Chaires d'excellence en recherche du Canada

Chaires d'excellence en recherche du Canada

16 oct. 2014 11h49 HE

CORRECTION A LA SOURCE : Le ministre d'Etat Holder dévoile les noms des titulaires de chaires de recherche du Canada dont les travaux contribueront à améliorer la qualité de vie et...

...les perspectives d'avenir des Canadiens

Le ministre d'Etat Holder souligne les travaux de recherche de Goldie Nejat de l'University of Toronto. Son robot social pourrait révolutionner les services offerts aux aînés partout dans le monde

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 16 oct. 2014) -

Ce document corrige et remplace le communiqué diffusé aujourd'hui à 10h39 HAE.

L'honorable Ed Holder, ministre d'État (Sciences et Technologie), s'est rendu aujourd'hui à l'University of Toronto pour annoncer le financement de 137 chaires de recherche du Canada, nouvelles ou renouvelées, dans 34 établissements d'enseignement postsecondaire partout au pays. Cet investissement de 118 millions de dollars, auquel s'ajoute un financement d'infrastructure de 7,9 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l'innovation, contribuera à promouvoir l'innovation et à encourager les chercheurs les plus talentueux travaillant au sein des établissements d'enseignement postsecondaire du Canada.

Goldie Nejat, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les robots dans la société de l'University of Toronto, s'est jointe au ministre d'État Holder pour cette annonce. Mme Nejat mène des travaux de recherche de calibre mondial permettant aux robots d'interagir avec les êtres humains dans des domaines où les robots pourraient apporter une aide importante, comme la santé, l'intervention en situation d'urgence, la sécurité et les services aux personnes âgées. En tant que nouvelle titulaire de chaire, Mme Nejat fera progresser la collaboration entre les chercheurs de diverses disciplines, dont la robotique, la recherche en santé et le génie mécanique, tout en formant la prochaine génération de chercheurs du Canada.

Faits en bref

En tant que titulaire de chaire de recherche du Canada, Mme Nejat poussera ses travaux plus loin en faisant en sorte que les robots puissent travailler directement avec les êtres humains. Pour ce faire, elle mettra au point les technologies liées à la perception, à l'intelligence et au contrôle nécessaires pour que les robots agissent de façon complexe et interactive. Sa recherche influencera l'utilisation des robots dans les domaines de la médecine et des soins de santé, des opérations de sauvetage et de l'exploration, du militaire et des applications de sécurité, de l'éducation, du divertissement ainsi que de l'industrie.

  • Plus de 1 700 titulaires de chaire travaillent dans les disciplines des sciences naturelles, du génie, de la santé et des sciences humaines dans plus de 70 établissements d'enseignement postsecondaire du pays. L'Ontario compte 54 chaires.
  • Le 21 juillet 2014, l'University of Toronto comptait 222 titulaires de chaire de recherche du Canada et deux titulaires de chaire d'excellence en recherche du Canada.
  • Créé en 2000, le Programme des chaires de recherche du Canada consacre 265 millions de dollars par année au recrutement et au maintien en poste de certains des chercheurs les plus accomplis et prometteurs du monde.

Citations

« Le gouvernement du Canada s'engage à promouvoir les sciences, la technologie et l'innovation afin d'améliorer la qualité de vie des Canadiens et de créer de nouveaux emplois. Le Programme des chaires de recherche du Canada forme, recrute et maintient en poste les chercheurs les plus prometteurs au Canada, dont les travaux génèrent des avantages socio-économiques à long terme; en outre, ces chercheurs contribuent à former la prochaine génération d'étudiants et de chercheurs du Canada. »

- Ed Holder, ministre d'État (Sciences et Technologie)

« Le gouvernement du Canada investit les sommes nécessaires en vue d'attirer et de maintenir en poste les meilleurs chercheurs qui aident à créer des emplois et à offrir aux Canadiens des débouchés. Après l'annonce d'aujourd'hui, l'University of Toronto comptera 222 titulaires de chaires de recherche du Canada, de brillants chercheurs comme Goldie Nejat dont les travaux en robotique classeront la ville de Toronto parmi les chefs de file dans l'économie du savoir. »

- Mark Adler, député (York-Centre)

« Le Programme des chaires de recherche du Canada fait la promotion de l'excellence en recherche dans les disciplines des sciences naturelles, du génie, de la santé et des sciences humaines de manière à bâtir une base de recherche et de talent en recherche qui renforce la capacité concurrentielle du Canada sur la scène mondiale. »

- Brent Herbert-Copley, vice-président, Programmes de recherche, Conseil de recherches en sciences humaines

« Les laboratoires et les installations de pointe poussent des chercheurs, comme Goldie Nejat, à devenir des chefs de file dans leur domaine. Les plus brillants cerveaux du Canada utilisent les bons outils pour réaliser des percées qui transformeront nos vies et stimuleront l'économie. »

- Gilles Patry, président-directeur général, Fondation canadienne pour l'innovation

« En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les robots dans la société, j'ai l'incroyable chance de travailler avec une équipe de chercheurs internationaux, de collaborateurs de l'industrie, de professionnels de la santé et de stagiaires afin de mettre au point des technologies robotiques novatrices qui seront très utiles à la vie quotidienne. »

- Goldie Nejat, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les robots dans la société,
University of Toronto

Documents connexes

Liste des titulaires de chaires de recherche du Canada

Liens supplémentaires

Fédération canadienne pour l'innovation

University of Toronto (en anglais seulement)

Renseignements