Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

27 nov. 2012 12h00 HE

Conférence de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwire - 27 nov. 2012) - La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a présenté aujourd'hui sa conférence annuelle sur les perspectives du marché de l'habitation à quelque 500 professionnels du secteur. Sous le thème « Tendances, transitions et nouvelles réalités », les conférenciers ont parlé de l'état du marché immobilier dans la province et dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec ainsi que de ce qui façonnera le marché de demain. Une présentation spéciale sur le marché de la copropriété, sujet de l'heure, a complété le programme.

Tout sur la copropriété

Au cours des dernières années, la copropriété a pris une expansion rapide dans plusieurs marchés au Canada, et la RMR de Québec ne fait pas exception. Si plusieurs facteurs expliquent la popularité grandissante de ce type d'habitation, la dynamique du marché comporte plusieurs zones d'ombre telles que : l'ampleur et les particularités de la demande, la présence possible d'un marché « investisseur » et l'état de la relation entre l'offre et la demande.

L'analyse des différentes données du marché révèle qu'une certaine proportion des acheteurs de copropriétés peut être qualifiée « d'investisseurs », dans la mesure où ces propriétaires n'occupent pas leur unité de façon permanente. Le marché de l'existant est équilibré, et l'offre a augmenté plus rapidement que la demande du côté du neuf. En conséquence, tout indique que le rythme de construction va se tempérer au cours des prochains trimestres, ce qui permettra une meilleure harmonisation de l'offre et de la demande.

Perspectives provinciales

Dans l'ensemble du Québec, les facteurs fondamentaux soutiendront le marché de l'habitation en 2013, mais de façon modérée. Le ralentissement économique et la détente du marché de la revente réduiront la demande de maisons neuves cette année et l'an prochain. Les mises en chantier de maisons individuelles seront en baisse de 4 % cette année et de 6 % l'an prochain. Environ 15 000 nouveaux chantiers sont prévus pour 2013. Le nombre de logements collectifs mis en chantier fléchira de 3,2 % en 2012 et il devrait baisser de 11,4 %, pour s'établir à 27 300, en 2013. En 2013, les ventes MLS® devraient connaître une hausse semblable à celle de cette année, soit de 1,4 %, et se chiffrer à 79 800. En raison du retour à un marché plus équilibré, la hausse des prix de revente ralentira encore en 2012 et en 2013 (elle s'établira à 3,9 % en 2012 et à 0,8 % en 2013), de sorte que les prix moyens pour ces deux années s'élèveront respectivement à 271 800 $ et à 274 100 $. Compte tenu du contexte de modération et d'incertitude à l'étranger, on prévoit que la croissance économique du Québec se maintiendra sous la barre des 2 % en 2013. Quant à l'emploi, une croissance relativement stable (1,5 %) est attendue pour l'an prochain.

Perspectives de la RMR de Québec

Dans la RMR de Québec, l'environnement économique et démographique évoluera sous le signe de la stabilité cette année et l'an prochain, ce qui aura pour effet de modérer la demande de logements d'ici la fin de 2013.

Néanmoins, en 2012, le volume d'activité sera particulièrement important sur le marché du neuf, puisque 6 080 mises en chantier sont attendues. Ce total représente une hausse de 12 % comparativement au résultat obtenu en 2011. Le démarrage de plusieurs ensembles de copropriétés et de logements locatifs sera à l'origine de cette progression. Par contre, en 2013, le repli qui sera observé dans ces deux segments de marché limitera à 5 000 le total des logements commencés, ce qui correspond à une baisse de 18 % pour la RMR.

Le caractère plus modéré de l'évolution de la conjoncture restreindra le potentiel de croissance sur le marché de la revente. Ainsi, le nombre de transactions MLS® augmentera de 2 %, et ce, tant en 2012 qu'en 2013. Globalement, le marché sera plus détendu. Il y aura ainsi plus de choix pour les acheteurs.

On devrait observer une très légère détente du marché locatif cette année : le taux d'inoccupation passera de 1,6 à 1,8 %. L'an prochain, un assouplissement plus prononcé se fera sentir avec l'arrivée de plusieurs logements neufs; le pourcentage de logements vacants sera de 2,5 %.

Visite des quartiers - RMR de Québec

Cette année, l'essor de la construction a profité aux quartiers centraux. Les copropriétés et les logements locatifs sont au cœur de cette forte activité. La construction de maisons individuelles, jumelées et en rangée est en baisse, mais elle demeure bien présente dans les périphéries Nord et Sud de la RMR.

Les ventes MLS® de propriétés résidentielles ont connu une augmentation plus marquée dans la Périphérie Nord. Les secteurs de Les Rivières et de Beauport ont enregistré une forte croissance de ventes d'unifamiliales, alors que pour la copropriété, les secteurs de Beauport et de l'Ouest de la Rive-Sud se sont démarqués. En même temps, on note une importante croissance de l'offre de copropriétés, de sorte que seulement trois zones affichaient toujours des conditions favorables aux vendeurs : le secteur Ouest de la Rive-Sud, Charlesbourg et Les Rivières. Par ailleurs, la détente générale du marché a contribué à réduire l'ampleur des hausses de prix.

La détente du marché locatif dans la RMR de Québec s'est manifestée principalement dans quelques secteurs, mais les taux d'inoccupation demeurent relativement serrés partout.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Catherine Léger
    514-283-7972
    514-475-5165 (cell)
    cleger@schl.ca