Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF

Matamec Explorations inc.

12 sept. 2016 11h20 HE

Dans le but d'améliorer sa position dans l'or, Matamec signe une lettre d'intention afin d'acquérir deux propriétés aurifères au Québec

Casa Berardi Sud, située dans une structure parallèle au sud de la mine Casa Berardi, et Troilus Nord, dans le prolongement nord de l'ancienne mine Troilus

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 12 sept. 2016) - Matamec Explorations inc. (« Matamec » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) annonce la signature d'une lettre d'intention par laquelle elle peut acquérir de Greg Explorations Inc. (« Greg »), sujet à certaines conditions, les propriétés aurifères Casa Berardi Sud et Troilus Nord (voir pour plus de détails, la section Lettre d'intention).

Avec les propriétés qu'elle possède déjà, incluant la nouvelle propriété Opinaca Gold West, et ces deux nouvelles acquisitions, Matamec détiendra des intérêts dans les propriétés aurifères suivantes (voir la figure 1 pour leur localisation) :

  • À proximité de la mine Casa Berardi exploitée par Hecla Québec au nord de La Sarre (Québec) : La propriété Casa Berardi Sud (100%) couvre environ 15km d'une structure parallèle à la mine Casa Berardi et qui demeure peu explorée à date - voir la section Propriété Casa Berardi Sud et la figure 2;
  • Dans le prolongement nord-ouest de la structure géologique de l'ancienne mine Troilus située au nord-ouest de Chibougamau (Québec): La propriété Troilus Nord (100%) couvre sur environ 10 km l'extension nord-est de la bande volcanique qui encaisse le gisement exploité par l'ancienne mine Troilus - voir la section Propriété Troilus Nord et la figure 3;
  • Dans le contexte géologique hôte de la mine Éléonore à la Baie James (Québec) :
    • La propriété Sakami détenue à 50% par Matamec longe la zone de suture Opinaca-La Grande dont les résultats de forage de la campagne Été 2016 sur la zone La Pointe inclus 4,94 g/t sur 21,05m - voir la section Propriétés Sakami et Opinaca Gold West, et la figure 4;
    • La nouvelle propriété Opinaca Gold West détenue à 100% par Matamec est localisée sur la même structure géologique encaissant la mine Éléonore exploitée par Goldcorp où un nouveau potentiel aurifère a été identifié le long de cette même structure géologique. Le bloc de claims couvre une série d'anomalies géochimiques or-arsenic et d'éléments géologiques indicateurs de la présence d'un système aurifère sur environ 40 km - voir la section Propriétés Sakami et Opinaca Gold West, et la figure 4;
  • Dans le prolongement stratigraphique Est de la mine Hoyle Pond exploitée par Goldcorp à Timmins (Ontario) : Matamec détient une redevance de 1% NSR sur la nouvelle propriété HMR et des intérêts dans les propriétés Matheson JV (50%) et Pelangio (100%) - voir la section Propriétés HMR/MJV/Pelangio et la figure 5;
  • Dans le contexte favorable de la mine historique Candego, dans la région de la ville de Gaspé : La propriété Valmont, où se situe des minéralisations de Pb-Zn-Ag-Au de la mine historique Candego et plusieurs filons aurifères - voir la section Propriété Valmont et la figure 1.

« Le potentiel aurifère associé à la géologie de ces propriétés, situées au Québec et en Ontario, est prometteur, » a déclaré André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec. « Leur qualité et leur portée enrichie le portefeuille aurifère de l'entreprise et sa position dans le marché. »

Figure 1 «Localisation des projets aurifères de Matamec» est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1068995f_Fig1.jpg

  1. Propriété Casa Berardi Sud

La propriété Casa Berardi Sud comprend 180 claims couvrant 10 000 hectares. La propriété est accessible par un chemin gravelé principal et un réseau de chemin forestiers. La limite nord de la propriété est localisée à environ 2km au sud de la mine Casa Berardi exploitée par Hecla. La production d'or cumulée à la fin de 2015 y était de 1,966 million d'onces d'or et le gisement bénéficie de réserves prouvées de 2,119 millions de tonnes à une teneur de 3,41 g/t Au et réserves probable de 8,104 millions de tonnes de 4,34 g/t Au (http://www.hecla-mining.com/casa-berardi/).

