution de 62,4 millions $ et de 9,5 millions $ sur les crédits à terme renouvelables de la Société.

Au quatrième trimestre de l'exercice 2011, la Société a versé un dividende de 0,14 $ par action aux porteurs d'actions subalternes à droit de vote et d'actions à droits de vote multiples, pour un total de 2,3 millions $, par rapport à un dividende trimestriel de 0,10 $ par action pour un total de 1,7 million $ à l'exercice 2010. Les dividendes versés par une filiale aux actionnaires sans contrôle se sont élevés à 6,6 millions $ au quatrième trimestre de l'exercice 2011, contre 4,6 millions $ au quatrième trimestre de l'exercice 2010, portant les paiements de dividendes consolidés à 8,9 millions $ pour l'exercice en cours, contre 6,3 millions $ pour l'exercice précédent.

Un dividende total de 0,50 $ par action, constitué des dividendes trimestriels de 0,12 $ par action pour les trois premiers trimestres de l'exercice et d'un dividende de 0,14 $ par action pour le dernier trimestre, a été versé au cours de l'exercice 2011, pour un montant total de 8,4 millions $. Au cours de l'exercice 2010, des dividendes trimestriels de 0,10 $ par action, pour un total de 0,40 $ par action, avaient été versés, pour un montant total de 6,7 millions $. Les dividendes versés aux actionnaires sans contrôle par une filiale se sont élevés à 23,4 millions $ pendant l'exercice 2011, contre 18,4 millions $ à l'exercice 2010, portant les paiements de dividendes consolidés à 31,7 millions $ pour l'exercice en cours, contre 25,1 millions $ pour l'exercice précédent.

MESURES FINANCIÈRES NON DÉFINIES PAR LES PCGR

Cette section décrit les mesures financières non définies par les PCGR qu'utilise COGECO tout au long de ce rapport de gestion. Elle présente également un rapprochement de ces mesures financières non définies par les PCGR et des mesures financières les plus comparables définies par les PCGR. Ces mesures financières n'ont pas de définition normalisée prescrite par les PCGR du Canada et elles peuvent donc ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures comprennent les « flux de trésorerie provenant de l'exploitation », les « flux de trésorerie nets », le « bénéfice d'exploitation avant amortissement », la « marge d'exploitation », le « bénéfice net ajusté » et le « bénéfice par action ajusté ».

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L'EXPLOITATION ET FLUX DE TRÉSORERIE NETS

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie provenant de l'exploitation pour évaluer les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, excluant l'incidence de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation. Cette mesure permet à la Société d'isoler les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de l'incidence des décisions en matière de gestion de la trésorerie. Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation sont ensuite utilisés dans le calcul des « flux de trésorerie nets », une autre mesure non définie par les PCGR. La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie nets pour mesurer la capacité de celle-ci à rembourser sa dette, à distribuer des capitaux à ses actionnaires et à financer sa croissance.

La mesure financière la plus comparable selon les PCGR du Canada correspond aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation. Le calcul des flux de trésorerie provenant de l'exploitation est présenté ci-dessous :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 225 647 198 492 527 127 425 336
Variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation (71 966 ) (71 262 ) (75 111 ) 76 883
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 153 681 127 230 452 016 502 219

Le calcul des flux de trésorerie nets est présenté ci-dessous :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 153 681 127 230 452 016 502 219
Acquisition d'immobilisations (128 356 ) (105 513 ) (330 669 ) (309 752 )
Augmentation des charges reportées (2 337 ) (3 002 ) (10 872 ) (11 069 )
Actifs acquis en vertu de contrats de location-acquisition– se reporter à la note 13 c) (141 )
Flux de trésorerie nets 22 988 18 715 110 475 181 257

BÉNÉFICE D'EXPLOITATION AVANT AMORTISSEMENT ET MARGE D'EXPLOITATION

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent le bénéfice d'exploitation avant amortissement afin d'évaluer la capacité de la Société à saisir les occasions de croissance de façon rentable, à financer ses activités courantes et à assurer le service de sa dette. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement correspond essentiellement aux flux de trésorerie provenant de l'exploitation excluant l'incidence de la structure du capital choisie et il compte parmi les mesures clés utilisées par les milieux financiers pour évaluer une entreprise et sa santé financière. La marge d'exploitation est une mesure de la proportion des produits d'exploitation de la Société qui est disponible avant impôts sur les bénéfices pour payer les charges fixes, telles que les intérêts sur la dette. La marge d'exploitation se calcule au moyen de la division du bénéfice d'exploitation avant amortissement par les produits d'exploitation.

