Corporation Eléments Critiques
FRANKFURT : F12
TSX CROISSANCE : CRE
OTCQX : CRECF

Corporation Eléments Critiques

16 août 2011 10h18 HE

Corporation Eléments Critiques : Les essais métallurgiques sur le dépôt Rose rapportent une récupération du Lithium de 90,7% à une teneur de 5,87% Li2O et une récupération du Tantale de 84,8%...

...à une teneur de 1 016 ppm Ta2O5

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 16 août 2011) - Corporation Éléments Critiques (TSX CROISSANCE:CRE)(OTCQX:CRECF)(FRANCFORT:F12) est heureuse d'annoncer les deniers résultats obtenus dans le cadre de son programme d'essais métallurgiques pour sur le dépôt Rose situé à la Baie-James au Québec.

Les résultats du programme d'essais métallurgiques pour le traitement du minerai du dépôt Rose proviennent des essais effectués par Acme Metallurgical Limited de Vancouver.

Les tests ont été effectués sur un échantillon composite représentatif des zones minéralisées provenant des forages effectués entre les sections 0+60 W à 4+80 E et qui ont été recoupé à une profondeur située en 0 et 100 mètres vertical à partir de la surface, et ce depuis janvier 2011. Il s'agit d'un composite de matériel très représentatif de ce qui sera miné lors des premières ± 8 années d'opération. Il s'agit des forages qui étaient disponibles lorsque les essais métallurgiques ont débuté.

La grosseur de broyage requis est grossière à 0,265 mm (265 micromètres) pour une libération totale du spodumène et de la tantalite. Un programme intensif de flottation kinetique a déterminé que la meilleure combinaison des conditions d'opérations, répétitions des résultats et simplicité du processus est l'utilisation d'une combinaison d'agent de flottation de FA-2 acide gras et autres éléments chimiques industriels.

Le processus consiste en un broyage grossier, suivi par une flottation de dégrossissage, une flottation de nettoyage et finalement d'épuisage. Le déschlammage n'est pas nécessaire.

Les résultats finaux de flottation obtenus rapportent un taux de récupération de 90,7 % pour le lithium à une teneur de 5,87 % Li2O et 84,8 % pour le tantale à une teneur de 1 016 ppm Ta2O5, sans recyclage. Des essais avec recyclage seront effectués, lors des prochains tests, afin de permettre de raffiner et d'améliorer les futurs résultats.

Les teneurs obtenues dans les concentrés, incluant tous les autres éléments contenus, sont dans le ratio normal pour la production d'éléments de lithium chimique par les processus communs utilisés industriellement (Li2CO3, LiOH or LiF).

Les tests préliminaires indiquent que la tantalite peut être séparée du spodumène par séparation magnétique afin de produire un concentré à haute teneur de tantalite. Des tests sont présentement effectués au laboratoire de Vancouver. Les résultats seront publiés sous peu.

En parallèle à ce programme, des tests additionnels sont présentement en effectué en Chine.

« Ces résultats positifs sont de pair avec le haut niveau de qualité et le scénario d'un projet miner à faible risque que les principaux consommateurs dans le marché des métaux critiques recherchent », a souligné Jean-Sébastien Lavallée, le président et chef de la direction de Corporation Éléments Critiques.

À propos de Corporation Éléments Critiques :

Corporation Éléments Critiques travaille activement au développement de son important projet de lithium-tantale, situé au Québec et détenu à 100 %. Le projet contient actuellement une nouvelle ressource conforme au règlement 43-101 de 26.5 MM de tonnes indiquées à une teneur de 1,30 % Li2O Eq. ou 0,98 % Li2O et 163 ppm Ta2O5 et 10.7 MM tonnes inférées à une teneur de 1,14 % Li2O Eq. ou 0,86 % Li2O et 145 ppm Ta2O5.

Corporation Éléments Critiques a mandaté, Genivar, l'une des plus grandes firmes d'ingénierie indépendantes au Canada, afin de réaliser son étude de préfaisabilité ainsi que son étude environnementale. La firme Acme Metalurgical Ltd, de Vancouver s'occupe quant à elle de la métallurgie du projet.

Le portfolio de la Société inclut aussi des projets de terres rares, niobium et tantale dans les montagnes Rocheuses en Colombie-Britannique, des projets de terres rares, de tantale et de niobium au Québec ainsi qu'une participation de 50 % dans le projet Croinor situé au Québec, lequel contient des ressources mesurées et indiquées conformes au règlement 43-101 de 814 228 tonnes à 9,11 g/t Au pour 238 414 onces d'or à une teneur de coupure de 5 g/t Au.

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, président et chef de la direction de la Société et personne qualifiée selon le règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

Ni la Bourse de croissance du TSX ni les autorités réglementaires (telles que définies par les politiques de la Bourse de croissance du TSX) n'ont accepté de responsabilité pour l'exactitude et la précision du présent communiqué.

Renseignements

  • Jean-Sébastien Lavallée, P. Géo
    Président et chef de la direction
    819-354-5146
    president@cecorp.ca

    Relations publiques Paradox
    514-341-0408