BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

20 févr. 2012 08h43 HE

Conseils BMO du jour sur la retraite : Réduisez l'impôt sur vos placements et envisagez la possibilité d'être célibataire à la retraite

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 20 fév. 2012) - Alors qu'approche la date limite du 29 février pour cotiser à un régime enregistré d'épargne-retraite (REER), et dans le cadre de son engagement continu en vue de favoriser la littératie financière, BMO Groupe financier proposera des conseils quotidiens sur la retraite tout au long du mois de février. Ces conseils sont tirés du nouveau livre de Tina Di Vito, chef de l'Institut Info-retraite BMO, intitulé 52 Ways To Wreck Your Retirement…And How To Rescue It.

Conseil numéro 39 :

Évitez de payer trop d'impôt sur vos placements

Après avoir défini la composition de votre portefeuille en vous fondant sur votre niveau de tolérance au risque et vos objectifs, tenez compte du taux de rendement après impôt de vos placements afin de prendre les décisions de placement les plus judicieuses et d'éviter de payer trop d'impôt. Bien qu'il y ait des milliers d'option de placement de nos jours, il n'y a que trois types de rendement de placement et chacun est imposé différemment :

  • Revenus d'intérêts : Des revenus d'intérêts sont tirés de placements comme les certificats de placement garanti (CPG), les obligations d'administration publiques ou d'entreprises, et certains fonds d'investissement comme les fonds du marché monétaire et les fonds d'obligations. Comme, du point de vue fiscal, il s'agit du type de revenu de placement le plus coûteux, envisagez de mettre votre revenu d'intérêts à l'abri dans des instruments d'épargne avantageux sur le plan fiscal ou libres d'impôt, comme le REER ou le CELI.
  • Revenus de dividendes : Si vous investissez dans des sociétés canadiennes, soit directement en achetant des parts ou indirectement en achetant un fonds d'investissement, vous pourrez recevoir des dividendes. Le revenu de dividendes est imposé à un taux inférieur à celui du revenu d'intérêts.
  • Gains en capital : Les gains en capital proviennent d'investissements dans des actions d'entreprises ou dans tout autre type d'actif dont la valeur peut fluctuer. Au Canada, seulement 50 pour cent d'un gain en capital est imposable, l'autre moitié étant libre d'impôt.

Suivez les quelques conseils suivants pour vous assurer de ne pas payer trop d'impôt sur vos placements :

  • Passez vos placements en revue pour comprendre précisément quel type de revenu ils vous procurent et leur mode d'imposition.
  • Mettez vos placements qui produisent un revenu d'intérêts à l'abri en les plaçant dans un régime à imposition différée ou en franchise d'impôt.
  • Compensez l'impôt sur le revenu applicable aux gains en capital en vendant vos placements qui engendrent des pertes de capital.

Conseil numéro 40 :

Envisagez la possibilité d'être célibataire à la retraite

Si vous êtes actuellement en couple, votre plan de retraite englobe vraisemblablement votre conjoint également, même si la date de retraite, le type de pension et les épargnes de retraite de chacun diffèrent probablement. Vous serez sûrement étonné d'apprendre que 43 pour cent des Canadiens âgés de 65 et plus sont célibataires. Certains ne se sont jamais mariés, mais 88 pour cent de ces célibataires sont veufs, séparés ou divorcés. Il va sans dire que devenir soudainement célibataire à la retraite pourrait être le lot de bien des Canadiens. Et bien qu'une telle éventualité ne soit pas agréable à envisager, il vaut la peine de prendre les aspects suivants en considération :

  • Évitez de confier toutes vos affaires financières à un seul membre de la famille. Ne pas savoir comment votre argent est investi, de quel revenu vous disposez ou comment vos dépenses influent sur votre épargne totale fait en sorte que vous n'êtes pas préparé à assumer vous-même ces responsabilités.
  • Évaluez toutes les sources de revenu de retraite de la famille et déterminez la teneur des prestations de revenu de survivant de chacun des conjoints.
  • Envisagez des options comme une assurance-vie comme forme de revenu de survivant.
  • Faites connaissance avec le conseiller financier de la famille et assurez-vous que toutes les parties comprennent comment vos épargnes de retraite ont été investies.

Pour de plus amples renseignements au sujet de la retraite, consultez notre site, à l'adresse www.bmo.com/retraite.

Renseignements