Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI)

Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI)

20 mars 2009 16h33 HE

CRADI/Budget 2009-2010 : Le gouvernement n'a pas oublié les personnes handicapées

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 20 mars 2009) - Le gouvernement du Québec, dans son budget, vient d'accorder 35 millions $ pour faciliter l'accès des personnes handicapées aux services sociaux dont elles ont besoin. Le Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI) s'en réjouit mais il n'en attendait pas moins puisque le gouvernement s'était engagé à injecter 110 millions $ pour les personnes ayant une déficience, et ce, sur une période de trois ans. Cette somme s'ajoute donc aux 35 millions versés en 2008-2009 et aux 40 millions alloués en 2007-2008.

Ces montants seront affectés, nous l'espérons, à l'application du plan d'accès aux services pour les personnes ayant une déficience que le ministère de la Santé et des Services sociaux a rendu public, en juin 2008. Ce plan d'accès a été mis de l'avant pour régler le problème des listes d'attente dans le secteur des personnes handicapées, véritable casse-tête pour les différents gouvernements depuis plusieurs années.

Il faut souhaiter que l'argent arrive assez rapidement dans les régions pour que les services soient dispensés dans les plus brefs délais. Rappelons que dans la région de Montréal, les listes d'attente sont devenues monnaie courante entre autres dans le secteur de la déficience intellectuelle, depuis la fin des années 1990. De plus, dans les années 2003 à 2007, la région de Montréal n'a pas été gâtée en octrois pour les services à ces personnes; le ministre d'alors, Philippe Couillard, l'avait lui-même admis.

Souhaitons également que des sommes soient consacrées à la formation des professionnels qui dispensent des services aux personnes handicapées tels les ergothérapeutes, les orthophonistes et les physiothérapeutes qui se font rares par les temps qui courent. De plus, la formation est un investissement durable.

Les personnes qui présentent une déficience intellectuelle et celles qui ont un trouble envahissant du développement, que le CRADI représente, ont besoin de services de réadaptation et de soutien pour s'intégrer dans la société et être comme tout le monde, ni plus ni moins.

Le CRADI est un organisme montréalais qui regroupe 28 associations oeuvrant auprès des personnes qui ont une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement et de leur famille. Il défend leurs droits et fait la promotion de leurs intérêts.

Renseignements