Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

11 févr. 2015 09h30 HE

Conférence 2015 de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation du Manitoba

Un aperçu du marché de l'habitation du Manitoba

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 11 fév. 2015) - Des économistes et analystes de marché de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) ont présenté aujourd'hui un aperçu du marché de l'habitation du Manitoba ainsi que leurs prévisions à l'occasion de la Conférence annuelle de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation tenue à Winnipeg. Des centaines d'intervenants du secteur de l'habitation ont eu l'occasion de découvrir, grâce aux experts de la SCHL, les facteurs économiques, démographiques et autres qui influent sur les marchés clés de la province, à savoir Winnipeg, Brandon, Steinbach, Portage la Prairie et Thompson.

Les mises en chantier de maisons individuelles devraient remonter au Manitoba, après avoir baissé de 18 % pour s'établir à 3 134 unités en 2014. Grâce à la croissance de l'emploi et la migration nette positive, les mises en chantier des maisons individuelles devraient atteindre 3 400 en 2015 et 3 500 en 2016. « On prévoit que la migration nette dans la province demeure forte au cours des prochaines années, ce qui devrait faire en sorte que la formation de ménages et la demande de logements augmentent à un rythme constant, a déclaré Lai Sing Louie, économiste régional de la SCHL pour la région des Prairies et des territoires.

Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Winnipeg, la croissance modérée de l'emploi, le choix accru sur le marché de la revente et un déplacement de la demande vers les logements de prix plus bas gêneront les mises en chantier de maisons individuelles. « C'est pourquoi l'on s'attend à ce que les constructeurs maintienne une production constante à 1 875 maisons logements individuels en 2015, avant que l'amélioration des conditions économiques favorise une croissance modeste à 1 900 maisons en 2016 », a affirmé Dianne Himbeault, analyste principale de marché de la SCHL pour Winnipeg. Le marché de la revente demeurera relativement stable pendant les prochaines deux années après avoir connu une légère hausse en 2014. Le marché restera équilibré pendant la période visée par les prévisions, les prix augmentant de près de 2,5 % en 2015 et en 2016, lorsque le prix de revente moyen atteindra 287 000 $.

Pendant la période visée par les prévisions, le taux d'inoccupation devrait s'accroître modestement. « Les locataires continueront d'accéder à la propriété, alors que moins de nouveaux locataires entreront sur le marché en raison d'une faible baisse de la migration nette à la ville. Le taux d'inoccupation atteindra donc 2,8 % en octobre 2015 et 3,0 % en 2016 », a déclaré Mme Himbeault. Le loyer moyen pour un logement de deux chambres augmentera en 2015 et en 2016, pour atteindre 1 045 $ et 1 075 $ par mois respectivement.

La Conférence annuelle sur les perspectives du marché de l'habitation du Manitoba aidera les acteurs de ce marché à comprendre les tendances, à reconnaître les nouvelles occasions et à prendre des décisions d'affaires éclairées. Les consommateurs et les intervenants du secteur de l'habitation font confiance à la SCHL, qui, en mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience, leur fournit de l'information fiable, impartiale et actuelle dans leur sphère d'activité.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Renseignements

  • Demandes de renseignements de la part des médias :
    Renée Anne Nat
    Conseillère, Relations publiques
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    (403) 515-2963 / Cell. : 403-605-5094
    rnat@cmhc-schl.gc.ca