La Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec

La Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec

16 sept. 2008 09h26 HE

Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec : Protection contre le refoulement des eaux usées

Le clapet antiretour à la rescousse

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 16 sept. 2008) - Les pluies torrentielles, comme celles du 2 août dernier qui se sont abattues sur Montréal et le Québec, ne causent pas seulement des affaissements de routes et inondations. Elles causent souvent bien d'autres dégâts moins spectaculaires mais tout aussi lourds de conséquences, par le refoulement des égouts dans les sous-sols. Des centaines de réclamants se retrouveront probablement le bec à l'eau, parce que les municipalités peuvent s'exempter de la responsabilité des refoulements d'égout.

Le 1er janvier 2006 entrait en vigueur la nouvelle Loi sur les compétences municipales (L.R.Q. 2005, chapitre 6) qui traite notamment des pouvoirs réglementaires des municipalités en matière d'alimentation en eau, d'égout et d'assainissement des eaux.

L'article 21 de cette Loi prévoit l'exonération de responsabilité d'une municipalité quant aux dommages causés par le refoulement d'un égout, si elle a prévu à son règlement qu'un propriétaire a la responsabilité d'installer un appareil destiné à protéger son réseau d'évacuation d'eaux usées et d'eaux pluviales, le cas échéant, contre le dysfonctionnement du réseau municipal et donc des refoulements.

Il est donc important de communiquer avec votre municipalité pour connaître sa réglementation mais bien plus encore, il est important de protéger les biens qui vous sont chers.

Comment se protéger?

La Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) tient à rappeler que le meilleur moyen de protéger un bâtiment contre les refoulements d'égouts, c'est d'installer un ou des clapets antiretour. Ces dispositifs s'installent sur le collecteur d'évacuation principal et/ou sur les branchements des appareils qui se trouvent sous le niveau de la rue. Ils contiennent un obturateur (une porte) contre lequel se bute le refoulement des eaux usées provenant des égouts municipaux surchargés.

Il existe deux catégories de clapet antiretour et chacune est soumise à certaines restrictions d'installation :

- normalement FERME : l'obturateur, fixé par le haut, pend en position fermée et s'ouvre plus ou moins selon la poussée des eaux usées ;

- normalement OUVERT : l'obturateur, fixé par le bas, repose à plat, en position totalement ouverte, tant qu'il n'y a pas de refoulement. Celui-ci est réservé aux résidences unifamiliales.

Comment savoir si votre bâtiment est protégé

Dans certains cas, lorsque le clapet est installé près de la sortie principale de votre tuyauterie d'égout, il peut être assez facile de le voir. Si ce n'est pas le cas, il vaut mieux demander l'aide d'un spécialiste qui saura les reconnaître. Consulter le site www.cmmtq.org, sous l'onglet Répertoire des membres pour trouver un entrepreneur en plomberie qualifié.

Dans le cas où le bâtiment n'en serait pas pourvu, il n'y a pas à hésiter à en faire installer un dans les plus brefs délais afin de se prémunir contre des inconvénients majeurs et des dommages coûteux.

Inspecter pour prévenir

Dans une optique de prévention, la CMMTQ recommande à tous les propriétaires de vérifier ou de faire vérifier en début de période estivale le fonctionnement et l'étanchéité du clapet antiretour. Il peut arriver, à la longue, que les matières qui passent par la conduite d'évacuation des eaux usées laissent des sédiments, plus particulièrement là où se trouvent des obstacles. C'est le cas, entre autres, de l'obturateur normalement fermé où peuvent s'accumuler des cheveux et autres débris qui empêcheront la fermeture hermétique de l'obturateur contre son siège. La possibilité d'accumulation de sédiments est moindre dans le cas d'un obturateur normalement ouvert, mais il n'est pas impossible que des débris puissent empêcher là aussi une fermeture tout à fait hermétique en cas de refoulement.

D'autre part, il est bon de s'assurer que, dans le cas d'un clapet antiretour métallique, l'obturateur et le siège n'aient pas été entamés par la corrosion. Les sédiments et la corrosion sont des facteurs qui limitent l'étanchéité d'un dispositif qui est censé assurer une protection absolue contre le refoulement des égouts.

Avec la possibilité que les précipitations deviennent de plus en plus intensives en raison des changements climatiques, le clapet antiretour se mérite un intérêt renouvelé pour la protection des bâtiments contre les refoulements d'égout.

A propos de la CMMTQ

Fondée en 1949 par la Loi sur les maîtres mécaniciens en tuyauterie, la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) regroupe plus de 2200 entrepreneurs en mécanique du bâtiment, spécialisés principalement en plomberie et en chauffage.

Notre mission

La CMMTQ a pour mission d'augmenter la compétence et l'habileté de ses membres afin d'assurer au public une plus grande sécurité et une meilleure protection en matière d'hygiène et de santé. En plus de voir à la qualification professionnelle des entrepreneurs en plomberie et en chauffage du Québec, de réglementer l'exercice de leur métier ainsi que défendre et promouvoir leurs intérêts auprès des différents intervenants de l'industrie, la CMMTQ offre à ses membres un éventail de services adaptés à leur réalité, dont la formation continue.

Renseignements