L'attrait de la propriété réside dans la répétition du contexte structural et lithologique qui caractérise le gisement Casa Berardi. Au sud du gisement, l'alternance de bandes sédimentaires et volcaniques représentent un potentiel de découverte pour des structures aurifères similaires au gisement connu. Le secteur n'a pas été exploré de façon systématique par le passé. Le lecteur est averti qu'il n'y a aucune garantie que la teneur en minéralisation identifiée sur le gisement Casa Berardi sera identifiée sur la propriété Casa Berardi Sud de la Société.

Les minéralisations aurifères recherchées dans ce contexte sont sous forme de veines de quartz et de zones de sulfures disséminées encaissées principalement dans des sédiments graphitiques, des conglomérats et des formations de fer. Les premiers travaux viseront à rechercher les rapports de forage historiques afin d'identifier les indices minéralisés et les zones anomales en or.

Figure 2 «Propriété Casa Berardi Sud» est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1068995f_Fig2.jpg

  1. Propriété Troilus Nord

La propriété Troilus Nord couvre 7 700 hectares avec 143 claims dans l'extension nord-est de la bande volcanique qui encaisse le gisement exploité par l'ancienne mine Troilus. La propriété est accessible par une route gravelée de 150km qui relie la ville de Chibougamau au site de l'ancienne mine Troilus.

La propriété couvre une large intrusion granitique entourée de bandes de roches volcaniques encaissant les minéralisations cuivre-or qui ont été exploitées par la mine Troilus. Environ 2 millions oz d'or et 70 000 tonnes de cuivre ont été extraites à partir de deux fosses entre les années 1995 et 2010 (http://sulliden.com/investors/news/_2016/).

Une exploitation des bases de données publiques combinée au traitement de données géophysiques et de télédétection ont été récemment effectués dans le cadre de l'acquisition. Ces nouvelles informations, dont certaines ont été validées sur le terrain, tendent à démontrer que le contexte de la mine Troilus se prolonge vers le nord-est sur une distance de plus de 10 kilomètres à l'intérieur de la propriété Troilus Nord. Le lecteur est averti qu'il n'y a aucune garantie que la teneur en minéralisation identifiée sur le gisement de la mine Troilus sera identifiée sur la propriété Troilus Nord de la Société.

Sulliden Mining Capital détient actuellement la propriété avec l'objectif de développer une ressource souterraine. La compagnie a récemment publié un estimé de ressources dans l'extension en profondeur du gisement (Technical Report on the Troilus Gold-Copper Mine Mineral Resources Estimate, Québec, Canada, June 2016).

Figure 3 «Propriété Troilus Nord» est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1068995f_Fig3.jpg

  1. Propriétés Sakami et Opinaca Gold West

Propriété Sakami

La propriété est détenue à 50% et couvre un contact géologique majeur entre deux sous-provinces très favorables pour la découverte d'indices aurifères. La géologie de ce contact géologique comprend : les sédiments de l'Opinaca, les volcanites mafiques de La Grande et les formations de fer en association avec une zone de déformation majeure, notamment en bordure des sous-provinces de La Grande-Opinaca. Le style de minéralisation et le contexte tectonique ont plusieurs similarités avec la mine Éléonore détenue par Goldcorp et de l'indice de Cheechoo détenu par Ressources Sirios (Voir le communiqué de presse du 25 avril 2016 pour plus amples informations).

La campagne d'exploration Été 2016 a révélé que l'extension nord-ouest du Filon 25 démontre une augmentation en épaisseur et teneur et elle est grande ouverte dans cette direction. Les résultats de cet été incluent 43,30m de 2,21 g/t Au et 21,05m de 4,94 g/t Au, dans les sondages PT-16-91 et PT-16-92 respectivement (Voir le communiqué de presse du 8 septembre 2016 pour plus amples informations).

En plus des forages déjà discutés, les travaux de terrain de 2016 incluent des levés géophysiques sur les secteurs La Pointe, Île et JR West, et totalisant 210 kilomètres de lignes, et une campagne de prospection et de cartographie sur les secteurs Péninsule, Île et JR West. Les résultats des travaux d'exploration seront communiqués dès qu'ils seront disponibles.

Propriété Opinaca Gold West

La propriété Opinaca Gold West comprend 289 claims couvrant 15 000 hectares. La propriété est traversée par la route de la Baie James. Le bloc de claims contrôle sur environ 40 kilomètres une bande de roches volcano-sédimentaires d'orientation générale est-ouest.

