Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

17 oct. 2006 11h00 HE

Compressions budgétaires : Le CTC sera la voix de ceux et celles à qui on enlève la parole

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 17 oct. 2006) - Le Congrès du travail du Canada demande au gouvernement fédéral de rendre les sommes qu'il enlève aux travailleuses et travailleurs les plus marginalisés dans une dénonciation au Parlement des compressions budgétaires annoncées le 25 septembre.

Barbara Byers, vice-présidente exécutive du Congrès du travail du Canada fait une présentation aujourd'hui au Comité permanent des ressources humaines, du développement social et de la condition des personnes handicapées de la Chambre des Communes.

Byers explique comment le gros du fardeau des compressions budgétaires du gouvernement au ministère des Ressources humaines et du Développement social devra être supporté par les travailleuses et travailleurs les moins qualifiés, par ceux et celles qui souffrent de sous-emploi parce que leurs compétences ont été acquises dans d'autres pays, les femmes, les Autochtones, et les personnes ayant un handicap.

"Les deux premiers résultats de ces compressions seront d'imposer un silence débilitant aux Canadiens et Canadiennes qui n'ont pas encore les moyens d'exercer pleinement leur citoyenneté et de les acculer à la pauvreté," dit Byers. "Fidèle à notre histoire et à nos traditions, le Congrès du travail du Canada sera la voix de tous ces travailleurs et travailleuses."

La présentation de Barbara Byers met l'accent surtout sur trois points: la formation et les compétences, l'alphabétisation et le statut des femmes. Le texte condamne "les actions du nouveau gouvernement et le mode insensible et exclusif de prise de décision qui a mené à la mise en pièces du financement de programmes qui ajoutaient à la qualité de la vie de tous les Canadiens et Canadiennes."

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 135 conseils du travail régionaux.

Renseignements