BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

30 sept. 2011 07h30 HE

Croissance : le défi du Canada atlantique

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 30 sept. 2011) - Après avoir connu une performance relativement solide au cours de la récession, les provinces de l'Atlantique connaîtront une période de croissance économique inférieure à la moyenne, selon un rapport intitulé Croissance : le défi du Canada atlantique que la Direction économique de BMO Marchés des capitaux a publié aujourd'hui.

« Les provinces de l'Atlantique se sont relativement bien tirées de la récession grâce à des mesures de relance énergiques et à la poursuite des investissements dans le secteur privé, et ont ainsi pu conserver un taux de croissance annualisé moyen de 2,1 pour cent au cours de la dernière décennie, dépassant légèrement la moyenne nationale de 1,9 pour cent pour la même période, révèle Robert Kavcic, économiste, BMO Marchés des capitaux. Cependant, alors que la relance fait place à des contraintes budgétaires, la croissance subira la pression de l'effet combiné d'un alourdissement de la pression fiscale, d'une baisse des dépenses en immobilisations et d'une croissance de l'emploi au ralenti », poursuit M. Kavcic, en précisant que la force du dollar canadien et la croissance médiocre de l'économie américaine ralentiront également l'activité du secteur des exportations.

« Les provinces de l'Atlantique font aussi face au plus grand défi démographique de toutes les régions canadiennes, leur commerce étant surtout concentré dans des pays et régions qui ne profitent pas du changement de l'axe de gravité de l'économie mondiale, affirme Kevin Lynch, vice-président du conseil de BMO Groupe financier, et un des principaux organisateurs de la conférence Atlantique à l'avant-garde qui réunira 175 des plus importants gens d'affaires et académiciens de la région de l'Atlantique le 7 octobre à Halifax. Nous devons puiser dans nos avantages concurrentiels, développer de nouveaux marchés, créer une dénomination Canada atlantique et rehausser la valeur ajoutée des produits et services que nous vendons à l'étranger », ajoute M. Lynch, en invitant les citoyens de l'Atlantique à écouter la première édition de cette conférence annuelle qui sera retransmise en direct sur le Web.

Le rapport de BMO présente les perspectives économiques pour 2011 et 2012, ainsi qu'un survol de la situation fiscale de chacune des provinces de la région atlantique. Voici quelques faits saillants du rapport de BMO :

  • Terre-Neuve et Labrador est le moteur de la région avec un taux de croissance de 3,5 pour cent en 2011; la Nouvelle-Écosse devrait mener en 2012 avec une croissance de 1,9 pour cent.
  • L'emploi enregistre le taux de croissance le plus élevé en Terre-Neuve et Labrador à 3,9 pour cent en 2011 et à 0,9 pour cent en 2012.
  • La Nouvelle-Écosse affiche les taux de chômage les plus faibles en 2011 et 2012, à 9,1pour cent et 9,2 pour cent respectivement, tandis que Terre-Neuve et Labrador affiche le taux le plus élevé en 2011, à 12 pour cent, et l'Île-du-Prince-Édouard le plus élevé en 2012, à 12,2 pour cent.
  • La Nouvelle-Écosse occupera la première place des mises en chantier d'habitation en 2011, avec un taux de croissance de 4,2 pour cent; le Nouveau-Brunswick mènera en 2012 avec 3,7 pour cent.
  • Les prix à la consommation devraient connaître la hausse la plus marquée en Nouvelle-Écosse en 2011, à 3,6 pour cent, et à Terre-Neuve et Labrador en 2012, à 1,9 pour cent.

Vous trouverez le rapport intégral à l'adresse www.bmocm.com/economics.

Renseignements