Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 oct. 2015 13h49 HE

CORRECTION A LA SOURCE : Perspectives du marché de l'habitation pour 2016 et 2017, RMR de Montréal

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 26 oct. 2015) -

Ce document corrige et remplace le communiqué de presse diffusé aujourd'hui à 8h15 HE. Le tableau ''Résumé des prévisions - automne 2015'' a été mis à jour.

Selon le rapport Perspectives du marché de l'habitation du 4e trimestre de 2015 publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d'habitations se chiffreront à 17 000 en 2016 et à 17 400 en 2017 dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal. Pour ce qui est des ventes Centris®, elles s'établiront respectivement à 38 800 et à 39 500.

Au total, 17 000 (+1 %) et 17 400 (+2 %) mises en chantier sont prévues en 2016 et 2017, respectivement. Pendant cette période, les mises en chantier de logements locatifs atteindront leur plus haut niveau en un peu plus de dix ans (environ 6 500 unités annuellement). « La construction de complexes pour personnes âgées demeurera importante, mais les mises en chantier d'appartements locatifs traditionnels seront elles aussi appelées à croître. Avec l'essoufflement du marché de la copropriété, certains constructeurs se sont mis à la recherche d'autres débouchés, et les faibles taux d'inoccupation des immeubles locatifs récents semblent indiquer la présence d'une certaine demande pour des unités au goût du jour », explique David L'Heureux, analyste principal de marché à la SCHL.

Du côté de la copropriété, le stock d'unités neuves invendues sur le marché demeurera à un niveau relativement élevé. Ainsi, les besoins en nouvelles unités demeureront limités en 2016 et 2017.

Dans la RMR de Montréal, les ventes Centris® augmenteront de 3,5 % en 2016 et de 1,8 % en 2017, pour atteindre 38 800 et 39 500, respectivement. Cette hausse de la demande découlera essentiellement de la croissance qu'enregistrera le marché de l'emploi montréalais. « Avec une demande en hausse et une offre relativement stable, les conditions de marché se resserreront très légèrement en 2016 et 2017, mais continueront d'être favorables aux acheteurs. Dans ce contexte, le prix Centris® moyen global continuera, tout comme en 2015, d'afficher des gains annuels modestes (+2 %) au cours de l'horizon prévisionnel », ajoute M. L'Heureux.

En 2015, le taux d'inoccupation dans la RMR de Montréal devrait poursuivre sa hausse et atteindre 3,9 %. Cette détente du marché sera essentiellement causée par un ralentissement de la demande. En 2016 et 2017, le taux d'inoccupation atteindra respectivement 4,2 et 4,4 %, car l'offre progressera à un rythme plus rapide que la demande.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Suivez la SCHL sur Twitter @SCHL_ca.

Ce communiqué est également diffusé sur le site Web de la SCHL, au www.schl.ca

Pour voir le tableau associé à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Previsions_tablesF.pdf

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Catherine Léger
    514-283-7972
    cleger@schl.ca