Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

12 déc. 2011 16h03 HE

De joyeuses fêtes? Mauvaise nouvelle pour les employés de Pêches et Océans

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 déc. 2011) - Le Grincheux est venu cogner à la porte aujourd'hui. La nouvelle que personne ne veut entendre - surtout pas avant les fêtes de fin d'année -, celle d'un possible congédiement, ce sont quelque 400 employés du ministère des Pêches et des Océans (MPO) qui l'ont reçue aujourd'hui. Environ la moitié d'entre eux sont représentés par l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (l'Institut).

«Nous l'avons toujours su, que l'attrition à elle seule ne suffirait pas pour que le gouvernement atteigne ses cibles de réductions budgétaires » de déclarer Gary Corbett, le président de l'Institut, en réaction à l'annonce. « Même si nos membres qui travaillent au MPO sont protégés par des dispositions de réaménagement des effectifs, certains pourraient perdre leur emploi. Cette nouvelle fait particulièrement mal aux petites collectivités où beaucoup de gens et de commerces dépendent directement ou indirectement de ces emplois. Le gouvernement peut prétendre que ce ministère en donnera plus pour son argent au contribuable canadien, mais honnêtement, en retranchant des emplois et de l'argent de ces régions, je n'y vois rien de positif».

Parmi les activités du MPO qui seront touchées par les compressions : la conservation et la protection des ressources halieutiques, la gestion, la conservation et la protection des océans, les services hydrographiques de levés et de cartographie, les évaluations environnementales, et l'aquaculture et l'évaluation des stocks. Un autre organisme touché : la Garde côtière canadienne, en pleine réorganisation.

«Les examens stratégiques ne sont pas que de la paperasse. Leurs conséquences sont très réelles et négatives pour les Canadiens et pour les programmes et services qui les protègent. On ne peut pas constamment réduire le personnel et les budgets et s'attendre à ce que les ministères du gouvernement continuent à servir le bien collectif comme si de rien n'était», de conclure Gary Corbett.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente près de 60 000 professionnels et scientifiques du secteur public canadien.

Renseignements

  • Pierre Villon
    613-228-6310, poste 2228, ou 613 794-9369 (cell.)