Agence des services frontaliers du Canada

Agence des services frontaliers du Canada

29 déc. 2010 15h30 HE

Déclaration de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) sur les opérations conjointes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 29 déc. 2010) - Aujourd'hui, M. Pierre Sabourin, vice-président des Opérations de l'ASFC, a fait la déclaration suivante concernant certains rapports des médias inexacts portant sur le rôle de l'ASFC dans le cadre des opérations conjointes menées avec les partenaires de l'exécution de la loi.

L'ASFC ne suspend PAS sa participation à toutes les opérations policières conjointes. L'ASFC accorde une grande importance aux solides relations établies avec le milieu de l'exécution de la loi et participe activement à 30 opérations policières conjointes avec les services de police canadiens et américains. Elle poursuivra sa participation. 

Au cours des années, les opérations policières conjointes se sont avérées très fructueuses. Elles ont permis d'accroître la sécurité des collectivités canadiennes grâce à d'importantes saisies de produits de contrebande, à de nombreuses arrestations et à de nombreux renvois de criminels. Une durée précise, des cibles et des résultats ont été établis pour ces opérations, lesquelles relèvent du mandat de l'ASFC qui consiste à lutter contre l'entrée et la sortie illégales de personnes et de marchandises aux frontières canadiennes. La participation de l'ASFC à ces opérations constitue un élément essentiel de son mandat, et ses agents possèdent tous les outils nécessaires pour participer à ces opérations et ils sont autorisés à le faire en vertu de la Loi sur l'Agence des services frontaliers du Canada.

En plus de participer aux opérations policières conjointes, l'ASFC travaille chaque jour avec diligence afin de s'assurer qu'aucune marchandise illégitime ou personne interdite de territoire n'entre au Canada. L'ASFC contribue à des saisies de marchandises illégales (stupéfiants, pornographie infantile, armes à feu et autres armes) et au renvoi des personnes interdites de territoire. Ces mesures quotidiennes d'exécution de la loi mènent souvent à d'autres activités, accusations ou enquêtes des services de police. Au cours de la dernière année, les agents de l'ASFC du pays ont contribué à plus de 11 500 saisies de drogues (d'une valeur de 2,36 milliards de dollars, à des saisies de devises (pour un total de 45,1 millions de dollars), à 376 saisies d'armes à feu, à environ 1 450 saisies de marchandises prohibées, à 132 saisies de matériel de pornographie infantile, en plus de procéder à 14 300 renvois du Canada. Ces activités font partie du travail quotidien de l'ASFC, et celle-ci continuera de travailler en étroite collaboration avec le milieu de l'exécution de la loi.

La directive à laquelle renvoient les rapports des médias renforcera le fait que les mesures prises au nom de l'ASFC doivent relever du mandat ou des pouvoirs législatifs de l'ASFC. Auparavant, dans certaines régions du pays, les agents de l'ASFC étaient autorisés à participer à des activités (lesquelles étaient de nature entièrement nationale) sur une base facultative. Il pouvait s'agir, par exemple, d'une demande pour un chien détecteur au cours d'une descente de police ou d'un mandat d'exécution à l'échelle nationale. En 2010, il n'y a eu que 50 demandes environ à l'échelle nationale. Cependant, ces activités sont entièrement de nature nationale et ne relèvent pas des lois liées aux frontières. Les agents de l'ASFC n'ont tout simplement pas plus de pouvoirs qu'un citoyen moyen dans ces situations. En mettant l'accent sur les activités qui relèvent de son mandat et de ses pouvoirs législatifs, l'ASFC s'assure que ses ressources sont réparties de manière à fournir des services frontaliers intégrés à l'appui des priorités de sécurité nationale. Par conséquent, l'ASFC a pris la décision responsable de ne plus participer aux activités qui ne relèvent pas de son mandat ou de ses pouvoirs législatifs.

La protection de l'intégrité des frontières canadiennes, ainsi que la sécurité et la protection des agents de l'ASFC constituent les principales priorités de l'ASFC. L'ASFC continuera d'axer ses activités sur les opérations policières conjointes et sur ses activités quotidiennes en exécutant son mandat.

Renseignements

  • Relations avec les médias de l'ASFC
    613-957-6500