Agence des services frontaliers du Canada

Agence des services frontaliers du Canada

24 janv. 2012 19h28 HE

CORRECTION A LA SOURCE : Léon Mugesera, interdit de territoire en raison de crimes contre l'humanité, de fausses déclarations et de criminalité, est livré aux autorités rwandaises

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 jan. 2012) -

Ce document corrige et remplace le communiqué diffusé plus tôt aujourd'hui à 18h15.

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a confirmé aujourd'hui que Léon Mugesera a été livré aux autorités rwandaises le 24 janvier.

« L'ASFC et le ministère de la Justice ont travaillé sans relâche pour régler ce dossier, a dit le président de l'ASFC, Luc Portelance. Je suis heureux que ce dossier se soit soldé par le renvoi d'un autre criminel de guerre du territoire canadien. »

Mugesera a été déclaré interdit de territoire en raison de crimes contre l'humanité, de fausses déclarations et de criminalité (incitation au génocide). Frappé d'une ordonnance de renvoi en 1996, Mugesera a porté sa cause devant plusieurs cours et tribunaux pendant 16 ans, sans succès.

L'ASFC est déterminée à faire en sorte que le Canada n'est pas un refuge pour les personnes qui ont participé à de graves crimes de guerre ou à des crimes contre l'humanité. L'ASFC est chargée de l'exécution de la loi. Le renvoi des personnes interdites de territoire est essentiel pour maintenir l'intégrité du programme d'immigration et assurer un traitement équitable aux personnes qui viennent au Canada en toute légalité.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Agence des services frontaliers du Canada
    613-957-6500