Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 nov. 2015 09h30 HE

Conférence 2015 de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation de Calgary : Qu'est-ce qui stimulera le marché de l'habitation de demain?

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 26 nov. 2015) - Des économistes et des analystes de marché de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) présenteront aujourd'hui à Calgary les éléments clés et les prévisions du marché de l'habitation de l'Alberta à l'occasion de la 22e Conférence annuelle de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation. Des centaines de spécialistes du secteur de l'habitation auront l'occasion de découvrir, grâce aux experts de la SCHL, les facteurs économiques, démographiques et autres qui influent sur le marché de l'habitation des principaux centres de la province, à savoir Edmonton, Calgary, Lethbridge, Medicine Hat et Red Deer.

« La baisse du cours du pétrole a eu des répercussions sur l'économie albertaine cette année : les dépenses en immobilisations, les exportations du secteur de l'énergie et les dépenses de consommation ont diminué, ce qui s'est répercuté sur le nombre de mises en chantier d'habitations dans la province, a déclaré Lai Sing Louie, économiste régional à la SCHL pour la région des Prairies et des territoires. Le nombre de mises en chantier de logements a en effet diminué d'environ 20 % en 2015. Cependant, le cours du pétrole est censé augmenter l'an prochain et en 2017, sous l'effet d'une baisse de la production de pétrole brut aux États-Unis. Cela aidera l'économie albertaine à recommencer à croître en 2016-2017. »

Selon les prévisions, les mises en chantier d'habitations à Calgary diminueront de 30 % en 2015 pour se chiffrer à 11 900, après avoir atteint un sommet sans précédent en 2014. L'incidence de la baisse du cours du pétrole sur le marché du travail de Calgary s'est manifestée par un fléchissement de la croissance de l'emploi, un repli du solde migratoire et une incertitude croissante chez les acheteurs potentiels.

« Les mises en chantier d'habitations, toutes catégories confondues, continueront à baisser en 2016, reculant de 16 % par rapport à 2015, puis elles s'accroîtront légèrement en 2017, a déclaré Richard Cho, chef analyste, Analyse de marché à la SCHL pour Calgary. Une amélioration du marché du travail, de la croissance du revenu ou du solde migratoire ne devrait pas avoir lieu à Calgary dans les deux prochaines années. Les stocks d'habitations neuves croîtront modérément et l'offre de logements existants sera abondante, de sorte que le rythme de la construction sera limité et qu'on ne devrait pas assister à un rebondissement important des mises en chantier d'habitations. »

« À Edmonton, la vigueur du segment des logements collectifs portera le total des mises en chantier du secteur résidentiel à 16 400 en 2015. Toutefois, l'activité s'affaiblira dans ce segment au cours des derniers mois de cette année et pendant toute l'année prochaine, en raison de l'incidence négative que le ralentissement de la croissance économique et la diminution du solde migratoire ont sur la demande d'habitations », a indiqué Christina Butchart, chef analyste, Analyse de marché à la SCHL pour Edmonton.

La Conférence annuelle de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation de Calgary aide les acteurs de ce marché à comprendre les tendances, à reconnaître les nouvelles occasions et à prendre des décisions d'affaires éclairées. Les consommateurs et les intervenants du secteur de l'habitation font confiance à la SCHL, qui, en mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience, leur fournit de l'information fiable, impartiale et actuelle dans leur sphère d'activité.

Pour en savoir davantage, visitez le www.schl.ca ou composez le 1-800-668-2642.

Renseignements

  • Demandes de renseignements de la part des médias :
    Courtney Gillis, Relations publiques
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    403-515-3012
    Cell. : 403-604-7624
    cgillis@schl.ca