Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

10 juin 2005 09h47 HE

Croissance de l'emploi: Une tendance durable, souhaite Ken Georgetti

Attention: Rédacteur financier , Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(CCNMatthews - 10 juin 2005) - « Après quatre mois de délestage d'emplois, le secteur privé a créé 58 000 emplois au mois de mai. Espérons que la tendance se maintienne! », déclare Ken Georgetti, le président du Congrès du travail du Canada, à propos de la dernière Enquête sur la population active de Statistique Canada pour le mois de mai.

« Bien que la nouvelle puisse encourager les personnes en quête d'emploi, n'oublions pas que derrière le taux de chômage officiel de 6,6 %, on compte 1,2 million de femmes et d'hommes qui veulent travailler, mais que l'économie canadienne continue de mettre de côté. Qu'attend donc le gouvernement pour s'occuper de leurs besoins et donner au pays une stratégie d'emploi et une politique industrielle à long terme? », demande M. Georgetti.

Données sur le chômage

L'Enquête sur la population active de Statistique Canada pour le mois de mai 2005 rapporte que le taux de chômage du mois dernier, à 6,8 %, est demeuré le même par rapport au mois précédent. En mai, le nombre total de Canadiennes et Canadiens au chômage et en recherche d'emploi s'élevait à 1 178 100 personnes.

Analyse de l'économiste Pierre Laliberté

On note une amélioration par rapport aux mois précédents. Les employeurs du secteur privé mettent enfin l'épaule à la roue en procédant à l'embauche dans plusieurs secteurs. Il ne s'agit donc plus simplement de chômeuses et chômeurs se créant leur propre emploi autonome ou de l'effet exclusif de l'embauche dans le secteur public.

Le secteur manufacturier demeure une ombre au tableau, avec la perte d'une autre tranche de 19 000 emplois au cours du dernier mois. Depuis la fin de 2002, soit depuis que le dollar canadien a entrepris sa hausse, les pertes totales du secteur se chiffrent donc à quelque 162 000 emplois. La force de la devise canadienne est probablement à la source également de la faiblesse actuelle dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration. Le tableau présente en outre des disparités régionales : les côtes Atlantique et Pacifique s'en tirent plutôt bien, tandis que les provinces du Centre, le Québec notamment, s'en tirent moins bien.

Le bilan de l'emploi chez les jeunes est mitigé. Si l'emploi est en hausse, le nombre de jeunes en quête d'emploi sans en trouver est lui aussi plus élevé. Que les secteurs privés des services aient entrepris d'embaucher pourrait toutefois laisser présager un été plus favorable.

De nouveau ce mois-ci, les données confirment la sagesse de l'approche retenue par la Banque du Canada, qui choisit la prudence avant de hausser ses taux d'intérêt.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site Web : www.clc-ctc.ca

Renseignements :
Jean Wolff, (613) 878-6040
Pierre Laliberté, économiste, (819) 360-6154
communications@clc-ctc.ca

/Renseignements: Pierre Laliberté, économiste, 819-360-6154/ IN: ÉCONOMIE, FINANCE, TRAVAIL, POLITIQUE, COMMERCE

Renseignements

  • Jean Wolff, Directeur, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-878-6040
    Courriel: communications@clc-ctc.ca