D-BOX Technologies Inc.

D-BOX Technologies Inc.

28 nov. 2008 11h56 HE

D-BOX dévoile les résultats de son deuxième trimestre

    LONGUEUIL, QC, le 28 nov.  - Technologies D-Box inc. "D-BOX",
(DBO.A à la Bourse de croissance TSX) annonce des revenus de 1 004 910 $ pour
le deuxième trimestre de l'année financière 2009 terminé le 30 septembre, 2008
en comparaison de 1 148 733 $ pour le deuxième trimestre de l'année financière
2008 terminé le 30 septembre 2007. La perte nette pour le trimestre se chiffre
à 1 484 603 $ (0,0159 $ par action) comparativement à une perte nette de 784
909 $ (0,0085 $ par action) pour le trimestre correspondant de l'année
financière 2008.-------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Renseignements financiers choisis

    Pour la période de trois mois -------------------------------------------
     terminée le 30 septembre,         T2/2009       T2/2008       T1/2009
    (en dollars à l'exception     30 septembre  30 septembre       30 juin
     de la perte par action)              2008          2007          2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                  -------------------------------------------
    Revenus                          1 004 910     1 148 733     1 133 533
    Perte nette et résultat
     étendu                         (1 484 603)     (784 909)   (1 061 822)
    Perte de base et diluée
     par action                        (0,0159)$     (0,0085)$     (0,0116)$
                                  -------------------------------------------
                                            Au            Au
                                  30 septembre       30 mars
                                          2008          2008

    Trésorerie et équivalents de
     trésorerie                      3 604 747     4 376 881
    Placements à court terme         4 123 376     4 074 953
                                  -------------------------------------------

                                  -------------------------------------------
    Liquidités disponibles à court
     terme                           7 728 123     8 451 834
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Faits saillants additionnels

    - Les investissements consentis à ce jour au niveau du développement des
      affaires résultent, après la fin du trimestre, en de nouvelles ententes
      de licence dont une percée au niveau du jeu vidéo.

      - Entente avec Black Box, un studio d'Electronic Arts, l'une des plus
        importantes sociétés de logiciels interactifs au monde (jeux vidéo).

      - Entente avec Universal Studios Home Entertainment. D-BOX Motion
        code(MC) sera intégré à certains films en format Blu-ray(MC) produits
        par ce studio (cinéma maison).

    - D-BOX élargit son conseil d'administration avec l'élection de messieurs
      Louis Brunel et Strath Goodship lors de sa plus récente assemblée
      annuelle.

      - M. Brunel, qui agira à titre de président du conseil, a créé et
        dirigé des sociétés au Canada, en Europe et aux Etats-Unis,
        principalement dans l'industrie de la câblodistribution et des
        télécommunications et a participé à la mise en place de financements
        de l'ordre de deux milliards $.

      - M. Goodship est présentement président et chef de direction de
        Technologies Miranda Inc., une société canadienne qui conçoit,
        fabrique et commercialise du matériel et des logiciels de haute
        performance destinés à l'industrie de la télédiffusion.Commentant les accomplissements du trimestre, M. Claude Mc Master,
président et chef de la direction de D-BOX a déclaré : "La reconnaissance du
potentiel et l'acceptation de notre technologie continuent de progresser
auprès d'intervenants clés de l'industrie comme en témoignent nos plus
récentes ententes avec Universal Studios Home Entertainment et Electronic
Arts. Quoique la négociation de telles ententes requière d'importantes
ressources, nous croyons que ces investissements sont essentiels pour établir
la reconnaissance de la technologie et la notoriété de la marque D-BOX et
éventuellement stimuler les ventes. Nous disposons d'un bilan solide, lequel
nous permettra maintenant d'accélérer le développement de la compagnie en nous
concentrant sur nos créneaux les plus porteurs."

