Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

01 août 2005 16h12 HE

Commémoration du 60e anniversaire du bombardement d'Hiroshima : La Ville de Montréal accueille l'exposition internationale Hiroshima - 60e anniversaire de la bombe atomique

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 1 août 2005) - A l'occasion du 60e anniversaire du bombardement atomique d'Hiroshima, la Ville de Montréal présentera une exposition de dessins sur le bombardement et sur le thème de la paix réalisée par des survivants. L'exposition Hiroshima - 60e anniversaire de la bombe atomique se tiendra du 3 au 18 août 2005, dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville. Du 30 juillet au 7 août, au Pavillon japonais du Jardin botanique sera également présentée l'exposition Hiroshima, 60 ans, une sélection de dessins de la même série que celle de l'hôtel de ville.

Rappelons que le 6 août 1945, la première bombe nucléaire détruisait une grande partie de la ville d'Hiroshima anéantissant en une fraction de seconde les vies d'une centaine de milliers de personnes. Depuis cette tragédie, le 6 août de chaque année, Hiroshima organise une cérémonie commémorative pour la paix. En 1998, Montréal s'est vu offrir par sa ville jumelle, Hiroshima, la "Cloche de la paix", symbole d'amitié et de paix éternelles. Pour commémorer les soixante années du bombardement, le samedi 6 août, la Ville de Montréal fera sonner la Cloche de la paix soixante fois au cours de la journée.

"Aujourd'hui, près de 60 ans plus tard, des survivants nous rappellent cette horrible tragédie. Nous devons travailler ensemble à développer, partout dans le monde, une culture de la paix et de la solidarité, afin que plus jamais la bombe atomique ne soit utilisée", a déclaré le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay.

Dans le cadre du 5e Examen du Traité de non-prolifération des armes nucléaires des Nations Unies en mai dernier, le maire de Montréal participait à New York à la Conférence des Maires pour la Paix. En 2004, la Ville de Montréal adhérait à l'organisme non gouvernemental Maires pour la Paix, qui vise l'abolition totale des armes nucléaires par son Programme pour la promotion et la solidarité entre villes, intitulé "Vision 2020".

"Comme collectivité, nous avons un devoir de mémoire à l'égard des terribles événements qui se sont produits à Hiroshima. Nous devons dire non à la prolifération nucléaire, non aux armes de destruction massive et non à toute forme de violence comme moyen de promotion d'idéologies", de conclure le maire Tremblay.

Rappelons que la Ville de Montréal s'est davantage positionnée, depuis 4 ans, en matière de promotion de la paix. En effet, afin d'illustrer les valeurs pacifiques et d'entraide des Montréalaises et des Montréalais, le conseil municipal, à sa séance du mois de mai 2004, a unanimement proclamé la semaine du 26 mai au 2 juin, la semaine "Une chance à la paix / Give Peace a Chance", en hommage à John Lennon et Yoko Ono qui ont composé cette chanson à Montréal, lors de leur bed-in en 1969.

Aussi, en 2003, l'administration municipale a proclamé le Jour du Yom Hashoah, la "Journée du souvenir de toutes les victimes de l'holocauste". De nombreuses proclamations sur les différents génocides dans le monde ont aussi été adoptées par le conseil municipal.

Horaire

L'exposition Hiroshima - 60e anniversaire de la bombe atomique sera ouverte au public du lundi au vendredi, de 9 heures à 16 heures et les samedi et dimanche 6 et 7 août, de 10 heures à 16 heures.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Internet de la Ville à : www.ville.montreal.qc.ca.

Renseignements

  • Source :
    Ville de Montréal
    ou
    Renseignements : Cabinet du maire de Montréal
    Christiane Miville-Deschênes
    Attachée de presse
    (514) 872-4291