Association canadienne des automobilistes (CAA)

Association canadienne des automobilistes (CAA)
British Columbia Automobile Association (BCAA)

British Columbia Automobile Association (BCAA)

19 mai 2011 12h03 HE

Cyclistes, automobilistes et instances gouvernementales discuteront d'enjeux communs sous l'égide de la CAA

La croissance accrue des cyclistes sur la route - un sujet qui préoccupe nombre de Canadiens - sera au centre de la conférence Partager la route

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 19 mai 2011) - L'Association canadienne des automobilistes (CAA) rassemblera, le temps d'une conférence nationale d'une journée, des automobilistes, des cyclistes et des spécialistes qui s'attelleront à trouver comment les cyclistes et les conducteurs de véhicules peuvent mieux se partager les routes canadiennes.

Qu'ils soient derrière un guidon ou un volant, tous les Canadiens, et notamment les 5,6 millions de membres que compte la CAA d'un océan à l'autre, doivent aujourd'hui apprendre à faire coexister autos et vélos sur la route. La conférence Partager la route offrira un espace de dialogue axé sur la recherche de solutions fructueuses pour améliorer la relation autos-vélos sur les routes et assurer la sécurité de tous.

" Partout au pays, on observe une recrudescence des problèmes d'infrastructure, de sensibilisation et de sécurité liés à la cohabitation grandissante des vélos, des automobiles et des véhicules de transport en commun sur les routes canadiennes. Il en résultera une pression accrue sur les infrastructures de transport, et les villes canadiennes doivent s'y préparer ", constate Jeff Walker, vice-président des affaires publiques de la CAA. " Nous croyons que les spécialistes qui se penchent sur ces questions à l'échelle nationale et internationale ont beaucoup à nous enseigner, et souhaitons favoriser les échanges quant à la manière dont nous aborderons tous ensemble ce dossier. "

Selon un sondage mené par Harris/Decima Research pour le compte de la CAA, 33 % des Canadiens disent songer à aller travailler à vélo occasionnellement ou régulièrement. Toutefois, le même sondage fait ressortir que 55 % des Canadiens ne se sentent pas en sécurité à vélo sur les routes canadiennes, leur principale préoccupation étant liée au manque d'infrastructures adaptées à la réalité cycliste.

La conférence Partager la route – Pour une bonne entente entre cyclistes et automobilistes aura lieu le mercredi 25 mai prochain à Vancouver et est organisée en collaboration avec la British Columbia Automobile Association (BCAA). Cet événement sera diffusé sur le Web; une fonction permettra par ailleurs aux participants à l'extérieur de Vancouver de poser leurs questions via Internet.

L'événement donnera l'occasion d'entendre des conférenciers d'ici et d'ailleurs, notamment des urbanistes, des spécialistes du transport, des représentants d'associations de cyclistes et des chefs d'entreprise, se prononcer, dans le cadre des discussions, sur les infrastructures et la sécurité, de même que sur les occasions d'affaires et les coûts liés à la modification des nos habitudes de transport.

" Nos membres nous ont clairement fait savoir que cette question les préoccupait. Compte tenu que nous effectuons un transfert progressif vers des moyens de transport plus écologiques, il est essentiel de s'assurer que la population aura facilement accès à des services et à de l'information fiable pour se déplacer en toute sécurité ", ajoute Jeff Walker.

La CAA se fait depuis longtemps la porte-parole de ses membres en défendant leurs intérêts liés à la sécurité et aux infrastructures. Plusieurs clubs automobiles, comme la BCAA, offrent d'ailleurs le service d'assistance routière aux cyclistes membres de la CAA.

Pour plus de renseignements sur la conférence et savoir comment accéder à la diffusion Web de l'événement, veuillez consulter le CAA.ca/changinglanes.

La CAA est une fédération regroupant neuf clubs d'automobilistes qui offrent à plus de 5,6 millions de membres des services d'assistance routière, des services de voyage et d'assurances ainsi qu'un programme de récompenses. La CAA défend aussi les intérêts de ses membres sur une variété d'enjeux qui leur tiennent à cœur, dont la sécurité routière, l'environnement, la mobilité, les infrastructures et la protection des consommateurs.

Renseignements