Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 oct. 2015 14h08 HE

CORRECTION A LA SOURCE : Perspectives du marché de l'habitation 2015-2016-2017, région de Gatineau

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 oct. 2015) -

Ce document corrige et remplace le communiqué de presse diffusé aujourd'hui à 8h15 HE. Le tableau ''Résumé des prévisions - automne 2015'' a été mis à jour.

Selon le rapport Perspectives du marché de l'habitation du quatrième trimestre de 2015 publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d'habitations ralentiront dans la région de Gatineau, pour se chiffrer à 1 700 en 2016 et à 1 650 en 2017. Pour ce qui est des ventes Centris®, elles afficheront une légère hausse et s'élèveront à 3 600 et à 3 700 sur la même période.

Sur le marché du neuf, le ralentissement amorcé au cours des dernières années se poursuivra en 2016 et en 2017. « Cet ajustement résultera d'un besoin limité d'unités supplémentaires, vu l'offre élevée de logements neufs et existants qui sera disponibles sur le marché », a déclaré Geneviève Lapointe, analyste principale de marché à la SCHL.

Sur le marché de la revente, la reprise amorcée cette année se prolongera au cours des deux prochaines années. « La progression des ventes Centris® découlera d'une amélioration des perspectives d'emploi et d'une modeste croissance démographique. Le niveau d'activité demeurera toutefois en deçà de la moyenne des dernières années », a ajouté l'analyste. « Par ailleurs, puisque la conjoncture du marché continuera de favoriser les acheteurs, peu de pression s'exercera sur les prix », précise-t-elle. Ainsi, la croissance du prix moyen Centris® oscillera autour de 1 % sur la période visée par les prévisions.

Sur le marché locatif, après avoir connu une détente prononcée au cours des dernières années, les conditions se resserreront légèrement. « Cette évolution du marché sera attribuable à une légère hausse de la demande et à un faible accroissement de l'offre de logements locatifs », a ajouté Mme Lapointe. Ainsi, le taux d'inoccupation des logements locatifs passera à 6,3 % en 2015, à 6,1 % en 2016 et à 5,7 % en 2017.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Pour voir le tableau associés à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Previsions_tablesF.pdf

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Catherine Léger
    514-283-7972
    cleger@schl.ca