AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

20 nov. 2006 14h19 HE

CORRECTON A LA SOURCE : Des projets de l'ACDI aident à réduire la pauvreté et à promouvoir les droits de la personne

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 20 nov. 2006) - Une fiche d'information s'ajoute au communiqué diffusé aujourd'hui à 11:46 HdE.

Le secrétaire parlementaire Ted Menzies, au nom de l'honorable Josée ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles, a annoncé aujourd'hui un financement de près de 11 millions de dollars répartis sur cinq ans pour appuyer 25 projets de développement dirigés par des collèges et des instituts canadiens. Ces projets, financés par le Programme de partenariat des collèges canadiens (PPCC) de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), contribueront à faire progresser les priorités du gouvernement du Canada en matière d'aide au développement, principalement les priorités relatives à la réduction de la pauvreté et à la promotion des droits de la personne.

"Cette annonce témoigne de l'engagement du nouveau gouvernement du Canada à assurer l'efficacité de l'aide en tirant parti de partenariats solidement établis, a déclaré le secrétaire parlementaire lors du Forum du PPCC 2006, qui se déroule à Ottawa. Les collèges et les instituts canadiens ont fait leurs preuves. Ils contribuent réellement à apporter des changements concrets dans le monde en développement."

"En raison de leur souplesse et de leur capacité éprouvée pour mettre au point des programmes d'études permettant de combler les besoins propres à diverses localités, les collèges et les instituts canadiens sont bien placés pour transférer et adapter les compétences et la formation qui forment l'assise du développement durable dans les pays en développement, a précisé Gerald Brown, président de l'ACCC."

En tout, 25 des 58 propositions soumises au Comité ont été retenues, dont 18 projets qui seront réalisés en Afrique, trois dans les Amériques, trois en Asie et un en Europe de l'Est. Des collèges et des instituts de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario, du Québec, de la Nouvelle-Ecosse et de Terre-Neuve mèneront à bien ces projets.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le financement annoncé aujourd'hui, veuillez consulter le site Web de l'ACDI : www.acdi.gc.ca

FICHE D'INFORMATION

L'ACDI ANNONCE DE NOUVEAUX PROJETS DE DEVELOPPEMENT REALISES PAR LES COLLEGES ET LES INSTITUTS

Le secrétaire parlementaire Ted Menzies, au nom de l'honorable Josée ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles, a annoncé aujourd'hui un financement de près de 11 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer 25 projets de développement dirigés par des collèges et des instituts canadiens. Ces projets sont financés par le Programme de partenariat des collèges canadiens (PPCC) de l'Agence canadienne de développement international (ACDI).

- Collège de Maisonneuve, Cégep Saint-Jean-sur-Richlieu, Formation Promotion Santé, Burkina Faso - 799 890 $

Le but du projet est le renforcement des capacités des ministères, des institutions et des organismes pour la mise en oeuvre concertée de stratégies d'Information d'Education et de Communication (IEC) à l'intention des adolescents et des jeunes, dans la réalisation du Plan stratégique de la santé des jeunes 2004-2008. Parmi les principaux problèmes de santé des jeunes, on trouve le VIH/sida et d'autres infections sexuellement transmises, les grossesses précoces, les avortements clandestins et l'excision.

- Collège François-Xavier-Garneau, Formation, changement, efficience, Mozambique - 799 990$

Le projet Formation, changement, efficience prendrait en charge la formation des administrateurs responsables de la mise en oeuvre du "Programma integrado de reforma da Educaçao profissional (PIREP)", la réforme de la formation technique et professionnelle de la gestion scolaire afin que celle-ci réponde aux besoins du marché du travail.

- Cégep de Matane, Cégep de la Gaspésie et des Iles, Génie industriel et éolien, Mauritanie - 399 850 $

Ce projet s'inscrit dans un contexte de développement accéléré du secteur industriel mauritanien, en particulier au niveau de l'énergie et des mines. A terme, ce projet permettra de former un plus grand nombre de techniciens, hommes et femmes, et plus qualifiés. Il appuiera aussi les efforts entrepris par les promoteurs de l'éolien en vue d'électrifier des villages isolés en énergie propre, ce qui permettra d'améliorer les conditions de vie et favorisera le développement économique de ces communautés.

- Cégep de la Gaspésie et des Iles, Cégep de Matane, Formation halieutique, Sénégal - 399 990 $

Ce projet s'inscrit dans un contexte où le nombre d'administrateurs de la pêche diminue au fil des ans en raison des départs à la retraite et veut répondre à l'absence d'une offre concertée de formation continue à l'intention du personnel d'encadrement du secteur. En favorisant une saine gestion de la pêche artisanale, il contribuera à mieux répondre aux besoins de base des communautés, à améliorer leur niveau de vie, à protéger l'environnement marin et à favoriser l'accession de plus de femmes à des postes décisionnels.

