Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

01 sept. 2011 19h53 HE

CORRECTION : Les ministres des pêches renouvellent leur engagement envers la durabilité et la prospérité des industries canadiennes des pêches et de l'aquaculture

IQALUIT, NUNAVUT--(Marketwire - 1 sept. 2011) - Ce document corrige et remplace le communiqué diffusé plus tôt aujourd'hui à 19h11.

Note aux rédacteurs : 2 photos sont associées à ce communiqué.

Le Conseil canadien des ministres des pêches et de l'aquaculture a clos sa réunion annuelle aujourd'hui par des discussions de l'importance pour le Canada de maintenir une position de tête au sein d'une industrie mondiale des pêches en constante évolution. Le ministre des Pêches et des Océans, l'honorable Keith Ashfield, et le ministre de l'Environnement du Nunavut, l'honorable Daniel Shewchuk, coprésidaient la réunion.

« Mes collègues et moi travaillons ensemble pour favoriser des industries canadiennes de la pêche et de l'aquaculture plus durable sur le plan économique et écologique afin d'assurer la compétitivité soutenue des produits canadiens de la mer sur les marchés intérieur et international, a déclaré le ministre Ashfield. Nos efforts de coopération visent à fournir aux pêcheurs, aux transformateurs et à ceux qui font la mise en marché de ces produits un milieu opérationnel caractérisé par la stabilité, la prévisibilité, la transparence et la confiance, pour qu'ils puissent prendre des décisions d'affaires éclairées à long terme. »

Les ministres ont discuté des travaux en cours en vue de maintenir le rôle de premier plan du Canada au sein d'une industrie mondiale des pêches en constante évolution, où les dynamiques de marché, la fluctuation des ressources et les changements environnementaux entraînent des transformations profondes. Ils ont également discuté des enjeux de la tendance mondiale vers la traçabilité des aliments et de la demande des consommateurs – au Canada et à l'étranger – pour des produits de la mer provenant de la pêche et de l'aquaculture durable.

À la réunion, les ministres ont reconnu la contribution croissante de l'aquaculture à l'industrie canadienne des produits de la mer. Ils ont aussi tenu des discussions approfondies à propos des enjeux clés au titre du commerce et de la salubrité de ces produits, ainsi que des espèces aquatiques envahissantes. Les ministres ont également approuvé en principe un cadre national pour le réseau d'aires marines protégées du Canada.

« Le gouvernement du Nunavut est très heureux de l'accent commun mis sur la croissance durable des industries de la pêche et de l'aquaculture au Canada, a enchaîné le ministre Shewchuk. Nous y voyons une occasion formidable de mieux comprendre comment les pêches émergentes et les pêches établies peuvent être gérées pour produire des retombées optimales à l'avenir. »

Le gouvernement de la Colombie-Britannique sera l'hôte de la réunion de 2012 du Conseil canadien des ministres des pêches et de l'aquaculture.

Pour diffusion : Les ministères fédéral, provinciaux et territoriaux responsables des pêches et de l'aquaculture ont clos leur réunion annuelle aujourd'hui. Le groupe s'est attaqué à des enjeux importants pour les pêcheurs canadiens, notamment l'accès aux marchés mondiaux des produits de la mer, ainsi que la protection et la conservation des ressources marines du Canada.

Les photos associées à ce communiqué sont disponibles aux adresses suivantes :

http://www.marketwire.com/library/20110901-flags800.jpg

http://www.marketwire.com/library/20110901-bay800.jpg

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    Ottawa, Ontario
    613-990-7537

    Barbara Mottram
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre des Pêches et des Océans
    613-992-3474

    Steve Pinksen
    Directeur des politiques,
    de la planification et de la législation
    Ministère de l'Environnement
    Gouvernement du Nunavut
    867-975-7718