A l'échelle régionale, la propriété se situe le long d'un contraste magnétique qui joint la mine Éléonore de Goldcorp (réserves prouvées et probables qui sont respectivement de 4,17 millions de tonnes à 6,49 grammes d'or par tonne pour 0,87 millions d'onces d'or et de 24,15 millions de tonnes à 5,76 grammes par tonne pour 4,48 millions d'onces d'or*), située à environ 50 km à l'est. Le lecteur est averti qu'il n'y a aucune garantie que la teneur en minéralisation identifiée sur la propriété Éléonore sera identifiée sur la propriété Opinaca Gold West.

Les travaux historiques ont identifié plusieurs minéraux indicateurs pouvant être considérés proximal d'un système minéralisé aurifère, tel que la tourmaline et l'arsénopyrite. Des anomalies aurifères associées à des concentrations élevées en arsenic sont présentes dans les sédiments de fond de lac provenant de la propriété.

* (Mineral Reserves And Resources As of December 31, 2015. http://www.goldcorp.com/English/Investor-Resources/Reserves-and-Resources/default.aspx).

Figure 4 «Propriétés Sakami et Opinaca Gold West» est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1068995f_Fig4.jpg

  1. Propriétés HMR/MJV/Pelangio

La propriété Matheson JV détenue à 50%, ainsi que la propriété Matheson-Pelangio (100%), suivent les assemblages stratigraphiques qui renferment plusieurs des dépôts aurifères du camp minier de Timmins. Cette propriété contient plusieurs cibles d'exploration qui ont été définies lors des campagnes précédentes de forage du till de base, mais qui n'ont pas été suivies par une quantité suffisante de forages.

Nouvelle propriété Hoyle-Matheson Royalties (HMR)

Suite au PREAA annoncé le 2 mars dernier avec Glencore et Goldcorp, Matamec détient maintenant des redevances de 1% NSR sur la propriété HMR. Le 16 avril dernier, Matamec a souligné le potentiel aurifère de cette propriété. Sur la base de son examen, Matamec estime que la série minéralisée de veines aurifères extraites et traitée à la mine d'or Hoyle Pond de Goldcorp se prolonge sur la propriété HMR. La similitude entre les séquences de roches, l'interprétation structurale et les zones minéralisées survenant sur la zone Mill Creek/Colbert et à la mine Hoyle Pond est frappante. Ces deux zones sont de part et d'autre de la propriété HMR avec les ensembles géologiques et structuraux potentiels orientés sur celle-ci dans les deux sens. Le communiqué du 16 avril 2016 résume les renseignements publics disponibles afin de mettre en évidence cette conclusion.

Figure 5 «Propriétés HMR/MJV/Pelangio» est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/1068995f_Fig5.jpg

  1. Propriété Valmont

La propriété de Valmont a une superficie 3 895 hectares et est localisée à 120 kilomètres à l'ouest de la ville de Gaspé. Les minéralisations de Pb-Zn-Ag-Au de la mine historique Candego sont associées à la zone de cisaillement de la faille Candego orientée ESE à pendage sub-vertical. L'exploitation de la mine a produit 68 497 tonnes de minerai à une teneur moyenne de 6,35% Pb, 4,28% Zn, 170 g/t Ag et 0,68 g/t Au. Plusieurs filons aurifères ont aussi été identifiés sur la propriété, dont les filons Cromar, Marsoui et St- Francois. Une nouvelle compilation est en cours sur ce projet.

Guy Desharnais, géo., Ph.D. (OGQ No.1141), est une personne qualifiée selon la norme NI 43-101; il est employé de SGS Canada Inc., est indépendant de Matamec, et a révisé et approuvé le contenu technique de ce communiqué.

Lettre d'intention

Signée le 12 septembre entre Matamec et Greg, la lettre d'intention vise une collaboration accrue entre les deux sociétés afin d'atteindre les objectifs suivants:

  1. permettre à Matamec d'augmenter son portefeuille de propriétés aurifères dans des formations géologiques reliées à des gisements et des mines en production au Québec par l'acquisition de certaines propriétés aurifères de Greg et de procéder par la suite à un financement. En date des présentes, les parties ont convenu que les propriétés Troilus Nord et Casa Berardi Sud appartenant à Greg feraient partie de cette transaction (les « projets aurifères »);
  1. mettre en commun au sein d'une nouvelle société minière à être créée les projets de Matamec et de Greg reliés à l'énergie, et dont Matamec en sera l'actionnaire majoritaire. Cette nouvelle société sera exclusivement vouée à l'exploration et la mise en valeur de gisements de minéraux industriels reliés à l'énergie.