La mesure financière la plus comparable selon les PCGR du Canada est le bénéfice d'exploitation. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement et la marge d'exploitation se calculent comme suit :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages) $ $ $ $
(non audité) (non audité) (audité) (audité)
Bénéfice d'exploitation 104 626 73 942 330 578 259 882
Amortissement 54 174 63 843 249 012 259 457
Bénéfice d'exploitation avant amortissement 158 800 137 785 579 590 519 339
Produits d'exploitation 375 402 333 671 1 443 769 1 321 694
Marge d'exploitation 42,3 % 41,3 % 40,1 % 39,3 %

BÉNÉFICE NET AJUSTÉ ET BÉNÉFICE PAR ACTION AJUSTÉ

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent le bénéfice net ajusté et le bénéfice par action ajusté pour évaluer ce qu'auraient été le bénéfice net et le bénéfice par action tirés des activités poursuivies sans l'incidence de certains ajustements, déduction faite des impôts sur les bénéfices et de la part des actionnaires sans contrôle, qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. L'exclusion de ces ajustements n'indique pas qu'ils sont non récurrents.

Les mesures financières les plus comparables selon les PCGR du Canada sont le bénéfice net et le bénéfice par action. Le bénéfice net ajusté et le bénéfice par action ajusté se calculent comme suit :

Trimestres terminés
les 31 août
Exercices terminés
les 31 août
2011 2010 2011 2010
(en milliers de dollars, sauf le nombre d'actions et les données par action) $ $ $ $
Bénéfice net (perte nette) 21 073 12 265 (8 979 ) 56 264
Ajustements :
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations, déduction faite des impôts sur les bénéfices et de la part des actionnaires sans contrôle 72 679
Réduction du taux d'imposition des sociétés de la province d'Ontario, déduction faite de la part des actionnaires sans contrôle (9 620 )
Bénéfice net ajusté 21 073 12 265 63 700 46 644
Moyenne pondérée du nombre d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote en circulation 16 736 465 16 730 336 16 728 863 16 726 135
Effet de dilution des options d'achat d'actions 9 299 5 966 10 681
Effet de dilution des actions subalternes à droit de votes détenues en fiducie en vertu du régime d'unités d'actions incitatives 121 077 71 862 123 199 67 837
Moyenne pondérée du nombre d'actions à droits de vote multiples et d'actions subalternes à droit de vote diluées en circulation 16 857 542 16 811 497 16 858 028 16 804 653
Bénéfice par action ajusté
De base 1,26 0,73 3,81 2,79
Dilué 1,25 0,73 3,78 2,78

RENSEIGNEMENTS FINANCIERS TRIMESTRIELS SUPPLÉMENTAIRES

(non audité)

Exercice 2011 Exercice 2010
Trimestres terminés les(1) 30 nov. 28 févr. 31 mai 31 août 30 nov. 28 févr. 31 mai 31 août
(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les données par action) $ $ $ $ $ $ $ $
Produits d'exploitation 342 766 350 644 374 957 375 402 328 003 329 087 330 933 333 671
Bénéfice d'exploitation avant amortissement(2) 137 031 135 952 147 807 158 800 129 263 124 363 127 928 137 785
Marge d'exploitation(2) 40,0 % 38,8 % 39,4 % 42,3 % 39,4 % 37,8 % 38,7 % 41,3 %
Bénéfice d'exploitation 73 892 70 525 81 535 104 626 63 562 58 370 64 008 73 942
Réduction de valeur de l'écart d'acquisition et des immobilisations 225 873
Bénéfice net (perte nette) 15 975 10 645 (56 672 ) 21 073 22 748 10 511 10 740 12 265
Bénéfice net ajusté(2) 15 975 10 645 16 007 21 073 13 128 10 511 10 740 12 265
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 57 572 96 664 147 244 225 647 (1 410 ) 117 498 110 756 198 492
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation(2) 42 499 120 675 135 161 153 681 135 518 120 331 119 140 127 230
Acquisition d'immobilisations et augmentation des charges reportées 66 799 72 462 71 587 130 693 68 387 74 549 69 511 108 515
Flux de trésorerie nets(2) (24 300 ) 48 213 63 574 22 988 67 131 45 782 49 629 18 715
Bénéfice (perte) par action(3)
De base 0,95 0,64 (3,39 ) 1,26 1,36 0,63 0,64 0,73
Dilué(e) 0,95 0,63 (3,39 ) 1,26 1,35 0,63 0,64 0,73
Bénéfice ajusté par action(2) (3)
De base 0,95 0,64 0,96 1,26 0,79 0,63 0,64 0,73
Dilué 0,95 0,63 0,95 1,26 0,78 0,63 0,64 0,73
(1) L'addition des données trimestrielles pourrait ne pas correspondre au total annuel en raison de l'arrondissement.
(2) Les termes désignés n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada; par conséquent, ils peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique « Mesures financières non définies par les PCGR » de la section Aperçu des résultats.
(3) Par action à droits de vote multiples et action subalterne à droit de vote.