- Collège des Rocheuses, Collège régional Parkland, Sustainable Job Creation, Kenya - 400 000 $

Le projet vise à réduire la pauvreté par la création d'emplois dans le district de Nyeri en stimulant l'esprit d'entreprise dans divers secteurs, y compris dans le domaine du tourisme durable et des industries artisanales existantes, en intégrant la promotion de la santé dans l'ensemble du projet. Ce dernier renforcera la capacité de l'Institut de technologie de Kimathi à concevoir, à mettre au point et à offrir des cours de perfectionnement technique pour combler les besoins changeants en matière d'emploi dans la collectivité, axés sur la création d'emplois viables, l'amélioration des compétences en affaires et le développement d'industries artisanales à valeur ajoutée.

- Collège du Niagara, Working Towards Achievable and Sustainable Training for the Environment, Sri Lanka - 400 000 $

Réalisé en collaboration avec le ministère de l'Enseignement technique et de la Formation, ce projet vise à mettre sur pied des programmes de formation dans le domaine de la gestion des déchets à l'intention des femmes et des hommes touchés par le tsunami. A l'aide d'une approche de " formation des formateurs ", ceux-ci pourront acquérir les compétences requises pour obtenir un emploi dans les entreprises de gestion des déchets en activité de la région ou bénéficier de revenus stables par la collecte et le traitement de déchets organiques en vue de les vendre à des exploitations agricoles (compostage et vente aux fermiers de l'intérieur).

- Cégep de Limoilou, Cégep de Rimouski, Québec, Formation technique en géomatique, Sénégal - 399 690 $

Le but de ce projet est la conception et la mise en oeuvre d'une formation technique en géomatique au Laboratoire d'Enseignement et de Recherche en Géomatique (LERG) à l'Université de Dakar. Le ministère de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a mandaté le Centre d'Entreprenariat et de Développement technique (CEDT), à concevoir, en partenariat avec le Cégep de Limoilou, un programme de formation technique en géomatique qui sera complété par une licence professionnelle.

- Collège Selkirk, Université Thompson Rivers, Education - Economic Catalyst, Géorgie - 297 720 $

Le projet vise à stimuler le développement économique durable des collectivités rurales de la Géorgie par le perfectionnement de la main-d'oeuvre, de cours de recyclage et l'enseignement supérieur professionnel. Deux centres d'apprentissage professionnel seront créés au sein de l'Université technique de la Géorgie et établis en milieu rural pour relever certains des défis de ce pays : un taux élevé de chômage et de sous-emploi, surtout dans les régions rurales. Ce pays est également aux prises avec une pénurie de personnel spécialisé dans les domaines techniques et de gens de métier qualifiés et il y a des lacunes à combler en matière de formation en marketing, en économie et en développement de petites et moyennes entreprises.

- Collège Cambrian d'arts appliqués et de technologie, Mwanza Mining Project, Tanzanie - 400 000 $

Le projet a pour but d'accroître la capacité du Centre régional de formation professionnelle et de services de Mwanza au cours d'une période de cinq ans, afin de fournir à l'industrie minière de la Tanzanie des femmes et des hommes diplômés ayant reçu une formation dans les méthodes d'exploitation minière ne portant pas atteinte à l'environnement. Il sera axé sur le renforcement de la capacité du Centre, qui pour sa part contribuera à accroître la productivité du secteur minier par la formation de personnel et d'employés. En plus de permettre à la population locale de bénéficier d'un meilleur niveau de vie, le projet contribuera à réduire la pauvreté dans les collectivités avoisinantes.

- Collège Boréal, Formation et insertion, Niger - 385 200 $

Le but du projet est de renforcer les capacités du Centre technique Kalmharo et du Centre de formation et de perfectionnement professionnel du Niger aux plans de la formation des ressources humaines, de l'insertion professionnelle des jeunes et de l'autofinancement institutionnel. Comme il s'agit d'un projet de renforcement des capacités institutionnelles, l'approche privilégiée pour sa mise en oeuvre repose sur la formation des formateurs et des décideurs.

- Collège communautaire de Lethbridge, Collège communautaire de Red Crow, School Based Water and Sanitation, Afrique du Sud - 397 700 $

Le projet a pour but d'aider le ministère de l'Education de la province du Cap-Oriental à acquérir la capacité requise pour fournir la formation, les outils et le matériel, les services d'administration de projet et de conseils en gestion, des services de contrôle de la qualité de projets ainsi que des services-conseils sur l'exploitation et l'entretien aux coopératives de construction locales (travailleurs des services d'eau et sanitaires). Les coopératives mèneront à bien des projets dans ce domaine dans les zones peuplées rurales et périurbaines des anciens bantoustans de Ciskei et de Transkei.

