Conservation de la Nature

Conservation de la Nature

09 août 2006 09h30 HE

Conservation de la nature/L'olympienne Clara Hughes lance la Campagne régionale pour la protection de la chaîne des monts Sutton

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 9 août 2006) - L'olympienne Clara Hughes est la nouvelle porte-parole de la Campagne régionale pour la protection de la chaîne des monts Sutton, menée par Conservation de la Nature, région du Québec. La Campagne a pour objectif d'amasser plus de 2,5M$ pour assurer la gestion à long terme de ce site, une des dernières grandes régions sauvages du Sud du Québec et une des plus grandes réserves naturelles privées au pays. Résidente de la région, Mme Hughes est heureuse d'apporter son soutien à la protection de l'environnement en s'associant à Conservation de la Nature.

"Je suis très heureuse d'être porte-parole de cette campagne de Conservation de la Nature dans une région qui m'a accueillie et dans laquelle je me suis entraînée pour remporter mes médailles lors des jeux de 2002 et 2006, soutient Mme Hughes. Cela me fait d'autant plus plaisir qu'il s'agit de l'endroit que je considère maintenant comme chez moi, comme ma maison"

La Campagne régionale pour la protection de la chaîne des monts Sutton a vu le jour en 2004, après l'acquisition par Conservation de la Nature de 10 000 acres de terrain forestier de grande valeur écologique appartenant à la compagnie Domtar. S'ajoutant aux 5 000 acres déjà protégées par Conservation de la Nature dans la région, cette acquisition fait partie du projet de conservation du massif des monts Sutton, la plus grande réserve naturelle privée à l'Est de l'Alberta.

"L'objectif de la campagne est d'assurer la gestion à long terme de la chaîne des monts Sutton ainsi préserver sa biodiversité pour les générations présentes et futures. La généreuse participation de Clara Hughes nous sera d'un soutien vital afin d'atteindre notre objectif", mentionne Me Pierre Renaud, Vice-président de Conservation de la Nature, région du Québec.

La Campagne régionale pour la protection de la chaîne des monts Sutton est co-présidée par MM. Luc Beauregard, Président du conseil et chef de la direction au Cabinet de Relations Publiques National, John Cleghorn, Président du conseil chez Canadian Pacific Railway (CPR) et chez SNC-Lavalin, Robert Winsor, Chef des opérations chez Holden America, et Fernand Roberge. Les co-présidents de campagne sont appuyés par un comité formé de MM. James B. Clubb, Brian Herman, Peter Johnson, Robert Laflamme, Philip O'Brien, Ian A. Soutar et Warren P. Woodworth.

Résidente de Glen Sutton, Clara Hughes, est la seule Canadienne à avoir remporté des médailles olympiques à la fois aux Jeux olympiques d'hiver et d'été. Elle est également la seule athlète de l'histoire à remporter de multiples médailles dans les deux Jeux. Médaillée d'or et d'argent aux derniers Jeux olympiques, à Turin, en 2006, Clara s'est également mérité deux médailles de bronze en cyclisme à Atlanta, en 1996, ainsi qu'une médaille de bronze en patinage de vitesse aux Jeux de Salt Lake City, en 2002.

Suivant ses succès à Turin, Clara Hughes, une supporter de longue date de l'organisme Right to Play, continue d'amasser des fonds et de sensibiliser la population aux besoins d'enfants qui pourront bénéficier des apports de l'organisme. Right to Play est un organisme à but non lucratif qui finance l'achat d'équipement sportif pour les enfants de pays défavorisés. Clara a également reçu récemment un diplôme honorifique de l'Université du Manitoba, en plus d'être décorée de l'Ordre du Manitoba, la plus grande distinction de cette province.

Conservation de la Nature est un organisme privé à but charitable, qui assure la conservation à perpétuité d'aires naturelles présentant une importance pour la diversité biologique. Actif depuis plus de 40 ans, Conservation de la Nature a contribué à préserver plus de 1,9 millions d'acres à travers le pays, dont plus de 31 000 au Québec. Conservation de la Nature travaille en étroite collaboration avec les propriétaires de terres, les sociétés privées et publiques, les groupes de conservation, ainsi que les gouvernements, afin de protéger les chefs-d'oeuvre de la nature québécoise pour les générations présentes et futures.

Renseignements