Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

17 déc. 2010 11h18 HE

Créer une filière de commercialisation pour les nouvelles technologies médicales : Centre for Commercialization of Regenerative Medicine (CCRM), Toronto (Ontario)

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 17 déc. 2010) - Le Centre for Commercialization of Regenerative Medicine (CCRM) est l'un des cinq nouveaux centres devant être appuyés par le gouvernement du Canada dans le cadre du concours du Programme des centres d'excellence en commercialisation et en recherche (CECR) de 2010. Le Programme des CECR est administré par le Secrétariat des Réseaux de centres d'excellence (RCE), qui appuie des partenariats de recherche fructueux qui ont été établis entre des universités, l'industrie, des organisations sans but lucratif et des organismes gouvernementaux.

Avec la somme de 15 millions de dollars sur trois ans qui lui a été accordée, le centre pourra s'attaquer aux obstacles auxquels fait face l'industrie canadienne de la médecine régénérative (MR), tel que l'octroi de licences à des entreprises de l'extérieur du Canada pour des technologies de MR aux premiers stades avant que leur valeur commerciale ne se réalise.

Situé à la University of Toronto, le CCRM réunit de grands spécialistes en MR de la University of Toronto et de la McMaster University, avec des chercheurs du Hospital for Sick Children, du University Health Network, de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa et du Mount Sinai Hospital, afin d'accélérer la recherche et développement en MR et de créer une filière de commercialisation qui amène rapidement les technologies de MR sur le marché. Ces chercheurs travaillent à exploiter le potentiel des cellules souches, des biomatériaux et des molécules grâce à des technologies innovatrices pour traiter et peut-être guérir les cellules, les tissus et les organes malades.

Peter Zandstra, de l'Institute of Biomaterials and Biomedical Engineering de la University of Toronto, est le directeur scientifique du CCRM.

« Le CCRM sera un incubateur pour faire transformer les technologies de MR aux premiers stades en produits commerciaux, affirme M. Zandstra. Elles auront ainsi une valeur beaucoup plus élevée lorsqu'une licence leur sera octroyée ou qu'elles seront intégrées dans des entreprises canadiennes. Notre but est de créer une grappe d'entreprises de MR établies en Ontario et dans d'autres régions du Canada pour pouvoir profiter de l'excellente recherche scientifique et des travaux innovateurs en MR qui sont effectués dans nos établissements partenaires. »

Le CCRM misera sur les partenariats établis avec le secteur privé et tirera profit de ses importantes ressources. Il attirera des investissements publics importants et de grands spécialistes et produira une propriété intellectuelle substantielle. Cela positionnera le Canada comme le meilleur endroit au monde où investir en MR. Les produits de grande valeur et les médicaments de la prochaine génération permettront de traiter un bon nombre des maladies dévastatrices qui affectent notre population vieillissante et changeront le paradigme des soins de santé au Canada.

Le Programme des CECR est une initiative des trois organismes subventionnaires fédéraux – le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) – en partenariat avec Industrie Canada.

Renseignements