- Cégep de Trois-Rivières, Hygiène et salubrité des aliments, Cameroun - 399 990 $

Le but du projet est de renforcer les capacités des enseignants de l'Institut Universitaire de Technologie (IUT) et de l'Ecole Normale Supérieure d'Enseignement Technique (ENSET) de Douala dans l'élaboration et l'implantation d'une nouvelle licence de technologie en normes agroalimentaires ainsi que dans l'accompagnement et la sensibilisation d'entreprises et de micro-entreprises de ce secteur afin d'atteindre les standards internationaux d'hygiène et de salubrité au Cameroun.

- Institut des pêches et des sciences de la mer de MUN, Sustainable Rice Fish Integration, Cambodge - 399 940 $

Ce projet d'intégration de la culture riz-poisson viable a été conçu pour réduire la pauvreté parmi les personnes démunies des régions rurales du Cambodge. En améliorant les compétences et les connaissances des fermiers des régions rurales dans ce domaine, ceux-ci bénéficieront d'une plus grande sécurité alimentaire. Le projet renforcera la capacité institutionnelle de l'Ecole nationale d'agriculture Prek Leap, afin qu'elle puisse offrir des programmes de formation sur l'intégration de la culture du riz et de la pisciculture aux fermiers en milieu rural.

- Collège agricole de la Nouvelle-Ecosse, Agri-Education for Extension, Cambodge - 400 000 $

Ce projet vise à aider l'Université royale de l'agriculture à remplir le mandat que lui a confié le gouvernement du Cambodge d'augmenter le nombre de travailleurs agricoles afin de combler les besoins de développement du pays. En renforçant la capacité de l'Université, celle-ci sera davantage en mesure d'offrir des services de vulgarisation agricole et de contribuer ainsi à favoriser la diversification de l'agriculture et à accroître la productivité agricole en vue de réduire la pauvreté dans ce pays. Un aspect important de ce projet consiste à mettre sur pied un programme de deux ans conduisant à un diplôme portant sur l'horticulture et l'agronomie, qui sera offert dans le district de Battambong les fins de semaine, ce qui permettra aux travailleurs à plein temps (entre autres les conseillers agricoles du district) d'y participer.

- Université du Cap-Breton, Diarrhea and Malaria in Children, Zambie - 400 000 $

Ce projet vise à réduire le taux de mortalité infantile et d'enfants de moins de cinq ans attribuable à la diarrhée et au paludisme. Il contribuera à accroître la capacité de l'Université Copperbelt et du Collège Chainama Hills à mettre au point et à offrir une formation portant sur la santé des enfants et l'environnement aux étudiants inscrits aux programmes menant à un certificat ou à un diplôme. Le projet appuiera également des activités de formation informelles dans les collectivités. Selon les statistiques, le taux de mortalité infantile est de 77 décès par 1 000 naissances et le taux de mortalité d'enfants de moins de cinq ans est de 140 par 1 000 enfants dans les zones urbaines de Lusaka, les principales causes de ces taux de décès élevés étant la diarrhée et le paludisme.

- Cégep de Saint-Laurent, Formation en eau et en environnement, Equateur - 368 300 $

La finalité du projet est de former une main-d'oeuvre technique qualifiée dans les domaines de l'eau et de l'environnement. Son but est d'élaborer et d'implanter un programme de formation de technologue en eau et en environnement à l'Escuela politecnica nacional selon l'approche par compétences. En ce qui a trait aux interventions prévues, des enseignants canadiens experts en pédagogie formeront les enseignants équatoriens à l'approche par compétences.

- Collège Capilano, Community-Based Tourism Training in Paraguay, Paraguay - 397 087 $

Le projet renforcera la capacité de la Universidad Columbia del Paraguay et de l'Universidad Americana afin qu'elles puissent offrir des programmes communautaires d'enseignement et de formation sur le tourisme durable dont bénéficieront les collectivités rurales. Il vise à réduire la pauvreté à Misiones et à Neembucu, en aidant ces collectivités rurales à mettre au point des services touristiques fondés sur le développement durable, ce qui comprend le développement du secteur privé, augmentant ainsi les retombées économiques du tourisme tout en sensibilisant la population aux questions sociales, culturelles et environnementales.

- Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, Pédagogie-Gestion-Programme, Le virage, République démocratique du Congo - $400,000

Le projet entend contribuer à mettre en oeuvre la refonte du système d'enseignement technique et professionnel (ETP) congolais auprès du Collège d'enseignement technique féminin - 8 mars (CETF - 8 mars) de Brazzaville pour offrir aux jeunes Congolaises et Congolais des possibilités de travail décent et productif. Son but est d'appuyer le Collège dans la mise en oeuvre de nouveaux programmes de formation définis à partir de compétences professionnelles. Le projet permettra aux jeunes filles diplômées d'acquérir une meilleure formation, d'améliorer leurs chances de se trouver un emploi rémunérateur et de prendre leur place dans la société.

