Patrimoine Canadien et Emploi et Développement social Canada

17 juin 2016 16h52 HE

Déclaration de la ministre des Sports et des Personnes handicapées en fonction de la décision du Conseil de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF)

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 17 juin 2016) - La décision du Conseil de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) d'exclure l'équipe russe d'athlétisme des Jeux olympiques 2016 à Rio constitue un message clair aux athlètes qui tiennent aux sports et à la compétition propres.

J'appuie la décision de l'IAAF et les recommandations du groupe de travail indépendant de l'IAAF. Je demeure profondément engagée à travailler avec nos partenaires du sport, tant au Canada qu'ailleurs dans le monde, à assurer des règles de jeu équitables pour tous les athlètes, peu importe où et quand ils sont en compétition. Néanmoins, je reconnais que, bien que cette décision porte sur la responsabilité collective de RusSAF envers le sport propre, en tant qu'athlète à la retraite, je sympathise tout à fait avec les athlètes qui se consacrent à la compétition propre et qui peuvent être touchés par cette décision.

Je suis fière du rôle joué par le Canada dans cette discussion importante. Par notre soutien continu à l'Agence mondiale antidopage (AMA) et à leur siège social à Montréal ainsi qu'au Centre canadien pour l'éthique dans le sport, notre gouvernement est fermement engagé envers le mouvement antidopage et les efforts en vue de protéger les intérêts des athlètes non dopés.

Je fais également confiance aux fortes voix canadiennes à l'intérieur de l'AMA qui travaillent chaque jour à veiller à ce que nos valeurs soient au cœur des efforts de l'organisation.

À titre de membre du Conseil de fondation de l'AMA, je continuerai à être une voix active pour des épreuves propres dans le sport.

Renseignements