SAISONNALITÉ

Les résultats d'exploitation de Cogeco Câble ne sont généralement pas soumis à des variations saisonnières importantes. Toutefois, la croissance de la clientèle du service de Câble de base et du service IHV est généralement plus faible au second semestre de l'exercice, en raison de la diminution de l'activité d'abonnements liée au début de la période des vacances, de la fin de la saison de télévision ainsi que du fait que les étudiants quittent les campus à la fin de l'année scolaire. Cogeco Câble offre ses services dans plusieurs villes comptant des universités ou des collèges, notamment Kingston, Windsor, St. Catharines, Hamilton, Peterborough, Trois-Rivières et Rimouski, au Canada, et Aveiro, Covilhã, Evora, Guarda et Coimbra, au Portugal.

De plus, les marges d'exploitation au troisième et au quatrième trimestres de la filiale de câblodistribution sont généralement plus élevées étant donné qu'il n'y a pas de versement d'honoraires de gestion à COGECO inc. En vertu d'une convention de gestion, Cogeco Câble verse des honoraires correspondant à 2 % du total de ses produits d'exploitation sous réserve d'un montant maximal. Étant donné que le montant maximal a été atteint aux deuxièmes trimestres des exercices 2011 et 2010, Cogeco Câble n'a pas payé d'honoraires de gestion aux deuxièmes semestres de ces exercices.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Des renseignements supplémentaires se rapportant à la Société, y compris son rapport annuel et sa notice annuelle de 2011, sont disponibles sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

AU SUJET DE COGECO

COGECO est une entreprise de gestion diversifiée. Par sa filiale Cogeco Câble, COGECO procure à sa clientèle résidentielle des services Audio, de Télévision analogique et numérique ainsi que IHV et de Téléphonie au moyen de ses réseaux de câblodistribution bidirectionnels à large bande. De plus, Cogeco Câble fournit à sa clientèle commerciale, par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Data Services, des services de réseautage de données, des applications d'affaires électroniques, de vidéoconférences, d'hébergement Web, d'Ethernet, de ligne privée, de voix sur IP, d'accès IHV, de stockage de données, de sécurité des données, de co-implantation, de service de TI gérés, de services d'informatique en nuage ainsi que d'autres fonctions de communication évoluées. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Diffusion, COGECO détient et exploite, à l'échelle du Québec, 13 stations de radio offrant une programmation variée et complémentaire destinée à un large éventail d'auditoires. Cogeco Diffusion exploite également Cogeco Nouvelles, son agence de nouvelles diffusée dans près de 30 stations de radio indépendantes et communautaires partout au Québec. Les actions subalternes à droit de vote de COGECO sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CGO). Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Câble sont également inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).

Conférence téléphonique
pour les analystes financiers :
Le jeudi 27 octobre 2011 à 11 h (HNE)
Les représentants des médias sont invités à assister à titre d'auditeurs seulement.
Prière d'appeler cinq minutes avant le début de la conférence en utilisant une des
liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1 866-322-8032
Numéro d'accès international : + 1 416-640-3406
Code de confirmation : 6470562
Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique, accessible jusqu'au 3 novembre, veuillez composer un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les États-Unis : 1 888 203-1112
Numéro d'accès international : + 1 647 436-0148
Code de confirmation : 6470562

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS DU SECTEUR DE LA CÂBLODISTRIBUTION

(non audité)

2011 2010
Foyers câblés
Canada 1 622 420 1 593 743
Portugal(1) 905 742 905 359
Total 2 528 162 2 499 102
Foyers branchés(2)
Canada 992 990 979 590
Portugal 264 223 269 194
Total 1 257 213 1 248 784
Unités de service
Canada 2 575 795 2 350 577
Portugal 831 665 828 772
Total 3 407 460 3 179 349
Clients du service de Câble de base
Canada 877 985 874 505
Pénétration en pourcentage des foyers câblés 54,1 % 54,9 %
Portugal 255 777 260 267
Pénétration en pourcentage des foyers câblés 28,2 % 28,7 %
Total 1 133 762 1 134 772
Clients des services IHV
Canada 601 214 559 057
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 70,6 % 66,2 %
Portugal 162 436 163 187
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 63,5 % 62,7 %
Total 763 650 722 244
Clients des services de Télévision numérique
Canada 678 326 559 418
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 78,2 % 64,8 %
Portugal 164 580 159 852
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 64,3 % 61,4 %
Total 842 906 719 270
Clients du service de Téléphonie
Canada 418 270 357 597
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 51,3 % 44,4 %
Portugal 248 872 245 466
Pénétration en pourcentage du service de Câble de base(3) 97,3 % 94,3 %
Total 667 142 603 063
(1) La Société évalue actuellement le nombre de foyers câblés.
(2) Représente la somme des clients du service de Câble de base et des services IHV et de Téléphonie qui ne sont pas abonnés au service de Câble de base.
(3) Calculée en fonction des réseaux offrant ce service.

Renseignements

  • Source :
    COGECO inc.
    Pierre Gagné
    Premier vice-président et chef de la direction financière
    514-764-4700

    Renseignements :
    Médias
    René Guimond
    Vice-président, Affaires publiques et communications
    514-764-4746