    Période de trois mois terminée le 30 septembre 2008

    Pour le deuxième trimestre de l'année financière 2009 se terminant le 30
septembre 2008, les revenus se sont élevés à 1 004 910 $ comparativement à 1
148 733 $ l'an dernier. Cette baisse de 13% provient des ventes de produits de
divertissement à domicile qui sont passés de 856 596 $ à 715 564 $ alors que
les ventes générées par les clients du secteur du divertissement commercial se
sont maintenues à 289 346 $ comparativement à 292 137 $ pour la même période
l'an dernier.
    Pour le deuxième trimestre, le bénéfice brut s'est établi à 331 449 $
comparativement à 502 654 $ pour la période correspondante de l'année
précédente. Cette variation du bénéfice brut s'explique principalement par
l'accroissement des frais fixes de production occasionné par l'agrandissement
et l'aménagement de nos facilités de production.
    La perte nette du deuxième trimestre de l'année financière 2009 se
terminant le 30 septembre 2008 se chiffre à 1 484 603 $ ou (0,0159 $ par
action) comparativement à une perte nette de 784 909 $ (0,0085 $ par action)
pour le trimestre correspondant de l'année financière 2008. Cette augmentation
de la perte s'explique principalement par la diminution du bénéfice brut ainsi
que par une augmentation des frais de vente et marketing, des frais
d'administration et des frais de recherche et développement.
    L'information financière à l'égard de la période de trois mois terminée
le 30 septembre 2008 décrite ci-haut ainsi que celle à l'égard de la période
de six mois terminée le 30 septembre 2008 décrite ci-après devraient être lues
en parallèle avec les états financiers et le rapport de gestion intermédiaire
de la Compagnie en date du 30 septembre 2008. Ces documents sont disponibles
au www.sedar.com.

    Période de six mois terminée le 30 septembre 2008

    Pour le semestre terminé le 30 septembre 2008, les revenus se sont
chiffrés à 2 138 443 $, une hausse de 10% comparativement au montant de 1 951
271 $ enregistré l'année dernière. La progression des revenus provient des
ventes de produits de divertissement à domicile qui sont passées de 1 192 180
$ à 1 574 700 $, une augmentation de 32%. Cette croissance s'explique par
l'ouverture de nouveaux points de ventes, entre autres au sein du réseau des
magasins spécialisés, du positionnement des ressources et des efforts affectés
aux ventes et au marketing ainsi qu'à la pénétration des nouveaux produits mis
en marché au cours de la dernière année. Par ailleurs, les ventes générées par
les clients du secteur du divertissement commercial ont diminué de 26%,
totalisant 563 743 $ au premier semestre de l'année 2009 comparativement à 759
091 $ en 2008. L'importance relative sur nos revenus totaux des ventes
provenant du marché des arcades ont diminué de 39% des revenus l'an dernier à
26% des revenus pour l'exercice en cours.
    Pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2008, le bénéfice
brut s'est élevé à 797 034 $ comparativement à 782 103 $ pour la période
comparable de l'an dernier. Cette baisse de la marge brute s'explique
essentiellement par l'accroissement des frais fixes de production.
    La perte nette des six premiers mois de l'année financière 2009 se
terminant le 30 septembre 2008 se chiffre à 2 546 425 $ ou (0,0275 $ par
action) comparativement à une perte nette de 1 782 759 $ (0,0238$ par action)
pour la période correspondante l'année dernière. Cette augmentation de la
perte s'explique principalement par la diminution du bénéfice brut ainsi que
par une augmentation des frais de vente et marketing, des frais
d'administration et des frais de recherche et développement.

    Prorogation des bons de performance détenus par Deluxe Digital Studios,
    Inc.

    D-BOX annonce que 800 000 des 1 500 000 bons de souscription de
performance détenus par Deluxe Digital Studios, Inc. ont été amendés par le
biais d'une prorogation de leur date d'expiration du 25 août 2009 au 30
septembre 2009. Ces bons de souscription de performance furent émis par D-BOX
le 25 août 2006 à l'égard de services rendus à D-BOX par Deluxe Digital
Studios, Inc.

