Corporation Eléments Critiques
FRANKFURT : F12
TSX CROISSANCE : CRE
OTCQX : CRECF

Corporation Eléments Critiques

06 avr. 2016 19h02 HE

Critical Elements et Lepidico prolongent l'entente de Lemare

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 avril 2016) - Corporation Éléments Critiques (la « Société » ou « Critical Elements ») (TSX CROISSANCE:CRE)(OTCQX:CRECF)(FRANCFORT:F12) et Lepidico Ltd (« Lepidico ») ont convenu de prolonger la date à laquelle Lepidico doit informer Critical Elements de son intention d'exercer son droit d'acquérir un intérêt dans le projet Lemare et ce, selon les termes de l'accord ferme (« Entente ») conclu par les deux sociétés le 11 février 2016.

En vertu de l'Entente, Lepidico a jusqu'au 11 avril 2016 pour compléter sa vérification diligente sur Lemare et informer Critical Elements de sa décision d'exercer ou non son droit d'acquérir un intérêt. En raison de l'importante couverture de neige, Lepidico a été incapable de faire une visite de Lemare lui permettant ainsi de finaliser sa vérification diligente. Donc, les sociétés ont convenu de prolonger d'un mois, soit au 11 mai 2016, la phase de vérification diligente.

À ce jour, Lepidico et Platypus Minerals Limited («Platypus») ont mené une vérification diligente des données historiques. La visite du site de Lemare est actuellement prévue pour la fin avril.

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, président et chef de la direction de la Société et Personne Qualifiée selon le Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

A propos de Lepidico

Le 16 mars 2016, Platypus a convenu d'acquérir 100 % des actions en circulation de Lepidico. Lepidico est une société d'exploration dans le domaine du lithium. Elle détient 100 % de la technologie L-Max via une licence. L-Max est un procédé exclusif qui a la possibilité d'extraire commercialement le lithium et d'autres sous-produits provenant de sources non conventionnelles tel que du mica contenant du lithium à des coûts compétitifs.

Actuellement, la majorité du lithium dans le monde est produit à partir soit des solars ou de dépôts de roches à spodumène. L-Max fournit une occasion de créer une troisième source d'approvisionnement de lithium, à partir de certains micas tel que le lépidolite et la zinnwaldite. Bien qu'il existe un certain nombre de dépôts connus de micas à lithium dans le monde, ces matériaux ont généralement été ignorés en tant que source de lithium étant donné qu'il n'y a pas de processus commercial disponible pour extraire économiquement le lithium contenu et produire du carbonate de lithium ou l'hydroxyde de lithium qui est approprié pour les utilisateurs finaux.

Dans le cadre de son activité d'exploration, Lepidico a commandé et reçu plusieurs rapports géologiques pour aider l'identification de gisements ayant le potentiel d'accueillir des quantités commerciales de lithium associés à des micas.

Avec l'utilisation de la technologie de L-Max, Lepidico cherche à débloquer la valeur potentielle de ces minéraux de micas à lithium. Lepidico explore activement les opportunités pour appliquer L-Mac directement à des projets tels que :

  • Projets Brownfields : Il existe plusieurs projets miniers à travers le monde qui possède actuellement du mica à lithium qui est mis à la poubelle ou aux bassins de résidus. Les micas à lithium peuvent être reconcentrés par flottation, ce qui permettrait au processus de L-Max d'être utilisé pour produire des produits de lithium (et d'autres sous-produits) d'une source qui a déjà été considérée comme sans valeur.

  • Projets Greenfields : Il y a eu peu d'exploration, à ce jour, relativement à l'identification des dépôts de micas à lithium. Ces micas se présentent habituellement dans les dépôts de pegmatites (granite à grains grossiers), souvent associés à d'autres minéraux de lithium, étain ou tantale.

Lepidico a été fondée en février 2015 par Gary Johnson, président exécutif et d'importants progrès ont été réalisés dans ce court laps de temps. Gary Johnson est un métallurgiste ayant plus de 35 ans d'expérience dans l'industrie minière dans divers rôles. Gary est actuellement le propriétaire et président de Strategic Metallurgy Pty Ltd, qui se spécialise en services métallurgiques à diverses sociétés minières, incluant Ressources Sirius et à laquelle Strategic Metallurgy a été impliqué depuis le premier forage. Gary était également l'ancien directeur général de Norilsk Nickel Australia et aussi une personne clé dans le développement et la commercialisation d'Activox®, une technologie de procédé de traitement de minerais d'or réfractaires et des concentrés de sulfures de nickel.

À propos de Corporation Éléments Critiques

La Société a récemment publié une analyse financière du Projet Rose (Étude économique préliminaire (PEA) du projet Rose lithium-tantale, Genivar, décembre 2011) qui est basée sur des prédictions de prix de 260 $ US/kg (118 $/lb) pour le Ta2O5 contenu dans le concentré de tantalite et de 6 000 $ US/t pour le carbonate de lithium (Li2CO3). Le taux de rendement interne (« TRI ») du Projet Rose est estimé à 25 % après impôts et la valeur actualisée nette (« VAN ») à 279 millions $ CA à un taux d'escompte de 8 %. La période de recouvrement est estimée à 4,1 ans. Le TRI avant impôts du Projet Rose est estimé à 33 % et la VAN à 488 millions $ CA à un taux d'escompte de 8 %. (Une ressource minérale n'est pas une réserve si elle n'a pas démontré sa viabilité économique.) Voir le communiqué de presse daté du 21 novembre 2011.

Les conclusions du PEA indiquent que l'opération pourrait soutenir un taux de production de 26 606 tonnes de carbonate de lithium haute pureté (> 99,9 % Li2CO3) et 206 670 livres de Ta2O5 par an sur une durée de vie de 17 ans.

Le Projet Rose contient actuellement une Ressource Minérale de 26,5 millions de tonnes de Ressources Minérales Indiquées à une teneur de 1,30 % Li2O Eq. ou 0,98 % Li2O et 163 ppm Ta2O5 et 10.7 millions de tonnes de Ressources Minérales Présumées à une teneur de 1,14 % Li2O Eq. ou 0,86 % Li2O et 145 ppm Ta2O5.

Ni la Bourse de croissance du TSX ni les autorités réglementaires (telles que définies par les politiques de la Bourse de croissance du TSX) n'ont accepté de responsabilité pour l'exactitude et la précision du présent communiqué.

Renseignements

  • Relation avec les investisseurs :
    Jean-Sébastien Lavallée, P. Géo.
    Président et chef de la direction
    819-354-5146
    president@cecorp.ca
    www.cecorp.ca

    Relations publiques Paradox
    514-341-0408