Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 oct. 2015 14h07 HE

CORRECTION A LA SOURCE : Perspectives du marché de l'habitation pour 2015, 2016 et 2017 RMR de Saguenay

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 26 oct. 2015) -

Ce document corrige et remplace le communiqué de presse diffusé aujourd'hui à 8h15 HE. Le tableau ''Résumé des prévisions - automne 2015'' a été mis à jour.

Selon le rapport Perspectives du marché de l'habitation du quatrième trimestre de 2015 publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), l'activité sur le marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay se tempérera. Au total, 550 mises en chantier seront dénombrées en 2015, 500 en 2016 et 450 en 2017.

« La baisse du nombre de premiers acheteurs ainsi que le choix accru de propriétés existantes à vendre auront pour effet de modérer la construction résidentielle à Saguenay. Aussi, la hausse des stocks de copropriétés et de maisons jumelées non écoulées incitera les constructeurs à réduire leur cadence de production », a noté Etienne Pinel, analyste de marché à la SCHL.

Après avoir accusé un recul en 2014, les ventes Centris® diminueront de nouveau en 2015, pour ensuite augmenter en 2016 et 2017. Leur niveau se situera sous la moyenne des dix dernières années. Au total, 1 100 propriétés changeront de mains en 2015 (-4 %), 1 200 en 2016 (+9 %) et 1 300 en 2017 (+8 %). « Le recul récemment observé du côté des prix des logements inscrits sur le marché de la revente accroîtra l'écart avec les prix enregistrés sur le marché du neuf et devrait permettre d'attirer davantage d'acheteurs. Aussi, les faibles taux hypothécaires soutiendront les ventes Centris® au cours des deux prochaines années », a ajouté M. Pinel. Selon la SCHL, les conditions de marché continueront d'avantager les acheteurs dans la RMR. En conséquence, le prix moyen des propriétés existantes atteindra 183 000 $ (-3,5 %) en 2015, 180 000 $ (-1,6 %) en 2016 et 177 000 $ (-1,7 %) en 2017.

La hausse de l'offre de logements locatifs fera augmenter le taux d'inoccupation, surtout dans un contexte où la demande est stable. Ainsi, le taux d'inoccupation des logements locatifs montera à 4,4 % en 2015, à 4,7 % en 2016 et à 5,0 % en 2017.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca

Pour voir le tableau associés à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Previsions_tablesF.pdf

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Catherine Léger
    514-283-7972
    cleger@schl.ca