CONSEIL DES ARTS DU CANADA

CONSEIL DES ARTS DU CANADA

24 mars 2009 11h00 HE

Conseil des Arts du Canada : Neuf lauréates et lauréats annoncés au 10e anniversaire des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 mars 2009) - Aujourd'hui, au Musée des beaux-arts du Canada, le Conseil des Arts du Canada a annoncé les noms des neuf lauréates et lauréats des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques de 2009. Cette année marque le 10e anniversaire de ces prestigieux prix.

Le sculpteur John Greer, le musicien, sculpteur et performeur Nobuo Kubota, l'artiste multidisciplinaire Rita McKeough, le cinéaste Robert Morin, l'architecte Raymond Moriyama et le peintre Gordon Smith remporteront les Prix en reconnaissance d'une carrière artistique exceptionnelle. Le sculpteur sur verre Kevin Lockau recevra le Prix Saidye-Bronfman pour excellence dans les métiers d'art, alors que Tony Urquhart et Kim Ondaatje se partageront le Prix soulignant une contribution exceptionnelle, pour leur contribution à l'établissement de l'organisme CARFAC, Canadian Artists' Representation/Le Front des artistes canadiens, porte-parole national des artistes des arts visuels.

Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, remettra les Prix 2009 le mercredi 25 mars à 18 h, à Rideau Hall. Chaque lauréat recevra, outre son prix de 25 000 $, une oeuvre créée par la graveuse Kenojuak Ashevak, lauréate de l'un des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques de 2008.

Créés en juin 1999 et remis pour la première fois en mars 2000, les Prix sont financés et administrés par le Conseil des Arts du Canada. Les Prix reconnaissent la carrière exceptionnelle d'artistes canadiens des arts visuels et des arts médiatiques, ainsi qu'une contribution remarquable aux arts visuels et aux arts médiatiques sous forme de bénévolat, de philanthropie, de participation aux travaux de conseils d'administration, d'activités de rayonnement communautaire ou d'activités professionnelles.

Le prix Saidye-Bronfman, qui souligne l'excellence dans le domaine des métiers d'art, fait partie des Prix du Gouverneur général. Il est financé par les revenus d'une dotation de 1,5 million de dollars, don remis par la Fondation de la famille Samuel et Saidye Bronfman au Conseil des Arts en 2006.

"Les oeuvres de nos artistes font plus qu'enjoliver nos vies. Elles jettent sur notre monde une nouvelle lumière pour que nous puissions l'observer et le contempler sous un jour sans cesse différent, inédit. Rendons hommage à ces éclaireurs qui guident notre regard au-delà de l'horizon", a déclaré la gouverneure générale.

"Chacun des lauréats de 2009 a eu un impact considérable sur la scène des arts au Canada, a déclaré le président du Conseil des Arts, M. Joseph Rotman. Leur créativité est admirée dans des musées, des galeries et des résidences privées partout au pays et dans le monde entier, comme dans les villes où nous vivons et travaillons. La diversité de leurs oeuvres et leur dévouement à leur métier en dit long sur la richesse du talent artistique actuel au Canada."

Des images des artistes et de leurs oeuvres peuvent être téléchargées du site web du Conseil des Arts à l'adresse www.canadacouncil.ca/nouvelles/galeriedesimages/2009PGGAVAM

Notes biographiques

John Greer

John Greer fut l'instigateur de Halifax Sculpture, ce mouvement phare des années 1990 qui associe l'art conceptuel et l'art minimaliste. Professeur au Nova Scotia College of Art and Design durant plus de 25 ans, il fut également membre fondateur de l'un des premiers centres d'artistes autogérés au Canada (Eyelevel Gallery) et a soutenu la cause de CARFAC (Canadian Artists' Representation/le Front des artistes canadiens). Au cours des trois dernières décennies, Greer a participé à une soixantaine d'expositions en groupe et une cinquantaine en solo; ses oeuvres se retrouvent dans plus d'une vingtaine de collections au Canada et à l'étranger. Il a obtenu plusieurs bourses de création, récompenses, et commandes publiques Gathering, 2001, Yongsang Family Park, Séoul, République de Corée; Reflection, Memorial to Canadian Aid Workers, 2001, Ottawa; et Origins, 1995, Galerie d'art de la Nouvelle-Ecosse, Halifax. Il réside à West Dublin, en Nouvelle-Ecosse.