- Cégep du Vieux Montréal (CVM), Intervention en santé communautaire (APP), Sénégal - 389 610 $

Le but du projet est d'améliorer les capacités institutionnelles de l'Ecole des infirmiers et infirmières Monseigneur-Xavier-Dione (EIIMD) par le renforcement pédagogique des formateurs, dont de nombreux vacataires, et de répondre à leurs besoins de formation et de matériel pédagogique par la mise en place d'un Centre de formation continue (CFC). La finalité du projet vise à contribuer à un meilleur accès aux soins de santé et à l'amélioration des conditions de santé de la région de Thiès par une meilleure adéquation entre les compétences des intervenants et les besoins de la population.

- Collège universitaire Malaspina, Environmental Education, Ghana - 400 000 $

Ce projet de sensibilisation à l'environnement vise à réduire la pauvreté au sein de la population urbaine et rurale du district de Sunyani au Ghana par des cours et des activités communautaires de vulgarisation sur l'environnement. Il aidera la Polytechnique de Sunyani et la Faculté des technologies d'exploitation des ressources forestières à exercer une plus grande influence positive sur les collectivités et les foyers par des activités de vulgarisation et l'intégration aux programmes pertinents de programmes d'études de base portant sur la réduction des feux de brousse et des déchets de plastique et visant une plus grande sensibilisation au VIH/sida.

- Cégep de Sherbrooke, Collège d'Alfred de l'Université de Guelph, Agro-compétences en Casamance, Sénégal - 390 380 $

Le projet Agro-compétences en Casamance vise l'élaboration, la mise en oeuvre et l'évaluation d'un nouveau programme de Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en conduite d'une entreprise de production, de transformation et de mise en marché agricole. Le but du projet est d'appuyer le lycée technique agricole Emile Badiane (LTAEB) dans le développement et la mise en oeuvre d'un nouveau programme d'études supérieures permettant d'assurer l'adéquation entre les formations offertes et les besoins réels du milieu agroalimentaire. Ce programme vise l'acquisition de compétences entrepreneuriales d'une part, et de compétences liées à la technique de production, de transformation et de mise en marché des produits agroalimentaires d'autre part.

- Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Education technique et emploi, Pérou - 371 410 $

La finalité du projet est de permettre aux communautés de la région d'accéder sur place à une formation technique par compétences axée sur les besoins de l'industrie minière. Le but de ce projet est d'améliorer la capacité institutionnelle de Cetemin Centro Tecnologico Minero grâce à un soutien : 1) à l'élaboration d'un programme par compétences en électricité et en mécanique d'entretien; 2) au développement des compétences des enseignants en mécanique et en électricité; 3) à l'intégration des compétences (savoir, savoir-faire, savoir-être) dans les méthodes d'enseignement.

- Cégep régional de Lanaudière, Appui à la petite enfance, Madagascar - 400 000 $

Le but du projet est d'améliorer la qualité de l'encadrement de la petite enfance par le renforcement institutionnel de la Direction de l'enfance (DE). Celle-ci sera donc en mesure d'offrir des programmes de formation aux éducateurs et aux animateurs basés sur l'approche par compétences et de les adapter aux besoins culturels, administratifs et législatifs du pays. Les principaux extrants sont l'élaboration de trois programmes de formation : un programme de formation pour les animateurs ruraux, un autre pour les éducateurs en milieu de garde et un programme de mise à niveau.

- Collège Edouard-Montpetit, Cégep de Trois-Rivières, Apprendre à entreprendre, Cameroun - 399 950 $

Le but du projet est de renforcer les capacités des enseignants du Collège d'enseignement Technique Industriel (CETI) Bénigna d'Etoudi et de l'Association des Conseillers en Economie Sociale et Familiale du Cameroun (ACESF-CA) par l'entremise d'une nouvelle approche pédagogique visant le développement des capacités entrepreneuriales des jeunes afin de favoriser la création de micro-entreprises. La finalité du projet est donc de favoriser l'insertion socio-économique de jeunes femmes du secondaire en concevant un programme de formation pilote en entrepreneuriat au profit du système scolaire camerounais.

- Cégep Marie-Victorin, Cégep André Laurendeau, Réussir la santé à Dakar, Sénégal - 400 000 $

La finalité du projet est de renforcer la capacité de formation et d'intervention de la ville de Dakar au niveau de ses techniciens en santé, tout en soutenant la politique nationale par la formation continue (perfectionnement du personnel), par des programmes techniques débouchant sur des compétences et des filières porteuses (formation initiale). Le but est de rehausser la qualité des soins fournis à la population et d'augmenter les effectifs de la Direction de l'action sanitaire et sociale (DASS) et par le fait même, l'accessibilité aux soins de santé.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Lise Mitchell
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    http://www.acdi.gc.ca (version électronique du document)