Ressources Threegold inc.
TSX CROISSANCE : THG

Ressources Threegold inc.

28 juin 2011 11h28 HE

Corporation Minière Osisko entreprend les travaux d'exploration sur le site Adanac, propriété de Ressources Threegold inc.

VAL-D'OR, QUÉBEC, CANADA--(Marketwire - 28 juin 2011) -Ressources Threegold inc. (" Threegold " ou la " Société ") (TSX CROISSANCE:THG) est très heureuse d'annoncer que la Corporation Minière Osisko (" Osisko ") a amorcé la phase d'exploration du site aurifère Adanac. Osisko procédera à la validation de certaines données et mettra sur pied une banque dans le but de regrouper celles qui avaient été recueillies précédemment. Dans le cadre de ces travaux, un grand nombre d'échantillons de surface seront recueillis, quelques trous de forage déterminants seront réanalysés et la minéralisation de même que la minéralogie d'altération seront caractérisées. Les travaux de forage débuteront par la suite. Osisko prévoit investir environ 750 000 $ pendant la première année de la phase d'exploration. Le site Adanac renferme un gisement de fort tonnage à basse teneur en or. Les caractéristiques géologiques et la minéralogie d'altération d'Adanac sont semblables à celles du site Canadian Malartic.

Osisko a aussi commencé la compilation et l'analyse des données d'exploration recueillies sur la propriété Standard Gold, que détient Threegold, laquelle est située dans le canton Duverny, en Abitibi. Osisko prévoit investir environ 500 000 $ pendant la première année d'exploration de la propriété Standard Gold.

La propriété Adanac

Le site Adanac repose sur une des failles subsidiaires méridionales qui recoupent la fameuse faille du Lac Larder de Cadillac, laquelle a donné naissance à un nombre impressionnant de mines actuelles et passées, qui ont extrait ensemble près de 100 millions d'onces d'or. Les regards se sont tournés vers Adanac à la suite des travaux d'exploration que Gold Bullion Development Corp. a réalisés avec succès sur le site Granada, qui est situé à l'ouest de la propriété Adanac, sur un claim adjacent. La propriété Adanac est délimitée par 91 claims couvrant 3 276 hectares qui reposent sur des métasédiments du type Pontiac et Témiscaming grandement déformés et cisaillés. Une quantité indéterminée d'or a déjà été extraite du sous-sol par le puits Adanac principalement, qui atteint 98 mètres de profondeur et rejoint 3 sous-niveaux. Threegold avait déjà amorcé l'exploration du site Adanac entre 2007 et 2009 en y effectuant des relevés géophysiques et géochimiques. Par la suite, la Société a mené une campagne de forage à l'automne 2009 qui avait permis de sonder les zones les plus prometteuses en forant 4 474 mètres qui ont été extraits de 22 trous. Ces travaux ont permis de délimiter un axe aurifère de 1,8 km.

La propriété Standard Gold

La mine Standard Gold, autrefois en production, se trouve sur la propriété Standard Gold (Duverny). L'exploitation de cette mine s'est effectuée de façon intermittente entre 1935 et 1953 et a permis de produire une quantité indéterminée d'or. La minéralisation se trouve à l'intérieur d'un filon-couche de diorite orienté vers le sud-est dont la largeur varie de 150 mètres à 200 mètres. L'empreinte géophysique du filon-couche a été recensée sur trois kilomètres, ce qui en fait une cible d'exploration prioritaire. Les ressources historiques estimées de la mine Standard Gold sont de 132 750 tonnes à une teneur moyenne de 5,43 grammes d'or.

Threegold n'a pas vérifié la classification de ces ressources selon les normes que prévoit le Règlement 43-101. Les données rapportées ci-dessus doivent donc être interprétées comme des ressources historiques non classifiées. Les ressources minérales rapportées selon des normes de divulgation autres que celles que prévoit le Règlement 43-101 ne peuvent être considérées comme fiables par rapport aux définitions et aux normes en vigueur à l'heure actuelle. De plus, les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales qui ont une valeur économique, et la viabilité économique de ces ressources n'a pas été prouvée. D'un point de vue géologique, ces estimations sont considérées comme étant trop spéculatives pour qu'une quelconque valeur économique leur soit attribuée. Le lecteur ne peut supposer que les ressources minérales historiques, en tout ou en partie, seront un jour classées dans une catégorie supérieure prévue par le Règlement 43-101.

M. Victor Goncalves, président et chef de la direction, affirme : " Nous sommes heureux de la relation que nous avons développée avec Osisko. Nous pourrons ainsi chercher à réaliser de nouveaux projets tout en sachant que nous possédons l'expertise et le savoir-faire pour que la mise en œuvre de ceux-ci soit un succès. "

Threegold planifie en ce moment dans les moindres détails les travaux d'exploration qui se dérouleront sur les autres propriétés que nous possédons et nous communiquerons sous peu les progrès accomplis.

Ce communiqué de presse a été préparé par Antoine Fournier, P. Geo, vice-président à l'exploration de Ressources Threegold inc. Ce dernier est la Personne qualifiée (Qualified Person) au sens du Règlement 43-101.

À propos d'Osisko

Corporation Minière Osisko est une société de développement minier dont le siège social est situé à Montréal, au Québec. Osisko procède actuellement au démarrage de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic, en Abitibi. Le premier lingot d'or a été coulé le 13 avril 2011 et le début de la production commerciale est planifié à la fin du mois de mai 2011.

Selon les modalités de l'entente, Osisko s'engage à investir 4,5 millions $ en exploration et à débourser 600 000 $ sur 4 ans pour acquérir 51 % des intérêts du projet Adanac. Par la suite, Osisko pourra acquérir 19 % des intérêts restants en investissant 10 millions $ en exploration ou en entreprenant l'étude de faisabilité. Osisko a aussi la possibilité d'acquérir 51 % des intérêts de la propriété Standard Gold en investissant 4 millions $ en exploration et en versant 300 000 $ en espèces sur 5 ans. Par la suite, Osisko pourra acquérir 19 % des intérêts restants en investissant 6 millions $ en exploration ou en entreprenant l'étude de faisabilité.

À propos de Threegold

Threegold est devenue l'une des sociétés minières de premier plan au Québec. Elle s'appuie sur une équipe technique québécoise hautement qualifiée qui a réalisé d'importants travaux d'exploration au Québec, dont certains ont permis de découvrir de l'or. Celle-ci excelle dans les domaines de la géologie, des finances et de la gestion de sociétés ouvertes.

L'objectif de Threegold est de créer de la valeur pour ses actionnaires en mettant tout en œuvre pour découvrir de nouveaux gisements aurifères 100 % canadiens, principalement au Québec. À titre de société émergente d'exploration minière, Threegold offre aux investisseurs l'occasion de miser sur un portefeuille de projets d'exploration de qualité supérieure qui peuvent mener à la découverte de gisements aurifères majeurs.

Grâce aux propriétés qui constituent son portefeuille stratégique et au solide partenariat qu'elle a conclu avec Osisko, Threegold espère découvrir un gisement en sol québécois renfermant des millions d'onces d'or exploitables à faible coût.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements