Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

16 mars 2007 14h25 HE

Commentaire du ministre Strahl sur le programme d'épargne à l'intention des agriculteurs et sur le remplacement du PCSRA

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 16 mars 2007) - L'honorable Chuck Strahl, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait aujourd'hui une déclaration à la suite de l'annonce qu'a fait le premier ministre, le 9 mars 2007, au sujet d'un investissement de 1 milliard de dollars en vue d'améliorer les programmes nationaux de soutien du revenu agricole.

"Le nouveau gouvernement du Canada est fier d'appuyer nos agriculteurs. Depuis notre élection, nous avons écouté les producteurs à l'échelle du pays qui ont signalé que le Programme canadien de stabilisation du revenu agricole (PCSRA) ne comblait pas leurs besoins. De concert avec nos homologues provinciaux et territoriaux, nous avons donc répondu par l'apport d'améliorations importantes au programme axé sur la marge, nous avons conclu des accords de principe sur le cadre d'aide en cas de catastrophe et nous travaillons afin que le Programme d'assurance-production couvre davantage de produits.

"La semaine dernière, le premier ministre a annoncé une affectation de 1 milliard de dollars afin d'aborder les lacunes que contiennent les programmes actuels et les augmentations importantes enregistrées dans le coût de la production. Un programme d'épargne à l'intention des agriculteurs est une étape importante pour le remplacement du PCSRA par un programme qui est plus prévisible et se prête à un concours bancaire immédiat, et qui permet davantage aux agriculteurs de réagir à l'augmentation des coûts.

"Ce nouveau programme, en conjonction avec le cadre d'aide en cas de catastrophe et l'amélioration de l'assurance-production et du programme axé sur la marge, constitue ce que propose l'actuel gouvernement pour remplacer le PCSRA.

"Les fonds annoncés la semaine dernière comprennent un paiement de 400 millions de dollars qui contribueront à maîtriser les coûts de production élevés. Les fonds seront acheminés par paiement direct aux producteurs de produits non soumis à la gestion de l'offre. Les producteurs recevront directement un paiement et n'auront pas à faire une demande. Des détails seront disponibles au cours des prochaines semaines.

"Une somme additionnelle de 600 millions de dollars à titre de fonds fédéraux servira à lancer les nouveaux comptes d'épargne des producteurs, une fois que l'accord sera conclu avec les provinces et les territoires.

"Je tiens à indiquer clairement que nous ne demandons ni aux provinces, ni aux territoires de verser dans ces comptes une somme équivalente à ce financement supplémentaire de 600 millions de dollars. Mais nous devons parvenir à un accord avec eux sur les détails de cette nouvelle démarche, ce qui comprend une contribution régulière à ces comptes de la part du gouvernement au titre de partage des coûts.

"Comme l'a souligné le premier ministre, les agriculteurs sont la pierre angulaire de l'industrie canadienne. Je suis entièrement d'accord avec lui. Et c'est pourquoi ce gouvernement continuera à réaliser l'engagement qu'il a pris - et qu'il a évoqué dans son premier discours du Trône - en vue de garantir un avenir prospère à l'agriculture du Canada."

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada, Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-759-7972 or 1-866-345-7972
    ou
    Cabinet du ministre Strahl
    Conrad Bellehumeur
    Directeur des communications
    613-759-1059