Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

19 nov. 2014 08h30 HE

Construction résidentielle : les logements aménagés dans les tours d'habitation domineront le marché de Toronto en 2015

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 19 nov. 2014) - Les ventes et les mises en chantier d'habitations connaîtront une hausse l'an prochain sur le marché de Toronto, puis elles ralentiront en 2016, selon Dana Senagama, analyste principale de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) pour la région du Grand Toronto. La SCHL a présenté aujourd'hui ses plus récentes prévisions pour la région métropolitaine de recensement (RMR) de Toronto à l'occasion de sa conférence annuelle sur les perspectives du marché de l'habitation.

À la conférence de cette année, intitulée « Qu'est-ce qui stimulera le marché? », les analystes de marché de la SCHL ont décrit comment les tendances démographiques agiront sur le marché de l'habitation de Toronto. De plus, ils ont fait une analyse approfondie des prévisions pour ce marché en 2015.

« La hausse des prix et la pénurie de terrains sur lesquels bâtir des logements de faible densité dans les grands centres urbains continueront de stimuler les ventes et la construction de logements situés dans des ensembles de forte densité. L'intérêt croissant manifesté par les membres de la génération Y et les baby-boomers pour le mode de vie urbain alimentera également une demande accrue d'appartements en copropriété au cours des deux prochaines années », a déclaré Mme Senagama.

Voici les points saillants de la conférence d'aujourd'hui :

  • Le rythme des mises en chantier d'habitations augmentera l'an prochain, puis se modérera en 2016.

  • L'amélioration du marché de l'emploi suscitera un essor des reventes en 2015, avant que l'alourdissement des charges de remboursement hypothécaire ne ralentisse leur élan en 2016.

  • Sous l'effet d'une légère augmentation des inscriptions, le marché de la revente restera équilibré.

  • L'accroissement de l'offre d'appartements en copropriété sur le marché locatif exercera de légères pressions à la hausse sur le taux d'inoccupation moyen, mais ce taux restera bas dans une perspective historique.

Selon Ted Tsiakopoulos, économiste régional à la SCHL pour l'Ontario : « Un raffermissement de la croissance économique stimulera le marché de l'habitation de l'Ontario en 2015. Cependant, comme les charges de remboursement hypothécaire continueront d'augmenter, en grande partie sous l'effet de la hausse des prix des logements, les unités plus abordables seront de plus en plus recherchées d'ici 2016. Ce sont les marchés de la revente qui entourent la région du Grand Toronto, les habitations de plus forte densité et les logements locatifs qui profiteront le plus de l'évolution constante des habitudes d'achat. »

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca.

#CPMHTO

Renseignements