Pour ce faire, une mise-à-jour des rapports techniques (préparée en conformité avec le Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers) et une évaluation indépendante de chaque propriété de Matamec et de Greg seront effectuées cet automne afin de permettre aux parties de convenir de la juste valeur marchande (JVM) des projets aurifères qui seront transférés par Greg à Matamec et des projets reliés à l'énergie qui seront transférés par les deux parties à la nouvelle société. L'acquisition projetée des projets aurifères de Greg se fera vraisemblablement par une émission d'actions de Matamec sur la base principale du ratio de la JVM de ces propriétés dans l'ensemble des propriétés de Matamec et de Greg. Quant à l'acquisition par la nouvelle société des projets reliés à l'énergie, les termes sont toujours sujets à négociation entre les parties. Les termes définitifs de ces transactions doivent être confirmés prochainement par les parties et demeurent assujetties à certaines conditions, dont notamment l'approbation des conseils d'administration respectifs des deux sociétés, ainsi que l'approbation des autorités réglementaires dans le cas de Matamec.

Les parties ont convenu d'un échéancier visant, notamment, (i) l'identification des projets aurifères et des projets de minéraux industriels, ainsi que la confirmation de leur valeur d'ici fin septembre 2016, (ii) la création de la nouvelle société et l'exécution des conventions requises pour mettre en place les différentes transactions visées par la lettre d'intention d'ici fin octobre 2016, et (iii) la mise en place du financement initial de la nouvelle société d'ici fin novembre 2016.

L'entente entre Matamec et Greg prévoit de créer une équipe expérimentée d'exploration et de développement minier afin de (i) mettre en valeur le potentiel aurifère de Matamec et (ii) favoriser au sein d'une nouvelle société l'exploration et la mise en valeur de gisements de minéraux industriels reliés à l'énergie.

À propos de Matamec

Matamec Explorations Inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est le développement du gisement d'éléments de terres rares (ÉTR) lourdes de Kipawa en co-entreprise avec Ressources Québec (RQ) à hauteur de 72 % par la Société et de 28 % par RQ (à titre de mandataire du Gouvernement du Québec), et Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détient une redevance de 10% sur le profit net dans le gisement. De plus, la Société explore les éléments de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale sur sa propriété Zeus sur une distance de 35 km le long du complexe alcalin de Kipawa.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les métaux du groupe du platine. Au Québec, la Société explore pour les métaux stratégiques, comme le lithium, le tantale, et le béryllium sur sa propriété Tansim. Tandis qu'elle explore pour les métaux précieux et les métaux de base sur sa propriété Vulcain.

Information prospective

Le présent communiqué de presse contient de l' « information prospective » au sens de la législation en valeurs mobilières applicable au Canada. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation des termes « pouvoir », « devoir », « continuer », « s'attendre à », « anticiper », « perspective », « prévision », « estimer », « croire », « avoir l'intention de », « prévoir » ou « projeter », ou leur négatif ou des variantes de ces mots, expressions ou déclarations sur lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Les énoncés prospectifs sont basés sur des présomptions qui, de l'opinion de la direction, sont raisonnables au moment où de tels énoncés sont faits. Aucune assurance ne peut être donnée quant à l'exactitude de ces énoncés prospectifs puisque les événements futurs ou résultats réels de la compagnie pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans ces énoncés prospectifs. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs. Bien que Matamec ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les résultats pourraient différer de ceux prévus, estimés ou escomptés. Les facteurs par suite desquels les résultats pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs inclus, sans s'y limiter les facteurs de risque énoncés dans le rapport de gestion de Matamec pour l'année financière se terminant le 31 décembre 2015 ou tout autre document d'information pouvant être consulté sous le profil SEDAR de la compagnie à www.sedar.com. Les renseignements prospectifs qui figurent dans les présentes sont donnés en date du présent communiqué de presse et Matamec n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

« La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué ».

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/MatamecInc

Visitez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/MatamecInc

Renseignements