    Perspectives

    De façon générale, D-BOX priorisera, trois axes majeurs de développement
dans le secteur du divertissement; soit le jeu vidéo, le cinéma en salle et le
cinéma maison.
    Suite à la signature, peu après la fin du trimestre, d'une première
entente de licence avec un studio de développement de jeu vidéo, D-BOX vise au
cours des prochains trimestres à multiplier de telles ententes tout en
poursuivant ses discussions avec différents manufacturiers de consoles de jeux
afin d'éventuellement rendre la technologie D-BOX compatible à leurs
équipements. L'aboutissement d'une telle démarche permettrait à D-BOX d'avoir
accès à un bassin significatif de joueurs, tandis que pour les manufacturiers
de consoles, la technologie de D-BOX pourrait s'avérer un facteur de
différentiation important dans ce marché hautement compétitif où chaque gain
ou perte d'une part de marché peut représenter des sommes considérables.
    Au niveau du divertissement commercial, D-BOX poursuit présentement ses
discussions avec des propriétaires de salles dans certaines grandes villes
nord-américaines ainsi qu'avec des studios de cinéma afin de présenter un
premier long métrage incorporant l'audio, le vidéo et le mouvement (AVM). La
pénétration éventuelle de ce nouveau marché pourrait rapidement contribuer à
accroître la visibilité de la technologie de D-BOX et pourrait à moyen terme
se traduire par des revenus significatifs, soit par le biais de ventes de
systèmes, de royautés sur la vente de billets ou encore par l'exécution de
contrats de service à l'égard du matériel vendu.
    Les conditions économiques actuelles pourraient rendre les marchés
difficiles pour la vente des produits de D-BOX et avoir un impact sur la
rentabilité future de l'entreprise.

    A propos de D-BOX

    Technologies D-BOX inc. est un concepteur et un fabricant de générateurs
de mouvement à la fine pointe de la technologie, destinés principalement à
l'industrie du divertissement. Cette technologie unique et brevetée, D-BOX
MOTION CODE(MC), utilise les codes de mouvement programmés spécifiquement pour
chaque film, programme de télé ou jeu vidéo. Les mouvements qui en résultent
sont parfaitement synchronisés avec l'action à l'écran. En formant des
alliances avec des chefs de file de l'industrie, la technologie primée de
génération du mouvement de D-BOX s'impose graduellement en tant que norme
mondiale dans l'univers du divertissement. Pour obtenir de plus amples
renseignements, veuillez consulter www.d-box.com. D-BOX(R) est une marque de
commerce enregistrée et D-BOX MOTION CODE(MC) une marque de commerce de
Technologies D-BOX Inc. Les autres noms sont uniquement publiés à titre
indicatif et peuvent représenter des marques de commerce de leurs
propriétaires respectifs.

    Mise en garde à l'égard d'énoncés prospectifs

    Certaines déclarations du présent document, y compris celles qui
expriment les attentes ou les estimations de la direction en ce qui a trait au
rendement futur de la société, constituent des "énoncés prospectifs" au sens
des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs sont
nécessairement fondés sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui,
bien que la direction les considère vraisemblables au moment de les formuler,
sont assujetties de façon inhérente à des incertitudes et à des risques
importants sur les plans commercial, économique et concurrentiel. Nous avisons
les investisseurs de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. La
société décline par ailleurs toute intention ou obligation de mettre à jour
publiquement ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux
renseignements, d'événements futurs ou autres.

    La Bourse de croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la
    pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.
    %SEDAR: 00012304EF C5303



Renseignements: M. Luc Audet, Chef de la direction financière,
Technologies D-BOX inc., (450) 442-3003, poste 296, laudet@d-box.com; M. Marc
Jasmin CMA, Associé, Communications Financières Jasmin-Dumais Inc., (514)
231-2360, marc@comjamais.com, mjasmin@d-box.com