BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montréal

BMO Banque de Montréal

15 févr. 2012 09h00 HE

Conseils BMO du jour sur la retraite : Faites vos recherches avant de partir à la retraite à l'étranger et évaluez les conséquences avant d'opter pour une résidence familiale plus petite

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 fév. 2012) - Alors qu'approche la date limite du 29 février pour cotiser à un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), et dans le cadre de son engagement continu en vue de favoriser la littératie financière, BMO Groupe financier proposera des conseils quotidiens sur la retraite tout au long du mois de février. Ces conseils sont tirés du nouveau livre de Tina Di Vito, chef de l'Institut Info-retraite BMO, intitulé 52 Ways To Wreck Your Retirement…And How To Rescue It.

Conseil numéro 29 :

Faites vos recherches avant de partir à la retraite à l'étranger

Passer des vacances et vivre à l'étranger sont deux choses très différentes. Avant d'inscrire un tel projet à votre plan de retraite, réfléchissez bien aux considérations suivantes :

  • Quelle est la meilleure option pour vous : un déménagement permanent ou un déplacement temporaire (comme ces retraités canadiens qui passent l'hiver dans le sud)?
  • Vivre dans un pays étranger est une tout autre expérience que de partir en vacances. Nombre de facteurs, comme le coût des aliments, les options d'hébergement, les barrières linguistiques, les soins de santé, l'isolement culturel et la possession d'animaux domestiques, doivent être pris en compte.
  • Assurez-vous de bien saisir l'incidence de la non résidence sur le revenu et l'épargne de retraite (REER, FERR, RPC et Sécurité de la vieillesse).
  • Assurez-vous d'en comprendre les incidences fiscales et successorales.

Conseil numéro 30 :

Évaluez les conséquences avant d'opter pour une résidence familiale plus petite

Que votre résidence soit un actif de retraite ou un actif réservé à votre usage personnel, c'est l'un des postes les plus importants de l'état de vos avoirs nets personnels. Plusieurs raisons militent en faveur d'une réflexion sur le choix d'une maison plus petite : vous n'avez plus besoin d'autant d'espace après le départ des enfants, vous pourriez vouloir vous rapprocher de votre famille ou encore emménager dans un appartement en copropriété pour fuir des tâches pénibles comme la tonte de la pelouse ou le déneigement. Mais avant de décider d'opter pour une maison plus petite, réfléchissez bien à ce qui suit :

  • Déterminez si vous êtes prêt à déménager et le moment du déménagement.
  • Faites évaluer votre maison pour connaître le produit éventuel de la vente.
  • Commencez à envisager les possibilités d'acheter une maison plus petite. Estimez combien vous pourriez économiser en réduisant vos frais de logement et combien d'argent vous devriez épargner.
  • Voyez si des ajouts à votre maison actuelle, comme un ascenseur, pourraient vous simplifier la vie ou recherchez les collectivités réservées aux retraités actifs.

Pour de plus amples renseignements au sujet de la retraite, consultez notre site, à l'adresse www.bmo.com/retraite.

Obtenez les plus récents communiqués de presse de BMO en nous suivant sur Twitter, à l'adresse @BMOmedia.

Renseignements