Nobuo Kubota

Nobuo Kubota enrichit la scène artistique canadienne en tant que musicien, sculpteur et performeur depuis plus de 40 ans. Membre de l'Artists Jazz Band et du Canadian Creative Music Collective (CCMC) dès leurs débuts, il s'est fait connaître par l'envergure de ses techniques vocales et son approche de la poésie vocale en performance. En 1970, son séjour d'un an au Japon, chez un maître zen, marquera un tournant décisif dans sa carrière, l'amenant à étudier l'influence du bouddhisme Zen et du Shintoïsme sur l'art et l'architecture japonais. Ses oeuvres font partie des collections des plus importantes institutions artistiques canadiennes et ont été présentées dans de nombreuses expositions individuelles et de groupe ainsi que lors de performances à l'étranger et au Canada. En 2000, il a reçu le Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des Arts pour ses réalisations exceptionnelles. Nobuo Kubota est né à Vancouver et vit à Toronto.

Rita McKeough

Rita McKeough travaille comme artiste multidisciplinaire depuis plus de 30 ans. Ses créations ont contribué à asseoir la solide réputation du Canada dans les domaines de la performance et de l'installation. Son travail a été présenté dans des centres d'artistes autogérés, des musées, des galeries et des festivals partout au pays. Ses oeuvres, souvent complexes et issues de collaborations, abordent des thèmes comme le déplacement, la violence conjugale et les dommages causés à l'environnement. Reconnue comme une source d'inspiration et d'encouragement pour de nombreux jeunes artistes, elle a enseigné pendant plusieurs années au Nova Scotia College of Art and Design et enseigne actuellement à l'Alberta College of Art and Design. Elle joue de la batterie dans un groupe rock et se produit régulièrement dans de petites salles de Calgary. Rita McKeough est née à Antigonish, en Nouvelle-Ecosse, et vit maintenant à Calgary, en Alberta.

Robert Morin

Robert Morin enrichit l'univers cinématographique et vidéographique depuis plus de 30 ans. Dès le début de sa carrière, il s'est assuré d'une certaine indépendance créatrice en fondant, avec d'autres artistes, la Coop Vidéo de Montréal. Depuis, la trentaine de courts, moyens et longs métrages qui composent sa filmographie ont récolté plusieurs prix et mentions, ici et dans le monde. En 1991, Morin remporte, avec Lorraine Dufour, le premier Prix Bell d'art vidéographique du Conseil des Arts du Canada. Saluée par la critique, son oeuvre a fait l'objet de nombreuses rétrospectives, notamment en France et au Canada. En 2002, le Vidéographe, en collaboration avec la Coop Vidéo, a rendu hommage à Morin en regroupant l'ensemble de son oeuvre dans un coffret intitulé Parcours du vidéaste (1976-1997). Il réalise actuellement Journal d'un coopérant dont le tournage se déroule essentiellement au Burundi. Robert Morin vit à Montréal.

Raymond Moriyama

Depuis qu'il y a quatre ans, Raymond Moriyama est fasciné par l'architecture. A 12 ans, il s'est construit une cabane dans un arbre, à proximité du camp d'internement, dans le sud-est de la Colombie-Britannique, où sa mère, ses soeurs et lui-même étaient détenus pendant la Deuxième Guerre mondiale. Moriyama a conçu quelques-uns des plus remarquables édifices du Canada, dont le Musée canadien de la guerre (Ottawa), le Musée Bata de la chaussure (Toronto) et le musée Science Nord (Sudbury) et s'est mérité une réputation internationale avec, notamment, la construction du Musée national de l'Arabie saoudite et de l'ambassade du Canada à Tokyo. Renommé pour ses bâtiments qui s'intègrent harmonieusement au paysage et qui suscitent l'engagement communautaire, Moriyama a reçu de nombreuses récompenses, dont la médaille d'or de l'Institut royal d'architecture du Canada (1997), le titre de Membre honoraire de l'American Institute of Architects et celui de Compagnon de l'Ordre du Canada (2008). Raymond Moriyama vit à Toronto.

Gordon Smith

L'importante activité artistique et pédagogique de Gordon Smith s'étend sur une soixantaine d'années. En 1955, il remporte le premier prix à la biennale d'art canadien du Musée des beaux-arts du Canada et est alors reconnu comme l'un des principaux peintres modernistes au pays. Coloriste raffiné, Gordon Smith prend un réel plaisir à peindre. Ses oeuvres ont fait l'objet de nombreuses expositions individuelles et de groupe, autant sur la scène internationale qu'au Canada. Smith a reçu plusieurs distinctions prestigieuses, notamment l'Ordre du Canada (1996) et le prix Audain pour l'ensemble de ses réalisations (2007). Cet ardent défenseur de l'enseignement des arts, aujourd'hui âgé de 90 ans, travaille chaque jour dans son atelier et continue encore à explorer de nouvelles voies. Gordon Smith est né à East Brighton, en Angleterre, et vit à West Vancouver, en Colombie-Britannique.

