Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

19 mars 2007 19h17 HE

Congrès du travail du Canada : "Aucun sens des priorités", dit Ken Georgetti/Le budget fédéral récompense la richesse plutôt que le travail et n'offre aucune vision pour le pays

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 19 mars 2007) - "Il y a un petit cadeau pour tout le monde, ça va dans toutes les directions mais il n'y a aucun sens des priorités ni aucune vision pour le pays dans ce budget," dit Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada, en exposant deux raisons pour lesquelles le budget déçoit les attentes de la classe moyenne.

"Premièrement, le budget donne plus d'argent aux riches et aux entreprises. Deuxièmement, il réduit énormément la capacité du gouvernement fédéral d'améliorer la qualité de vie des travailleurs, des travailleuses, des familles et des communautés", explique Georgetti.

"Les gros cadeaux sont pour les gens qui sont déjà bien nantis et ils les auront tout de suite. Nous, le reste du monde, devront attendre l'année prochaine pour quelques centaines de dollars."

Le budget hausse immédiatement l'exonération cumulative des gains en capital pour les propriétaires d'entreprises et maintient les réductions d'impôt déjà prévues pour les sociétés. Cependant, la plupart des mesures pour aider les étudiants, les travailleurs et les travailleuses, et les familles entreront en vigueur l'année prochaine.

Les modifications apportées au régime de déductions pour amortissement des investissements dans le secteur manufacturier est un bon premier pas vers les solutions à la crise dans les secteurs de production de biens, de même que les 500 millions de dollars alloués, pour l'an prochain, à la formation pour le marché du travail. Cependant, il y a tant de besoins à satisfaire immédiatement.

"Y a-t-il quelque chose dans ce budget pour ceux et celles qui ont perdu récemment leurs emplois dans les manufactures? Ou pour ceux et celles qui craignent de perdre leurs emplois?

"Y a-t-il quelque chose dans ce budget pour les nouveaux arrivants en Alberta qui cherchent du logement abordable?"

"Y a-t-il quelque chose pour les jeunes familles qui n'arrivent pas à trouver des services de garde d'enfants de qualité, fiables et abordables?"

"Dans les trois cas, la réponse est non. Ils et elles devront attendre."

"Ce budget est un plan pour rendre le gouvernement fédéral impuissant au moment où les travailleuses et les travailleurs s'attendent à ce qu'il fasse preuve de leadership et prenne des mesures pour soutenir notre qualité de vie dans une économie mondiale compétitive", conclut Georgetti. "Les choix du gouvernement limitent l'investissement dans les programmes publics dont bénéficieraient l'ensemble des Canadiens et des Canadiennes. Les réductions d'impôt déjà prévues qui sont accordées aux entreprises depuis 2000 coûtent maintenant 10 milliards de dollars par année. Quand on y ajoute les nouvelles mesures annoncées dans le budget d'aujourd'hui, il sera encore plus difficile de financer le programme national d'assurance-médicaments, le développement sectoriel, la garde et l'apprentissage des jeunes enfants et d'autres priorités essentielles."

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente plus de trois millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jean Wolff
    613-526-7431 et 613-878-6040