Ressources minières Radisson inc.
TSX CROISSANCE : RDS

Ressources minières Radisson inc.

11 oct. 2011 08h00 HE

Début des forages au diamant sur la propriété Detour East (anciennement les propriétés Gygnac et Massicotte)

ROUYN-NORANDA, QUÉBEC--(Marketwire - 11 oct. 2011) - Radisson (TSX CROISSANCE:RDS) est heureuse d'annoncer que Balmoral Resources Ltd. son partenaire sur le développement de la propriété « Detour East » l'a avisé que les premières vérifications par forage des cibles d'exploration aurifère sur la propriété Detour Est, laquelle se trouve dans le centre-ouest du Québec, dans le prolongement de Detour Gold, ont débuté. La propriété Detour Est couvre sur 20 km de long la zone de déformation de Sunday Lake, hôte de la plus importante ressource aurifère non exploitée de l'Abitibi – le gisement de Detour Gold– située sur la propriété voisine, en Ontario.

Le programme de forages au diamant prévu de 1200 à 1500 m vérifiera les cibles géophysiques et géologiques situées le long de la zone de déformation de Sunday Lake ayant des contextes similaires à ceux du gisement de Detour Gold ainsi que des cibles additionnelles présentant des similitudes avec les indices minéralisés Martiniere West, Fenelon et Grasset Gold découverts plus à l'est par Balmoral le long de cette structure. Pour Balmoral, il s'agit de la première année de l'entente d'option lui permettant d'acquérir jusqu'à 60 % d'intérêt dans la propriété Detour Est de Ressources minières Radisson inc. (voir son communiqué de presse du 10 novembre 2010).

Darin Wagner, le président de Balmoral Resources mentionne que le choix des cibles pour Detour Est sera axé vers les secteurs qui offrent, à son avis, un potentiel de découverte élevé pour de nouvelles minéralisations aurifères à fort tonnage, en s'appuyant sur ses connaissances grandissantes de cette ceinture et des travaux réalisés par les voisins à l'ouest. Malgré la présence du gisement de Detour Gold directement à l'ouest de la propriété, la vérification de la zone de déformation de Sunday Lake est sporadique sur la propriété Detour Est. De ce fait, elle représente une cible de premier choix.

À PROPOS DE RESSOURCES MINIÈRES RADISSON :

Radisson est une société d'exploration minière basée au Québec ayant des intérêts dans sept propriétés dans le Nord-Ouest québécois et dans une propriété dans le Nord-Ouest ontarien. Le principal actif de Radisson, la propriété O'Brien et Kewagama (la propriété), est situé le long de la Faille de Cadillac. Cette propriété est l'hôte de la mine O'Brien qui est considérée comme le principal producteur d'or à fortes teneurs de la Ceinture de roches vertes de l'Abitibi (production de 1 302 000 t à 0,448 oz/t entre 1932-1955).

Les travaux d'exploration réalisés par la Société sur la propriété ont mené à la découverte d'une ressource indiquée de 218 540 onces (basée sur des ressources indiquées de 270 000 t à une teneur non coupée de 0,56 oz/t et des ressources inférées de 182 000 t à une teneur non coupée de 0,37 oz/t) définie dans le rapport conforme à la Norme 43-101 réalisé par Scott Wilson RPA en mai 2007.

Ces ressources sont toutes définies au-dessus du niveau 650 m, sont situées à plus de 800 m à l'est des chantiers de l'ancienne mine O'Brien et constituent une nouvelle découverte de minéralisation à forte teneur semblable à celle exploitée à l'ancienne mine O'Brien. Ces ressources sont comprises dans la zone aurifère nommée Zone 36.

En 2011, la Société a réalisé, avec succès, une campagne de forages au diamant qui a mené à de nouvelles découvertes dans le secteur « est » du projet (Kewagama), un secteur très peu exploré (voir les communiqués de presse du 1er et du 16 juin 2011).

La Société planifie actuellement un programme de forages au diamant devant débuter en octobre 2011.

En parallèle, la Société procède à une étude interne et a commencé à planifier les travaux d'exploration et d'échantillonnage en vrac sous terre sur la zone 36.

L'accès se fera au moyen d'une rampe inclinée (15 %) de 4,5 m x 5 m conçue pour atteindre les niveaux 350, 500 et 750 pieds. La longueur prévue est présentement de l'ordre de 1500 m.

Cet accès souterrain permettra l'évaluation et l'échantillonnage en vrac de la zone 36, l'exploration et la découverte de nouvelles zones aurifères (au moyen de forages sous terre) ainsi que la réalisation des études de faisabilité nécessaires relatives à l'exploitation et à la métallurgie.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant l'authenticité ou l'exactitude des informations contenues dans ce communiqué de presse.

Renseignements