Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens

03 mars 2008 12h02 HE

Conseils pour aider jeunes et étudiants à se protéger de la fraude-Association des banquiers canadiens

Mars est le mois de la prévention de la fraude

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 3 mars 2008) - Mars est le mois de la prévention de la fraude au Canada et l'Association des banquiers canadiens (ABC) tient à rappeler aux étudiants et aux jeunes les dispositions toutes simples qu'ils peuvent prendre pour protéger leur argent et le garder hors de portée des criminels.

Nul n'ignore qu'il ne faut pas laisser traîner son portefeuille, mais quand il s'agit de l'accès aux comptes bancaires, aux cartes de crédit et aux renseignements personnels, les gens ne sont pas toujours aussi prudents.

" A tout âge, remarque Nancy Hughes Anthony, présidente et chef de la direction de l'ABC, tout le monde doit savoir comment faire pour protéger son argent de la fraude. Les banques travaillent d'arrache-pied pour préserver leurs clients et les informer sur les types de fraude. Qu'on utilise une carte de débit ou de crédit, qu'on navigue dans Internet ou qu'on effectue des opérations bancaires en ligne, on peut faire en sorte de se protéger et de protéger son argent. "

Le site Web de l'ABC intitulé " Questions d'argent ", destiné aux étudiants et aux jeunes (www.votreargent.cba.ca) constitue un excellent moyen d'en savoir plus sur l'argent en général, et la section " Protéger son argent et se protéger " regroupe des conseils et des renseignements sur la manière dont les banques veillent sur votre sécurité et les moyens dont vous disposez pour en faire autant. Voici quelques recommandations à garder en tête quand vous faites des courses ou que vous surfez dans Internet.

Au centre commercial

- Dans une boutique ou au guichet automatique, protégez votre NIP des regards au moyen de votre épaule ou de votre main lorsque vous l'entrez au clavier. Sans votre NIP, un criminel ne peut commettre de fraude avec votre carte de débit. Protégez-le en conséquence.

- Ne prêtez jamais votre carte et ne révélez jamais votre NIP à quiconque. Il vous incombe de le tenir secret et de ne jamais confier votre carte à quelqu'un.

- Cachez vos cartes - les vols les plus fréquents se produisent quand on laisse ses cartes dans un portefeuille, au vu et au su de tous, pendant les heures de travail ou de cours, ou dans la voiture. Gardez vos cartes en lieu sûr.

- Faites vos devoirs : vérifiez systématiquement, chaque mois, vos relevés bancaires et vos relevés de carte de crédit. Signalez immédiatement toute irrégularité à votre banque ou à votre émetteur de carte de crédit.

En ligne

- Soyez prudent : les réseaux sociaux comme Facebook et MySpace peuvent devenir une mine d'or pour les voleurs d'identité; évitez d'afficher publiquement votre année de naissance, votre adresse ou tout autre renseignement confidentiel.

- Méfiez-vous : un produit en ligne peut vous sembler très avantageux, mais pensez-y à deux fois : suivant le vieil adage, si c'est trop beau pour être vrai, l'arnaque n'est peut-être pas loin. Prenez garde aux escroqueries.

- Sachez avec qui vous faites affaire : avant de traiter avec une entreprise, vérifiez si elle indique un numéro sans frais (qui fonctionne!) ou une adresse postale.

Services bancaires électroniques

Les services bancaires en ligne sont très sûrs et les banques ne lésinent pas sur les mesures de sécurité pour protéger vos comptes, mais il vous revient de veiller à ce que votre ordinateur échappe aux virus et autres menaces. Voici quelques conseils supplémentaires :

- Installez un pare-feu et tenez-le à jour pour empêcher les accès non autorisés à votre ordinateur.

- Installez des programmes antivirus, antipolluriel et anti-espions éprouvés et gardez-les à jour.

- Modifiez régulièrement le mot de passe permettant d'accéder à votre compte en ligne, utilisez des mots de passe difficiles à deviner (une combinaison de lettres et de chiffres) et ne les révélez à personne, même pas aux membres de la famille.

- Ne vous laissez pas prendre à l'hameçonnage. Jamais votre banque ne vous demandera votre numéro de compte ou votre mot de passe par courriel. Si vous recevez ce genre de courriel, signalez-le avant de le supprimer.

Les Canadiens sont bien protégés de la fraude

Les banques sont dotées de systèmes de sécurité à la fine pointe et d'équipes d'experts en matière de fraude qui surveillent les opérations, protègent les clients, détectent les manouvres frauduleuses touchant les cartes de débit et de crédit, ainsi que les tentatives d'hameçonnage, ou les préviennent carrément.

Quand ils utilisent leur carte de débit, les consommateurs sont protégés par le Code de pratique canadien pour les services des cartes de débit, en vertu duquel toute victime d'une fraude par carte de débit sera remboursée par son institution financière.

Les détenteurs d'une carte de crédit sont responsables seulement à concurrence du maximum établi par l'émetteur (généralement 50 $). Certaines cartes (Visa et MasterCard, par exemple) comportent une protection supplémentaire, la politique de responsabilité zéro, de sorte que le détenteur n'est pas tenu de payer pour les transactions frauduleuses effectuées avec sa carte.

Mars est le mois de la prévention de la fraude

Mars a été désigné mois de la prévention de la fraude par le Forum sur la prévention de la fraude (FPF), auquel appartiennent l'Association des banquiers canadiens et des banques. Le Forum est un groupe d'intérêt composé de firmes du secteur privé, de groupes de consommateurs et de bénévoles, d'organismes gouvernementaux et de corps de police voués à la lutte contre la fraude visant les consommateurs et les commerces. Par l'entremise de ses partenaires, le Forum, présidé par le Bureau de la concurrence, s'efforce d'éviter que les Canadiens soient victimes de tentatives de fraude en leur enseignant comment reconnaître ces tentatives, les signaler et les enrayer.

L'Association des banquiers canadiens représente les 54 banques à charte du Canada, les filiales et les succursales de banques étrangères exerçant des activités au Canada et leurs 249 000 employés. Elle recommande des politiques publiques efficaces et efficientes en matière bancaire et favorise une compréhension du secteur bancaire et de son importance pour les Canadiens et l'économique canadienne.

Renseignements

  • Association des banquiers canadiens
    Christelle Chesneau
    Coordonnatrice - Québec
    (514) 840-8722, poste 722
    Courriel: cchesneau@cba.ca