SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada logo

18 janv. 2016 09h30 HE

De plus en plus difficile de bâtir une main-d'œuvre dans le secteur de la construction en Ontario

La hausse des départs à la retraite crée des difficultés sur le plan du recrutement

OTTAWA, ON--(Marketwired - 18 janvier 2016) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, la construction de nouvelles habitations et les grands projets d'infrastructure stimuleront la croissance de l'emploi en construction en Ontario jusqu'en 2019, ce qui exercera une pression sur le secteur, qui devra constituer une main-d'œuvre alors que les départs à la retraite augmenteront et que le bassin de candidats diminuera.

" Le ralentissement de la croissance démographique et le petit bassin de jeunes entrant sur le marché du travail compliqueront progressivement l'ajout de nouveaux travailleurs, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Étant donné que 21 % de la main-d'œuvre actuelle prendra sa retraite au cours des dix prochaines années, ce sera une course contre la montre pour compenser la perte de tant d'expérience. "

Le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2016-2025 de ConstruForce Canada indique que c'est entre 2016 et 2019 que la croissance de l'emploi sera la plus forte, et que la plupart des marchés et des régions se partageront les occasions d'emploi. L'emploi dans la construction atteindra un sommet en 2019, marquant une période d'expansion de 25 ans qui a fait doubler la taille de la main-d'œuvre. Les occasions dans la province varieront entre les grands projets d'infrastructure, l'activité industrielle, la construction d'immeubles commerciaux et le cycle à la hausse de la construction de nouvelles habitations de 2016 à 2018.

" C'est dans les régions du Grand Toronto et du sud-ouest de l'Ontario qu'on enregistrera la croissance la plus forte, a ajouté Mme Sparks. D'aujourd'hui à 2019, les travailleurs de métiers spécialisés seront en demande pour la construction de nouvelles habitations et les grands projets de génie civil et d'infrastructure. "

Voici quelques points saillants du rapport :

  • La hausse des départs à la retraite entraînera le besoin de remplacer plus de 85 000 travailleurs au cours de la prochaine décennie.
  • Les occasions d'emploi liées à la construction de nouvelles habitations varieront pendant la période de prévision; 22 000 emplois seront créés de 2016 à 2019, puis des pertes d'emplois seront enregistrées. La croissance de l'activité de rénovation entraînera la création de 2 000 emplois pendant la période de prévision.
  • La construction non résidentielle augmentera de façon assez constante et les grands projets de génie et d'ouvrages de génie civil entraîneront des fluctuations sur le plan du recrutement à court terme. L'emploi augmentera de 7 600 travailleurs pendant la période de prévision.

Prévisions de ConstruForce Canada, par région :

Région du Grand Toronto

  • Le recrutement sera axé sur les métiers spécialisés pour certains des plus grands projets de génie civil en cours en Ontario dans les secteurs du transport et des centrales nucléaires. La construction commerciale, la rénovation résidentielle et l'entretien seront des secteurs stables de la croissance de l'emploi.

Centre de l'Ontario

  • Les niveaux d'emploi élevés se maintiendront grâce aux gains et aux pertes d'emploi cycliques moins prononcés que dans les autres régions.

Est de l'Ontario

  • Au cours des dernières années, les marchés de la construction de l'est de l'Ontario ont accusé un retard par rapport aux autres régions. Un nombre limité de projets institutionnels et de génie civil stimuleront l'emploi au début de la période de prévision. Cependant, comme des projets prendront fin et que les compressions budgétaires se poursuivront, l'emploi reculera jusqu'aux niveaux de 2015.

Nord de l'Ontario

  • L'emploi devrait croître en raison du démarrage d'un grand projet de mine d'or et de projets potentiels de mise en valeur des ressources naturelles, qui prendront fin après 2019 et 2020. Une nouvelle croissance fera augmenter le nombre de mises en chantier, l'investissement dans le secteur résidentiel et l'emploi; mais tout dépendra du calendrier des grands projets de mise en valeur des ressources naturelles proposés, qui pourraient être freinés par la faiblesse des prix des produits de base et de la demande à l'échelle mondiale.

Sud-ouest de l'Ontario

  • L'emploi se redressera grâce à une reprise des mises en chantier, à la construction d'un pont important, à la remise en état d'une centrale nucléaire et à d'autres projets des services publics. Il y aura de petits gains d'emploi dans l'activité industrielle.

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca

Financé par le gouvernement du Canada par le biais du Programme d'appui aux initiatives sectorielles

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/14/11G078908/Images/Fre_print_blank_high_res-15382ea34854a8688842eb58ef942c07.jpg

Renseignements

  • Renseignements :
    Rosemary Sparks
    directrice générale de ConstruForce Canada
    sparks@construforce.ca
    905 852-9186