Kevin Lockau (Prix Saidye-Bronfman)

Kevin Lockau a transformé le paysage canadien des arts du verre. Au fil de sa carrière, il a inventé trois techniques novatrices de coulage du verre en fusion et ainsi conçu un matériau unique. De ce verre, il a créé de fascinantes sculptures à la fois animales, naturelles et humaines. Parallèlement à son travail de création, il a joué un rôle fondamental dans le développent de l'atelier de verre du Sheridan College (Oakville, Ontario), où il a enseigné pendant 20 ans. Membre fondateur du groupe 10 North, qui réunit les meilleurs verriers du Canada, Lockau a reçu nombre de prestigieux prix et bourses. Ses sculptures, qui font aujourd'hui partie de collections privées et publiques, ont fait l'objet d'exposition au Canada, aux Etats-Unis, en France, en Finlande, en Allemagne et en Suède. Kevin Lockau habite à Bancroft, en Ontario.

Kim Ondaatje & Tony Urquhart (Contribution exceptionnelle)

En créant CARFAC (Canadian Artists' Representation/le Front des artistes canadiens), le regretté Jack Chambers a mobilisé Kim Ondaatje et Tony Urquhart pour défendre les droits des artistes professionnels. Durant plusieurs années, le trio a sillonné le pays pour rencontrer artistes et représentants de musées et de galeries afin d'instaurer un système similaire aux redevances perçues par les acteurs et les musiciens. Plaçant l'artiste au coeur des débats sur les politiques culturelles, leurs victoires juridiques et économiques ont marqué un virage idéologique important. Pourtant, Kim Ondaatje et Tony Urquhart n'étaient nullement administrateurs; ils ont mené de front cette lutte et leur carrière d'artiste. Dans les années soixante, Ondaatje délaisse l'enseignement de la littérature pour se consacrer pleinement aux arts visuels, peignant dès lors, et exposant ses oeuvres. Puis, elle réalise des films d'art, enseigne l'art, publie des livres de photographie tout en hébergeant de nombreux artistes et écrivains. Elle vit à Bellrock, en Ontario. Tony Urquhart est reconnu comme pionnier de l'abstraction très tôt dans sa carrière. Dans les années 1960, il s'éloigne du London Group et crée ses désormais célèbres "boîtes" articulées qui s'inspirent du mobilier liturgique. Il a reçu l'Ordre du Canada en 1995. Il vit à Stratford, en Ontario.

Sélection des lauréats

Pour être recommandés pour l'un des prix artistiques, les candidats doivent avoir créé un ensemble d'oeuvres exceptionnel et avoir apporté une contribution marquante au développement des arts visuels ou médiatiques pendant une période importante. Les candidats sélectionnés pour le prix Saidye-Bronfman doivent avoir apporté une contribution marquante au développement des métiers d'art au Canada pendant une période importante.

Cette année, le comité d'évaluation par les pairs était composé des artistes et des professionnels des arts suivants : Eric Cameron (Calgary), Donigan Cumming (Montréal), Vera Frenkel (Toronto), Thaddeus Holownia (Jolicure, N.-B.), Shirley Thomson (Ottawa), Gu Xiong (Vancouver) et Ricardo Castro (Montréal - seulement pour le domaine de l'architecture). Shirley Thomson a également siégé au comité d'évaluation pour le Prix Saidye-Bronfman avec Louise Lemieux-Bérubé (Montréal), Charles Lewton-Brain (Calgary) et Peter Powning (Markhamville, N.-B.).

Renseignements généraux

Depuis de nombreuses années, le Musée canadien des civilisations fait l'acquisition des oeuvres des lauréats et d'autres importants artistes en métiers d'art grâce au soutien de la Fondation de la famille Samuel et Saidye Bronfman. Jusqu'à maintenant, la Fondation a permis au Musée d'ajouter à sa collection plus de 150 pièces. Avec plus de 2000 oeuvres réalisées par des artistes de tout le pays, le Musée des civilisations possède la plus grande collection publique canadienne d'objets d'art contemporains canadiens.

Outre son rôle premier de promouvoir et de favoriser les arts, le Conseil des Arts du Canada administre plusieurs bourses et prix prestigieux en art, sciences humaines, sciences sociales, sciences naturelles, sciences de la santé, génie et gestion des arts. Ces prix et bourses reconnaissent les réalisations d'artistes, chercheurs et administrateurs canadiens exceptionnels. Le Conseil des Arts du Canada s'est engagé à accroître la sensibilisation du public envers ces personnes et organismes d'exception et à leur rendre hommage à l'échelle nationale comme internationale.

Pour obtenir une liste complète de ces prix et bourses, veuillez consulter notre site web (www.conseildesarts.ca).

All Canada Council for the Arts documents are available in English and in French.

Renseignements